Mesure de la pression intra p riton ale p i p
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 14

Mesure de la Pression Intra-Péritonéale P.I.P PowerPoint PPT Presentation


  • 233 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Mesure de la Pression Intra-Péritonéale P.I.P. Anne-Laure POITOU 15/11/2012. P-Y Durand, protocoles RDPLF J-P Ryckelynck. Nephrol Ther 2005;1:252-263. Indications. Apprécier la tolérance du volume intra-péritonéal Troubles du sommeil, polypnée, troubles digestif etc.

Download Presentation

Mesure de la Pression Intra-Péritonéale P.I.P

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Mesure de la pression intra p riton ale p i p

Mesure de la Pression Intra-Péritonéale P.I.P

Anne-Laure POITOU

15/11/2012

P-Y Durand, protocoles RDPLF

J-P Ryckelynck. Nephrol Ther 2005;1:252-263


Indications

Indications

  • Apprécier la tolérance du volume intra-péritonéal

    Troubles du sommeil, polypnée, troubles digestif etc.

  • Minimiser les complications mécaniques

    Fuites, Hernie, Hydrothorax, Amputation des Index respiratoires, Douleurs dorsales, RGO, Gastroparésie

  • Interprétation de la mesure de la réabsorption nette

  • Diagnostic des pertes d’UF

  • Avant prescription d’une augmentation du volume d’infusion

  • Après l’initiation de la DP très faible variation intra-individuelle


Principe de mesure

Principe de mesure

Mesure de la hauteur de la colonne du dialysat à Patm dans la ligne de drainage, AVANT drainage du volume péritonéal


R sultats

Résultats

PIP normale  12 +/- 2 cmH2O au-dessus de la ligne axillaire moyenne, avec un Volume Intra-péritonéal de 2L

PIP max  18 cmH2O en décubitus, au repos, chez le patient indemne d’ICa ou d’I.Respiratoire

PIP à interpréter selon VP

PIP linéairement de 2.2 cmH2O à chaque litre supplémentaire


Optimisation de l uf

La PIP conditionne l’UF nette

Une augmentation de PIP d’1cmH2O:

Débit de réabsorption nette de 0,6 ml/min

UF nette de 35 ml à 1h de stase

Réabsorption lymphatique

Optimisation de l’UF

21%

S. péritonéale vascularisée(cm2/1.73m2)

Clairance petites molécules

Volume IP infusé (mL/m2)

Fischbach M. J Am Soc Nephrol 2001; 12(7):1524-9


Anne laure poitou 15 11 2012

Les dysfonctions de cathéter en dialyse péritonéale

Anne-Laure POITOU

15/11/2012


Cath ter fonctionnel d finitions epid miologie

Infuser > 2 litres en 10 min et drainer 2 à 3 L en 15 min

Non positionnel

Indolore

Ne doit pas être source de fuites ectopiques, doit être étanche et exempt d’infection

Taux de fonctionnement adéquat de 80 à 90% à un an

8 à 20 % des transferts vers l’hémodialyse

100 à 120 patients/an : échec de mise en DP

Cathéter fonctionnel: Définitions, Epidémiologie

94,94 % ± 0,4 %

92,52 % ± 0,5 %

87,98 % ± 0,9 %

Flanigan et al. Perit Dial Int 2005;25:132-9 XI Symposium RDPLF Avril 2011


1 m alposition d placement

1- Malposition /déplacement

Essentiellement à la phase initiale de la DP

A ne prendre en compte que si symptomatique

  • Incidence 15%(Di Paolo, Perit Dial Int 2004)

  • -Souvent associé à obstruction du cathéter par l’épiploon, absent du cul-de-sac de Douglas

  • -Ttt conservateur : lavements, manipulation percutanée

  • -Replacement chirurgicalnécessaire dans 85-90%

  • (Shir YM, Perit Dial Int 1994)


2 obstruction par de la fibrine caillots

2- Obstruction par de la fibrine/caillots

UROKINASE

Zeier. Nephrol Dial Transplant 2002; 17:2265-2267


3 enga nement du cath ter

3- « Engaînement » du cathéter

Clinique: drainage impossible ou saccadé , « One way obstruction »

  • Incidence : 5 à 15%

  • FF: variations pH/ osmolarité/ volume dialysat/ migration KT

  • Complication sévère, diagnostic difficile

  • Requière coelioscopie

     Diagnostic précoce?

JH Xie. Am J Kidney Dis 2010; 56:1006-1011


Cath t rographie dynamique

«Cathétérographie » dynamique

  • 20 ml produit de contraste iodé + 20 ml soluté salé instillés rapidement dans le KT

  • Radiographies de l’abdomen à 10s, 30s, 2mn, 4 mn

  • « Pseudocèle »

  • Retard vidange cathéter

  • Distribution hétérogène du PdC, diffusant dans sillons paracoliques

  • Adhésions péritonéales

  • Dysfonction cathéter (dislocation, enroulement, déplacement, obstruction luminale et engaînement par l’épiploon)

JH Xie. Am J Kidney Dis 2010; 56:1006-1011


Conclusions guidelines 2010

Conclusions. GUIDELINES 2010

  • n°2 : Pose du cathéter > 2 semaines avant initiation de la DP (2B)

  • n°4 : Pas de supériorité d’une technique d’implantation (1B, 1A) Privilégier néanmoins coelioscopie ou chirurgie ouverte si ATCDs chirurgie digestive

    Adhérences  malposition cathéter, dysfonction KT, limite volume intrapéritonéal, compartimentalisation…

    VLSFixation cathéter, omentectomie, omentopexie, adhésiolyse

  • n°5 :Pas de supériorité d’un type de cathéter (2C).

    Méta-analyse Cochrane : pas d’avantage de KT à extrémité droite versus à crosse, simple ou double manchon, incision médiane ou latérale.

    Néanmoins, moindre dysfonction primaire et meilleure survie technique des KT à extrémité droite.

    Cathéter de longueur appropriée (2C)

    Cathéter de Tenckhoff droit avec deux manchons en dacron ou en col de cygne pour éviter les déplacements secondaires reste le plus utilisé

Ana Figueiredo. Perit Dial Int 2010;30(4)424-9

StripolliGF. Cochrane Database Syst Rev 2004;4:CD004680


  • Login