Advertisement
1 / 31

LA KINESITHERAPIE RESPIRATOIRE ET LA COLLABORATION INFIRMIERE-KINESITHERAPEUTE PowerPoint PPT Presentation


  • 391 Views
  • Uploaded on 26-08-2012
  • Presentation posted in: General

LA KINESITHERAPIE RESPIRATOIRE ET LA COLLABORATION INFIRMIERE-KINESITHERAPEUTE. Éric GARCIA Cadre Supérieur en Rééducation. LE SERVICE DE REEDUCATION. Localisation Organigramme 180 à 200 patients traités par jour. ACTIVITE EN KINESITHERAPIE RESPIRATOIRE. - PowerPoint PPT Presentation

Download Presentation

LA KINESITHERAPIE RESPIRATOIRE ET LA COLLABORATION INFIRMIERE-KINESITHERAPEUTE

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


La kinesitherapie respiratoire et la collaboration infirmiere kinesitherapeute l.jpg

LA KINESITHERAPIE RESPIRATOIREET LA COLLABORATIONINFIRMIERE-KINESITHERAPEUTE

Éric GARCIA

Cadre Supérieur en Rééducation


Le service de reeducation l.jpg

LE SERVICE DE REEDUCATION

  • Localisation

  • Organigramme

  • 180 à 200 patients traités par jour


Activite en kinesitherapie respiratoire l.jpg

ACTIVITE EN KINESITHERAPIE RESPIRATOIRE


Activite en kinesitherapie respiratoire4 l.jpg

ACTIVITE EN KINESITHERAPIE RESPIRATOIRE


Pathologies traitees en kinesitherapie respiratoire l.jpg

PATHOLOGIES TRAITEES EN KINESITHERAPIE RESPIRATOIRE

Les restrictifs

  • Pneumectomie,

  • Scoliose,

  • Spondylarthrite ankylosante ou pelvispondylite rhumatismale,

  • Obésité, ascite, « grossesse « .


Pathologies traitees en kinesitherapie respiratoire6 l.jpg

PATHOLOGIES TRAITEES EN KINESITHERAPIE RESPIRATOIRE

  • Bronchite chronique,

  • Emphysème,

  • Asthme.

Les obstructifs

BPCO


Autres traitements en kinesitherapie respiratoire l.jpg

AUTRES TRAITEMENTS EN KINESITHERAPIE RESPIRATOIRE

  • Pré et post opératoire (SI, Réanimation, Chirurgie viscérale, Traumatologie thoracique),

  • Pédiatrie (bronchiolite, mucoviscidose, asthme),

  • Oncologie (cancer poumon),

  • Encombrements bronchiques isolés.


Objectifs de la kinesitherapie respiratoire l.jpg

OBJECTIFS DE LA KINESITHERAPIE RESPIRATOIRE

  • Calmer et rassurer,

  • Expliquer et informer,

  • Faire céder les douleurs,

  • Corriger les troubles de la statique,

  • Désencombrer le patient,

  • Améliorer la ventilation,

  • Réadapter le sujet.


Les prealables a la kinesitherapie respiratoire l.jpg

LES PREALABLES A LA KINESITHERAPIE RESPIRATOIRE

  • La prescription médicale,

  • Les EFR,

  • Les gaz du sang,

  • Le bilan et le diagnostic kinésithérapique.

Déterminent la prise en charge kinésithérapique basée sur les techniques suivantes...


Bilan d un patient presentant une pathologie respiratoire l.jpg

BILAN D’UN PATIENT PRESENTANT UNE PATHOLOGIE RESPIRATOIRE

  • Anamnèse :

 contexte familial et social,

 histoire de la maladie,

 dyspnée,

 expectoration,

 douleurs,

 psychisme.

…/...


Slide11 l.jpg

 pâleur, sueur,

 snif test,

 cyanose,

 hippocratisme digital,

 perméabilité des fosses nasales,

 statique vertébrale,

 mobilité rachidienne,

 mobilité thoracique :

- ampliation thoracique,

- symétrie du jeu costal,

 contractures musculaires,

  • Examen clinique :

…/...


Slide12 l.jpg

  •  type de ventilation,

  •  toux (glotte fermée, glotte ouverte),

  •  auscultation bronchique,

  • gaz du sang.

  • Le projet du patient.

    TECHNIQUES DE KINESITHERAPIE RESPIRATOIRE


1 la respiration abdomino diaphragmatique l.jpg

1) LA RESPIRATION ABDOMINO DIAPHRAGMATIQUE

  • Base de la kinésithérapie respiratoire,

  • Maîtrise de la cinétique respiratoire sur laquelle se greffe le reste,

  • Installation du patient,

  • Située en abdominale ou thoracique en fonction de la pathologie et des possibilités du patient,

  • Élément de la relaxation.


2 acceleration du flux expiratoire vibrations levres pincees l.jpg

2) ACCELERATION DU FLUX EXPIRATOIRE + VIBRATIONS + LEVRES PINCEES

  • Pressions  augmentation des flux  migration des sécrétions,

  • Vibration  effet thixotropique,

  • Lèvres pincées  baisse des phénomènes de trapping (=spasme des gros troncs).


3 apprentissage de la toux l.jpg

3) APPRENTISSAGE DE LA TOUX

  • Toux physiologique,

  • Toux GLOTTE OUVERTE (préopératoire et postopératoire).

=> UTILISATION au bon moment pour améliorer l’efficacité de la toux.


4 aspiration naso tracheale l.jpg

4) ASPIRATION NASO-TRACHEALE

  • Bout mousse,

  • Courber le bout de la sonde pour pénétrer facilement,

  • Faire tousser pour passer le carrefour,

  • Ne pas avaler,

  • Aspirer en remontant.


5 exercices d auto drainage l.jpg

5) EXERCICES D’AUTO-DRAINAGE

  • Prière arabe,

  • CD traction sur les genoux.

=>Toilette bronchique


6 gymnastique medicale l.jpg

6) GYMNASTIQUE MEDICALE

  • Correction des attitudes,

  • Postures assouplissements (étirement des muscles accessoires),

  • Travail actif => inclinaison latérale, rotation, flexion et extension,

Ouverture des espaces intercostaux,

 Mobilisation des articulations

intervertébrale et costo-vertébrale.

Augmentation de l ’ampliation


7 expansion costale l.jpg

7) EXPANSION COSTALE


8 cedation de la douleur l.jpg

8) CEDATION DE LA DOULEUR

  • Massage classique,

  • Massage réflexe (tissu conjonctif du dos et réflexothérapie plantaire),

  • Physiothérapie :

 Courant électrique (MF),

 Infra rouge.


9 la kinesitherapie instrumentale l.jpg

9) LA KINESITHERAPIE INSTRUMENTALE

  • Le stéthoscope => permet la conduite du traitement kinésithérapique,

  • Appareil permettant la mesure du débit de pointe = Peak Flow,

  • Le spiromètre (appareil électronique => CV, VEMS),

  • Les appareils de rééducation incitative (Triflow, bocal de Plent, etc…),

  • Les relaxateurs de Pression (Bird, percussionnaire).


10 reeducation a l effort l.jpg

10) REEDUCATION A L’EFFORT

  • Travail respiratoire assis, debout (statique ou dynamique : losange),

  • Travail respiratoire sur :

 Marche en terrain plat, pente (rythme),

 Escalier (rythme),

 Tapis roulant (SRF),

Sous contrôle d ’un saturomètre.


11 education du patient l.jpg

11) EDUCATION DU PATIENT

  • Mieux se connaître pour mieux se gérer au niveau respiratoire (prodrome dans l’asthme),

  • Apprentissage :

 Des exercices d’auto drainage,

 Du contrôle de la toux,

 De la respiration abdomino-diaphragmatique,

permettant la gestion de l’encombrement.

…/...


Slide24 l.jpg

  • Apprentissage des thérapeutiques locales inhalées (spray, chambre d’inhalation),

  • Hygiène de vie (poids, apnée, entretien musculaire).

 Synchronisation, Déclenchement / Inspiration,

 Efficacité de l’inspiration,

 Apnée après l’inspiration,


12 aspect psychologique de la kinesitherapie l.jpg

12) ASPECT PSYCHOLOGIQUE DE LA KINESITHERAPIE

  • Écoute,

  • Gestion de l’agressivité (limites physiques, douleurs),

  • Information du patient et de la famille.


13 la kinesitherapie respiratoire en pediatrie l.jpg

13) LA KINESITHERAPIE RESPIRATOIRE EN PEDIATRIE

  • Lavage de nez,

  • Humidification,

  • Pressions expiratoires,

  • Toux provoquée sur le temps inspiratoire,

  • Extraction des sécrétions par appui lingual.


14 la kinesitherapie en reanimation l.jpg

14) LA KINESITHERAPIE EN REANIMATION


Collaboration infirmiere kinesitherapeute l.jpg

COLLABORATION INFIRMIERE / KINESITHERAPEUTE

  • Contrôle et stimulation du patient par rapport aux exercices demandés par les masseurs-kinésithérapeutes,

  • Contrôle des attitudes (positionnement au fauteuil / pleurésie),

  • Aspiration bronchique (le faire à deux, fibroscopie-bronchique),

  • Aérosol,

  • Contrôle des sécrétions => adaptation d ’aérosol,

…/...


Slide29 l.jpg

  • Connaître les différentes toux, solliciter le patient,

  • Asthme : rassurer, diriger, isoler en cas de crise (position en cocher de fiacre),

  • Connaître la respiration abdomino-diaphragmatique pour faciliter le désencombrement,

  • Pédiatrie :

  • Inhalation (doseur ou chambre d’inhalation),

 Toux provoquée,

 Lavage de nez,

…/...


Slide30 l.jpg

  • Informer le médecin, après auscultation, de l’encombrement des patients => prescription => intervention des masseurs-kinésithérapeutes,

  • Connaître quelques techniques de base utilisables en cas de difficultés temporaires (angoisse du patient dyspnée),

  • Importance des transmissions sur l’état du patient Infirmier <=> Masseur-kinésithérapeute,

  • Information des familles des patients.

 relaxation

 respirationabdomino-diaphragmatique


Merci pour votre attention l.jpg

Merci pour votre attention