Advertisement
1 / 18

HYPERCALCEMIE


  • 81 Views
  • Uploaded On 17-08-2012

HYPERCALCEMIE. Isabelle Faugeron Chef de Clinique-Assistant Service d’Endocrinologie Hôpital Saint Antoine Merci à Julie Fromigue. CAS CLINIQUE 1. Mme G. 73 ans est amenée aux urgences par les pompiers pour une altération générale et une déshydratation.

Presentation posted in : General

Download Presentation

HYPERCALCEMIE

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.












- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -




Presentation Transcript


Slide1 l.jpg

HYPERCALCEMIE

Isabelle Faugeron

Chef de Clinique-Assistant

Service d’Endocrinologie

Hôpital Saint Antoine

Merci à Julie Fromigue


Slide2 l.jpg

CAS CLINIQUE 1

Mme G. 73 ans est amenée aux urgences par les pompiers pour une altération générale et une déshydratation.

Atcd médicaux : HTA et insuffisance cardiaque minime traitée par : IEC et thiazidiques (Corenitec 1 le matin)

Atcd chirurgicaux : hystérectomie et annexectomie pour fibrome à 45 ans, cure d’éventration à 55 ans

Atcd gynécologiques : G3P3, pas de suivi gynéco depuis l’age de 45 ans. Pas de THS


Slide3 l.jpg

CAS CLINIQUE 1

La patiente décrit l’installation depuis 2 mois d’une altération de l’état général ( perte de poids de 6 kg en 2 mois) avec des douleurs rachidiennes lombaires invalidantes et un syndrome polyuropolydipsique.

Votre bilan sanguin révèle une calcémie à 3,9 mmol/l (2.15-2.55 mmol/l) avec phosphorémie 1.36 mmol/L ( 0.7-1.25 mmol/L)


Slide4 l.jpg

CAS CLINIQUE 1

Quelle sont les complications aiguës à dépister immédiatement chez cette patiente ? Par quels examens?

Quels sont les autres signes cliniques d’hypercalcémie aiguë ?

Quel élément du dossier est un facteur aggravant à cette hypercalcémie? Pourquoi?


Slide5 l.jpg

CAS CLINIQUE 1

Quel est votre traitement initial ?

Est-ce que le simple dosage de calcémie- phosphorémie

peut orienter le diagnotic étiologique?

Quels examens biologiques faites vous pour rechercher

l’étiologie de cette hypercalcémie ?

Dans ce contexte quel est votre diagnostic initial ?

Quel examen morphologique demandez-vous ?


Slide6 l.jpg

CAS CLINIQUE 2

Mme G., 44 ans ,vous est adressée par son médecin traitant pour une hypercalcémie de découverte récente sur un bilan systématique.

Vous mettez en évidence une hypercalcémie à 3 mmol/l avec phosphorémie à 0.65 mmol/L ( 0.7-1.25 mmol/L).

La PTH est à 55 pg/ml (N = 20-50 pg/ml)

Quel est votre diagnostic?


Slide7 l.jpg

1- Si, avec le même profil biologique,

La PTH était = 0,10 pg/ml

Quel diagnostic faudrait-il évoquer?

2-Si, avec le même profil biologique,

la calciurie était basse: 0.2 mmol/24 h

Quel diagnostic faudrait-il évoquer?


Slide8 l.jpg

CAS CLINIQUE 2

Quel sera votre bilan du retentissement de cette hypercalcémie chronique ?

Quel a été votre bilan biologique pour prouver votre diagnostic d’hyperparathyroïdie ?

Quel sera votre bilan d’imagerie pour prouver votre diagnostic d’hyperparathyroïdie ?


Slide9 l.jpg

CAS CLINIQUE 2

L’échographie cervicale retrouve effectivement un adénome parathyroïdien inférieur gauche mais également un nodule thyroïdien de 18 mm supérieur droit

Quelle maladie devez-vous évoquer?


Slide10 l.jpg

CAS CLINIQUE 2

Que devez –vous rechercher à l’interrogatoire et à l’examen clinique?

Quels examens complémentaires permettent de faire le diagnostic ?

Ces examens sont négatifs.

Quel traitement curatif proposez vous à cette patiente ?


Slide11 l.jpg

Ce qu’il faut retenir…


Slide12 l.jpg

hypercalcémie

Signes cliniques de l’hypercalcémie aiguë

  • Asthénie

  • Vomissements, douleurs abdominales

  • Déshydratation secondaire au syndrome polyuro-polydipsique

L’hypercalcémie est le plus souvent asymptomatique

Hypercalcémie

Calcémie supérieure à 2,6 mmol/L

Ca corrigée = Ca mesurée ( mmol/l) + 0,02 ( 40 – Alb en g/L)


Slide13 l.jpg

hypercalcémie

Répercussion à rechercher :

  • Raccourcissement de l’espace QT sur l’ECG

  • Insuffisance rénale

  • Néphrocalcinose, lithiase urinaire

  • Déminéralisation osseuse

  • Calcifications pancréatiques


Slide14 l.jpg

Hypercalcémie

Diagnostic biologique étiologique

  • Calcémie ionisée, phosphorémie

  • Albuminémie

  • Electrophorèse des protéines sériques, immunoélectrophorèse des protéines sériques

  • Protéinurie des 24 heures

  • VS

  • Calciurie


Slide15 l.jpg

Hypercalcémie : Les étiologies

L’hyperparathyroidie primaire :

  • Hypercalcémie, hypophosphorémie

  • Elévation ou normalité de la PTH

  • Adénome parathyroïdien ou hyperplasie parathyroïdienne

  • Possible association NEM I ou NEM II

  • Diagnostic d’imagerie : échographie cervicale, scintigraphie MIBI


Slide16 l.jpg

Hypercalcémie : Les étiologies

Les hypercalcémies malignes

  • Les tumeurs osseuses malignes : métastases de cancers solides, myélome

  • L’hyperparathyroïdie paranéoplasique : sécrétion de PTH rp


Slide17 l.jpg

Hypercalcémie : Les étiologies

Les hypercalcémie bénigne

  • Intoxication à la vitamine D

  • Endocrinopathie : hyperthyroïdie, insuffisance surrénalienne

  • Les causes iatrogènes : prise de diurétiques thiazidiques

  • Sarcoïdose : excès de production de Vitamine D par les cellules granulomateuses

  • L’immobilisation prolongée

  • La maladie de Paget


Slide18 l.jpg

Hypercalcémie : Traitement

Toujours

Hydratation

Traitement de la cause

En cas d’aggravation ou de signes aigus

  • Hydratation sérum salé isotonique : débit adapté aux conditions hémodynamiques du patient

  • Disphosphonate en perfusion intra veineuse par exemple Aredia® 40 à 60mg en une injection valable durant 72 heures

  • Voire dialyse