Fonds social européen
Download
1 / 44

projet fran - PowerPoint PPT Presentation


  • 278 Views
  • Uploaded on

Fonds social européen. PROJET FRANCAIS EQUAL . « APPRENDRE A APPRENDRE » pour s’insérer ou se professionnaliser. CFP ARRCO. Centre de formation de l ’Agirc et l ’Arrco. Présentation des partenaires français. GRETA GEFORME 93.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'projet fran' - elina


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
Slide1 l.jpg

Fonds social européen

PROJET FRANCAIS EQUAL

« APPRENDRE A APPRENDRE »

pour s’insérer ou se professionnaliser

CFP ARRCO

Centre de formation de l ’Agirc et l ’Arrco



Slide3 l.jpg

GRETA GEFORME 93

Organisme de formation professionnelle rattaché à l’éducation nationale

Dispose de plusieurs centres de formation en région Ile de France.

Forme des jeunes et des adultes, demandeurs d ’emploi et salariés.

Les principaux thèmes de formation sont :

Français langue étrangère, lutte contre l’illettrisme,

Mise à niveau en connaissances générales,

Formation pré-professionnelle et professionnelle

Accompagnement au changement


Slide4 l.jpg

ALGORA

Formation ouverte et réseaux

Association soutenue par le ministère du travail, des Affaires sociales et de la solidarité ( D.G.E.F.P.) dont l’objet est de promouvoir la formation ouverte et à distance et l’usage des technologies multimédias dans les systèmes de formation professionnelle .

Ses missions sont :

L’animation et l’assistance à la maîtrise d’ouvrage en

accompagnement des politiques d’état ( réseau National

des A.P.P. et réseau FORE. )

Le repérage et l’analyse des nouvelles modalités de

formation innovantes de formation

La diffusion des résultats de cette activité


Slide5 l.jpg

Centre de formation AGIRC / ARRCO 

des caisses de retraite cadres et non cadres

CFP ARRCO

Organisme de formation créé par la convention collective des institutions de retraite (26 000 salariés), le centre analyse les besoins de formation de la profession en relation avec les directions des ressources humaines des institutions et recherche les moyens pour répondre à ces besoins.

Le contexte actuel :

Incertitude sur le niveau garanti des retraites. Pour les personnels des caisses cette incertitude est difficile à vivre.

Ils doivent évoluer professionnellement, en fonction des nouvelles organisations et des nouvelles technologies.

Ils ne savent pas si leur propre départ en retraite sera effectif au moment prévu ou retardé...



Slide7 l.jpg

PERSPECTIVES DU PROJET

I

Permettre aux publics concernés d’accéder à l’emploi ou de s’y maintenir.

Leur permettre de s ’auto-organiser face à l ’apprentissage

Dans le but de les rendre capables « d’apprendre à apprendre ».


Slide8 l.jpg

COMMENT ?

II

En construisant des méthodologies, des réseaux et des outils qui favorisent l’apprentissage.

En facilitant pour ces publics l’accès à de nouvelles méthodes.

En les rendant capables d’acquérir les connaissances nécessaires à leur intégration, leur réintégration ou en leur donnant les moyens de garder le travail qu’ilsoccupent actuellement.


Slide9 l.jpg

DE QUOI CHACUN A BESOIN POUR APPRENDRE ?

III

D’être encouragé à l’auto-apprentissage par l’utilisation de nouvelles technologies et de nouvelles techniques de communication.

D ’être aidé par l ’absence de jugement et d ’évaluation

L’aide d’un médiateur et l’utilisation d’une méthode d ’auto-formation permet aux apprenants de :

Reprendre confiance en eux,

Développer une curiosité et unemotivation à

apprendre

D’accéder aux connaissances nouvelles

dont ils ont besoin pour réussir dans leur vie

professionnelle


Slide10 l.jpg

IV

QU ’EST-CE QU’ APPRENDRE À APPRENDRE ?

« Apprendre à apprendre » repose sur la volonté d’améliorer les apprentissages de tout individu en mobilisant non seulement ses capacités d’acquisition de connaissances mais aussi et surtout sa motivation à apprendre.

Les équipes pédagogiques s’intéressent alors moins au contenu et à la manière dont il est transmis qu’aux conditions dans lesquelles ce contenu est perçu, approprié et re-construit par l’individu, dans une autonomie croissante.


Slide11 l.jpg

V

UN PROJET INNOVANT

Une méthodologie active et basée sur l’auto-apprentissage permettant de développer conjointement :

L’acquisition des capacités pour apprendre à apprendre

Ainsi que les connaissances nécessaires à l’insertion durable ou au maintien dans l ’emploi


Slide12 l.jpg

QUI SONT LES BÉNÉFICIAIRES DU PROJET ?

VI

Les jeunes sans diplôme ou sans qualification,

Les demandeurs d’emploi de longue durée,

Les salariés de tous niveaux qui ont à affronter des changements difficiles.

Les personnes qui pour des raisons diverses craignent l’apprentissage.

Les salariés vieillissants qui ont besoin d ’être accompagnés par la formation pour conserver leur efficacité jusqu ’à l ’âge de la retraite qui risque d’être repoussé


Slide13 l.jpg

VII

L’OBJECTIF DU PROJET

Créer et réaliser des méthodologies et des outils multimédias,

Piloter un réseau de personnes ressources

Dans le but d’accompagner et de développer l ’apprentissage des personnes en grande difficulté face à l’emploi.



Slide15 l.jpg

Septembre 2002 à mars 2003

Phase I

RECENSEMENT DE L’EXISTANT -

septembre / décembre 2002

Un état des lieux, des méthodes, des outils, des auteurs, et des courants existants en termes d’« apprendre à apprendre », disponible sur les sites internet :

HTTP://app.algora.org/apprendre

HTTP://geforme93.forpro-creteil.org

ENQUETE AUPRES DES FORMATEURS janvier / mars 2003

Une analyse des résultats d’une enquête envoyée à un échantillon de formateurs travaillant avec les publics concernés par le projet.


Slide16 l.jpg

Phase II

Janvier à septembre 2003

RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT D’UNE NOUVELLE MÉTHODE ET PREMIÈRE EXPÉRIMENTATION : Groupes de travail avec des formateurs, développement et expérimentation de nouvelles propositions

Phase III

Juillet à décembre 2003

ENRICHISSEMENT DE LA MÉTHODE .

A partir des expérimentations réajustements, nouvelles créations et nouvelles expériences.


Slide17 l.jpg

Janvier à Juillet 2004

Phase IV

FINALISATION ET PREMIÈRE FORMATION DE FORMATEURS

Janvier à Juin 2005

Phase V

RÉAJUSTEMENT FINAL DE LA MÉTHODE ET DES OUTILS DE FORMATION DE FORMATEURS



Slide19 l.jpg

Italie / Provincia di PISA

UFFICIO POLITICHE COMUNITARIE

PROJET : Insertion/ réinsertion sociale et professionnelle des femmes victimes du trafic des personnes. (STRADA )

GRECE / CENTRALE ET

MUNICIPALITE DE LIVADIA

PROJET : Création d’un réseau multi partenarial pour l’insertion professionnelle rapide (maximum un an ) des demandeurs d’emploi concernés par le projet. ( FINAL LIMIT).


Slide20 l.jpg

Italie / SARDAIGNE

CAGLIARI

ENAIP : ORGANISME DE FORMATION PROFESSIONNELLE

PROJET : Développement de nouveaux métiers, formation de jeunes à des métiers en voie de disparition, création de réseaux de développement économique local … pour arrêter la désertification et assurer la viabilité économique de la région (SINTANIA).

.



Slide22 l.jpg

Le travail transnational repose sur :

Des échanges de méthodologies et d’expériences

Un travail en commun de formateurs français , italiens et grecs

Un développement en commun / échange de produits

Les différents travaux seront effectués à travers

des rencontres  entre les intervenants, grâce aux échanges à distance ( site internet, e-mail… ) et aux séminaires transnationaux.

Communication et diffusion communes des résultats lors de colloques , publications…


Slide23 l.jpg

Les réalisations en cours

à destination des formateurs

ZOOM sur

le projet

français


Slide24 l.jpg

RECENSEMENT DE L’EXISTANT -

septembre / décembre 2002

Phase I

SOMMAIRE DE  L’ETAT DES LIEUX

sites internet :

HTTP://app.algora.org/apprendre

HTTP://geforme93.forpro-creteil.org

I) APPRENDRE À APPRENDRE, EN GÉNÉRAL

 Les territoires : à l ’école, au lycée, dans le réseau des APP, à l ’université, en entreprise

 Les concepts et références : « éducabilité cognitive », « histoire de vie et auto-formation »

 Les changements en formation

 Les outils et méthodes pour apprendre à apprendre


Slide25 l.jpg

SOMMAIRE DE  L’ETAT DES LIEUX (suite)

sites internet :

HTTP://app.algora.org/apprendre

HTTP://geforme93.forpro-creteil.org

II) APPRENDRE À APPRENDRE ET LE MULTIMÉDIA

 Outils et ressources : base « ressources Algora »

 Outils et ressources : la boite à outils multimédia

III) PREMIERS RÉSULTATS

« Apprendre à apprendre »: approche neuve et plurielle

 Quelques définitions sur « apprendre à apprendre »

« Apprendre à apprendre »vu par les membres du projet

 Mots-clés sur « Apprendre à apprendre »

« Apprendre à apprendre » et les outils multimédias

IV) QUESTIONNAIRE


Slide26 l.jpg

EXEMPLES DE QUESTIONS SÉLECTIONNÉES DANS LE QUESTIONNAIRE

Dans la partie : Apprendre à apprendre, en général

1/ D ’une manière générale, pensez-vous que la question ou les pratiques de « l ’apprendre à apprendre » ?

Concerne plutôt les adultes peu qualifiés

 Tout à fait d ’accord  Assez d ’accord

 Pas d ’accord du tout  Sans réponse

 Que les formateurs, en général, sont prêts à la ou les mettre en place

 Tout à fait d ’accord  Assez d ’accord

 Pas d ’accord du tout  Sans réponse


Slide27 l.jpg

Dans la partie : Apprendre à apprendre, en général

2/ Dans votre organisme de formation, des approches ou des pratiques de type « apprendre à apprendre », en général, sont-elles aujourd’hui mises en œuvre ?

Oui Non Sans réponse

3/ Dans votre organisme de formation, si les apprenants ne peuvent se détacher de leurs problèmes personnels, les méthodes « apprendre à apprendre »vous apparaissent-elles comme une solution ?

Oui Non Sans réponse


Slide28 l.jpg

Dans la partie : Apprendre à apprendre, en général

4/ Dans votre organisme de formation, si les apprenants n ’ont pas encore assez confiance en leur capacité d ’apprendre directement des contenus, « apprendre à apprendre » est-il selon vous une réponse à leurs difficultés ?

Oui Non Sans réponse

5/ De votre point de vue, les approches de type « apprendre à apprendre », répondent plutôt à :

 Une logique de remédiation cognitive

Tout à fait d ’accord Assez d ’accord

Pas d ’accord du tout Sans réponse


Slide29 l.jpg

Dans la partie : Apprendre à apprendre, en général

5/ (suite)

 Une logique d ’accompagnement

 Tout à fait d ’accord  Assez d ’accord

 Pas d ’accord du tout  Sans réponse

6/ Selon votre point de vue, « apprendre à apprendre », résonne plutôt avec

 Apprendre à ré-apprendre

Oui Non Les deux Sans réponse

 Apprendre à s ’auto-former

Oui Non Les deux Sans réponse


Slide30 l.jpg

Dans la partie : Apprendre à apprendre, et le MULTIMEDIA

Selon vous sur cette question de « l ’apprendre à apprendre », faudrait-il créer de nouveaux outils ?

Oui Non Sans réponse

 en direction des apprenants

 en direction plutôt des formateurs


Slide31 l.jpg

EXEMPLES DE QUESTIONS PLUS APPROFONDIES DESTINES AUX FORMATEURS

Concernant leurs pratiques de « l ’Apprendre à apprendre »

Si vous pensez que les pratiques apprendre à apprendre sont difficiles à mettre en œuvre, pouvez-vous tenter d’expliquer pourquoi ?

Est-ce le fait qu’elles impliquent un changement concernant le comportement de la personne formée comparé à un enseignement plus traditionnel ?

Si vous le pensez, pouvez-vous donner votre éclairage ?


Slide32 l.jpg

Est-ce le fait qu’elles impliquent un changement concernant le comportement du formateur comparé à un enseignement plus traditionnel ?

Si vous le pensez, pouvez-vous donner votre éclairage ?

Il existe de nombreuses méthodes pour apprendre à apprendre, selon vous à quoi doivent-elles parvenir pour être pertinentes ?

Si un stagiaire se sent la victime d’un contexte particulier, apprendre à apprendre vous apparaît-il comme une solution ?


Slide33 l.jpg

Tout le monde sait que beaucoup de ces méthodes ont été pendant longtemps liées à l’amélioration du raisonnement logique, pensez-vous que d’autres aspects sont indispensables ?

Si oui lesquels ?

L’histoire de vie des apprenants vous apparaît-elle comme un aspect qui peut faire sauter certains blocages ?


Slide34 l.jpg

Les réalisations en cours pendant longtemps liées à l’amélioration du raisonnement logique, pensez-vous que d’autres aspects sont indispensables ?

à destination des APPRENANTS

ZOOM sur

le projet

français


Slide35 l.jpg

Exemples de types de questionnement destiné à réfléchir sur apprendre à apprendre pour des publics apprenants

  • Quelle est la première chose que j ’ai apprise ?

  • Qui me l ’a apprise ?

  • Comment l ’ai-je apprise ?

  • Quelle est la dernière chose que j ’ai apprise ?

  • Qui me l ’a apprise ?

  • Comment l ’ai-je apprise ?


Slide36 l.jpg

  • Quelle est la chose que j ’ai apprise qui m’a demandé le plus d ’effort ?

  • Qui me l ’a apprise ?

  • Comment l ’ai-je apprise ?


Slide37 l.jpg

Quelle est la chose que j ’ai apprise le plus facilement? ?Qui me l ’a apprise ?Comment l ’ai-je apprise ?

Apprenez-vous plus facilement, en tête à tête, seul, à deux ou en groupe ?

Quelles sont les choses que vous avez apprises à d ’autres ?Comment vous y êtes vous pris ?


Slide38 l.jpg

Avez-vous l ’impression que les apprentissages que l ’on vous propose en général vont vous servir à quelque chose ?

A quoi distinguez-vous un apprentissage qui va vous être utile d ’un qui ne le sera pas ?

Pouvez-vous apprendre lorsque vous ne voyez pas tout de suite à quoi votre apprentissage va vous servir ?


Slide39 l.jpg

Exemples de types de questionnaire d ’évaluation destiné à valider nos hypothèses de l ’exercice précédent pour des publics apprenants

Cochez les cases qui correspondent à votre impression

Êtes-vous rentré dans l ’exercice avec une difficulté :

 minime,  moyenne,  grande ?

L ’exercice vous a-t-il paru :  intéressant,  bizarre,

 inutile ?

Avez-vous eu besoin d ’être aidé :  beaucoup,

 moyennement,  pas du tout ?

Trouvez-vous intéressant de réfléchir à votre façon d ’apprendre :  un peu,  beaucoup,  pas du tout ?


Slide40 l.jpg

Pensez-vous que cela puisse vous aider à apprendre mieux : destiné à valider nos hypothèses de l ’exercice précédent pour des publics apprenants un peu, beaucoup, pas du tout ?

Préférez-vous faire des exercices : tout seul, en groupe,  avec un formateur, par écrit, sur le

micro ?

Vous semble-t-il difficile de réfléchir sur votre passé : un peu, beaucoup, pas du tout,

moyennement ?

Souhaitez-vous continuer : non, oui, avec l ’aide d ’un formateur, seul ?


Slide41 l.jpg

Exemples de types de questions destiné à valider nos hypothèses de l ’exercice précédent pour des publics apprenantspour repérer auprès des apprenants les causes de leurs échecs précédents face à l’apprentissage et ce dont ils ont besoin pourréussir.

Mille et une raisons peuvent vous aider à apprendre ou au contraire vous freiner :

L’apprentissage vous rappelle :  l’école,  l’échec,  le règlement,  les consignes… ?

Vous n’aimez pas faire d’efforts   ?

Vous avez peur d’échouer  ?


Slide42 l.jpg

EXEMPLES DE TYPES DE QUESTIONS destiné à valider nos hypothèses de l ’exercice précédent pour des publics apprenantsDESTINES A DES PROFESSIONNELS QUI SONT EN CONTACT AVEC DES PUBLICS ENDIFFICULTE FACE A L’EMPLOI

Comment prenez-vous en compte les problèmes concernant apprendre à apprendre

Lorsque vous sentez que les apprenants sont dans l’impossibilité d’oublier leurs problèmes personnels, comment vous y prenez-vous pour les mobiliser ?

Pouvez-vous donner trois exemples ?


Slide43 l.jpg

Quand vous sentez que les destiné à valider nos hypothèses de l ’exercice précédent pour des publics apprenants

personnes n’ont pas assez

confiance en elles,

que faites-vous ?

A votre avis, quelles qualités et

compétences particulières,

devraient posséder les

professionnels en contact

avec les publics qui craignent

l’apprentissage ?


Slide44 l.jpg

Pensez-vous qu’il soit nécessaire destiné à valider nos hypothèses de l ’exercice précédent pour des publics apprenants

de construire de nouveaux outils

ou de nouvelles méthodes pour

résoudre ces problèmes, ou

avez-vous d’autres suggestions ?

Avez-vous des idées particulières ?

Si oui lesquelles ?


ad