Les troubles de m moire des traumatis s cr niens
Download
1 / 31

LES TROUBLES DE M MOIRE DES TRAUMATIS S CR NIENS - PowerPoint PPT Presentation


  • 185 Views
  • Uploaded on

LES TROUBLES DE MÉMOIRE DES TRAUMATISÉS CRÂNIENS. Épidémiologie. Principale séquelle cognitive des traumatismes crâniens Principale plainte des blessés et des familles Troubles durables : 15 % des traumatismes modérés, 20 à 50 % des traumatisés graves 72 % des admis en rééducation.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'LES TROUBLES DE M MOIRE DES TRAUMATIS S CR NIENS' - fanchon


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
Les troubles de m moire des traumatis s cr niens
LES TROUBLES DE MÉMOIRE DES TRAUMATISÉS CRÂNIENS


Pid miologie
Épidémiologie

  • Principale séquelle cognitive

    des traumatismes crâniens

  • Principale plainte des blessés et des familles

  • Troubles durables :

    • 15 % des traumatismes modérés,

    • 20 à 50 % des traumatisés graves

    • 72 % des admis en rééducation


Facteurs anatomiques et physiopathologiques
Facteurs anatomiques et physiopathologiques

  • Contusions polaires frontales et temporales

  • Lésions axonales diffuses + + +


Facteurs anatomiques et physiopathologiques1
Facteurs anatomiques et physiopathologiques

  • Ischémie

  • Compressions rostro-caudales

  • Apo E4

    donépézil ?



Les processus
Les processus

  • Encodage, acquisition

  • consolidation, stockage

  • Récupération, rappel, évocation

  • Effets particuliers : primauté, récence interférence



S miologie g n rale des amn sies
Sémiologie générale des amnésies

  • Désorientation temporo-spatiale

  • Amnésie antérograde

  • Amnésie rétrograde

  • Signes associés


Les troubles de m moire des traumatis s cr niens1

Les troubles de mémoire des traumatisés crâniens


On distingue :

  • Amnésie post-traumatique : lacune inhérente à tout traumatisme

  • Troubles durables .



Evaluation

  • rétrospective par le patient (Jennett)

  • Galveston Orientation Amnesia Test

  • Document EBIS, Echelle NRS-R





Evaluation
Evaluation

  • Boucle phonologique :

    • empans chiffres, mots

  • Bloc-notes visuo-spatial :

    • empans positions de cubes

  • Administrateur Central :

    • empans envers, DSST (Codes), Wechsler

    • N-back, PASAT


M moire de travail1
Mémoire de travail

  • Déficit de l ’Administrateur central

  • modification des processus de contrôle et d ’inhibition ?

  • IRM-f : redistribution frontale droite



Evaluation globale :Echelle Clinique MEM III, Wechsler Tests écologiques



M moire verbale california verbal learning test
Mémoire verbale : California Verbal Learning Test


M moire verbale selective reminding test grober buschke
Mémoire verbale :Selective Reminding Test,Grober & Buschke



M moire pisodique1
Mémoire épisodique :

Le traumatisme crânien perturbe

tous les stades de la mémorisation

  • Réduction des ressources attentionnelles ?

  • Encodage sémantique spontané

  • Troubles rappel différé

  • Et récupération active.


Evolution et r cup ration
Evolution et récupération

34 cas, coma < 10 j, lésion focale22cas, coma < 10j, lésions diffuses22 cas, coma < 10j, lésions diffuses

31 cas, coma > 10j, lésion focale25 cas, coma > 10j, lésions diffuses


Autres syst mes
Autres systèmes

  • Mémoire sémantique

  • Mémoire perceptive, amorçage

  • Mémoire procédurale


M moire pisodique2
Mémoire épisodique

  • Le traumatisme crânien perturbe tous les stades de la mémorisation (Demery, California VLT, 2002)

  • Influence de la sévérité et du niveau d ’éducation (Demery, Mangels 2002)

  • Réduction des ressources attentionnelles ? Déficit maximal en situation d ’attention divisée (Mangels, 2002)


M moire pisodique encodage
Mémoire épisodique, encodage

  • TBI moins capables d ’entreprendre spontanément des opérations d ’encodage sémantique (Levin, Goldstein )

  • Peu de regroupement sémantique spontané, et effet d ’interférence accru (Demery, 2002)

  • Diminution:

    • de l ’encodage automatique du contexte

    • des processus d ’imagerie mentale


M moire pisodique stockage
Mémoire épisodique, stockage

  • Intrusions

  • Sensibilité accrue aux interférences


M moire pisodique rappel
Mémoire épisodique, rappel

  • Troubles du rappel différé:

    • diminution du rappel libre libre par rapport à la reconnaissance (Duchnick, California VLT, 2002)

    • oubli accéléré

    • diminution de la récupération active de l ’information

  • Diminution de la capacité de retrouver la source d ’un sentiment de familiarité


M moire pisodique rappel1
Mémoire épisodique, rappel

  • En résumé : Newcombe :troubles de la restitution différée des apprentissages récents

  • En PET-scan, sites frontaux, pariétaux et temporaux id. Contrôles

  • + activations frontales, cingulaires et occipitales moins latéralisées (Levine 2002)


ad