Soirée CFCMU du 12 mars 2014
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 31

1/ Votre Centre Hospitalier de référence: PowerPoint PPT Presentation


  • 63 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Soirée CFCMU du 12 mars 2014 Pièges de la psychiatrie aux urgences Questionnaire Médical (22 réponses) Invités -Experts : Dr Michèle Lamontellerie et Dr Thomas Carbonnel Groupe coordonnateur: CH de la Haute Saône.

Download Presentation

1/ Votre Centre Hospitalier de référence:

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


1 votre centre hospitalier de r f rence

Soirée CFCMU du 12 mars 2014Pièges de la psychiatrie aux urgencesQuestionnaire Médical (22 réponses)Invités-Experts : Dr Michèle Lamontellerie et Dr Thomas CarbonnelGroupe coordonnateur: CH de la Haute Saône

Groupe de travail : Marielle Granier, Sophie Duchezeau, Florian Mauvais, Guillaume Nogues, Anne Claire Montini, Anne Grigis

Lieu : Don Du Souffle Besançon, 20h


1 votre centre hospitalier de r f rence

1/ Votre Centre Hospitalier de référence:


2 depuis combien de temps exercez vous

2/ Depuis combien de temps exercez vous?

  • < 2 ans 14 %

  • entre 2 et 5 ans 27 %

  • entre 5 et 10 ans 9 %

  • entre 10 et 20 ans 32 %

  • > 20 ans 18 %


3 votre organisation

3/ Votre Organisation:

  • Urgences Psychiatriques (service à part): (5) 23 %

  • SAU avec Consultation Psychiatre H24: (9) 41 %

  • SAU avec Consultation Psychiatre aux Heures Ouvrables: (4) 18 %

  • Urgences sans consultation psychiatre sur place (2) 9 %

  • Autre: (2) 9 % ( cs psy h 24 mais délocalisée autre site )


4 qui fait les entretiens psychiatriques

4/ Qui fait les entretiens Psychiatriques:

  • Médecin Urgentiste (5) 22 %

  • Interne des Urgences (3) 14 %

  • Infirmier des Urgences (1) 0,1 %

  • Médecin Psychiatre (16) 73 %

  • Interne de Psychiatrie (14) 64 %

  • Infirmier de Psychiatrie (16) 73 %

  • Psychologue (7) 32 %


5 combien de consultations psychiatriques sollicitez vous par 24h

5/ Combien de Consultations Psychiatriques sollicitez vous par 24h:

  • < 5 : 41 %

  • entre 5 et 10: 50 %

  • entre 10 et 20 : 5 %

  • > 20 : 5 %


1 votre centre hospitalier de r f rence

6/ Pour quelles pathologies demandez-vous d'emblée une Consultationpsychiatrique dès l'accueil au SAU:

  • Agitation 4/22

  • Etat Délirant 11/22

  • Sd Démentiel 1/22

  • SdDépressif 16/22

  • Toxicomanie et Conduite Addictive 7/22

  • Trouble Anxieux 11/22

  • TS sans trouble de conscience 16/22

  • Si adressé pour un Motif Psy (courrier med) 19/22

  • Post trauma psychique 10/22

  • Autre 1


1 votre centre hospitalier de r f rence

7/ Faites-vous Systématiquement un examen somatique pour un patient admispour une pathologie psychiatrique:


8 quels bilans compl mentaires demandez vous pour une premi re prise en charge psychiatrique

8/ Quels bilans complémentaires demandez-vous pour une première prise en charge psychiatrique?

  • Biologie: Iono, NFS, CRP, Uree, Creat, TSH, Bilan hepato-pancreatique, calcemie corrigée, coag

  • Toxiques sanguin et alcoolemie, dosage medicamenteux

  • Toxiques Urinaines

  • ECG

  • Scanner Cerebral

  • EEG …….. Orienté par la clinique.


1 votre centre hospitalier de r f rence

9/ Quels bilans complémentaires demandez-vous pour décompensation aiguëd'une pathologie psychiatrique chronique?

  • Pas de Bilan

  • Pas de bilan systematique (+/-bio de debrouillage)

  • Selon la clinique

  • Comme pour une premieredecompensation psy avec dosage medicamenteux

  • Idem reponseprecedente


10 comment prescrivez vous la contention physique

10/ Comment prescrivez-vous la contention physique?

  • Oralement 14 %

  • Par écrit dans le dossier médical 86 %


11 prescrivez vous une surveillance de la contention

11/ Prescrivez-vous une surveillance de la contention?


12 associez vous syst matiquement une contention chimique votre contention physique

12/ Associez-vous systématiquement une Contention Chimique à votrecontention physique ?


13 quel est ou quels sont les objectifs de la contention prescrite

13/ Quel-est ou quels-sont les OBJECTIFS de la contention prescrite?

  • Protection du patient 21/22

  • Protection de l'équipe 21/22

  • Quand Risque de fugue 12/22

  • Protection des autres patients 12/22

  • Autre 1 (soins)


14 quels m dicaments utilisez vous en premi re intention devant une agitation aigu

14/ Quels médicaments utilisez-vous enPremière Intention devant une Agitation Aiguë


1 votre centre hospitalier de r f rence

15/ Quand un patient est Alcoolisé, en dessous de quel seuil la consultationou l'admission en psychiatrie est réalisée?


16 vous sentez vous performant dans l valuation des intentions suicidaire d un patient

16/ Vous sentez-vous performant dans l'évaluation des Intentions Suicidaire d'un patient?


Si r ponse non sur la performance dans l valuation des intentions suicidaire car

Si réponse non sur la performance dans l'évaluation des Intentions Suicidaire: car

  • Pas de formation

  • Manque de temps, ou temps disponible très limité pour l’entretien ( quand les patients sont toujours plus nombreux aux urgences)

  • Problème de responsabilité si erreur d’évaluation

  • Evaluation complexe et nécessitant du temps

  • Environnement souvent hostiles au recueil des informations pertinentes et des confidences de ces patients.

  • Pas de compétence spécifique en psychiatrie,

  • C’est leur métier…

  • La psychiatrie est une spécialité:… non?


17 vous sentez vous comp tent sur les modalit s d hospitalisation sous contrainte

17/ Vous sentez-vous compétent sur les Modalités d'Hospitalisation sous Contrainte?


Si r ponse non sur la comp tence pour les modalit s d hospitalisation sous contrainte car

Si réponse non sur la compétence pour les Modalités d'Hospitalisation sous Contrainte: car

  • Aucune pratique, Jamais fait.

  • Non pratiquée suffisamment

  • Simple connaissance théorique (pendant les études médicales)

  • Changement récent de législation , insuffisance de connaissance de la nouvelle législation


18 vous sentez vous comp tent sur les indications d hospitalisation sous contrainte

18/Vous sentez-vous compétent sur les Indications d'Hospitalisation sous Contrainte?


Si r ponse non la comp tence sur les indications d hospitalisation sous contrainte car

Si réponse non à la compétence sur les Indications d'Hospitalisation sous Contrainte: car

  • Non pratiquée suffisamment

  • Pas de formation autre que pendant les études médicales

  • Manque de compétence à l’évaluation psy

  • Difficulté de s'affranchir d'une pression extérieure au patient suite à demande familiale ou sociétale

  • clairement exprimé par le patient s'opposant aux soins ou refusant les soins hospitaliers,

  • avis du psychiatre recherché…. C’est leur métier


19 vous tes vous d j senti en ins curit dans votre exercice m dical

19/ Vous êtes-vous déjà senti en insécurité dans votre exercice médical?

JOUR

NUIT


20 avez vous d j t victime de violence physique dans le cadre de votre exercice

20/ Avez-vous déjà été victime de violence physique dans le cadre de votre exercice?


21 vous sentez vous pr par pour r agir une situation de violence

21/ Vous sentez-vous préparé pour réagir à une situation de violence?


22 souhaiteriez vous une formation de type m diation gestion de crise

22/ Souhaiteriez-vous une formation de type médiation, gestion de crise?


23 souhaiteriez vous une formation type self d fense

23/ Souhaiteriez-vous une formation type Self Défense?


24 avez vous un syst me de s curit interne dans votre h pital

24/ Avez-vous un système de sécurité interne dans votre Hôpital?

  • Vigile dans l'hôpital 6 30 %

  • Vigile dans le service des urgences 1

  • Poste Travailleur Isolé ou Homme Mort (boitier) 6 30%

  • Bouton d'appel Police 9 40 %

  • Porte verrouillablepour isoler un secteur du service 2

  • Rien 5 22%

  • Autre (2) chambre carcérale, bouton alerte équipe autres services


25 pensez vous vous tre d j fait pi ger par une situation tiquet e psychiatrique

25/ Pensez-vous vous être déjà fait piéger par une situation étiquetée psychiatrique?


Si oui dans quelle type de situation

Si oui, dans quelle type de situation?

Présentation psychiatrique d’une pathologie somatique

Présentation somatique d’une décompensation psychiatrique

Spasmophilie

Dépression

Sevrage médicamenteux

Intoxications: stup, médicament

  • Hypoglycémie

  • Troubles métaboliques

  • SD malin de neuroleptiques

  • Pathologies neurologiques: Tumeurs cérébrale, AVC, Epilepsie

  • Hémorragie méningée

  • Douleur intenses

  • Intoxications

  • Démence, confusion


Questions pos es

Questions Posées

  • Problème de la prise en charge de la pedopsychiatrie: évaluation, structure d’accueil en urgence inexistante

  • D’où orientation en pédiatrie avec la réticence des service de pédiatrie polyvalente

  • D’où hospitalisation à défaut en UHCD adultes .

  • Grandes difficultés également pour mise en oeuvre d'une OPP (ordonnance de placement provisoire) pour les mineurs.


  • Login