Interpr tation de l lectrophor se des prot ines s riques
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 24

Interprétation de l’électrophorèse des protéines sériques PowerPoint PPT Presentation


  • 179 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Interprétation de l’électrophorèse des protéines sériques. P Bataille Hôpital Docteur Duchenne Boulogne sur Mer. Principe et Historique. Séparation des constituants d’un mélange protéique sous l’action d’un champ électrique

Download Presentation

Interprétation de l’électrophorèse des protéines sériques

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Interpr tation de l lectrophor se des prot ines s riques

Interprétation de l’électrophorèse des protéines sériques

P Bataille

Hôpital Docteur Duchenne

Boulogne sur Mer


Principe et historique

Principe et Historique

  • Séparation des constituants d’un mélange protéique sous l’action d’un champ électrique

  • Utilise le caractère amphotère des protéines ( radicaux amines et carboxyliques)

  • Ph de migration 8.2: comportement anionique (ionisation des gps carboxyliques , glutamine et aspartique  migration vers l’anode (+))

  • Vitesse de migration : taille des particules, force ionique et porosité du support

  • Technique développée depuis 1930 selon le système de Tiselius


R alisation pratique

Réalisation Pratique

  • Séparation sur gel d’agarose et de plus en plus par électrophorèse capillaire

  • Les protéines sériques ( albumine et globulines): 5 ou 6 fractions

    • Albumine

    • 1,2,1,(2),

  • Variations des taux : information sur les organes qui les synthétisent

    •  hépatique: albumine , 1,2,1,(2)

    •  par lympho B activés:


  • Interpr tation de l lectrophor se des prot ines s riques

    1 globulines: transferirine, hemopexine

    2 globulines: Fraction C3 et C4 du complément


    Interpr tation du prot inogramme 1

    Interprétation du protéinogramme (1)

    • Dosage quantitatif des protides totales sériques

      • Valeur normale entre 65 et 80 grammes

      • protidémie plasmatique : idem + 3 grammes (fibrinogène + protéines de la coagulation)

    • Rapport albumine / globuline ( nl entre 1,2 et 1,8)

    • Doser l’hématocrite (en l’absence d’anémie): différencier anomalie primitive des protéines versus hémodilution ou hémoconcentration


    Interpr tation du prot inogramme 2

    Interprétation du protéinogramme (2)

    • Taux de protéines normal: % = valeur en g/L

    • Taux de protéines anormal:

      • Étudier les % : déterminer si le taux anormal est du à une variation de l’ensemble ou à la modification importante de l’une d’entre elles

    • Rapport albumine / globuline

      • < 1 :  albumine et  globulines ( cirrhose)

      • >2:  globulines ( hypo ou agammaglobulinémie)


    Modification de la fraction albumine

    Modification de la fraction albumine

    • Dédoublement du pic: Bisalbuminémie

      • Mutation héréditaire

      • Ttt par Béta-lactamines à forte dose (IRC)

      • Fistule pancréatique

    • Absence d’albumine: Analbuminémie congénitale

    • Hypoalbuminémie dans qq minutes


    Probl mes techniques

    Problèmes techniques

    Pic anormal ≠ dysglobulinémie

    • CRP >150 mg/L

    • Hyperfibrinémie

    • Hémolyse

    Fibrinogène


    Variations de l 1 globuline

    Variations de l’1 globuline

    • Diminution

      • Désordres hépatiques

      • Déficit en 1 antitrypsine

    • Augmentation

      • Syndrome inflammatoire(orosomucoïde)

      • grossesse


    Variation des 2 globulines

    Variation des 2 globulines

    • Augmentation

      • Syndrome inflammatoire

      • Syndrome néphrotique

    • Diminution

      • Insuffisances hépatiques

      • Hémolyse (haptoglobine)

      • Entéropathies

      • malnutrition

    inflammation


    Variation des globulines

    Variation des  globulines

    • Augmentation

      • Carence martiale (transferrine)

      • Hypothyroïdie

      • Obstruction biliaire (CBP): défaut de catabolisme hépatique du C3

      • Pics IgA ou IgM très importants

    • Diminution

      • Insuffisance hépatique

      • Entéropathies

      • Syndrome néphrotique

      • malnutrition


    Augmentation des globulines

    Augmentation des  globulines

    • Augmentation polyclonale ( en dôme)

      • Infections bactériennes ou virales (VIH, hépatites)

      • Syndrome inflammatoire

      • Maladies auto-immunes:

        • Gougerot-Söjgren+++ ,

        • LED

    Gammapathies polyclonales

    Type Gougerot- Sjöjgren


    Syndrome inflammatoire

    Syndrome inflammatoire


    Oligoclonalit

    Oligoclonalité


    Gammapathies monoclonales associ es des affections malignes

    Gammapathies monoclonales associées à des affections malignes

    • Myelome

    • Plasmocytome solitaire

    • Waldenström

    • Autres syndromes lymphoprolifératifs malins

      • LLC (IgM,CD5+)

      • Lymphome malin non-hodgkinien(IgM)

    • Maladie des chaines lourdes (,,mu)

    • Amylose AL


    Gammapathies monoclonales associ es des affections non malignes

    Gammapathies monoclonales associées à des affections non malignes

    • Maladies auto-immunes: SGS, PR,LED

    • Infection

      • Aiguës : Ig transitoire

      • Chroniques

        • Virus VIH+++ , EBV,CMV,VHB,VHC

        • Bactéries: Salmonelles, leptospires

        • Parasites: palu, toxo

    • Immunodépression: post-transplantation, congénitale

    • Cirrhoses, hépatopathies


    Gammapathies monoclonales associ es des affections non malignes1

    Gammapathies monoclonales associées à des affections non malignes

    • POEMS: IgG ou IgA

    • Hyperperméabilité capillaire: IgG

    • Dermatoses neutrophiliques

    • Xanthomatose

    • Mucinose papuleuse

    • Xanthogranulomatose nécrobiotique

    • Syndrome de Schnitzler


    Manifestations li es aux ig monoclonales

    Manifestations liées aux Ig Monoclonales

    • Hyperviscosité (IgM): vision , FO, s neuro, hgies

    • Activité auto-Anticorps:

      • Agglutinines froides

      • Cryoglobulinémie: purpura, livedo, arthralgies, neuropathies, GNMP

      • Anti-myéline : neuropathies

      • Anti-IgG: facteurs rhumatoïdes et cryo type III


    Hypogammaglobulin mie

    Hypogammaglobulinémie


    Cat devant hypogammaglobulin mie

    CAT devant hypogammaglobulinémie

    • Vérifier absence de chaines légères monoclonales:

    • Sang et urines++++


    Dosage des chaines l g res

    Dosage des chaines légères

    • Seuil de détection

      • Electrophorèse: 0,5g/L

      • I.E.:150mg/L

      • Free lite: 10 à 40 mg/L

    • Valeur normale: rapport 0.26 à 1.65

    • Intérêt:

      • Amylose AL : 99% versus 80%

      • Surveillance myelome

      • MGUS


  • Login