Colloque médical FFC 2008
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 22

Dr Anne FAVRE JUVIN UM de Médecine et traumato du Sport et des AP PowerPoint PPT Presentation


  • 54 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Colloque médical FFC 2008 Fatigue chronique chez le cycliste. Approche clinique. Dr Anne FAVRE JUVIN UM de Médecine et traumato du Sport et des AP Recherche exercice et Réhabilitation Pole Physiologie Rééducation CHU de Grenoble. Définitions L’altération des performances

Download Presentation

Dr Anne FAVRE JUVIN UM de Médecine et traumato du Sport et des AP

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Dr anne favre juvin um de m decine et traumato du sport et des ap

Colloque médical FFC 2008

Fatigue chronique chez le cycliste

Approche clinique

Dr Anne FAVRE JUVIN

UM de Médecine et traumato du Sport et des AP

Recherche exercice et Réhabilitation

Pole Physiologie Rééducation

CHU de Grenoble


Dr anne favre juvin um de m decine et traumato du sport et des ap

  • Définitions

  • L’altération des performances

  • La caractérisation de la fatigue

  • Les symptômes associés

  • Signes objectifs?

  • Diagnostic différentiel


Dr anne favre juvin um de m decine et traumato du sport et des ap

  • La fatigueen pratique de médecine générale est une plainte fréquente.

  • Elle est avant tout subjective : sensation souvent mal explicitée et ressentie dans des conditions diverses et de façon très variable.

  • importance d’une approche clinique et physiologique objective


D finitions

Définitions

Des confusions terminologiques…

  • Sous un même mot «overtraining»,

    • nord américains, australiens, européens,

    • Physiologistes, psychologues, médecins du sport, ne donnent pas les mêmes définitions… Kenttä 98

  • Certains auteurs voient un passage obligé de l’OR à l’OTS , d’autres non…Halson, Jeukendrup 2004


Overreaching overtraining syndrome position de consensus ejss meeusen 2006

Overreaching, Overtraining syndrome(position de consensus EJSS Meeusen 2006)

Fatigue normale

Fatigue pathologique


Autre d finition

Autre définition

  • Budgett (BJSM 2000) préfère parler d’UPS « unexplained under performance syndrome » reconnue par l’entraineur et l’athlète et persistante après un minimum de 15 jours de repos…

     Ajout de confusion !


Difficult s m thodologiques

Difficultés méthodologiques

  • Dans les études longitudinales, confusion entre surcharge d’entraînement (OL), fatigue aigue (OR) et surentraînement (OTS)…

    - Véritable contre performance ou pas (rares sont les équipes qui évaluent la perf. et l’entrainement de façon correcte) Hooper MSSE 98

  • Dans les études rétrospectives, biais d’inclusion, données manquantes…

  • trop peu de sujets pour conclure.

  • Peu d’études avec groupe contrôle

    Rowbotton EJAP 95; Smith, Norris MSSE 2000; MSailly 2007


Une probl matique ancienne et r currente

Une problématique ancienne et récurrente

  • Incidence du surentrainement faible?

    Les données de la littérature donnent 10% - 20%

    Morgan 87; Hooper 93; Raglin 94; Koutekadis 98; Budgett 2000

    Mais il s’agit d’overreaching…

  • Disciplines sportives étudiées :

    • Course à piedCostill 86; Lehmann 91; Shepard 92; Flynn 94

    • CyclismeJeukendrup 94; Snyder 95; Rowbottom 98

    • NatationHooper 93, 95, 98; Flynn SM 94

    • Basket Verma 78

    • Judo, Lutte Callister 90; Morgan 87

    • MusculationFry 94

    • Canoé kayak Hedelin 2000

  • Hommes> femmes (Uusitalo CJSM 98)


Dr anne favre juvin um de m decine et traumato du sport et des ap

Démarche en 4 temps

  • Vérifier l’altération des performances,

  • Caractériser la fatigue,

  • Préciser les symptômes associés,

  • Rechercher les facteurs favorisants,

    voire les facteurs déclencheurs...


L alt ration des performances

L’altération des performances

  • Véritable contre performance (évaluée ?)

  • Diminution durable des performances

  • Persistance après un repos de 15 jours.

  • obligation de préciser :

    l’historique de la pratique sportive

    les objectifs (réalistes ?)

    l’entraînement (intensité, volume)

    l’investissement (sur?) du sportif


Caract risation de la fatigue

Caractérisation de la fatigue

  • Ancienneté (semaine, mois, année?)

  • périodicité (journée, mois, année?)

  • type (physique, intellectuelle, sensorielle,sexuelle)

  • réversibilité partielle ou totale (repos, loisir)

  • Aspect: générale ou locale (musculaire)


Caract risation de la fatigue1

Caractérisation de la fatigue

Les symptômes les plus souvent décrits:

  • Fatigue générale associant une fatigue physique, psychologique, intellectuelle, sensorielle, sexuelle…

  • Impossibilité de maintenir ou augmenter les intensités

  • Difficulté de récupération

  • Douleurs musculaires et jambes lourdes

  • Baisse de force


Les sympt mes associ s

Les symptômes associés

  • Nombreux

  • Très variables suivant les individus:

    • parfois peu importants ou minimisés par le sportif

    • parfois prennent le devant du tableau…

  • Pas de valeur seuil de référence

  • Pas de spécificité

  • De 2 types:

    • physiques

    • psychologiques


Physiques

Physiques

  • Troubles du sommeil

  • Baisse de l’appétit

  • Épisodes infectieux récidivants

  • Blessures à répétition

  • Aménorrhée

  • Augmentation de la sensibilité et de la sévérité des allergies

  • Amaigrissement

  • Malaises, vertiges, trbles digestifs, céphalées


Dr anne favre juvin um de m decine et traumato du sport et des ap

Psychologiques

-Troubles de l’humeur:dépression, tristesse, auto-dépréciation, irritabilité, instabilité émotionnelle, diminution du bien être…

- Troubles du comportement alimentaire(formes restrictives ou compulsives)

- Modifications du comportement:apathie,ou agitation, perte de motivation et de ténacité, changement de personnalité…

- Anxiétéet augmentation de la sensibilité au stress, appréhension de la compétition

- Troubles de la cognition:difficulté de concentration et de mémorisation…baisse du rendement scolaire

- Troubles sensori-moteurs:baisse de l’habileté motrice, diminution de la capacité d’intégration de nbreuses informations…


Facteurs favorisants

Facteurs favorisants

  • Psychologique interne : anxiété et sensibilité au stress, perfectionnisme, faible estime de soi

  • Monotonie de l’entraînement

  • Environnement extrême: altitude, chaleur, froid…

  • Retour de blessure

  • Stress précompétitif répétitif

  • Pressions professionnelles pour les amateurs

  • Conflits ou pressions de l’entourage (entraîneur, dirigeants, famille, conjoint…)


Facteurs d clencheurs

Facteurs déclencheurs

  • Privation de sommeil(décalage horaire)

  • Changement socio familial récent

  • Prise médicamenteuse (dopage ?)

  • Vaccination récente (polyvaccination)

  • Episode infectieux

  • Electro-stimulation, kinésithérapie intensive

  • Déficit calorique (insuffisance en HC ?)


Dr anne favre juvin um de m decine et traumato du sport et des ap

L’examen clinique est pauvre

  • -  poids (et taille chez les enfants)  MG

  • - inspection peau, phanères , conjonctives, foie, thyroïde, adénopathies

  • - auscultation cardiaque et pulmonaire

  • FC de repos < ou > 5 à 10 puls./mn

  • - ECG : modif. des ondes T?

  • TA couchée, debout (modifiée)

  • Examen orienté local: morphologique, vasculaire, neurologique si symptômes sur 1 seul membre.


Dr anne favre juvin um de m decine et traumato du sport et des ap

L’évaluation alimentaire

  • recherchera une insuffisance dans :

  • l’hydratation

  • la ration de protéines

  • la ration de fer (animal)

  • la ration de féculents

  • l’alimentation pendant l’effort...


Recherche d un diagnostic diff rentiel

Recherche d’un diagnostic différentiel

  • Pathologie cardiaque ou respiratoire

  • Pathologie endocrinienne: diabète, hypo ou hyperthyroidie, hyperparathyroïdie, ins. surrénalienne…

  • Pathologie hématologique: anémie, hémopathie…

  • Pathologie tumorale

  • Pathologie infectieuse en particulier virale: EBV, CMV, hépatite, VIH, entérovirus, brucellose, toxoplasmose, mdie de Lyme…

  • Pathologie neuropsychiatrique (dépression)


Conduite tenir

Conduite à tenir

  • Utilisation de l’auto-questionnaire de forme SFMS = bon outil de débrouillage.

  • Si 10-15 items cochés: approfondir l’interrogatoire

  • Si 15-25 items cochés:

  • Forte probabilité de surentraînement

  • consultation médecine du sport

  • confirmation par les examens complémentaires.

    Cependant, attention aux faux positifs et faux négatifs…

    Position de consensus de la SFMS (2005)


Conclusion

Conclusion

  • La fatigue chez le sportif entre dans un cadre nosologique mal défini

  • Dissociation entre une symptomatologie fonctionnelle riche et un examen clinique pauvre

  • Importance du suivi longitudinal et des staffs médico-techniques.

  • Eliminer une cause organique

  • Importance du repérage précoce pour éviter la chronicisation


  • Login