Ac tates 11
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 17

Acétates 11 PowerPoint PPT Presentation


  • 98 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Acétates 11. DRT 2401 Droit des affaires 1 Lundi 20 novembre 2006 (13h – 16h) B – 3325 Vincent Gautrais. Définition du contrat électronique. Distinction contrat PAR l’électronique et contrat SUR l’électronique Contrat électronique Contrat informatique Échange de courriels Offre

Download Presentation

Acétates 11

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Ac tates 11

Acétates 11

DRT 2401

Droit des affaires 1

Lundi 20 novembre 2006 (13h – 16h)

B – 3325

Vincent Gautrais


D finition du contrat lectronique

Définition du contrat électronique

  • Distinction contrat PAR l’électronique et contrat SUR l’électronique

    • Contrat électronique

    • Contrat informatique

  • Échange de courriels

    • Offre

    • Acceptation

    • Éventuellement, accusé de réception

    • Éventuellement, succession d’échange pour arriver à un accord

  • Offre permanente sur un site Internet

    • Offre permanente

    • Acceptation


Contrat communication s curit

Contrat = communication + sécurité

OUTILS

SÉCURITÉ


Ac tates 11

  • A – Contrat et obligation légale

  • Écrit

  • Signature

  • Original

  • B – Contrat et forme déficiente

  • Spécificités communicationnelles de l’électronique

  • Pratiques commerciales adolescentes

  • Consentement électronique inapproprié

  • C – Contrat et fond déficient

  • Clauses classiques posant problème

  • Clauses nouvelles posant problème

  • Cas particulier des prix erronés

  • D – Cas particuliers

  • Lieu et moment de formation

  • Contrat automatisé


Loi de premi re g n ration enlever les barri res

Loi de première génération = Enlever les barrières

  • Loi concernant le cadre juridique des technologies de l’information (L.R.Q. c. C-1.1)

  • Équivalence fonctionnelle (on cherche les fonctions du support papier et on veille à les reproduire avec le support électronique) (art. 1.3)

  • 1.  La présente loi a pour objet d'assurer : (…) «  3° l'équivalence fonctionnelle des documents et leur valeur juridique, quels que soient les supports des documents, ainsi que l'interchangeabilité des supports et des technologies qui les portent ; »

    • Écrit

    • Signature

    • Original

  • Neutralité technologique (on ne favorise pas l’un par rapport à l’autre) (art. 2837 CCQ)

  • Impossibilité de refuser un document électronique sur la seule base qu’il est un document électronique (art. 5)


Ac tates 11

Écrit

  • Loi concernant le cadre juridique des technologies de l’information (L.R.Q. c. C-1.1) ART. 5

  • 5. Le document dont l'intégrité est assurée a la même valeur juridique, qu'il soit sur support papier ou sur un autre support, dans la mesure où, s'il s'agit d'un document technologique, il respecte par ailleurs les mêmes règles de droit.

  • (…)

  • Lorsque la loi exige l'emploi d'un document, cette exigence peut être satisfaite par un document technologique dont l'intégrité est assurée.


Signature

Signature

  • 2827 Cc.Q.: « La signature consiste dans l'apposition qu'une personne fait sur un acte de son nom ou d'une marque qui lui est personnelle et qu'elle utilise de façon courante, pour manifester son consentement.

  • Limitations liées à l’utilisation de la biométrieLoi concernant le cadre juridique des technologies de l’information (L.R.Q. c. C-1.1) ART. 44

    • Pas obligatoire

    • Finalité

    • Destruction

    • Etc.


Original

Original

  • Loi concernant le cadre juridique des technologies de l’information (L.R.Q. c. C-1.1) ART. 12

  • 12.  Un document technologique peut remplir les fonctions d'un original. À cette fin, son intégrité doit être assurée et, lorsque l'une de ces fonctions est d'établir que le document :

  •  1° est la source première d'une reproduction, les composantes du document source doivent être conservées de sorte qu'elles puissent servir de référence ultérieurement ;

  •  2° présente un caractère unique, les composantes du document ou de son support sont structurées au moyen d'un procédé de traitement qui permet d'affirmer le caractère unique du document, notamment par l'inclusion d'une composante exclusive ou distinctive ou par l'exclusion de toute forme de reproduction du document ;

  •  3° est la forme première d'un document relié à une personne, les composantes du document ou de son support sont structurées au moyen d'un procédé de traitement qui permet à la fois d'affirmer le caractère unique du document, d'identifier la personne auquel le document est relié et de maintenir ce lien au cours de tout le cycle de vie du document.


Sp cificit s communicationnelles

Spécificités communicationnelles

  • Lisibilité de l’écran (437)

  • Dynamisme du contrat électronique (438)

  • Longueur du contrat (438)

  • Usage immodéré des hyperliens (439)


Pratiques commerciales adolescentes

Pratiques commerciales adolescentes

  • Emplacement du contrat (439)

  • Scission du contrat (440)

  • Juridisme du contrat (440)

  • Titre du contrat (440)


Consentement lectronique inappropri

Consentement électronique inapproprié

  • Shrinkwrap ProCD – King (1996)

  • Clickwrap Aspender1.com (2005)

  • Browsewrap Kanitz (2002)


Aspender1 com 2005

Aspender1.com (2005)

  • [9] Cette clause provient d'un amendement au contrat de base, ajouté à ce contrat de base le 23 octobre 2003, selon le témoin Dartigues responsable chez Paysystem du site d'hébergement.

  • [10] Il s'agissait d'un ajout à la page d'entrée du site, dont le texte suit:

  • «Your continued use of myPaysystems Services is subject to the current version of the My Paysystems Agreement.

  • This agreement was last updated December 18, 2003.

  • Please click here to review.»

  • POSITION DE LA REQUÉRANTE: [12] Il est admis que les amendements R-1 audit contrat I-1 n'ont pas été signés par les parties, mais la requérante allègue qu'ils sont valables parce que l'intimée a continué à utiliser le site après la date du 23 octobre 2003.  Il y aurait donc consentement tacite du fait de cette utilisation postérieure à l'avis contenu en R-2, et cité plus avant.  Ce geste équivaudrait à signature.

  • REFUS PAR LE JUGE: [14] Il semble donc nécessaire, tant à ces auteurs qu'à la Cour, d'exiger une preuve plus valable d'acceptation d'un contrat informatique qu'un simple «clic», sans possibilité de vérifier la rencontre des volontés qui forment un contrat, où il doit y avoir «accord de volonté» (art. 1378 C.c.Q.), sur le même objet (art. 1412 C.c.Q.).


Clauses classiques posant probl me

Clauses classiques posant problème

  • Clauses inutiles (443)

  • Clauses complexes (444)

  • Clauses abusives (444)


Clauses nouvelles posant probl me exemples

Clauses nouvelles posant problème- exemples

  • clause qui prévoit que la clause électronique prévaut sur une version papier, donnant prépondérance « à un document pouvant se prêter par nature à évolution »;

  • clause raccourcissant le délai de prescription;

  • clause limitant le fait de graver un fichier téléchargé à une seule fois;

  • clause qui octroie une prérogative exorbitante à l’entreprise;

  • clause qui prévoit des obligations pour des tiers au contrat;

  • clause qui fait référence à la Netiquette;

  • etc.


Cas particulier des prix erron s recueil p 453

Cas particulier des prix erronés (recueil p. 453)

  • Union des consommateurs c. DellComputer, (2005) (CA)

  • Questions sur l’arbitrage

    • Projet de loi 48 (novembre 2006)

  • Questions sur le consentement par le biais d’un « clic » (clause externe)

  • Questions sur le fond pas encore traitée


Contrat automatis

Contrat automatisé

  • Loi concernant le cadre juridique des technologies de l’information (L.R.Q. c. C-1.1) ART. 35

  • Il est possible que des partenaires contractuels s’engagent mutuellement par l’entremise d’agents électroniquesou autres procédés technologiques.

  • Exemples: Ces outils peuvent avoir des degrés de sophistication divers :

  • par des logiciels évolués qui ont été programmés pour passer certains actes (comme par exemple l’EDI);

  • par des formulaires que l’on trouve sur un site Internet et qui donne lieu à une acceptation par un bouton « j’accepte ».

  • Conditions légales: La Loi oblige la personne qui utilise un tel procédé, sous peine de nullité :

  • de permettre au partenaire de corriger les erreurs qui se seraient glissées;

  • d’offrir des instructions claires sur la façon de procéder.


Lieu et moment de formation

Lieu et moment de formation

3 - ACCUSÉ RÉCEPTION

2 - ACCEPTATION

Offrant

Acceptant

1 - OFFRE

RÉCEPTION

ÉMISSION

INFORMATION

DÉCLARATION


  • Login