REUNION RESEAU RREFH
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 32

REUNION RESEAU RREFH MARDI 24 SEPTEMBRE 2013 PowerPoint PPT Presentation


  • 58 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

REUNION RESEAU RREFH MARDI 24 SEPTEMBRE 2013 La prise en compte de l'égalité garçons/filles dans l'Observatoire du

Download Presentation

REUNION RESEAU RREFH MARDI 24 SEPTEMBRE 2013

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Reunion reseau rrefh mardi 24 septembre 2013

REUNION RESEAU RREFH

MARDI 24 SEPTEMBRE 2013

La prise en compte de l'égalité garçons/filles dans l'Observatoire du

"Dispositif régional de la prévention des ruptures de formation et du décrochage de l'enseignement agricole en PACA, dans le cadre de l'insertion sociale, scolaire et professionnelle des jeunes"

(dispositif cofinancé par l'Union Européenne, via le FSE)

Par Agnès DECHY,

Chargée de Mission au CRIPT PACA de l'enseignement agricole (DRAAF)


Reunion reseau rrefh mardi 24 septembre 2013

2


Reunion reseau rrefh mardi 24 septembre 2013

Durée

Du 2 mai 2011 au 31 décembre 2013

Coût annuel du projet : 760 000 €

Soutenu par l’Europe, via le FSE à hauteur de 380 000 €

Intitulé de l’opération

Dispositif régional expérimental de la prévention des ruptures de formation et du décrochage scolaire de l'Enseignement Agricole en Provence Alpes Côte d'Azur dans le cadre de l'insertion sociale, scolaire et professionnelle des jeunes »

Axe / mesure / sous-mesure du programme opérationnel

Axe 3 – Renforcer la cohésion sociale, favoriser l'inclusion sociale et lutter contre les discriminations

Mesure 3.2 : Inclusion sociale

Sous-mesure: 3.2.2 : Lutter contre le décrochage et l'abandon scolaire précoce


Reunion reseau rrefh mardi 24 septembre 2013

Organisme porteur de projet

L'EPLEFPAouEtablissement Public Local d'EnseignementAgricole et de Formation Professionnelled'AixValabre Marseille qui dépend du Ministère de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt (DGER).

En région, au sein de la Direction Régionale de l'Agriculture, de l'Alimentation et de la Forêt (DRAAF), Autoritéacadémique pour l’EnseignementAgricole, le CRIPT estl’organisme support du projet.

Le CRIPT ouComplexeRégionald'Information et d'InnovationPédagogique et Technique, a étéconstitué par le Service Régional de la Formation et de l'Emploi (SRFE) qui estl’équivalentdes rectoratsde l’EducationNationale.

Le CRIPT est au service des établissementsd'enseignementagricole:

Plate forme au service des établissements, chargé de l'information, l'animation, la coordination et la gestion des actions mises par les établissementsagricoles de la région PACA, ce, dans le cadre de la spécificité de l'enseignementagricole et des missions qui luisontconférées par la loi.

5 missions : Formation scolaireinitiale, apprentissage, formation adultes

Expérimentation et développementagricole

Animation culturelle et Développement des territoires

Coopérationinternationale et éducation au développement

Insertion scolaire, sociale et professionnelle et Egalité des chances


Reunion reseau rrefh mardi 24 septembre 2013

Public cible5300 jeunes observés….

  • Le projet vise les élèves en grandes difficultés en risque de rupture et de sortie sans qualification en raison, notamment, de difficultés sociales ou de handicap

  • Sur les 5300 élèves, jeunes de 16 à 25 ans, de la formation initiale scolaire et apprentissage de l’enseignement agricole

  • Projet décliné sur 12 lycées d’enseignement agricole publics et 9 centres de formation pour les apprentis, soit 21 centres répartis dans toute la région Provence Alpes Côte d’Azur, notamment autour des grandes agglomérations dans les 6 départements comme Digne, Gap, Nice/Antibes, Aix, Marseille, Avignon, bassins de recrutement de nos établissements.


Reunion reseau rrefh mardi 24 septembre 2013

Au service des établissements d’enseignement agricole


Reunion reseau rrefh mardi 24 septembre 2013

Grâce à l’appui du FSE, une première expérience a été menée en 2009 par le CRIPT PACA

Le CRIPT, Pilote du projet, a mis en œuvre les premières bases d’un Observatoire du décrochagescolaire et des ruptures de formation,

En conclusion de ce premier projet, deux causes principales au décrochagescolaire des apprenants :

Difficultésscolaires

Manque de motivation pour la formation

3 pistes de remédiation en établissement :

Intégrer

la problématique du décrochage scolaire

Développer l’individualisation du parcours de l’apprenant

Formaliser

les pratiques de repérage et d’accompagnement


Reunion reseau rrefh mardi 24 septembre 2013

Fort de cette 1ère expérience,

le dispositif expérimental a pour mission de réduire les sorties du système sans qualification pour les apprenants et d’atteindre les objectifs suivants :

  • Systématiser le repérage d’élèves en risque ou rupture de formation dans le cadre d'un observatoire élargi à tous les publics scolaires en formation initiale scolaire et apprentissage (dont publics en Projet d’Accueil Individualisé et Projet Personnalisé de Scolarisation et publics issus de ZUS).

  • Expérimenter et/ou tester des procédures d'accompagnement des élèves

    repérés en risque ou en situation de décrochage dans le cadre d'une réflexion globale de l'établissement.

  • Sensibiliser et introduire de manière formelle une culture et des outils de remédiation et de les pérenniser dans un projet d’établissement et plus largement dans un Projet Régional de l’Enseignement Agricole en PACA en partenariat avec l'ensemble des acteurs institutionnels, sociaux et économiques et professionnels du territoire. 


Reunion reseau rrefh mardi 24 septembre 2013

Afin de remplir les objectifs de l’opération :

Plan en 4 actions

Pour tous les établissements (12 lycées et 9 CFA)

Action 1° Mise en place d’un l'Observatoire des ruptures

Cet Observatoire permettra de tracer les élèves en risque de rupture de formation.

15 lycées et CFA volontaires bénéficieront d'un accompagnement pour :

Action 2° Mettre en place des actions d’accompagnement et structurer une démarche pour créer et faire fonctionner un point ressource projet personnalisé afin d'accompagner au mieux les élèves en lien avec des partenaires

Action 3 expérimenter des actions en direction des apprenants.

Il sera procédé à une formalisation des actions dans le cadre de la structuration d'une démarche qualité au sein des l'établissements

Action 4 °Un séminaire final de diffusion permettra de présenter les résultats de ces expérimentations, de communiquer sur le projet afin de mutualiser les expériences.


Reunion reseau rrefh mardi 24 septembre 2013

Les points forts du dispositif régional :

17 chargé(e)s de prévention, (CLP) (11 « équivalent temps plein ») sur les 12 sites de formation initiale scolaire et par apprentissage. Expérimentation d’un « nouveau métier » à la frontière de la formation, de la vie scolaire, de l’orientation, de l’écoute et de l’accompagnement.

Création d’un observatoire (Outil informatique) pour collecter des éléments quantitatifs et qualitatifs sur les risques ou ruptures de formation. Observatoire « obligatoire » pour tous les centres)

Les financements d’actions d’accompagnement (Au choix des établissements )

Les créations d’instances de pilotage au niveau régional et local.

Une animation régionale du projet.

Des formations régionales et déclinées sur site (Au choix des établissements )

(Troubles DYS- Coaching – Technique d’ entretien individualisé- Méthodologie de projet)

Des temps d’échanges de pratiques et de mutualisation avec accompagnement d’experts

Une évaluation globale du dispositif par un cabinet d’expertise.

La publication d’un guide du CPL et d’un guide de bonnes pratiques

Deux séminaires :

Séminaire intermédiaire réalisé en Avril 2012 et un séminaire final

L’inscription dans une démarche qualité et d’égalité de traitement pour tout apprenant dans enseignement agricole en PACA.


Reunion reseau rrefh mardi 24 septembre 2013

VALEUR AJOUTEE DU FSE DANS LE DISPOSITIF

FORMATION

Adaptation aux

enjeux européens

EXPERIMENTATIONS

Objectifs de transférabilité

AMBITION REGIONALE

Culture partagée

d’établissements

FORMALISATION

Démarche qualité

FSE

OUTIL OBSERVATOIRE

Diagnostic /Statistiques

COMMUNICATION

Mutualisation / diffusion

de bonnes pratiques Publications et séminaires


Reunion reseau rrefh mardi 24 septembre 2013

PRIORITES TRANSVERSALES DU DISPOSITIF

Egalité des chances

Egalité de traitement des jeunes en risque de décrochage scolaire/Charte de bonne s pratiques suite aux actions d’accompagnement

Egalité homme/femme

Sensibilisation sur l’intégration de l’égalité des sexes dans les structures professionnelles et pédagogiques pour lutter contre les stéréotypes dans les filières de l’enseignement agricole.

Développement durable

La stratégie nationale de développement durable fait de la réduction du décrochage scolaire précoce un enjeu de société de connaissance.

Les expérimentations destinées aux apprenants en risque de rupture sont autant d’actions de discrimination positive permettant de lutter contre le décrochage des apprenants les plus fragiles et favoriser leur insertion économique et sociale.

Handicap :

Les élèves pour qui l’handicap est un motif de rupture seront repérés par l’observatoire pour envisager la mise en place d’accompagnements spécifiques ciblés.

Innovation :

Ce projet est innovant dans sa dimension partenariale avec la Direction Générale de la Recherche et de l’Enseignement du ministère de l’Agriculture (DGER) par sa complémentarité avec le projet PREDECAGRI et l’éducation nationale dans le cadre de la mutualisation de la base de données SCONET-SDO-EA désormais appelé SIECLE-SDO-EA dans le cadre du Système Interministérielle d’Echange et D’Information (SIEI) mis en place au niveau national et régional pour repérer les jeunes qui sortent du système scolaire sans qualification.

Ce projet se décline dans le cadre du « Plan Régional de lutte contre l’Illettrisme » signé par la DRAAF.


Reunion reseau rrefh mardi 24 septembre 2013

SITE DPR OBSERVATOIRE 2012 2013


Reunion reseau rrefh mardi 24 septembre 2013

LA CLASSIFICATION

DES POPULATIONS

REPEREES

  • Pop 1 : Apprenant qui interrompt en cours d’année le cursus commencé

  • Pop 2 : Apprenant qui interrompt en fin de 1ere, 2e ou 3eme année le cursus commencé avant le passage du diplôme

  • Pop 3 (prévention): Apprenant en situation de risque de décrochage scolaire (absentéisme, démotivation scolaire…)‏

  • Pop 4 : Tout apprenant qui est en échec à l’examen


Reunion reseau rrefh mardi 24 septembre 2013

MOTIF DE LA RUPTURE DE FORMATION A SAISIR DANS L'OBSERVATOIRE GRILLE DE RECUEIL DES DONNEES PAR ETA

DEMENAGEMENT

DIFICULTES RELATIONNELLES /METIER D’ELEVE

DIFFICULTES SCOLAIRES

  • trouble des apprentissages (dyslexie- Projet Accompagnement Individualisée…)‏

  • résultats scolaires - savoirs de base- socle commun

    ETABLISSEMENT ( Conseil de discipline- internat…)‏

    JUSTICE

    MOTIFS FAMILIAUX/SOCIAUX/ECONOMIQUES

    MOTIFS MEDICAUX

    MOTIVATION

  • perte de sens -absence de projet

  • erreur d’orientation (orientation subie ou rejet de l’orientation )‏

  • contenu de la formation- pratique professionnelle- rythme scolaire

    OPPORTUNITE D ORIENTATION-réussite concours et autres projets

    REPRESENTATIONS PROFESSIONNELLES

    RUPTURE CONTRAT D'APPRENTISSAGE

16


Reunion reseau rrefh mardi 24 septembre 2013

SITUATION REPEREE SUITE RISQUE OU RUPTURE DE FORMATION

APPRENTISSAGE

DISPOSTIF INSERTION (MGI / Classes relais)‏

ENGAGEMENT VOLONTAIRE/SERVICE CIVIL OU MILITAIRE

ENSEIGNEMENT A DISTANCE /CANDIDAT LIBRE

JUSTICE

MAINTIEN FORMATION

MALADIE

MISSION LOCALE/ INSCRIPTION «Pôle emploi »

PROJET PERSONNEL( Etudes à l’étranger/ projet familial…)‏

REORIENTATION Enseignement Agricole

REORIENTATION Education Nationale

SANS SOLUTION

VIE ACTIVE

17


Reunion reseau rrefh mardi 24 septembre 2013

EFFECTIFS

Les élèves, apprenti(e)s et la place des filles dans l’enseignement agricole PACA

Le pourcentage de filles 37.82% est inférieur au pourcentage national de filles (51.4)

Un jeune sur deux en Paca est dans la filière de l’aménagement.

(Travaux et aménagement paysagers-gestion et travaux forestiers-protection de la nature et maîtrise de l’eau )

Cette filière a un pourcentage de filles de 16.83 % et donc un peu plus que le niveau national qui est de 15 %.

Les garçons restent fortement majoritaires (80.52%) pour (19.48%) de filles dans l’apprentissage en Paca.


Reunion reseau rrefh mardi 24 septembre 2013

Filières professionnelle de niveau 5 et 4

Les élèves, apprenti(e)s et la place des filles dans l’enseignement agricole PACA

Le pourcentage de filles est de 16,01% en

CAPA en Paca comme au national sur la filière mais inférieur sur le total des Capa 63,7 % au

niveau national (Importance de la filière services au niveau national)

Le pourcentage de filles est de 39,96% en

second cycle pro en Paca pour 57% au

niveau national ce qui s’explique toujours

par l’importance de la filière aménagement

en région.


Reunion reseau rrefh mardi 24 septembre 2013

Filières scientifiques et technologiques,

Les élèves, apprenti(e)s et la place des filles dans l’enseignement agricole PACA

  • DPR 2010/2011

Pour le second cycle général et technologique,

les filles sont majoritaires sur les filières.

En S :

68.11% en Paca + 54.8% au niveau national

En STAV :

46% en paca pour 44.7% au niveau national.


Reunion reseau rrefh mardi 24 septembre 2013

  • DPR 2010/2011

BTS

Les élèves, apprenti(e)s et la place des filles dans l’enseignement agricole PACA

En BTS et selon les secteurs, les filles sont plus ou moins représentées, mais globalement le nombre de filles est plus équilibré par rapport aux garçons et correspond au niveau national


Reunion reseau rrefh mardi 24 septembre 2013

STATISTIQUES

1196 jeunes repérés

sur 5286 apprenants

Soit 22,62 %

  • DPR

  • 09 -2011/09-2012

  • hors Hirch et non ingestion (+ 550)


Reunion reseau rrefh mardi 24 septembre 2013

Ce chiffre de (22.63%) est à nuancer par la prévention réalisée sur les pop 3, soit environ 10% de jeunes accompagnés pour éviter les ruptures de formation et les échecs à l’examen

Les 4 populations suivies = 22,63% de repérage et/ou de suivi ( prévisionnel établi à 20%)

Sur le total des POP suivis: projet 2010 = 19.54%

projet 2011-2012 = 22.63%

Le pourcentage de 22.63%  de suivi, c’est 1196 jeunes, comme dans l’observatoire précédent,

qui demandent la mise en place d’un repérage et d’un suivi pour prévenir le risque de sortie de formation avant le diplôme.

Sur ce chiffre, 194 jeunes seront  « sans solution » est donc « décrocheurs » au sens du SIEI

Ce chiffre est à mettre en lien avec les objectifs du Système Interministériel d’Echanges et d’Information pour repérer et suivre ce type de population qui concerne donc 3,7% de notre effectif sur du déclaratif.


Reunion reseau rrefh mardi 24 septembre 2013

  • DPR 2010/2011

STATISTIQUES

Ruptures par sexe et l’égalité des chances entre hommes et femmes  :

  • DPR 2011/2012

  • Pop 1 (démission dans les premiers mois de l’année scolaire)

  • les filles démissionnent davantage, 6.15 % et 4.56% pour les garçons sur une moyenne de 5.16.

  • Pop 2 (démission en fin de première année)

  • C’est à peu près équivalent pour les filles et les garçons.

  • Pop 3, (suivi des jeunes en risque de rupture), les filles 8.20% sont moins repérées et/ou suivi que les garçons 9.49% pour une moyenne de 9%.

  • Pop 4 (échec à l’examen), les filles ont moins d’échec à l’examen 4.45% que les garçons, 5.93% pour une moyenne de 5.37%

Sur les 194 jeunes « sans solution », il y a 86 filles (4,3%) et 108 garçons (3,2%)


Reunion reseau rrefh mardi 24 septembre 2013

Populations sexués lycée et CFA   :

  • DPR 2010/2011

  • DP 2010/2011

Les lycées ont repéré 23.04% de leur population et les CFA 21.81%

Les lycées ont repéré en pourcentage davantage les garçons (24.29) que les filles (21.65)

Les CFA ont repéré en pourcentage davantage de filles (22.86) que de garçons (21.56).

Cet effort de suivi pour les filles est à intensifier pour atteindre des objectifs d’égalité, à l’entrée en formation en apprentissage et dans les filières « masculines » voir analyse « égalité homme-femme»


Reunion reseau rrefh mardi 24 septembre 2013

Suivi des filles dans les filières masculines (FILIERES « MASCULINES»

(avec moins de 1/3 de filles)

  • DPR 2010/2011

  • DPR 2011/2012

  • En pop1, les filles démissionnent moins que dans d’autres filières.

  • En Pop 2, les filles quittent plus en fin de première année sur les filières « masculines » que sur les autres filières.

  • En Pop 3, les filles sont moins suivies en accompagnement alors que cela semblerait nécessaire suite au taux de pop 4.

  • En pop 4 , le taux d’échec à l’examen est beaucoup plus important que la moyenne

    ( 6.31) pour 4.45 sur toutes les filières.

    Ce taux dépasse le taux d’échec à l’examen des garçons sur toutes les filières qui est de 5.93 %

21.7% de filles pour 23.37 % de garçons ont été suivis dans les filières « masculines » pour une moyenne de 23.15 %


Reunion reseau rrefh mardi 24 septembre 2013

Liste des filières

masculines


Reunion reseau rrefh mardi 24 septembre 2013

  • DPR 2010/2011

  • DPR 2010/2011

  • Pistes de réflexion suite à l’observatoire sur l’égalité fille/garçon:

  • Accentuer l’information au moment du recrutement pour ouvrir davantage ces filières aux filles :

  • 13.25% de filles dans les filières masculines pour 37.82 % sur l’ensemble des filières en PACA.

  • C’est donc aussi au niveau de l’orientation qu’il faut agir, pour préciser aux partenaires que toutes les formations des métiers traditionnellement masculins sont ouvertes aussi bien aux filles qu’aux garçons.

  • Il faut faire savoir que les compétences acquises durant la formation sont identiques pour les filles et les garçons.

  • Il faudra penser à diffuser les résultats des études d’insertion professionnelle en soulignant la place respective des garçons et des filles et les perspectives d’évolution.

  • Le fort coefficient des épreuves professionnelles dans certains examens peut expliquer les échecs des filles .

  • C’est probablement sur l’accompagnement sur les modules professionnels qu’il faudra concentrer les efforts.

  • Ces pistes ont été évoquées avec les établissements pour la mise en œuvre d’actions d’accompagnement 2012- 2013

  • Dans la formation initiale, la question de l’égalité rejoint la problématique générale de l’égalité homme-femme dans le cadre de la sensibilisation et la mise en œuvre d’actions.


Reunion reseau rrefh mardi 24 septembre 2013

  • En conclusion,…

  • Ce projet a consisté à :

  • - élargir les publics de notre observatoire

  • - approfondir les causes et solutions du décrochage scolaire dans une perspective de « raccrochage »

  • - mettre en place une dynamique d’établissement

  • - Rassembler et traiter des éléments statistiques quantitatifs et qualitatifs des ruptures de formation, avec motifs et solutions apportées et accompagner ces jeunes.

  • Les deux causes principales du décrochage scolaire sont toujours :

  • les difficultés scolaires

  • la motivation pour la formation.

  • Même constat que dans l’observatoire précédent

  • Ces éléments nous donnent une piste de réflexion sur la consolidation des savoirs de bases pour les entrants en formation professionnelle, en particulier pour les garçons, et l’accompagnement des filles « entrantes » et tout au long de la formation sur les modules professionnels.

  • Les formations sur les troubles de l’apprentissage, les techniques d’entretien et d’accompagnement (coaching),devraient permettre aux équipes de s’approprier de nouveaux outils pédagogiques pour répondre au mieux à ces constats.

  • Les actions de repérage et d’accompagnement correspondent à l’analyse de ces éléments statistiques. Les chiffres sur la filière de l’apprentissage et pour l’égalité homme-femme sur les filières masculines donnent quelques pistes qui pourraient être les leviers pour de la réussite pour tous dans l’enseignement agricole Paca.

  • Les formations recherches actions et la mise en place d’actions concertées nous permettront, à terme, de proposer des réponses spécifiques aux jeunes confrontés à des situations de rupture et de réduire le nombre de jeunes qui quittent le système éducatif sans solutions et qualification.


Reunion reseau rrefh mardi 24 septembre 2013

Quelques pistes à réfléchir ensemble….

  • DPR 2012/2013

Echanges avec les participants


Reunion reseau rrefh mardi 24 septembre 2013

www.eap-paca.educagri.fr

www.cript.paca.educagri.fr


Reunion reseau rrefh mardi 24 septembre 2013

MERCI POUR VOTRE ATTENTION


  • Login