Programmes de 4

Programmes de 4 PowerPoint PPT Presentation


  • 115 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Download Presentation

Programmes de 4

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


1. Programmes de 4ème L’Europe des Lumières (3h) un sujet d’étude… EMILIE DU CHATELET Femme de l’aristocratie, philosophe, scientifique Promeut la Raison Met en cause les traditions et les dogmes Compagne et amie de Voltaire.. 1h…

3. Donner sens aux problématiques en exerçant la liberté de choix Le choix du philosophe des Lumières ou du savant français dont quelques épisodes de la vie et de l’œuvre doivent être au centre de cette étude est de la responsabilité du professeur. Si ce choix est apparemment assez large, tous ne sont pas aussi riches d’événements significatifs.

4. Diffuser les idées: vouloir construire une opinion éclairée indépendante d’esprit « La nouveauté du siècle des Lumières tient dans ce qu’elle se diffuse dans une opinion publique éclairée qui, au cours du siècle, bascule dans l’indépendance d’esprit. Appuyés sur les progrès de l’esprit scientifique dont témoigne l’Encyclopédie, savants et penseurs ne sont pas seuls à se rallier à l’esprit nouveau. Dans l’aristocratie, parmi les hommes d’Eglise et même au cœur du pouvoir… (ils sont) de plus en plus nombreux sans doute parce qu’ils n’en voient pas toutes les implications. » Extraits Doc ressources 4è DGESCO

5. Les lumières incarnées Comprendre la mise en cause des fondements d’une société d’ordres par des philosophes Comprendre l’importance conscientisée de la nécessité de diffuser une indépendance d’esprit choisir un philosophe des Lumières ou un savant français POURQUOI PAS UNE FEMME? EMILIE DU CHATELET Femme de l’aristocratie, philosophe, scientifique Promeut la Raison Met en cause les traditions et les dogmes Compagne et amie de Voltaire.. 1h…

6. Emilie de BRETEUIL, marquise du Châtelet: 1706/1749 Parisienne née le 17 décembre 1706, Elle appartient à la grande noblesse de robe : un aïeul contrôleur général des finances, un père courtisan, un cousin ministre de la guerre sous Louis XV, un neveu qui sera Secrétaire d'État sous Louis XVI. Les Breteuil habitent un hôtel donnant sur les Tuileries, tiennent salon, reçoivent  l'illustre Fontenelle avec qui, dès 12 ans, Émilie discute de science. Breteuil père adhère aux idées de Voltaire ; il ouvre sa bibliothèque à sa fille, lui donne à domicile et non au couvent une éducation à base de latin, de mathématiques et de langues vivantes. 1ère idée: analyse de l’image; mise en lien personnage-tableau. 2è idée: un cas particulier, certes, mais possible pour penser les ruptures que sont « l’esprit des Lumières » ou comment faire comprendre une notion à partir d’un récit très incarné.

7. Une histoire d'amour pour comprendre l’esprit des Lumières est-il possible? Voltaire (à 41 ans) par Maurice Quentin de La Tour et Madame du Châtelet (à 29 ans) par Marianne Loir

8. Partager la vie de Voltaire (1694-1778): c’est: voyager, adhérer à une conscience européenne? Penser une autre échelle? La correspondance d’abord… ou François Marie Arouet La vie et l’œuvre de Voltaire traversent le siècle. Emilie en a partagé une partie: la revendication de la reconnaissance des talents contre les hiérarchies héritées de la société d’ordre. L’engagement dans les grandes affaires judiciaires qui soumettent la justice aux intérêts des pouvoirs la revendication des droits et la condamnation de l’intolérance. L’engagement scientifique (collaboration à l’Encyclopédie, la promotion de la Raison fondent de la mise en cause des traditions et des dogmes. Les Lettres anglaises, Candide (sur l’esclavage et sur les violences de la guerre), le Dictionnaire philosophique et le Traité sur l’intolérance

9. Emilie: Penser la liberté et l'ambition féminine au XVIIIè siècle? -le goût du bonheur: Émilie aspire à tous les plaisirs, des jeux d'argent à l'amour en passant par la comédie. Elle prend des amants, vit comme elle l’entend… Le goût de la liberté: Voltaire s'établit avec elle dans un château que possède le mari d'Émilie à Cirey-sur-Blaise, dans le duché de Lorraine (aujourd'hui en Haute-Marne, au sud de Saint-Dizier). Le goût de l’étude: A partir de 1735, ensemble, ils vont y passer près d'une dizaine d'années consacrées à l'amour, au théâtre et à l'étude (philosophie, sciences...). Émilie du Châtelet par Marianne Loir, Musée des Beaux-Arts de Bordeaux

10. La science expérimentale avant tout Elle intervient avec brio dans un duel entre les tenants de Newton et ceux de Leibniz. Ce contemporain de Newton, né à Leipzig (Saxe), a conçu comme son homologue anglais une oeuvre immense. Il a notamment formulé l'hypothèse que l'énergie d'un objet, longtemps nommée«force vive» avant de s'appeler «énergie cinétique», était proportionnelle à sa masse... et au carré de sa vitesse. Émilie en fait la démonstration expérimentale dans son château de Cirey en faisant tomber une bille de plomb dans de l'argile molle à partir de hauteurs variables

11. Voltaire et Émilie…la rencontre de deux esprits des Lumières en quête de reconnaissance européenne Evoquant Émilie, Voltaire écrivait à l'un de ses amis: "Tout en elle est noblesse, son attitude, ses goûts, le style de ses lettres, sa manière de parler, sa politesse... Sa conversation est agréable et intéressante » En France comme en Angleterre, les grandes institutions scientifiques sont interdites aux femmes. L’Italie fait exception. Madame Du Châtelet est élue et inscrite sur le registre des membres de l’Académie de la ville de Bologne, le 1er avril 1746.

12. La police recherche Voltaire…Un récit qui nous parle des lettres de cachet En mai 1734, Voltaire et Émilie étaient invités au mariage du Duc de Richelieu… Quelques jours après la cérémonie, Voltaire reçut un message du bureau de l'un des ministres du Roi qui suggérait à l'auteur des "Lettres anglaises" de "s'absenter". Il s'agissait d'une mise en garde de l'un de ses amis qui l'avertissait que la police le recherchait. Il ne savait pas pourquoi, mais il quitta le pays précipitamment afin d'éviter d'être arrêté. Voltaire apprit plus tard qu'un imprimeur voulait se faire un peu d'argent en publiant et en vendant ses travaux sans l'en avertir. Dans ses "Lettres philosophiques", Voltaire a rendu hommage à la liberté religieuse et politique qu'il a retrouvée en Angleterre. Les censeurs du gouvernement y virent une critique du Roi et de l'Eglise en France. L'imprimeur fut enfermé à la Bastille et une lettre de cachet avait été écrite afin que la police recherche et arrête Voltaire.

13. Une curiosité intellectuelle et critique, miroir de l’esprit des Lumières Voltaire et Émilie souhaitent découvrir "la vérité" et écrire sur leurs découvertes. Ils constituent une bibliothèque de plus de 21 000 ouvrages, ce qui était l'équivalent d'une bonne bibliothèque d'université dans les années 1700. Des ouvrages d'auteurs anciens et contemporains. Ils passent une grande partie de leur temps à lire, à analyser et à discuter les travaux de nombreux auteurs afin de chercher à établir ce qu'ils pensaient être la vérité sur tel ou tel sujet. Au nombre de ces sujets : La métaphysique: Peut-on établir des preuves de l'existence de Dieu?, Qu'est-ce que l'âme et est-elle immortelle? L'homme a-t-il un libre arbitre? Quelle est l'origine du mal? D'où viennent nos pensées? La philosophie morale: Qu'est-ce que le bonheur? Quelle est la nature du plaisir? Qu'est-ce que le bien et le mal du point de vue de la société? Comment fonctionne le principe des récompenses et des punitions? Qu'est-ce que l'égalité sociale? Ou encore comment cohabitent raison et passion? La physique (qui, dans les années 1700, s'appelait aussi science naturelle): Tant Voltaire qu'Émilie s'intéressèrent de près aux travaux d'Isaac Newton et aux sciences en général. L'histoire: Émilie s'intéressait peu à l'histoire dans la mesure où c'était principalement une suite de guerres et de conquêtes. C'est ce qui conduisit Voltaire à introduire dans ses écrits historiques la vie et l'œuvre des grands hommes des sciences et des arts. Critique théologique: Voltaire et Émilie firent une analyse détaillée de la Bible afin de se forger une opinion personnelle sur le statut de ce texte et tant que pilier essentiel de la religion.

14. Collaboration scientifique Dans son introduction aux "Eléments de la Philosophie Naturelle de Newton" publié en 1737, Voltaire indique qu'Émilie et lui-même ont collaboré à l'écriture de cet ouvrage. Tous deux étaient convaincus que le fait de traduire en Français ce texte dans lequel Newton expliquait les principes de la gravitation, de l'optique et de la lumière était d'une très grande importance. Émilie poursuit ses études sur les mathématiques et termine la traduction des "Principia" que Voltaire fait publier après sa mort.

15. le siècle des Lumières est celui d’une mutation culturelle décisive De très nombreux individus portent la pensée des Lumières. Loin de se sentir d'accord entre eux, ils passent leur temps en âpres discussions, de pays à pays comme à l'intérieur de chaque pays. Les Lumières sont un temps de débat plutôt que de consensus. Multiplicité redoutable, et pourtant, il existe un esprit commun des Lumières. Trois idées se trouvent à la base de cet esprit, tissé par leurs innombrables conséquences : celle d'autonomie, celle de finalité humaine de nos actes, celle enfin d'universalité.

16. La physique de Newton captive une opinion européenne éclairée Newton est la grande figure qui domine les sciences au XVIIIe siècle. Promoteur de la physique expérimentale, il met à jour la loi d'attraction universelle. Maupertuis, le premier, propose à l'Académie des sciences, à Paris, un mémoire sur Newton. Puis c'est au tour de Voltaire, en 1738, de prendre une part active à la diffusion des idées de Newton en publiant Les Éléments de la philosophie de Newton. Les controverses sur cette force étrange qui fait s'attirer les corps entre eux – et que démontrait Newton sans se l'expliquer – captivent. L'engouement conduit de nombreux amateurs à se doter d'un cabinet de physique propre à mener des expériences, à faire des observations, à recueillir des données.

17. Le désir de publier Voltaire Élemens de la philosophie de Neuton, donnés par M. de Voltaire À Londres (Paris, Praults), 1738 BNF, Arsenal, Rés8-s-6556

18. Discours sur le bonheur les ravages de la passion? Elle vit une grossesse difficile (enceinte de Saint-Lambert) et meurt en couches; Son ouvrage, Discours sur le bonheur, n’est pas destiné à la publication L’étude est mise en avant comme une des ressources intarissables face aux malheurs de l’existence, et comme un moyen de parvenir à la gloire. un texte très personnel et intime : « vivre selon ses plaisirs », chère au siècle du libertinage. Le but est d’acquérir une paix intérieure, et un contentement de soi, aisance et repos bien mérités, même si les passions sont exaltées.

19. Sauvegarder une œuvre comme patrimoine, objet de conscience de l’ambition féminine? Du progrès universel? « J’use de la liberté que vous m’avez donnée, Monsieur, de remettre entre vos mains ces manuscrits que j’ai grand intérêt qui restent après moi. J’espère bien que je vous remercierai encore de ce service et que mes couches, dont je n’attends que le moment, ne seront pas aussi funestes que je le crains. Je vous supplierai de vouloir bien mettre un numéro à ces manuscrits et les faire enregistrer afin qu’ils ne soient pas perdus. M. de Voltaire qui est ici avec moi vous fait les plus tendres compliments, et moi je vous réitère, Monsieur, les assurances des sentiments avec lesquels je ne cesserai jamais d’être votre très humble et très obéissante servante. Breteuil Du Châtelet. A Monsieur Monsieur l’Abbé Salier à la Bibliothèque du roi à Paris. » 1749. La lettre de Mme Du Châtelet conservée au département des manuscrits de la BNF (Fr 12267, folio 4).

20. une femme singulière… pour une histoire du genre? son statut de femme et d’aristocrate intellectuelle La proximité de Voltaire dans l’étude: une synergie intellectuelle autour d’une histoire d’amour qui donne de la chair à l’histoire des idées! Comprendre le XVIIIè siècle: les comportements, un goût pour la liberté et la posture critique et scientifique de l’esprit des Lumières Quel sens de poursuivre le fil de l’Histoire avec des femmes? Olympes de Gouges, Louise Michel….

  • Login