Ce nest pas Adam qui fut sduit,
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 54

Adam et Ève chassés du paradis, Chagall PowerPoint PPT Presentation


  • 62 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Ce n’est pas Adam qui fut séduit, mais c’est la femme qui, séduite, tomba dans la transgression. Paul, Épître à Timothée (2-12). Discours masculinistes antiféministes : un frein à l’égalité des sexes par Francine Descarries Professeure

Download Presentation

Adam et Ève chassés du paradis, Chagall

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Adam et ve chass s du paradis chagall

Ce nest pas Adam qui fut sduit, mais cest la femme qui, sduite, tomba dans la transgression. Paul, ptre Timothe (2-12)

Discours masculinistes antifministes:

un frein lgalit des sexes

par Francine Descarries

Professeure

Dpartement de sociologie

Institut dtudes et de recherches fministes

UQAM

Conseil fdral rgulier FSSS/CSN

25 novembre 2009, La Malbaie

Adam et ve chasss du paradis, Chagall


Adam et ve chass s du paradis chagall

Objectifs

  • Situer le contexte socioculturel et politique dans lequel sexpriment lantifminisme et les campagnes masculinistes

    antifministes.

  • Cerner les principaux arguments et tactiques qui sy dploient.

    Favoriser une rflexion sur les faons de contrer lefficacit de la mouvance antifministe et de lui riposter.


Adam et ve chass s du paradis chagall

DEUX UNIVERS QUI SE RENCONTRENT

  • Lantifminisme ordinaire

    • Comment le dfinir ?

    • Quelles en sont les principales caractristiques ?

    • Quelles en sont les assises ?

  • Les masculinistes antifministes

    • Qui sont-ils ?

    • Que disent-ils ?

    • Que font-ils ?

    • Que sous-tend leur discours ?


  • L antif minisme ordinaire comment le d finir

    Lantifminisme ordinaire : comment le dfinir ?

    Raction/ressac face aux projets du fminisme,

    lantifminisme ordinaire constitue :

    • la mise en uvre et l'expression sociopolitique du sexisme

      • sexprime travers un ventail de discours et de pratiques qui visent contrer les avances des femmes dans les diffrents domaines de la vie sociale


    L antif minisme ordinaire comment le d finir1

    Lantifminisme ordinaire : comment le dfinir ?

    Raction/ressac face aux projets du fminisme,

    lantifminisme ordinaire constitue :

    • une mouvance politique qui soppose au fminisme

      • pose les hommes comme les victimes de lvolution des rapports sociaux de sexe :

        ils seraient fragilises, dpouills de leur virilit (entendons ici pouvoir) par une socit dans laquelle ils nauraient plus de rle significatif jouer.

        lantifminisme ordinaire entretient :

    • lide que les changements provoqus par les luttes du mouvement des femmes constituent une menace pour lordre et lquilibre social.


    Depuis des mill naires l antif minisme a t sc naris et re sc naris des milliers d exemplaires

    Depuis des millnaires, lantifminisme a t scnaris et re-scnaris des milliers dexemplaires

    Quelles en sont les principales caractristiques ?

    • Constance de largument travers lhistoire

    • Utilise largument de la Nature , dune diffrence naturelle (et non socialement construite) entre les sexes pour justifier lingalit

    • Se porte la dfense dune masculinit supposment menace

    Elles [les femmes ]ont chang les codes de la vie et de la sduction. Chemin faisant, elles ont sem des victimes partout sur leur passage. On se retrouve donc avec un nombre effarant d'clops de l'entrejambe, de pauvres gars qui ne savent plus comment agir parce qu'ils vivent sous la dictature de la vergeture. On leur en demande trop.

    Marie Plourde, Gnration tampon, Le Journal de Montral , 8 mars 2004, p. 48.


    Depuis des mill naires l antif minisme a t sc naris et re sc naris des milliers d exemplaires1

    Depuis des millnaires, lantifminisme a t scnaris et re-scnaris des milliers dexemplaires

    Quelles quen soient la forme et lexpression, quelle que soit lpoque considre, lantifminisme salimente aux mmes prjugs, aux mmes peurs dont :

    • linquitude de ne plus correspondre larchtype de la virilit

    • la crainte de voir disparatre des espaces, droits, prrogatives et privilges traditionnellement masculins

    • la peur du changement, souvent prsente chez les femmes comme chez les hommes

    La ralit est que le mle moderne est trop souvent un gars rose , un pisse-assis, un ngre mle domestiqu par sa femme fministe

    Grard Lvesque http://masculinisme.blog-citycom/grard_levesque_2.htm


    L antif minisme et la com die humaine qui le met en sc ne

    Lantifminisme et la comdie humaine qui le met en scne

    • Maquille et dnature lexprience des femmes travers lhistoire

    • Travestit leur prsence et leurs revendications

    • Ne montre pas la ralit des femmes ni celle des rapports de sexe

    • Gomme, invente ou fantasme les femmes autour de quatre ou cinq grands archtypes qui, encore aujourdhui :

      • constituent la trame de fond de lantifminisme;

      • alimentent une certaine hantise contemporaine non tant de lgalit, mais de ses consquences.

    Quels sont ces archtypes ?


    La femme diabolique

    la femme diabolique

    • Charge du poids de la chute de lhumanit:

      les nombreuses interprtations du mythe dve alimentent les grands discours religieux monothistes.

    • Sductrice ou sorcire toute puissante, la femme est dpeinte comme complice du diable.

    • Dmonise, elle est une force du mal face laquelle les hommes deviennent serviles et sans moyen de rsistance :

      la diabolisation de son corps et de sa sexualit en font une indcente, une sductrice quil faut isoler, contrler, cacher.


    La m re nourrici re

    la mre nourricire

    • La femme rduite sa fonction maternelle : ses capacits de reproduction sont sa dfinition essentielle et son unique justification sociale

    • Mre terre, mre nature, dve Marie, vierge et mre, elle est lantidote la reprsentation de la femme diabolique

    • Naturalisation du fminin/maternel de linstinct maternel

      Encore aujourdhui dans plusieurs socits, on la tient lcart de la vie civile pour sapproprier sa sexualit, son corps et son travail de production et de reproduction


    Adam et ve chass s du paradis chagall

    la femme objet,

    la femme chosifie

    • La femme

      • rduite sa dimension esthtique

      • contrainte au devoir de beaut

      • soumise au regard et lapprobation de lAutre

      • dont le corps sexu remodel constamment en fonction des poques et des modes - devient la principale rfrence identitaire

    • La principale fonction de cette femme est dtre entirement tourne vers la sduction et la satisfaction du dsir-plaisir de lAutre, en loccurrence lhomme.


    La femme faible et soumise

    la femme faible et soumise

    • Lternelle mineure, incapable de raison et dactions rationnelles que Sigmund Freud a dcrit comme :

      un vase faible dont la nvrose ne pourra tre gurie que par une totale acceptation de son destin passif

    • La femme enfant condamne par la culture patriarcale vivre en marge detoute vie sociale et politique en raison dune soi-disant infriorit physique, mais surtout intellectuelle par rapport aux hommes.

      Reprsentations strotypes joyeusement vhiculs par les jokes de blondes


    La femme faible et soumise1

    la femme faible et soumise

    • archtype qui continue de venir au secours du contrle social exerc sur les femmes dans les rapports de couple

    la reprsentation culturelle de la femme comme un tre faible et soumis, plus ou moins destin subir au moins psychologiquement de la violence, a si profondment pntr la psychologie de certaines femmes que celles-ci se sentent effectivement faibles et soumises

    Maryse Rinfret-Raynor et Solange Cantin, La violence conjugale, p. 147


    La femme rivale

    la femme rivale

    Possiblement la reprsentation sociale qui de nos jours alimente le plus les discours et attitudes antifministes.

    • Cest la diffrence, mais surtout les forces et les qualits insouponnes de cette femme rivale qui entretiennent la peur.

    • lorigine du strotype, le refus :

      • des hommes de partager des territoires quils occupaient en exclusivit dans le pass ;

      • des changements introduits par la mixit sociale, la mutation des mentalits, des habitudes, des comportements, et plus largement des modes relationnels, des modes dtre ensemble.


    L antif minisme aujourd hui

    Lantifminisme aujourdhui

    • Malgr un consensus de plus en plus grand au sein de la socit qubcoise quant lacceptation du principe dgalit entre les hommes et les femmes; il est au got du jourdans certains milieux (et les mdias sempressent de relayer ces messages), de :

    • dnoncer les soi-disant abus du fminisme

    • glorifier des expriences du pass pourtant construites dans une totale ingalit entre les sexes et sur lexclusion des femmes de leur rle de citoyennes;

    • rendre les fministes responsables de la disparition des vrais hommes, de leurs checs scolaires, de leur mal de vivre, ou encore de la reconduction de la violence conjugale.


    L antif minisme ordinaire s appuie sur l illusion de l galit d j l

    Lantifminisme ordinaire sappuie sur lillusion de lgalit dj l

    • Souvent entretenue partir dune comparaison avec la situation des femmes dans des socits o leurs droits sont totalementnt bafous ou nis, cette illusion :

      • en amne plusieurs prconiser quil est temps de passer autre chose ou de faire autrement

      • entrane la rduction de lindignation lgard du sexisme

      • provoque, par effet de retour, laffaiblissement de la vigilance et du pouvoir dattraction du fminisme

      • gnre une forte rticence lgard de toute radicalit dans le discours et laction fministes, surtout de la part des plus jeunes

      • incite abandonner le procs du patriarcat en termes de rapports de pouvoir, de discrimination systmique et de division sociale des sexes


    Adam et ve chass s du paradis chagall

    Lantifminisme ordinaire postule une hypothtique symtrie des ingalits, voire fminisation de la socit

    • prsente tant les femmes que hommes comme victimes des changements sociaux induits par le fminisme

    • opre un retournement du principe dgalit des sexes enassociant les problmes des hommes des problmes de discrimination sexuelle ou systmique

    • entretient une surenchre la victimisation suite aux excs du fminisme

    • conteste les privilges et les ressources accordes aux femmes, prtextant que la socit en aurait trop fait pour elles et quil serait temps de soccuper des hommes discrimins par les politiques mises en place en faveur des femmes fait du chemin. (Roux, Patricia, Nouvelles questions fministes)

    • rend illgitime le caractre subversif du fminisme


    L antif minisme ordinaire soutient l hypersexualisation des rapports sociaux et de l espace public

    Lantifminisme ordinaire soutient lhypersexualisation des rapports sociaux et de lespace public

    • Sexualisation outrance des rapports sociaux et du rapport au corps - en particulier de celui des toutes jeunes filles - ce qui risque daccrotre leur vulnrabilit et de les maintenir dans une situation de domines

    • Participation des femmes leur propre objectivisation (phnomne Madona : plus mince, plus sexy, plus jeune que jamais ), sous prtexte daffirmation, alors que leur pouvoir se limite largement, dans tel cas, limage quelles projettent

    • Recrudescence de la publicit sexiste et de diktats de fminit irralistes


    La publicit sexiste participe de l antif minisme ordinaire

    La publicit sexiste participe de lantifminisme ordinaire

    La publicit sexiste vhicule des strotypes qui font rfrence la division sexuelle des rles et des attitudes.

    galement, propagande commerciale qui utilise les strotypes sexuels, la nudit et la sexualit sans rapport avec le produitdans le seul but den accrotre les ventes.


    La publicit sexiste participe de l antif minisme ordinaire1

    La publicit sexiste participe de lantifminisme ordinaire

    Tendance dominante qui :

    • impose une image fictive du corps fminin

    • construit explicitement le corps des femmes en objet de jouissance offert tous les regards

    • hypersexualise nimporte quelle situation de la vie quotidienne

    • limite les femmes une sexualit rduite lide que les publicitaires et leurs clients sen font

    • cantonne les femmes au paratre


    Adam et ve chass s du paradis chagall

    Ce mode denfermement dans la beaut plastique, dans le corps, dans le sexe est une technique dinfriorisation des femmes et participe du sexisme et de lantifminisme


    Adam et ve chass s du paradis chagall

    • Autre forme dantifminisme

      Le contexte no-libral et le conservatisme politique

    • Renforce lexclusion ou la vulnrabilit dimportantes catgories de femmes

    • Met en pril

      • certains des acquis obtenus de haute lutte

      • lexistence dorganismes et de programmes gouvernementaux qui constituent des rouages essentiels en soutien la lutte des femmes et au maintien des groupes de femmes.

    • Sinscrit a contrario de la volont du mouvement des femmes de lutter contre les diffrents types de discrimination, de violence et dinjustice.

    • Suscite lmergence dune comptition entre les femmes et les hommes et entre les femmes elles-mmes pour accder aux rares ressources disponibles pour lutter contre les ingalits.

    • relchement du rle politique de ltat

    • effritement du filet social

    • rduction du soutien aux familles

    • rats dans lapplication de la Loi sur lquit salariale

    • prcarit du mode de financement des groupes de femmes

    • prconise une approche intgre de lgalit


    Les masculinistes antif ministes

    Les masculinistes antifministes

    • Qui sont les masculinistes ?

    • Que disent-ils

    • Que font-ils ?

    • Que sous-tend leur discours ?


    Les masculinistes qui sont ils

    Les masculinistes : qui sont-ils ?*

    • groupes conservateurs politiques ou religieux :

      • sopposent aux revendications des femmes;

      • valorisent les rapports sociaux traditionnels

      • sassocient aux revendications des groupes Pro-vie, etc.

  • groupes de thrapie de la masculinit :

    • centrent leur analyse sur la souffrance individuelle des hommes en rapport avec une masculinit questionne sans prendre en compte les rapports de pouvoir entre hommes et femmes

  • groupes de dfense des droits des hommes/pres :

    • postulent la symtrie des ingalits

    • sopposent, souvent de manire virulente, au fminisme

  • Le fminisme ...

    est un crime contre lhumanit

    • Extrait dentrevue

      Source : http://cybersolidaires.typepad.com/ameriques/2009/10/la-domination-masculine.html

    * Sources : Lingard, B et P. Douglas (1999). Men Engaging Feminisms. Pro-feminism, Backlashes and Schooling, pen University Press : Bouchard, Pierrette (2003). La stratgie masculiniste, une offensive contre le fminisme ; Coalition anti-masculiniste, Plate-forme de la Coalition ; Arte, Masculinisme : petit historique


    Les masculinistes antif ministes qui sont ils

    Les masculinistes antifministes : qui sont-ils ?

    • Le terme antifministes dsignent divers individus ou regroupements masculinistes qui participent dune mouvance de droite

    • Lappellation masculinisme suggre une analogie trompeuse avec le fminisme puisque dans le premier cas :

      • lenjeu nest pas la lutte pour lgalit entre les sexes

      • lappellation dsigne laction de divers groupes dhommes (groupes de pression) qui sopposent au changement social

    • Parler de crise de la masculinit nest pas nouveau : ce thme revient de faon rcurrentedans lhistoire

    Aux moments charnires du mouvement des femmes correspondaient une histoire des temps forts de lopposition des hommes lmancipation des femmes. Virginia Woolf (1929)


    Les masculinistes antif ministes que disent ils

    Les masculinistes antifministes : que disent-ils ?

    Marc Lpine blogspot

    Laprs-rupture

    Father 4 Justice

    Papa taime

    Content dtre un gars

    Paroles dhommes

    Mouvement galitariste

    Comment a va les hommes ?

    La plante des hommes

    divers titres et sur diffrentes tribunes :

    • Sopposent au projet de changement social port par le fminisme

    • Nient que les femmes vivent encore des ingalits sociales causes par la reconduction de rapports de pouvoir et deffets systmiques qui favorisent encore les hommes au dtriment des femmes

    • Imputent les problmes vcus par les hommes aux fministes, voire aux femmes.

    • Mettent de lavant une vision du masculin axe sur la virilit, le contrle, lautorit parentale, voire le machisme

    • Dfendent un modle traditionnel et rigide de la famille, de la place des hommes dans la socit et des rapports entre les sexes


    Les masculinistes antif ministes que disent ils1

    Les masculinistes antifministes : que disent-ils ?

    • On va enseigner des arts martiaux ...on va former des vrais hommes !

    • Extrait dentrevue

    • http://cybersolidaires.typepad.com/ameriques/2009/10/la-domination-masculine.html


    Les masculinistes antif ministes que disent ils2

    Les masculinistes antifministes : que disent-ils ?

    • Utilisent le dcrochage scolaire, le taux de suicide chez les garons et la situation parentale de certains pres divorcs comme catalyseurs de leur discours

    • Prtendent que le fminisme a cr un apartheid sexiste anti-mle qui dtruit la masculinit :

    Lidologie fministe ... est une idologie de mort ...

    Extrait dentrevue

    Source : http://cybersolidaires.typepad.com/ameriques/2009/10/la-domination-masculine.html


    Les masculinistes antif ministes que disent ils3

    Les masculinistes antifministes : que disent-ils ?

    • Dclarent parler au nom des droits des pres, sinon au nom de tous les hommes

    • Les plus radicaux, se prononcent pour le droit du ftus, contre lhomosexualit, limmigration, les PA, lquit salariale, les mesures sociales qui accordent des droits aux femmes :

      • Lquit salariales et autres drives et dommages collatraux du fminisme au Qubec (Andr Glinas)


    Les masculinistes antif ministes que disent ils4

    Les masculinistes antifministes : que disent-ils ?

    • Minimisent le phnomne de la violence lgard des femmes

    • Contestent les statistiques et mettent de lavant largument des fausses dclarations

    • Rfutent la dfinition de la violence : la rduisent aux crimes les plus violents

    La culpabilisation de lhomme qubcois par toutes sortes de campagnes, de slogans, de marches, de dclarations ayant pour thme la suppose violence masculine, violence jamais dmontre srieusement par aucune enqute scientifique rigoureuse, a fortement contribu dtriorer les relations hommes-femmes. Ainsi en est-il de lutilisation scandaleuse annuelle, fortement mdiatise de la tuerie de polytechnique par certains groupes de femmes

    Extrait du mmoire prsent la commission parlementaire sur lgalit entre les hommes et les femmes, 15 dcembre, 2005, par lAprs-rupture


    Les masculinistes antif ministes que disent ils5

    Les masculinistes antifministes : que disent-ils ?

    • Prsentent les violences masculine et fminine comme sil sagissait de problmes symtriques

    • Rendent les femmes co-responsables du phnomne de la violence conjugale dont sont victimes les femmes

      Pour moi et pour la majorit des intervenants, toute violence conjugale, sauf celle mettant en jeu des psychopathes ou des sociopathes (2 3 % de la socit) est la consquence dune schismogense complmentaire.

      La schismogense complmentaire (Brodeur, 2003) signifie qu laction de lun correspond une raction inadapte de lautre. Par exemple, il est dmontr que lhomme ragit de faon physiologique une situation de confrontation beaucoup plus rapidement que la femme. (Yvon Dallaire, La violence faite aux hommes)


    Les masculinistes antif ministes que font ils

    Les masculinistes antifministes : que font-ils ?

    • Occupent une large place de lespace mdiatique consacr aux rapports entres les hommes et les femmes

    • Cherchent gagner la sympathie des femmes par une surenchre la victimisation et sment le doute chez plusieurs par rapport au bien-fond de leurs revendications

    • Jouent sur les inscurits des femmes dans leurs relations avec les hommes

    • Amnent plus de femmes se taire, plutt qu les confronter ou tre lobjet de leurs invectives


    Les masculinistes antif ministes que font ils1

    Les masculinistes antifministes : que font-ils ?

    • Exercent des pressions sur ltat pour modifier son approche de lgalit entre les sexes

    • Dnoncent le financement coup de millions accords aux CSF et organismes fminins

    • Propagent une fausse vision du fminisme, de ses batailles et de ses gains

    • Engendrent une mconnaissance du mouvement, surtout auprs des jeunes gnrations

    • Forcent le mouvement des femmes tre sur la dfensive, dvelopper un contre argumentaire plutt que de faire valoir ses positions et son propre agenda

    • Harclent le mouvement des femmes par des poursuites judiciaires et autres moyens de pression


    La nostalgie

    Les masculinistes : que sous-tend leur discours ?

    la nostalgie

    Les antifministes nhsitent pas :

    • tracer un portrait idyllique du pass et des rapports de sexe traditionnels ; du temps o les femmes taient des vraies femmes et des vraies mres

    • affirmer que lhumanit se porterait mieux si les femmes acceptaient de reprendre leur place et de se comporter comme de vraies femmes.


    La distorsion

    la distorsion

    lorigine du travail de leur travail de dsinformation, les antifministes tentent de faire croire, que :

    • les hommes sont discrimins sur la base de leur sexe

    • les programmes daccs lgalit, la loi sur lquit salariale et autres mesures du mme ordre reprsentent une injustice lgard des hommes

    • le Qubec serait un matriarcat

    Le Qubec est un matriarcat psychologique, o l'homme doit encore trop souvent s'excuser d'tre un homme []

    Le matriarcat psychologique a mis au monde trop d'hommes de 30 et 40 ans, adolescents attards qui rpondent aux injonctions fminines en ne parlant plus que de leurs motions et de leurs tats d'me. Ils laissent leurs blondes, brunes ou noires dfinir pour eux ce qu'ils sont, ce qu'ils dsirent, ce qu'ils esprent et ce qu'ils croient, de peur d'tre excommunis pour cause de machisme.

    • Matriarcat ,Denise Bombardier, L'actualit, 15 dcembre 2005


    La distorsion1

    la distorsion

    • non seulement lgalit entre les sexes serait atteinte, mais de surcrot les valeurs fminines seraient au premier plan dans la socit qubcoise actuelle

    • limposition des valeurs fminines rprimerait lamasculinit sous prtexte de rprimer la violence

    • la validit des statistiques est conteste

    • Dans Le Qubec sur le divan (2008), le Dr. Pierre Mailloux crit, rapporte Stphane Baillargeon Le Devoir, ler avril 2008 : B8), que la Comission Bouchard-Taylor tait

      • balise dune grande frilosit de discours [attribue ] la collectivit matriarcale qubcoise [qui a incorpor] beaucoup de valeurs fminines [dont il fournit la liste ] la censure, la rpression, le contrle, luniformisation, la soumission, lhupocrisie, lutilisation de moyens dtourns, le non-dit, la susceptibilit maladive ...


    La d sinformation

    la dsinformation

    La prtention que les hommes sont discrimins sur la base de leur sexe par le systme judiciaire, le systme de la sant et des services sociaux et le systme scolaire nest pas taye par les faits.

    • La garde des enfants est attribue par les juges au parent responsable , alors que lon observe un prjug favorable lgard de la garde partage

    Au Qubec 35% des cas de rupture font lobjet dun jugement devant les tribunaux

    Maman a la garde

    75,8 des cas en 1988

    49,5 des cas en 2002

    Source : Lactualit, 15 juin 2006


    Adam et ve chass s du paradis chagall

    Veuillez noter que nous ne sommes pas en mesure d'aider ceux qui se font broyer par l'appareil judiciaire comme nous l'avons fait pendant quelques annes. Sachez toutefois que vous n'tes pas seul, des milliers comme vous subissent depuis 20 ans le biais vident des cours familiales, de la DPJ, des fausses accusation de violence conjugales et de l'avidit des avocats.

    • Fathers-4-Justice.ca - F4J Qubec


    La d sinformation1

    la dsinformation

    • Les mdecins et professionnels de la sant de sexe masculin sont en surnombre

    • Aucun mcanisme nempche les hommes dtre enseignants, de se scolariser, de consulter, de se faire soigner, de prendre soin de leurs enfants, etc.

    • La majorit des garons russissent lcole; labandon scolaire tait pire il y a 20 ans; il faut tenir compte des autres variables


    Adam et ve chass s du paradis chagall

    Depuis 1979, la situation est toujours en faveur des filles, mais ...

    les garons dcrochent en moins grande proportion aujourdhui qu la fin des annes 1970, priode o lon ne pouvait certainement pas taxe lcole dtre envahie par les valeurs fminines.


    L ambivalence face l galit

    Lambivalence face lgalit

    • La transformation du rapport de pouvoir et le partage des droits et des privilges qui accompagnent lgalit font peur.

    • La libration des femmes renvoie la crainte dune prtendue puissance fminine qui serait lorigine dune dvirilisation dautant plus menaante que :

      • les revendications fministes demandent aux hommes de sinscrire dans le domestique;

      • les femmes occupent de plus en plus lespace public;

      • les femmes ont gagn le contrle de leur corps et de leur fcondit.

      • limaginaire des rapports hommes/femmes est btie sur la diffrence


    La mauvaise foi

    la mauvaise foi

    • Poser les femmes comme victimes du fminisme dans :

      • leur vie familiale

      • leur capacit de sduction

      • leur vie amoureuse

      • leur qute identitaire

  • Faire croire que des vnements de violence sont des vnements isols, et relis aux seules situations personnelles

  • Affirmer que seules les voix de femmes sont entendues dans les institutions


  • La mauvaise foi1

    la mauvaise foi

    • Prtendre que le mouvement des femmes a t construit sur un agenda anti-mle, plutt que sur une qute dgalit

    • Accuser le mouvement des femmes dtre une force politique ddie la promotion des droits des femmes de faon isole et aux dpens de la socit en gnral et surtout des relations de couple et de la famille

    • Le fminisme a cr le patriarcat pour avoir un ennemi contre lequel se battre (Yvon Dallaire)

    • ...quon lappelle du fminisme ... que ce soit du fascisme, a prend toujours quelque chose pour manipuler le peuple.

    • Extraits dentrevue : http://cybersolidaires.typepad.com/ameriques/ 2009/10/la-domination-masculine.html


    Le n gativisme

    le ngativisme

    • Ngation du contrle social exerc par la violence

    • vacuation de lanalyse en termes de rapports de sexe

    • Dpolitisation des revendications du mouvement fministe

    • Dresponsabilisation des hommes face aux problmes rencontrs par les femmes

    Nous rejetons absolument cette prmisse voulant que les femmes en Occident aient t soumises une discrimination sculaire de la part des hommes.

    Gilbert Claes lors de la consultation parlementaire sur lAvis du conseil du Statut de la femme, Vers un nouveau contrat social pour lgalit entre les hommes et les femmes


    La culpabilisation

    la culpabilisation

    • Cest la faute des fministes !!!

      • Confusion des genres, dclin de lamour, droute des sexes, rupture familiale, dnatalit, crise didentit, problmes scolaires des garons, suicide, violence conjugale ...

        sont imputs la qute dautonomie des femmes que certains, voire certaines, ne se gnent pas pour qualifier de dmesures ou de castratrices.

    • toutes fins pratiques, voici la version contemporaine dun message rpt depuis des millnaires: cest la faute des femmes!


    La culpabilisation1

    la culpabilisation

    • Le recours aux strotypes dennemies des hommes et de guerre des sexes, la dformation de lexpression fminisme radicalcontribuent :

      • rendre les femmes frileuses se reconnatre fministes;

      • revendiquer lgalit de fait

      • caricaturer les vritables enjeux de la lutte des femmes.


    La surench re la victimisation

    la surenchre la victimisation

    • Les hommes en tant que victimes de leur position de dominants dans les rapports de sexe.

    • Rinterprter des ralits historiques pour faire jouer aux hommes le rle de victime et aux femmes le rle doppresseure.

    • Ou pis encore, accuser lthique de la non-violence associe au fminisme dmasculer les hommes qubcois ou de les priver de leur identit fondamentale (la valse des testostrones).

      • Exemple de surenchre et de mauvaise foi, ces propos dun psychologue publis dans un magazine fminin qubcois :

        • La violence sexuelle faite aux jeunes garons est pire que celle faite aux femmes, parce que les premiers ne sy attendent pas


    L approche caricaturale

    lapproche caricaturale

    Utilise des stratgies de langage caricaturales pour :

    • insulter les femmes

    • viter dentretenir un discours raisonn

    • sen prendre directement aux fministes et leur cause, voire leur intelligence pour les discrditer. Qui na pas entendu :

      Les fministes sont moches, grosses, frustres, agressives mal baises !

      ou encore, dans les dernires annes :

      fmininazies, fministes intgristes, vaginocrates, ayatollettes des dlirants dpartements d'tudes fministes, terroristes familiales, Commissaires du POLITBURO fministe


    L approche caricaturale et les attaques directes

    lapproche caricaturale et les attaques directes

    Source : www.garscontent.com/ 507 _Juillet/14/. 26 septembre 2008


    L approche caricaturale et les attaques directes1

    lapproche caricaturale et les attaques directes

    Faut-il se surprendre si face de telles insultes, tant de jeunes femmes soient amenes dclarer je suis fministe mais ?

    ou encore prfrent voquer les ralisations du mouvement des femmes plutt que de parler de fminisme.


    L antif minisme sous toutes ses formes

    Lantifminisme sous toutes ses formes

    • Quel est son impact ?

  • Attaque la crdibilit des fministes dans leur qute pour mettre fin aux ingalits induites par la division/hirarchie sociopolitique des sexes (autrement dit par le patriarcat)

  • Minimise, banalise, voire nie les effets de la discrimination systmique et les diffrents types de violence et dinjustice que subissent les femmes en tant que femmes

  • Contribue diviser les femmes entre elles

  • Constitue un frein leur participation active et galitaire tant dans la sphre prive que dans la sphre publique


  • L antif minisme sous toutes ses formes1

    Lantifminisme sous toutes ses formes

    • Dtourne le sens des revendications fministes et les prsente comme obsoltes

    • Place lemouvement des femmes sur la dfensive et monopolise ses nergies

    • Renforce la misogynie, le machisme et le ressentiment des hommes lgard des femmes

    • Alimente et taye les prjugs et largumentaire antifministes ordinaires


    Adam et ve chass s du paradis chagall

    • La recrudescence dun discours antifministe ordinaire qui reoit lcoute des mdias et de certaines officines gouvernementales est lorigine de linsidieuse question trop souvent entendue

    Est-ce que le fminisme ne serait pas all trop loin ?


    Riposter ou r sister dans les circonstances

    Riposter ou rsister dans les circonstances ?

    • Les rponses doivent tre adaptes aux circonstances, mais on doit pour le moins sassurer quelles :

      • ne donnent pas aux masculinistes la visibilit additionnelle recherche

      • nous mettent en situation de nous justifier

      • prennent lessentiel de nos nergies

      • deviennent un enjeu central de nos luttes


  • Login