Conférence des pays francophones d’Afrique subsaharienne
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 18

Conférence des pays francophones d’Afrique subsaharienne PowerPoint PPT Presentation


  • 74 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Conférence des pays francophones d’Afrique subsaharienne Mobilisation autour du renforcement de la famille et de la prise en charge alternative 10-11 Mai 2010 , Dakar, Senegal.

Download Presentation

Conférence des pays francophones d’Afrique subsaharienne

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Conf rence des pays francophones d afrique subsaharienne

Conférence des pays francophones d’Afrique subsaharienne

Mobilisation autour du renforcement de la famille et de la prise en charge alternative

10-11 Mai 2010 , Dakar, Senegal

Mécanismes Communautaires de protection de l’enfant relatifs au renforcement de la famille et à la Prise en Charge Alternative : Expériences de la Cote d’IvoireANGAMAN Kassy Roger , PNOEV, Ministère de la Famille, Femme, EnfantLaetitia Bazzi, UNICEF


Conf rence des pays francophones d afrique subsaharienne

Résultats de la Cartographie du Système de PE

Nécessité impérieuse de renforcer la protection de l’enfant, tant au niveau des services formels qu’au niveau des mécanismes informels de type communautaire et d’assurer la continuité entre ces deux systèmes.

Dès lors que ce sont les familles et les communautés qui jouent le rôle principal dans la protection de l’enfant,

Priorité aux actions qui peuvent renforcer les capacités des familles et des communautés d’élever les enfants à l’abri de toute forme de violence et d’assurer leur protection face aux risques


Conf rence des pays francophones d afrique subsaharienne

Politique nationale de soins et soutien aux OEV

La famille est le premier filet de sécurité

La communauté est le second filet de sécurité

L’enfant et la famille (CES-ONU)

  • L’unité fondamentale de la société et le milieu naturel pour la croissance, le bien-être et la protection des enfants, les efforts devraient en priorité viser au maintien ou au retour de l’enfant auprès de ses parents ou de sa famille élargie.

  • Lorsque malgré une assistance appropriée, la famille de l’enfant est incapable d’assurer la prise en charge de l’enfant, abandonne ou renonce à l’enfant, l’Etat a la responsabilité de prévoir une prise en charge alternative, avec le concours ou au travers d’autorités locales compétentes et d’organisations de la société civile autorisées.


Conf rence des pays francophones d afrique subsaharienne

PNOEV : TRYPTIQUE DANS LA REPONSE LOCALE A LA PROBLEMATIQUE DES OEV

Véritable label dans la coordination des interventions en faveur des OEV et leur famille au niveau local


Conf rence des pays francophones d afrique subsaharienne

Outils opérationnels de réponse en matière de Soins et soutien /protection des OEV et leurs familles :

Les Groupes Communautaires de Soutien (GCS)

Définition

Les groupes communautaires de soutien (GCS) sont des associations ou groupements de personnes déjà constitués dans une localité donnée, mobilisés pour l’intégration de la sensibilisation sur la problématique des OEV dans leurs activités habituelles.

Composition

La composition de chaque groupe est fonction des statuts et règlements qui les régissent. Il regroupe les organisations membres de la communauté qui de manière solidaire s’engagent à aider /participer à la PEC des OEV .


Conf rence des pays francophones d afrique subsaharienne

Rôle des Groupes Communautaires de Soutien (GCS)

  • Les GCS ont vocation a intervenir en termes de :

    • Prévention : rôle de sentinelle/sensibilisation au VIH

    • Détection : identification des familles affectées par le VIH

    • Reference : orientation / signalement aux organismes d’appui pour PEC

    • Accompagnement / Médiation familiale

    • Appui direct aux familles

      L’expérience du GCS , la Coopérative des femmes de Yamoussoukro qui appuie la PFC ,à travers les AGR pour soutenir les familles d’OEV indique que la mobilisation de ressources reste un levier important de soutien de la famille et de la communauté aux OEV


Conf rence des pays francophones d afrique subsaharienne

Outils opérationnels de réponse en matière de Soins et soutien /protection des OEV et leurs familles :

Les Conseillers Communautaires

  • Agents communautaires recrutes dans la communauté et appuyes par les ONG locales et ont vocation a intervenir en termes de :

    • Sensibilisation de proximite des familles et des enfantssur des themes precis (VIH, Nutrition, Sante, EN..)

    • Visites a domicile pour évaluer les besoins et faire le suivi des OEV en famille

    • Faire remonter l’information a l’ONG locale pour PEC / référence vers les services appropries

    • Collecte de donneessur les services delivresdans le cadre du IMS PNOEV

  • Formes pour la PEC des OEV (Sante, Nutrrition, Protection)

  • Interessements


Conf rence des pays francophones d afrique subsaharienne

Outils opérationnels de réponse en matière de Soins et soutien /protection des OEV et leurs familles :

La Cellule Juridique

Outils opérationnels de réponse en matière de Soins et soutien /protection des OEV et leurs familles GCS/CJ

  • Définition

    La cellule juridique (CJ) est un réseau de personnes ressources (professionnels) cooptées et sensibilisées pour contribuer à la protection des droits des enfants et leurs familles dans une localité.

  • Composition

  • 1 Juge de tutelle ;

  • 1 Greffier ;

  • 1 huissier de justice ;

  • 1 travailleur social de la justice ;

  • le Commissaire de police ou son représentant ;

  • le Commandant de brigade ou son représentant ;

  • le responsable d’état civil de la mairie ;

  • le responsable de l’état civil de la sous préfecture ;

  • le directeur du centre social ou son représentant ;

  • 1 représentant de la plateforme ;

  • 1 représentant des rois et chefs traditionnels (Urbain) au Niveau Rural


Quelques r sultats du pnoev

Quelques Résultats du PNOEV


Conf rence des pays francophones d afrique subsaharienne

Résultats clés en matière de

Soins, Soutien, Protection des OEV et leurs familles GCS/CJ

  • 126 700 OEV soutenus

  • 31 centres sociaux restructurés et 13 en cours(appui PEPFAR )

  • 85 intervenants sociaux formés dans l’offre de soins et soutien nutritionnelle ,en collaboration avec le PNN et l’appui de PATH (PEPFAR )

  • 2025 personnes formées en matière de soins et soutien aux OEV, en suivi évaluation, mobilisation sociale, et plaidoyer

  • Documents de références en matière de soins et soutien aux OEV et leurs familles ( Document de Politique de soins et soutien aux OEV et leur familles , documents de standards, guides national de PEC nutritionnelle des OEV , manuel de référence en Suivi évaluation )

  • Système d’information spécifique en matière de soins et soutien aux OEV avec une BD OEV


Conf rence des pays francophones d afrique subsaharienne

Défis rencontrés au regard des mécanismes communautaires de Protection et d’appui a la PEC alternative

  • Dans le cadre du PNOEV :

    • Limites dans la couverture nationale

    • Faiblesse dans la Pérennisation des interventions communautaires en matière de Protection et de soins & soutien aux OEV

      • Limites des GCS

      • Statut a long terme des relais communautaires

      • Charge de travail liee a la collecte de donnees

    • Faiblesse dans le développement de la démarche qualité en rapport avec l’offre de services, couverture /CSI et implication des communautés dans le processus AQ

  • Approche fragmentée de la protection de l’enfant a base communautaire :

    • Les mécanismes mis en place selon l’approche programme/projet ne permettent pas de prendre en compte toutes les vulnérabilités et les situations a risques auxquelles sont confrontées les familles

    • La prédéfinition des mécanismes communautaire de soutien (GCS, Comite local de protection, etc.) ne prend pas suffisamment en compte les dynamiques traditionnelles communautaires, qui garantiraient appropriation, pérennité, effectivité et impact sur le changement de normes sociales et comportements favorables a la protection de l’enfant


Perspectives structuration du travail social pour une protection de l enfant a base communautaire

  • Postulats de départ:

  • La protection de l’enfant = l’affaire de tous et non de tel ou tel individu dans la communauté

  • Le changement de comportement individuel dans le sens d’une meilleure PE = le fruit d’une décision éclairée et d’un engagement collectifde ceux qui sont concernés directement.

  • Connaitre les risques, les abus, la violence et l’exploitation à l’encontre de l’enfant ,

  • Les Percevoir en tant que tels, être conscient de leurs conséquences sur l’enfant et sur la vie de la communauté

  • Accepter de changer d’attitude et de comportement.

  • Nécessaire de mettre en place un processus qui engage toute la communauté.

  • === le diagnostic communautaire

Perspectives : Structuration du travail social pour une protection de l’enfant a base communautaire


Perspectives ctd

Constat

Pas d’orientations / approche organisée de travail social pour mettre en œuvre des actions de PE au niveau des pratiques familiales et communautaires

Perspectives (Ctd)

Méthodologie de travail social pour une PE a base communautaire

Manuel développé via un processus consultatif

Travailleurs sociaux formés / Travail social piloté dans une zone

Objectif Principal

Renforcer les capacités des familles & des communautés toutes entières à assurer leur devoir de protection

Objectif secondaire

Construire les liens communautés / système formel

Approche fondée sur le diagnostic communautaire :

la Communauté est au centre de l’identification des problèmes & la proposition des solutions


Guide 6 tapes du travail social

Durée : 6 mois

2 interventions du travailleur social dans la communauté / mois

= 12 interventions sociales Terrain

Guide = 6 étapes du travail social

ETAPE 1 = PRE ANALYSE effectuée par le travailleur social

FINALITEConnaissance de l’environnement socio-culturel, politique, eco. etc.

DUREE 1 mois

ETAPE 2 = PRISE DE CONTACT AVEC LA COMMUNAUTE

FINALITE Presenter la demarche, et engager le dialogue pour poser les bases du processus de travail social & planifier l’intervention sociale tenant compte du calendrier saisonnier local

QUAND 1ere intervention dans le milieu

ETAPE 3 = IDENTIFIER ET ANALYSER LES ESPACES DE DISCUSSION EXISTANTS & METTRE EN PLACE LE FORUM DE L’ENFANT

FINALITE Organiser / Formaliser l’espace de discussion sur la PE au sein de la communaute

QUAND 2eme intervention dans le milieu


Qu est ce que le forum de l enfant

Un Cadre de discussion ouvert a tous les membres de la communauté, rassemblés autour des acteurs clés de la communauté (Chefs traditionnels et religieux, etc.)

Discuter autour de thèmes précis et prédéfinis (6)

QU’EST CE QUE LE FORUM DE L’ENFANT ?

Besoins/Droits de l’enfant

Statut de l’enfantdans la COM

Satisfaire les besoins de l’enfant

les enfants les plus vulnerables et a risques,

Mecanismespossibles de sensibilisation continue, surveillance, PEC de l’enfant et reference vers les services sociaux,

la reponseactuelle / mecanismes de gestion des cas


Guide ctd

ETAPE 4 = REALISER DES ACTIVITES COMPLEMENTAIRES (Focus Groups, activités spécifiques avec des groupes particuliers)

FINALITE : Compléter les discussions du Forum de l’Enfant

GUIDE (Ctd)

ETAPE 5 = ORGANISER UN MECANISME DE PROTECTION COMMUNAUTAIRE

FINALITE : Renforcer les mecanismes locaux de Prevention et de reponse

ETAPE 6 = ORGANISER ET MAINTENIR LE CONTACT AVEC LES AUTORITES

FINALITE : Garantir la participation des autorites et legitimer les initiatives communautaires

QUAND : Avant le retrait du travailleur social

  • ETAPE 7 = SUIVI ET EVALUATION

  • FINALITE

  • S’assurer de la MoE des activites // aux objectifs & chronogramme

  • S’assurer de la continuation par les communauteselles-memes

  • Capitaliserl’experience

  • QUAND : Pendant et apresl’intervention


Conclusions

CONCLUSIONS

  • L’identification & Mise en place du mécanisme communautaire de protection = le fruit de l’initiative des membres de la communauté à la suite de la sensibilisation.

  • Le mécanisme communautaire de protection de l’enfant est intégré par des personnes de la communauté prêtes à assumer un rôle actif dans la PE, au vue de leurs dispositions personnelles et/ou du rôle qu’elles jouent dans la communauté

  • Pour la mise en place du mécanisme, il est nécessaire :

    • Qu’il y ait une compréhension et un consensus clairs sur le mandat du groupe et sur les finalités de l’action.

    • de définir le cadre qu’on souhaite mettre en place pour réaliser les actions de sensibilisation continue, de surveillance et détection des cas, de PEC communautaire des cas de PE et de référence.


Merci pour votre aimable attention

Merci pour votre aimable attention !


  • Login