Vers une meilleure compréhension des mécanismes impliqués dans l’impact causé par les rats int...
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 1

Récents changements trophiques PowerPoint PPT Presentation


  • 59 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Vers une meilleure compréhension des mécanismes impliqués dans l’impact causé par les rats introduits sur l’avifaune insulaire: influence des récents changements trophiques sur les îles méditerranéennes. Lise Ruffino Doctorante 2 ème année. Problématique générale.

Download Presentation

Récents changements trophiques

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


R cents changements trophiques

Vers une meilleure compréhension des mécanismes impliqués dans l’impact causé par les rats introduits sur l’avifaune insulaire: influence des récents changements trophiques sur les îles méditerranéennes.

Lise Ruffino

Doctorante 2ème année

Problématique générale

Rats noirs (R. rattus)et oiseaux marins (pétrels et puffins) semblent, de manière assez originale, coexister sur les îles méditerranéennes depuis plus de 2000 ans (Ruffino et al. in press). Pourtant, les prédateurs introduits, et notamment les rats, sont mondialement reconnus comme étant l’un des principaux facteurs de risque d’extinction de ces oiseaux marins (e.g. Birdlife International 2000; Blackburn et al., 2004; Jones et al., 2008). Les îles Méditerranéennes ne font pas exception, et l’impact du rat sur l’avifaune marine locale y est bien documenté (Igual et al., 2007; Pascal et al., in press).

Comment cette coexistence a-t-elle pu se maintenir depuis si longtemps? L’impact constaté à l’heure actuelle aurait-il été accru seulement durant ces dernières décennies? Serait-il le reflet d’importantes modifications des conditions trophiques survenues récemment sur les îles de Méditerranée? Si tel est le cas, comment les populations de rats noirs utilisent-elles ces nouvelles ressources d’origine allochtone, et comment se manifestent ces apports sur les paramètres populationnels?

Schéma de l’hypothèse de travail

Récents changements trophiques

Goélands super-abondants

i.e. Larus michahellis

Plantes invasives

i.e. Carpobrotus sp.

+

+

Populations de rats noirs

Démographie

Structure de population/Reproduction

Condition corporelle/Survie

Dispersion

Utilisation de l’habitat/ressources

Méthodologie

  • Capture-marquage-recapture (long terme, dispersion entre habitats)

  • Régime alimentaire - Réseaux trophiques (ratios d’isotopes stables, modèles mathématiques)

  • Radiotélémétrie (microhabitat)

  • S.I.G.

  • Tests comportementaux

-

Impact causé aux oiseaux marins (puffins, pétrels)

Directeurs de thèse: Eric Vidal, Frédéric Médail (IMEP-Aix Marseille III)

Collaborations:S. Caut (Université Liège), J.L. Chapuis (MNHN-Paris), F. Courchamp (CNRS-Paris Sud XI), O. Lorvelec (INRA-Rennes), M. Pascal (INRA-Rennes), B. Pisanu (MNHN-Paris),


  • Login