3 les m canismes comptables
Download
1 / 39

3. Les m canismes comptables - PowerPoint PPT Presentation


  • 235 Views
  • Updated On :

3. Les mécanismes comptables. Comptabilité en partie double. Chaque opération effectuée par l’entreprise a une origine et une destination : lorsqu’elle effectue une opération, elle utilise une ressource dans le but de l’affecter à un emploi précis. Destination = but = emploi = flux entrant.

Related searches for 3. Les m canismes comptables

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about '3. Les m canismes comptables' - dong


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

Comptabilit en partie double l.jpg
Comptabilité en partie double

Chaque opération effectuée par l’entreprise a une origine et une destination : lorsqu’elle effectue une opération, elle utilise une ressource dans le but de l’affecter à un emploi précis.

Destination

= but

= emploi

= flux entrant

Origine

= moyen

= ressource

= flux sortant


Exemple l.jpg
Exemple

Mr Paul, entrepreneur, achète un terrain pour une valeur de 50 000 € qu’il paye comptant .

Destination

= but = emploi

= flux entrant

= terrain

= immobilisation

Origine

= moyen = ressource

= flux sortant

= compte bancaire

= trésorerie


Remarque importante l.jpg
Remarque importante

  • L’emploi et la ressource représentent la même opération, vue sous deux angles différents : son origine et sa destination. C’est pourquoi leur montant doit être identique.

  • L’égalité montant des emplois = montant des ressourcesdoit toujours être vérifiée. On dit alors que l’écriture est équilibrée.


Analyse d une op ration au comptant l.jpg
Analyse d’une opération au comptant

  • L’encaissement est toujours le but de l’opération

  • Un décaissement est un moyen (la ressource) qui permet d’obtenir quelque chose


Analyse d un encaissement l.jpg
Analyse d’un encaissement

  • Emploi = compte bancaire ou caisse

  • La ressource peut être :

    • une dette (prêt bancaire)

    • la diminution d’un actif (encaissement d’une créance)

      • un produit (vente)


Analyse d un d caissement l.jpg
Analyse d’un décaissement

  • Ressource = banque ou caisse

  • L’emploi peut être :

    • une diminution du passif (remboursement d’une dette)

    • une augmentation de l’actif (invest.)

      - un achat consommé (charge)



Analyse d une op ration cr dit l.jpg
Analyse d’une opération à crédit

  • On commence par analyser l’opération comme si elle était réalisée au comptant.

  • Puis on remplace la banque par une créance ou une dette.



Distinction importante l.jpg
Distinction importante

  • Opérations sans impact sur le résultat : touchent uniquement les postes du bilan

  • Opérations avec impact sur le résultat : touchent les produits ou les charges.


Exemple 1 pas d impact l.jpg
Exemple 1 : pas d’impact

  • Encaissement d’une créance client

  • L’entreprise utilise un élément de son actif pour se procurer un autre actif.

Immos

Fonds propres

Actif circulant

Actif circulant

Dettes

Liquidités

Liquidités



Exemple 2 impact vente cr dit l.jpg
Exemple 2 : impactVente à crédit


L enregistrement des achats l.jpg
L’enregistrement des achats

  • Un achat est un emploi définitif, donc une charge du compte de résultat.

  • Au bilan : diminution des liquidités (achat au comptant) ou augmentation des dettes (achat à crédit).




La tva sur ventes l.jpg
La TVA sur ventes

  • La TVA collectée n’est pas une ressource définitive car elle devra être reversée à l’Etat.

  • Elle ne doit donc pas être enregistrée en produit au compte de résultat mais en dette au bilan.

  • Seul le montant HT de la vente a un impact sur le résultat de l’exercice


Enregistrement comptable l.jpg
Enregistrement comptable

  • TTC  à l’actif du bilan : augmentation des créances clients ou des liquidités.

  • TVA  au passif du bilan : augmentation des dettes fiscales.

  • HT  au compte de résultat : augmentation des produits d’exploitation.


La tva sur achats l.jpg
La TVA sur achats

  • La TVA déductible n’est pas un emploi définitif car elle sera remboursée par l’Etat.

  • Elle ne doit donc pas être enregistrée en charge au compte de résultat mais en créance au bilan.

  • Seul le montant HT de l’achat a un impact sur le résultat de l’exercice.


Enregistrement comptable21 l.jpg
Enregistrement comptable

  • TTC  au bilan : diminution des liquidités ou augmentation des dettes fournisseurs.

  • TVA  à l’actif du bilan : augmentation des autres créances.

  • HT  au compte de résultat : augmentation des charges d’exploitation.



D finition l.jpg
Définition

  • Le compte est une fiche comptable qui représente un élément de ressource ou d’emploi de l’entreprise.

  • Il permet de connaître à tout moment la valeur de cet élément.


Illustration l.jpg

Terrains

Ventes

Stocks

Salaires

Dettes fournisseurs

Publicité

Illustration


2 types de comptes l.jpg
2 types de comptes :

  • Les comptes de patrimoine : matériel, stocks, argent en caisse mais aussi dettes vis-à-vis des banques ou des fournisseurs. Ils sont regroupés au bilan.

  • Les comptes de gestion qui portent sur des emplois ou des ressources définitifs, également appelés charges et produits. Ils forment le résultat de l’exercice.


Fonctionnement d un compte l.jpg
Fonctionnement d’un compte

Pour suivre les variations de valeur de ces éléments, le compte comporte deux colonnes de valeur :

· la colonne de gauche s’appelle le débitdu compte

· la colonne de droite s’appelle le crédit du compte

Le solde (= la valeur) se lit par différence.


Exemple client l.jpg
Exemple : client

Solde débiteur : 200 €


Comptabilit en partie double29 l.jpg

Destination

= but = emploi

= flux entrant

= débit

Origine

= moyen = ressource

= flux sortant

= crédit

Comptabilité en partie double

Chaque opération effectuée par l’entreprise a une origine et une destination : lorsqu’elle effectue une opération, elle utilise une ressource dans le but de l’affecter à un emploi précis.


Exemple30 l.jpg
Exemple

Mr Paul, entrepreneur, achète un ordinateur pour une valeur de 426 € qu’il paye comptant .

Destination

= but = emploi

= flux entrant

= ordinateur

= immobilisation

= débit

Origine

= moyen = ressource

= flux sortant

= compte bancaire

= trésorerie

= crédit


Num rotation bilan l.jpg
Numérotation :bilan

  • 1. Financement à long terme

  • 2. Immobilisations

  • 3. Stocks

  • 4. Créances et dettes

  • 5. Trésorerie


Num rotation compte de r sultat l.jpg
Numérotation :compte de résultat

  • 6. Charges

    • 60 à 65 : exploitation

    • 66 : financières

    • 67 : exceptionnelles

  • 7. Produits

    • subdivisions identiques


Exemple33 l.jpg
Exemple

Mr Paul, entrepreneur, achète un terrain pour une valeur de 50 000 € qu’il paye comptant .

Débit

= terrain

= immobilisation

= 211000

Crédit

= compte bancaire

= trésorerie

= 512000


Comptabilisation l.jpg
Comptabilisation

Compte n°211000 :

Terrain

Compte n°512000 :

Banque

50 000

50 000

Cette opération n’affecte que des compte de patrimoine  pas d’impact sur le résultat de l’exercice.

Au bilan : augmentation de l’actif immobilisé et baisse de la trésorerie.


Pr sentation journal l.jpg
Présentation « journal »

211000 Terrain 50 000

512000 Banque 50 000


Remarque importante36 l.jpg
Remarque importante

  • Le débit et le crédit de l’écriture représentent la même opération, vue sous deux angles différents : son origine et sa destination. C’est pourquoi leur montant doit être identique.

  • L’égalité montant au débit = montant au crédit doit toujours être vérifiée. On dit alors que l’écriture est équilibrée.


Fonctionnement des comptes de bilan l.jpg

ACTIF :

Débit (apparition ou augmentation) puis crédit (disparition ou diminution)

PASSIF :

Crédit (apparition ou augmentation) puis débit (disparition ou diminution)

Fonctionnement des comptes de bilan


Fonctionnement des comptes de r sultat l.jpg

CHARGES :

Toujours au débit sauf rares exceptions

PRODUITS :

Toujours au crédit sauf rares exceptions

Fonctionnement des comptes de résultat



ad