L loukil i djouadi
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 14

L.Loukil, I. Djouadi PowerPoint PPT Presentation


  • 79 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

المركـــز الجــامعـــي بتمنـــــراســـــــــــت. CENTRE UNIVERSITAIRE DE TAMANRASSET. Colloque sur la gouvernance universitaire : évaluation du mode de gouvernance dans l’enseignement sup é rieur, Oran les 3 et 4 décembre 2011.

Download Presentation

L.Loukil, I. Djouadi

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


L loukil i djouadi

المركـــز الجــامعـــي بتمنـــــراســـــــــــت

CENTRE UNIVERSITAIRE DE TAMANRASSET

Colloque sur la gouvernance universitaire :

évaluation du mode de gouvernance dans l’enseignement supérieur,

Oran les 3 et 4 décembre 2011.

Les Difficultés Du Système LMD Dans Les Universités Algériennes et Quelques Résolutions Proposées

L.Loukil, I. Djouadi

Centre Universitaire de Tamanrasset


L loukil i djouadi

PLAN

  • Définir le LMD

  • Les difficultés du système LMD dans les universités algériennes

  •  Le LMD, insuffisance des qualités de l’encadrement

  • Quelques résolutions proposés 

  • Conclusion 


L loukil i djouadi

C’est quoi le LMD?

Licence

Système LMD

Master

Doctorat

En septembre 2004, le démarrage effectif du système LMD commence dans 10 établissements universitaires, aujourd’hui plus de 40 universités ont adhéré se système.


L loukil i djouadi

Notre travail à pour objet de montrer quels sont les difficultés du LMD et quels sont les résolutions proposées?

Les difficultés du système LMD dans les universités algériennes :

  • La première difficulté se trouve dans la relation entre le tissue universitaire et le secteur professionnel : le secteur professionnel est-il disposé à collaborer avec l’université alors qu’il apparait tout ignorer de ce qui ce passe à l’université.


L loukil i djouadi

  • La deuxième difficulté se trouve dans l’élément fondamental du TUTORAT: est un élément fondamental pour la réussite de ce système, c’est malheureusement un point faible dans l’université algérienne en matière d’encadrement et surtout quand l’étudiant rentre en période de stage ou de projet ou il a besoins des tuteurs pour l’aider et l’orienter.

  • La faiblesse des investissements des entreprises hors hydrocarbures diminue les chances de l’étudiant d’entrer dans le secteur professionnel en matière de formation.

  • Les effectifs des enseignants pour l’encadrement restent insuffisants.


L loukil i djouadi

Le LMD, insuffisance des qualités d’encadrement

Ce n’est pas le LMD ou sa transposition en Algérie qu’il faut incriminer. Ce sont surtout la qualité de l’encadrement, qui reste fort insuffisant ou médiocre dans certains cas, ainsi que la carence des supports pédagogiques, qui sont en cause.

Par ailleurs ceux des enseignants qui détiennent de réelles compétences dans leur spécialité, ils se trouvent confrontés à l’incapacité d’assumer pleinement leurs missions pédagogiques en raison de l’absence de moyens mis à leur dispositions (bureaux, téléphone, fax, ordinateurs…).


L loukil i djouadi

Quelques résolutions proposés :

Le système LMD nécessite :

  • Un travail pédagogique plus collectif entre l’étudiant et l’enseignent et le secteur utilisateur (les entreprises industrielle par exemple).

  • Un accompagnement plus actif des étudiants dans les semestres par des enseignements tuteurs nécessite une spécialisation progressive par une orientation régulière de l’étudiant.

  •  La nécessité de création des moyens matériels et des moyens humains par le développement de la recherche scientifique par la création des laboratoires et des bibliothèques pour accueillir les étudiants en première année et en deuxième année de master pour des stages qui dépasse les six mois

  • Les universités algériennes doivent reconsidérer ses relations avec le tissu économique et industrielles en mettant des mécanismes importants d’un partenariat durable et en laissant les opportunités aux ingénieurs des entreprises de participer dans l’encadrement des étudiants qui veulent entrer dans le marché du travail.


L loukil i djouadi

  • Réaliser une véritable relation avec l’environnement socio-économique en développant les mécanismes possibles et interactions entre l’université et le monde du travail.

  • Encourager la coopération internationale selon des formes plus appropriés et une bonne gestion fondée par l’université.

  • Evaluation des enseignements:

  • Ceci concerne le suivi des enseignements. Le suivi nécessite la réalisation de deux équipes : l’équipe pédagogique pour chaque unité d’enseignement et l’équipe de formation pour le parcours de formation.


L loukil i djouadi

L’équipe pédagogique

Elle se réunit à la demande des étudiants, ou à l’approche des examens pour faire le point sur l’état d’avancement des enseignements, faire apparaître les dysfonctionnements (mauvaise compréhension, rythme de l’enseignant). Elle est constituée de représentants d’étudiants et des enseignants intervenant dans l’unité d’enseignement.

L’équipe de formation

elle assure la coordination de tous les enseignements d’un semestre et assure la cohérence des enseignements en rapport avec les objectifs inscrits dans le cahier des charges de l’offre de formation.


L loukil i djouadi

  • L’évaluation des bilans des activités de recherche par des comités composés de professeurs et installés par le ministère de tutelle et cela nécessite l’organisation des séminaires pour évaluer:

Les bilans des laboratoires de recherche

Les bilans des doctorants

Les états d’avancement des projets de recherche

  • Les résultats permettent d’attester de la continuation ou de l’arrêt des projets soumis.


L loukil i djouadi

  • Organiser des congrès nationaux et internationaux afin de créer une rencontre entre les scientifiques et pour constituer une occasion d'échange d'expériences qui permettra de mettre en place des actions de collaboration entre chercheurs et/ou industriels.


L loukil i djouadi

Conclusion :

  • En conclusion, la société algérienne est une société vivante à l’instar de toutes les autres. Elle a besoin de changement pour s’adapter à la marche du temps. Vu sous cet angle, personne n’est contre le LMD si il permet de faire évoluer, à la fois, l’université et la société algériennes vers ce qu’elles aspirent : une université compétitive et une société moderne et surtout savante.

On n’opte pas pour le LMD juste pour faire bonne figure vis-à-vis de l’Occident. L’échec de ce système pourrait engendrer un mal qui pèsera douloureusement pendant des générations sur la formation des futurs formateurs mal formés. Son impact risque de s’éterniser dans le temps lorsque ses initiateurs d’aujourd’hui ne seront plus de ce monde. Ce qui légitime notre appréhension. C’est pourquoi, il faut laisser le temps au temps.


L loukil i djouadi

Malgré tout l’application du système LMD dans les universités algériennes a réalisé un taux de réussite qui dépasse les 75% pendant les quatre dernières années, ce nouveau système d’enseignement permettra à l’étudiant de poursuivre ses études dans n’importe quel universités dans le monde et lui permet de pénétrer dans le marché du travail aussi bien de s’adapter au système d’enseignement à l’échelle internationale.


L loukil i djouadi

MERCI DE VOTRE ATTENTION


  • Login