La mine jeffrey asbestos belle province du quebec
Download
1 / 32

LA MINE JEFFREY ASBESTOS, Belle province du QUEBEC - PowerPoint PPT Presentation


  • 98 Views
  • Uploaded on

LA MINE JEFFREY ASBESTOS, Belle province du QUEBEC. Alain ABREAL 2008. LA MINE ET SON HISTOIRE. 1878 Découverte d'un gisement d'amiante par William Jeffrey dans la région d'Asbestos Début de l'exploitation d'amiante à la mine Bell, à Thetford Mines. .

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'LA MINE JEFFREY ASBESTOS, Belle province du QUEBEC' - eyad


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
La mine jeffrey asbestos belle province du quebec

LA MINE JEFFREYASBESTOS, Belle province du QUEBEC

Alain ABREAL

2008



1878

Découverte d'un gisement d'amiante par William Jeffrey dans la région d'Asbestos

Début de l'exploitation d'amiante à la mine Bell, à Thetford Mines.

http://www.mrnf.gouv.qc.ca/mines/industrie/industrie-histoire.jsp


Diaporama asbestos

DIAPORAMA ASBESTOS

William Henry Jeffrey, 1865Originaire de Québec, ayant élu domicile dans le canton de Cleveland au milieu des années 1860, William Henry Jeffrey, premier exploitatant de la mine d'amiante, fut celui qui développa le potentiel économique du gisement à ses débuts. Son apport est important du fait qu'il a érigé les bases de l'activité minière sur laquelle devait s'établir Asbestos et son économie.

Source : Archives photographiques Notman, Musée McCord d'histoire canadienne,

Montréal, I-16385.1, W.H. Jeffrey, 1865

Collection : Société d'histoire d'Asbestos


Diaporama asbestos1

DIAPORAMA ASBESTOS

M. et Mme Gifford de DanvilleM. Gifford s'était vu offrir la fameuse colline de Webb dans les années 1870 en échange d'un montant de 50 $. Mais, trouvant le prix trop élevé pour ce « morceau de pâturage rocheux » il refusa l'affaire. Durant les cinquante premières années, une valeur totale de plus de 45 millions de dollars a transigé par cet emplacement. Mme Gifford elle, étant jeune fille, avait l'habitude de passer par la colline en revenant de l'école. Elle ramassait de l'amiante et en arrachait la fibre pour s'en faire du chewing gum!

Collection : Société d'histoire d'Asbestos

Source : Canadian Geographical Journal, mars 1938, vol. 6 no. 3


  • Au XIXe siècle, la région d'Asbestos accueille ses premiers habitants; des Américains s'y établissent d'abord, viennent par la suite des Britanniques, des Écossais et des Irlandais. Ces gens sont à la recherche de grands espaces cultivables.

  • En 1879, un gisement d'amiante chrysotile est découvert. Toute la région, son économie et sa population seront monopolisées par cette découverte.

  • Asbestos est fondée en 1899. 


Diaporama asbestos2

DIAPORAMA ASBESTOS premiers habitants; des Américains s'y établissent d'abord, viennent par la suite des Britanniques, des Écossais et des Irlandais. Ces gens sont à la recherche de grands espaces cultivables.

Le village d'Asbestos vers 1897Une partie du petit village d'Asbestos tel qu'il apparaissait à la fin du siècle dernier. À l'arrière plan, la première église Saint-Aimé, et à droite, le presbytère en construction.

Collection : Société d'histoire d'AsbestosFonds : Gonzague Dubois


Diaporama asbestos3

DIAPORAMA ASBESTOS premiers habitants; des Américains s'y établissent d'abord, viennent par la suite des Britanniques, des Écossais et des Irlandais. Ces gens sont à la recherche de grands espaces cultivables.

Église Saint-Aimé d'Asbestos et le presbytère

Collection : Société d'histoire d'AsbestosFonds : Gonzague Dubois


Diaporama asbestos4

DIAPORAMA ASBESTOS premiers habitants; des Américains s'y établissent d'abord, viennent par la suite des Britanniques, des Écossais et des Irlandais. Ces gens sont à la recherche de grands espaces cultivables.

Rue du Roi à Asbestos vers 1904Au premier plan, la résidence somptueuse du Dr Alphonse Thibault, dentiste. À droite, la rue du Roi se dirigeant vers le carré : bijouterie Camill Boisclair, magasin (épicerie) Frank Lockwood, magasin de chaussures et de vêtements pour femmes et hommes Michel Saine. (Texte Armand Lefebvre)

Collection : Société d'histoire d'AsbestosFonds : Gonzague Dubois


Diaporama asbestos5

DIAPORAMA ASBESTOS premiers habitants; des Américains s'y établissent d'abord, viennent par la suite des Britanniques, des Écossais et des Irlandais. Ces gens sont à la recherche de grands espaces cultivables.

Asbestos vers 1920Une partie d'Asbestos vers 1920. L'édifice blanc au centre est la première école d'Asbestos, plus tard transformée en loyers et en local commercial. Elle était située à l'angle Panneton et Saint-Aimé. En face, on distingue le magasin général d'Arthur Bolduc. À l'arrière du côté gauche, on voit le collège Saint-Aimé, sous la direction des Frères du Sacré-Coeur d'Arthabaska. (Texte Armand Lefebvre)

Collection : Société d'histoire d'AsbestosFonds : Gonzague Dubois


Diaporama asbestos6

DIAPORAMA ASBESTOS premiers habitants; des Américains s'y établissent d'abord, viennent par la suite des Britanniques, des Écossais et des Irlandais. Ces gens sont à la recherche de grands espaces cultivables.

Expansion de la mineOn peut voir sur la photo la précarité de la situation de certaines habitations par rapport à l'expansion du fameux trou de la mine. Ces maison furent rachetées par la compagnie, devant les impératifs de l'extraction.

Collection : Société d'histoire d'Asbestos


Diaporama asbestos7

DIAPORAMA ASBESTOS premiers habitants; des Américains s'y établissent d'abord, viennent par la suite des Britanniques, des Écossais et des Irlandais. Ces gens sont à la recherche de grands espaces cultivables.

Église de la paroisse Saint-Aimé en 1965

Collection : Société d'histoire d'Asbestos


Diaporama asbestos8

DIAPORAMA ASBESTOS premiers habitants; des Américains s'y établissent d'abord, viennent par la suite des Britanniques, des Écossais et des Irlandais. Ces gens sont à la recherche de grands espaces cultivables.

Église de la paroisse Saint-Dominique-SavioÉglise érigée en 1966 et détruite en 1974.

Collection : Société d'histoire d'Asbestos


Diaporama asbestos9

Greve de 1949 premiers habitants; des Américains s'y établissent d'abord, viennent par la suite des Britanniques, des Écossais et des Irlandais. Ces gens sont à la recherche de grands espaces cultivables.

DIAPORAMA ASBESTOS

Représentation pour le moins explicite des protagonistes de la grèveEn effigie : Yvan Sabourin, avocat de la C. J.-M.; Tommy Manville; Hilaire Beauregard, chef de la police provinciale et Maurice Duplessis.

Collection : Société d'histoire d'Asbestos


Diaporama asbestos10

Greve de 1949 premiers habitants; des Américains s'y établissent d'abord, viennent par la suite des Britanniques, des Écossais et des Irlandais. Ces gens sont à la recherche de grands espaces cultivables.

DIAPORAMA ASBESTOS

Annonce du règlement de la grèveL'esprit de la fête s'empare des gens d'Asbestos après l'annonce du règlement de la grève.

Collection : Société d'histoire d'Asbestos


Diaporama asbestos11

Greve de 1949 premiers habitants; des Américains s'y établissent d'abord, viennent par la suite des Britanniques, des Écossais et des Irlandais. Ces gens sont à la recherche de grands espaces cultivables.

DIAPORAMA ASBESTOS

Lecture de l'acte d'émeuteLecture de l'acte d'émeute par le juge Hertel O'Bready sur le parvis de l'église Saint-Aimé.

Collection : Société d'histoire d'Asbestos


Diaporama asbestos12

Greve de 1949 premiers habitants; des Américains s'y établissent d'abord, viennent par la suite des Britanniques, des Écossais et des Irlandais. Ces gens sont à la recherche de grands espaces cultivables.

DIAPORAMA ASBESTOS

Les ouvriers grévistes défilant dans les rues d'Asbestos

Collection : Société d'histoire d'Asbestos


Diaporama asbestos13

Greve de 1949 premiers habitants; des Américains s'y établissent d'abord, viennent par la suite des Britanniques, des Écossais et des Irlandais. Ces gens sont à la recherche de grands espaces cultivables.

DIAPORAMA ASBESTOS

Grévistes de 1949 à Asbestos

Collection : Société d'histoire d'Asbestos


Diaporama asbestos14

DIAPORAMA ASBESTOS premiers habitants; des Américains s'y établissent d'abord, viennent par la suite des Britanniques, des Écossais et des Irlandais. Ces gens sont à la recherche de grands espaces cultivables.

Travail à la mine au tout début de son exploitation en 1882

Collection : Société d'histoire d'Asbestos


Diaporama asbestos15

DIAPORAMA ASBESTOS premiers habitants; des Américains s'y établissent d'abord, viennent par la suite des Britanniques, des Écossais et des Irlandais. Ces gens sont à la recherche de grands espaces cultivables.

La mine en 1890Ouvrier dans un « carriage box » qui se dirige vers le hangar où l'on broyait l'amiante au moyen de marteaux avant de le mettre en poche.

Collection : Société d'histoire d'Asbestos


Diaporama asbestos16

DIAPORAMA ASBESTOS premiers habitants; des Américains s'y établissent d'abord, viennent par la suite des Britanniques, des Écossais et des Irlandais. Ces gens sont à la recherche de grands espaces cultivables.

Intérieur du moulin 1 de la mineIci on voit le tapis roulant sur lequel était transporté le minerai.

Collection : Société d'histoire d'Asbestos


Diaporama asbestos17

DIAPORAMA ASBESTOS premiers habitants; des Américains s'y établissent d'abord, viennent par la suite des Britanniques, des Écossais et des Irlandais. Ces gens sont à la recherche de grands espaces cultivables.

Femme tissant la fibre d'amianteAnciennement, les femmes de la région d'Asbestos exploitaient au maximum le potentiel de l'amiante. Ainsi, elles tissaient la fibre pour en faire de menus articles, utilisant le fuseau traditionnel comme pour la laine.

Source : Canadian Geographical Journal, octobre 1930, vol. 1, no. 6

Collection : Société d'histoire d'Asbestos


Diaporama asbestos18

DIAPORAMA ASBESTOS premiers habitants; des Américains s'y établissent d'abord, viennent par la suite des Britanniques, des Écossais et des Irlandais. Ces gens sont à la recherche de grands espaces cultivables.

Les débuts plutôt rudimentaires de l'exploitation du gisement d'amiante par les ouvriers

Collection : Société d'histoire d'Asbestos


Diaporama asbestos19

DIAPORAMA ASBESTOS premiers habitants; des Américains s'y établissent d'abord, viennent par la suite des Britanniques, des Écossais et des Irlandais. Ces gens sont à la recherche de grands espaces cultivables.

La mine en 1900Vue de la partie sud-ouest du village et des installations de l'Asbestos & Asbestic Company, en 1900, dont le bureau principal est situé à l'extrême droite sur la photo.

Collection : Société d'histoire d'Asbestos


Diaporama asbestos20

DIAPORAMA ASBESTOS premiers habitants; des Américains s'y établissent d'abord, viennent par la suite des Britanniques, des Écossais et des Irlandais. Ces gens sont à la recherche de grands espaces cultivables.

La mine en 1910


Diaporama asbestos21

DIAPORAMA ASBESTOS premiers habitants; des Américains s'y établissent d'abord, viennent par la suite des Britanniques, des Écossais et des Irlandais. Ces gens sont à la recherche de grands espaces cultivables.

Mine Jeffrey, mur nord

Source : Entre-nous, décembre 1995

Collection : Société d'histoire d'Asbestos


Diaporama asbestos22

DIAPORAMA ASBESTOS premiers habitants; des Américains s'y établissent d'abord, viennent par la suite des Britanniques, des Écossais et des Irlandais. Ces gens sont à la recherche de grands espaces cultivables.

Mine Jeffrey, 14 juillet 2002

http://www.ouellette001.com/Quebec_en_photos/05_Estrie/Asbestos/Mine_Jeffrey.htm


Diaporama asbestos23

DIAPORAMA ASBESTOS premiers habitants; des Américains s'y établissent d'abord, viennent par la suite des Britanniques, des Écossais et des Irlandais. Ces gens sont à la recherche de grands espaces cultivables.

mine Jeffrey, mars 2004.On y voit le niveau d'eau très elevé, résultant de l'abandon temporaire du pompage de l'eau au fond du puits


Diaporama asbestos24

DIAPORAMA ASBESTOS premiers habitants; des Américains s'y établissent d'abord, viennent par la suite des Britanniques, des Écossais et des Irlandais. Ces gens sont à la recherche de grands espaces cultivables.

Dans les années 1970

La ville perd sa grande rue commerciale lors de glissements de terrain dans la mine.

Pour répondre rapidement aux besoins et aux nécessités, beaucoup de commerces établiront leurs boutiques au Centre commercial sur la 1ere Avenue.


Diaporama asbestos25

DIAPORAMA ASBESTOS premiers habitants; des Américains s'y établissent d'abord, viennent par la suite des Britanniques, des Écossais et des Irlandais. Ces gens sont à la recherche de grands espaces cultivables.

Matériel des années 2000

http://users.skynet.be/fa565023/GPC_Asbestos.htm


Diaporama asbestos26

DIAPORAMA ASBESTOS premiers habitants; des Américains s'y établissent d'abord, viennent par la suite des Britanniques, des Écossais et des Irlandais. Ces gens sont à la recherche de grands espaces cultivables.

Matériel des années 2000

http://users.skynet.be/fa565023/GPC_Asbestos.htm


Diaporama asbestos27

DIAPORAMA ASBESTOS premiers habitants; des Américains s'y établissent d'abord, viennent par la suite des Britanniques, des Écossais et des Irlandais. Ces gens sont à la recherche de grands espaces cultivables.

Matériel des années 2000

http://users.skynet.be/fa565023/GPC_Asbestos.htm


ad