L’eau vive
Download
1 / 14

L’eau vive qui désaltère - PowerPoint PPT Presentation


  • 71 Views
  • Uploaded on

L’eau vive qui désaltère. “Tout homme qui boit de cette eau aura encore soif; mais celui qui boira de l’eau que Moi je lui donnerai , n’aura plus jamais soif; et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui source jaillissante pour la vie éternelle.” (Jn. 4,13-14).

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about ' L’eau vive qui désaltère' - gayora


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

L’eau vive

qui désaltère

“Tout homme qui boit de cette eau aura encore soif;

mais celui qui boira de l’eau que Moi je lui donnerai ,

n’aura plus jamais soif; et l’eau que je lui donnerai

deviendra en lui source jaillissante

pour la vie éternelle.”

(Jn. 4,13-14)


Sommes-nous assoiffés ou désaltérés?

Sommes-nous assoiffés de la vraie eau

“jaillissante pour la vie éternelle"

ou bien sommes-nous désaltérés de toutes les “eaux”

que le monde nous propose? Seulement Jésus, eau vive,

peut étancher notre soif d’éternité, d’amour, de vie.

Seulement lui peut remplir notre désir d’absolu,

de vie sans fin.


Sommes-nous assoiffés ou désaltérés?

La vraie eau qui désaltère notre soif de Dieu

est Jésus de Nazareth, reconnu comme Prophète, Messie

et Sauveur du monde. Voici alors notre mission

dans le quotidien de notre existence: démasquer les

fausses recettes de bonheur, proposer et faire connaître

Jésus, l’eau vive. Et entre temps, se rappeler qu’être

assoiffés de Jésus est l’attitude juste

pour être de bons disciples.


Dans le désert du monde moderne l’humanité

assoiffée continue à crier,

comme les Hébreux à Moïse:

Donne-nous à boire!

Nous mourons de soif…

C’est le cri qui monte vers les gouvernements,

vers les idéologies, vers la culture.C’est surtout

le cri tourné vers l’Église: Donne-nous à boire!

Où est l’eau vive que nous, nous pouvons offrir

à ces frères? Voilà notre terrible

responsabilité! Que pouvons-nous, que savons-nous offrir

aux immenses attentes des hommes, nos contemporains?

La réponse est: qu’avons-nous fait de notre baptême?


Chrétiens, où avez-vous mis l’eau vive

qui vous a été donnée?

Où sont vos réserves?

Terrible cri d’accusation!

Terrible responsabilité!

Personne d’entre nous ne pourra accuser la source.

Le Christ est et demeure la fontaine inexorable de tout don,

de toute grâce, de tout vrai bien-être, de toute fécondité

authentique. Nous, c’est nous qui avons fermé les canaux

de transmission... Quand les réouvrirons-nous?

Le monde attend. Avec une angoisse indicible...


La fontaine d’eau vive t’attend,

qu’allez-vous faire? Ne pas attendre à

demain, va à Jésus,

Il t’appelle et te dit:

“Si quelqu’un a soif,

qu’il vienne à moi et qu’il boive…”

(Jn. 7,37)

Jésus est notre source,

l’eau de la vie.


Mon âme a soif de Dieu, du Dieu vivant:

quand irais-je et verrai-je la face de Dieu?

(Psaume 42,3)

O Dieu, tu es mon Dieu, dès l’aube je te

cherche, mon âme a soif de toi,

après toi languit ma chair,

comme une terre sèche, aride, sans eau.

(Psaume 63,2)


Infléchis mon coeur vers ton enseignement

et non vers la soif du gain.

(Psaume 119,36)

Si ton ennemi a faim,

donne-lui du pain à manger,

S’il a soif, donne-lui de l’eau à boire.

(Pr. 25,21)


Bienheureux ceux qui ont

faim et soif de justice.

(Mt. 5,6)

Ils ne souffriront plus ni de la faim, ni de

la soif et le soleil ne les brûlera plus

parce que celui qui a pitié d’eux les

guidera, les conduira vers les

eaux jaillissantes.(Is. 49,10)


Jamais plus ils ne souffriront de la faim

ni de la soif, jamais plus ils ne seront

accablés par le soleil,

ni par aucun vent brûlant.

(Ap. 7,16)

Parce que j’ai eu faim

et vous m’avez donné à manger;

j’ai eu soif et vous m’avez donné à boire;

j’étais étranger et vous m’avez accueilli.

(Mt. 25,35)


Je suis l’Alfa et l’Omega,

le Principe et la Fin.

Celui qui a soif, moi,

je lui donnerai de la source

de vie, gratuitement.

(Ap. 21,6)


Après tant de route parcourue en terre aride,

la soif. Ils t’ont offert mille et une boissons:

colorées, attrayantes, gazéifiées, à la mode, avec

mille saveurs; et tu en as savouré beaucoup.

Mais boire n’est pas se désaltérer!

Une source d’eau fraîche, pure, vive,

glissant à ta droite. Qui jaillit,

qui chante, qui donne la force, qui croît, qui purifie,

qui satisfait. Maintenant tu peux boire, te

désaltérer, vivre. Je me penche et je bois.

(Benedetto Perrina)


Pour chaque personne, Seigneur, tu connais le puits

où l’attendre pour lui faire trouver gratuitement ce qu’elle a cherché durant des années et poursuivi à

en perdre haleine. Plus que les lèvres assoiffées, à la recherche d’un apaisement, souvent c’est mon coeur quirecherche une eau impossible pour éteindre une brûlure indéfinissable.Voilà, alors, que tu m’offres une eau que je

n’osais pas espérer. Tu m’as donné toi-même, eau qui ne stagne pas, eau qui désaltère pour toujours.


Près de ce puits, quand tu m’as parlé, les ténèbres se sont dissipés, mon coeur s’est senti rempli de joie, je me suis senti renaître. Tout cela a été fait par ta grâce que, d’ores et déjà, je veux faire connaître à toutes les personnes qui te cherchent, sans le savoir, dans tout instant de joie que le temps m’offre.

Amen

Élaboré par Antonio Barone


ad