Jean pierre yameogo vice pr sident du cir b
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 8

Jean pierre Yameogo Vice président du CIR-B PowerPoint PPT Presentation


  • 107 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Présentation du Comité interprofessionnel du riz du Burkina ou Table filière riz sur la réduction de la vulnérabilité des femmes et des familles face à l’insécurité alimentaire par des actions collectives au sein du CIR-B. Un Rêve et une réalité?. Jean pierre Yameogo Vice président du CIR-B.

Download Presentation

Jean pierre Yameogo Vice président du CIR-B

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Jean pierre yameogo vice pr sident du cir b

Présentation du Comité interprofessionnel du riz du Burkina ou Table filière riz sur la réduction de la vulnérabilité des femmes et des familles face à l’insécurité alimentaire par des actions collectives au sein du CIR-B. Un Rêve et une réalité?

Jean pierre Yameogo

Vice président du CIR-B


1 probl matique

1.Problématique

  • 1997: retrait de l’Etat Burkinabè de la filière riz suite au PAS de la Banque mondiale et le FMI

  • Forte concurrence du riz importé, provoque la mévente du riz local

  • 2004 – 2005 : forte quantité de riz non vendu dans les magasin au niveau des grandes plaines rizicoles du Burkina Faso

  • C’est dans ce contexte que le CIR-B bénéficie d’un stage « Viens marcher ma terre » en 2006 au Canada, avec comme thème le plaidoyer.


2 d roulement du dialogue

2.Déroulement du dialogue

  • Utilisation des résultats

  • Groupe de « pression riz créé » a partir de critère (être leader, de bonne moralité, très influent et respecté)

  • Groupe comprenant 15 personnalités comprenant des politiques, économistes, chercheurs, santé, parlementaires, presse, sport, armée, chef coutumiers…

  • Début 2007, une équipe du CIR-B rencontre le président de l’assemblée nationale, le maire de Ouagadougou, le ministre de l’environnement, le rédacteur en chef de radio, de la télévision nationale, le président du mois des centdales syndicales pour les convaincre de la défense les intérêts du riz national.


3 r sultat

3. Résultat

  • 06 mois plus tard, le riz national est devenu un sujet abordé dans de nombreuses rencontre à l’assemblée nationale, des réunions de maire, chez les opérateur économiques, au niveau des chercheurs, des médecins, ainsi qu’à la télé, à la radio et dans la presse écrite.

  • En 2008 avec les émeute de « la vie chère » une commission a été mise en place au niveau du parlement.

  • Le CIR-B a été invité à faire une communication sur la flambée des prix du riz local et les pistes de solutions possibles

  • 80% des propositions faites par le CIR-B à cette commission ont été prise en compte.


3 r sultat suite

3.Résultat (suite)

Il s’agit:

  • Du redéploiement des encadreurs techniciens dans les principales plaines rizicoles

  • Préfinancement des campagne agricole par la fournitures d’engrais, semences améliorées aux organisations paysannes

  • La fixation du prix minimum d’achat du riz local (prix plancher)

  • Le rachat du riz local en lieu et place du riz importé par l’Etat pour les besoins du stock de sécurité national

  • Pour cette dernière mesure, les femmes étuveuses de Bama ont bénéficié d’une commande 180 Millions de Frs Cfa, ce qui représente ¾ de leur chiffre d’affaire en 2010. Le centre de Bama a été mise en place avec l’appui technique et financier du programme CECI-Unitera et EUMC avec l’appui des étudiants de l’unioversité de Sherbrook..

  • Sur le plan de la production, de 195 102 tonnes en 08/09 la production de riz a augmenté de 183% en 2010 et de 123% par rapport à la moyenne nationale des 5 dernières années

  • En 2008, le budget national a dépensé 12,7milliards de FCFA dans l’achat du riz national


Politique nationale et perspectives

Politique nationale et perspectives

  • Elaboration d’une loi Agro-sylvo pastorale en cours

  • La forte implication du CIR-B dans l’élaboration de l’avant projet de loi sur les interprofessions maintient « la pression » pour l’adoption rapide de cette loi afin de bénéficier des avantages de cette loi au plan organisationnel et économique. La demande aux importateurs de prendre une quantité de riz local avant d’importer.

  • Faire un prélèvement de 2% par tonne de riz importé et sur le riz produit localement dans le pays afin d’ader le CIR-B a être plus crédible et autonome (CVO)


Politique nationale et perspectives suite

Politique nationale et perspectives (suite)

  • Accompagner l’interprofession à vulgariser les fours utilisés par la paille de riz, par les ménages et les autres localités d’étuvage de riz. Cela permettrait de préserver l’environnement par l’utilisation de la paille de riz et non le bois.

  • Manque de laboratoire d’analyse propre à l’interprofession afin de faire des analyses sur les variétés et le riz produit localement et étuvé .


Jean pierre yameogo vice pr sident du cir b

Je vous remercie pour votre attention


  • Login