Perspective dynamique des ressources p trole et gaz les enseignements du d bat sur le peak oil
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 26

Pic de production pétrolière : pourquoi ? Quand ? Conséquences possibles sur les prix PowerPoint PPT Presentation


  • 55 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Perspective dynamique des ressources pétrole et gaz : Les enseignements du débat sur le "peak oil". Pic de production pétrolière : pourquoi ? Quand ? Conséquences possibles sur les prix. Courbe de Hubbert (USA). après 1 année d’exploration. après 2 années d’exploration.

Download Presentation

Pic de production pétrolière : pourquoi ? Quand ? Conséquences possibles sur les prix

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Perspective dynamique des ressources p trole et gaz les enseignements du d bat sur le peak oil

Perspective dynamique des ressources pétrole et gaz : Les enseignements du débat sur le "peak oil"

  • Pic de production pétrolière : pourquoi ?

  • Quand ?

  • Conséquences possibles sur les prix

Atelier Energie CNRS --20/01/2005


Courbe de hubbert usa

Courbe de Hubbert (USA)

Atelier Energie CNRS --20/01/2005


Pic de production p troli re pourquoi quand cons quences possibles sur les prix

après 1 année d’exploration

Atelier Energie CNRS --20/01/2005


Pic de production p troli re pourquoi quand cons quences possibles sur les prix

après 2 années d’exploration

Atelier Energie CNRS --20/01/2005


Pic de production p troli re pourquoi quand cons quences possibles sur les prix

après 4 années d’exploration

Atelier Energie CNRS --20/01/2005


Pic de production p troli re pourquoi quand cons quences possibles sur les prix

après 10 années d’exploration

Atelier Energie CNRS --20/01/2005


Pic de production p troli re pourquoi quand cons quences possibles sur les prix

après 16,5 années d’exploration

Atelier Energie CNRS --20/01/2005


Pic de production p troli re pourquoi quand cons quences possibles sur les prix

après 22,5 années d’exploration

Atelier Energie CNRS --20/01/2005


Pic de production p troli re pourquoi quand cons quences possibles sur les prix

après 29 années d’exploration

Atelier Energie CNRS --20/01/2005


Pic de production p troli re pourquoi quand cons quences possibles sur les prix

après 31 années d’exploration

FIN

Atelier Energie CNRS --20/01/2005


Pic de production p troli re pourquoi quand cons quences possibles sur les prix

THE IRREVERSIBLE DECLINE OF OIL PRODUCTIONS IN THE USA

Gbbl/year

Discoveries(*)

Productions

years

(*) Discoveries are registered as per their initially declared sizes and their timing is « forwarded » by 33 years

Atelier Energie CNRS --20/01/2005

Source : King Hubbert 1956 - Updated by Jean Laherrere


Le point de vue des pessimistes

Le point de vue des pessimistes

•Les réserves dites "prouvées" et les réévaluations politiques ;

•Les productions : la courbe de Hubbert

Courbe de découvertes avec décalage dans le temps ;

•Conclusion : pic de production entre 2005 et 2010.

Atelier Energie CNRS --20/01/2005


Pic de production p troli re pourquoi quand cons quences possibles sur les prix

Évolution des réserves prouvées

Gtep

160

Réserves de brut

140

Réserves de gaz

120

100

ans

80

80

R/P brut

R/P gaz

60

60

40

40

20

20

0

0

1970

1972

1974

1976

1978

1980

1982

1984

1986

1988

1990

1992

1994

1996

1998

2000

2002

Atelier Energie CNRS --20/01/2005

Source : BP Statistical Review


Pic de production p troli re pourquoi quand cons quences possibles sur les prix

World oil+condensate discovery (FSU reduced & excl.

extra-heavy oils) and production

10

0

80

Zakum

Ghawar

Marun

70

discovery

Berri

disc smooth 5 yr

Burgan

60

production liquids

production crude oil

50

40

Gach Saran

30

Tia Juana

20

1900

1910

1920

1930

1940

1950

1960

1970

1980

1990

2000

2010

Jean Laherrere April.2003

year

Atelier Energie CNRS --20/01/2005


Pic de production p troli re pourquoi quand cons quences possibles sur les prix

Oil: towards a world of mature reservoirs

Oil historical trend of discoveries and production

Bbl(5 years period)

“Classical” Discoveries

Deep Offshore

Kashagan

Production

Atelier Energie CNRS --20/01/2005


Gas same trend with 20 y delay and less impact

Gas: same trend with 20 y delay and less impact

Gas historical trend of discoveries and production

Bbep(5 years period)

“Classical” Discoveries

Deep Offshore

Kashagan/Shah Denisz

Production

11

6

48

69

107

Source: IHS, Total (est)

Atelier Energie CNRS --20/01/2005


Le point de vue des optimistes

Le point de vue des optimistes

• Dans le passé, les prévisions de raréfaction des ressources ont toujours été démenties :

- charbon fin du 19è siècle,

- "La Technique Moderne" 1919,

- BP 1979

•Réserves ultimes : USGS1984: 1 700 Gb

2000: 3 000 Gb

C. CAMPBELL1959 : 1 600 Gb

1995: 1 750 Gb

2002: 1 950 Gb

Atelier Energie CNRS --20/01/2005


Pic de production p troli re pourquoi quand cons quences possibles sur les prix

HISTORICAL VIEWS ON ULTIMATE RESERVES

* Cumulative production + proven reserves +

possible reserves yet to be discovered

Gb

Pratt (1942)

Duce (1946)

Pouge (1946)

Weeks (1948)

Leverson (1949)

Weeks (1949)

MacNaughton (1953)

Hubbert (1956)

Weeks (1958)

Weeks (1959)

Hendricks (1965)

Ryamn (1967)

Shell (1968)

Weeks (1968)

Hubbert (1969)

Moody (1970)

Weeks (1971)

Warman (1972)

Bauquis (1972)

Schweinfurth (1973)

Linden (1973)

Bonillas (1974)

Howitt (1974)

Moody (1975)

WEC (1977)

Nelson (1977)

De Bruyne (1978)

Klemme (1978)

Nehring (1978)

Nehring (1979)

Halbouty (1979)

Meyerhoff (1979)

Roorda (1979)

Halbouty (1979)

WEC (1980)

Strickland (1981)

Coliti (1981)

Nehring (1982)

Masters (1983)

Kalinin (1983)

Martin (1984)

Ivanhoe (1984)

Masters (1987)

Campbell (1991)

Masters (1991)

Townes (1993)

Petroconsult. (1993)

Masters (1994)

USGS (2000)

1940

1949

1950

1959

1960

1969

1970

1979

1980

1989

1990

2000

Source: IFP/DSEP adapted from Martin (1985), Campbell (1992) and USGS (2000)

Atelier Energie CNRS --20/01/2005


Le point de vue des optimistes suite

Le point de vue des optimistes (suite)

•Nombre de forages en PVD NOPEP : 2 % du nombre observé aux Etats-Unis;

•Faible taux de découvertes au Moyen-Orient expliqué par des opportunités de développement ;

•En résumé, sous estimation du progrès technique et des capacités d'innovation.

Atelier Energie CNRS --20/01/2005


Pic de production p troli re pourquoi quand cons quences possibles sur les prix

L'analyse des organismes officiels

• USGS, AIE, DOE

• Les pétroles "non conventionnels"

Atelier Energie CNRS --20/01/2005


Bruts extra lourds et sables asphaltiques

Bruts extra-lourds et sables asphaltiques

  • Ressources en place : 2900 Gb

    situées pour l ’essentiel au Canada et au Venezuela

  • Réserves techniquement récupérables : 200 Gb actuellement, 600 Gb à l ’horizon 2030

    • exploitation par voie minière (ex: Suncor et Syncrude au Canada)

    • exploitation par injection de vapeur

    • production à froid (Sincor au Venezuela)

Source : Enspm FI d ’après Total

Atelier Energie CNRS --20/01/2005


World peak oil

World peak oil

Atelier Energie CNRS --20/01/2005


Formation des prix long terme

Formation des prix à long terme

• La loi d'Hotelling

Le prix (net du coût marginal d'exploitation) d'une ressource épuisable croît à un taux égal au taux d'intérêt.

Pétrole conventionnel années 1970 et début 1980

Atelier Energie CNRS --20/01/2005


Pic de production p troli re pourquoi quand cons quences possibles sur les prix

  • Influence du progrès technique :

    Continuum de ressources en hydrocarbures : conventionnels en mer profonde et très profonde, huiles extra lourdes, sables asphaltiques, Gas to Liquids, Coal do Liquids, biomasse, schistes bitumineux, "carbonation de l'hydrogène"

    • Rente différentielle plutôt que rente de "rareté d'Hotelling".

Atelier Energie CNRS --20/01/2005


Pic de production p troli re pourquoi quand cons quences possibles sur les prix

Evolution des records de forage en mer

60

0

200

USA

Golfe du Mexique

400

600

(Petrobras)

Brésil

Adriatique

(Agip)

800

Gabon

1000

Brésil

1027 m

(Petrobras)

1200

Congo

1400

Brésil (Petrobras)

1709 m

1600

1800

Méditerranée

Brésil (Petrobras)

1852 m

Golfe du Mexique (Total)

2197 m

2000

Production

Exploration

2200

Golfe du Mexique

Texas 2370 m

Golfe du Mexique (Shell)

2307 m

2400

Brésil (Petrobras)

2777 m

2600

Golfe du Mexique

2965 m (Unocal)

Golfe du Mexique

3051 m (Chevrontexaco)

2800

3000

60

62

64

66

68

70

72

74

76

78

80

82

84

86

88

90

92

94

96

98

00

02

04

Atelier Energie CNRS --20/01/2005


Pic de production p troli re pourquoi quand cons quences possibles sur les prix

Prix de l'Arabian light

$ constants de 94

90

1980-1981*

80

70

1982*

60

1983*

50

1984*

40

Réel

30

2002

20

10

Années

0

1972

1974

1976

1978

1980

1982

1984

1986

1988

1990

1992

1994

1996

1998

2000

2002

Atelier Energie CNRS --20/01/2005

Janvier 2003

S 403*19


  • Login