Comment faire le focus sur l’objet d’évaluation avec quatre paires de lunettes différentes?
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 24

SQÉP Québec, 2004 Monique Carrière, Ph.D., Sylvie Tétreault, Ph.D., Myreille St-Onge, Ph.D. PowerPoint PPT Presentation


  • 48 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Comment faire le focus sur l’objet d’évaluation avec quatre paires de lunettes différentes? Le cas de la collaboration entre les parents et les intervenants dans les centres de réadaptation en déficience physique du Québec. SQÉP Québec, 2004 Monique Carrière, Ph.D.,

Download Presentation

SQÉP Québec, 2004 Monique Carrière, Ph.D., Sylvie Tétreault, Ph.D., Myreille St-Onge, Ph.D.

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Sq p qu bec 2004 monique carri re ph d sylvie t treault ph d myreille st onge ph d

Comment faire le focus sur l’objet d’évaluation avec quatre paires de lunettes différentes?Le cas de la collaboration entre les parents et les intervenants dans les centres de réadaptation en déficience physique du Québec

SQÉP Québec, 2004

Monique Carrière, Ph.D.,

Sylvie Tétreault, Ph.D., Myreille St-Onge, Ph.D.

Eve-Line Bussières, M.Ps., Martine Giroux, M.A. Véronique Béguet, Ph.C.


Probl matique

Problématique

Comment évaluer un objet tel que la collaboration?

  • Sachant que

    • Phénomène polysémique (Xs protagonistes)

    • Phénomène dynamique (Xs interactions et événements)

    • Collaboration est souhaitée mais difficile à mettre en pratique

  • Deux options

    • À partir d’une définition normativeet idéaliste

      ou

    • En se référant aux diverses représentations de la collaboration des différents acteurs


Sq p qu bec 2004 monique carri re ph d sylvie t treault ph d myreille st onge ph d

Examen de la collaboration via 2 projets de recherche 4 groupes d’acteurs et 6 centres de réadaptation

  • R-1: Collaboration entre les parents et les intervenants de 6 centres de réadapation

    St-Onge, Tétreault et Carrière (CQRS et CRSH, 1998-2002)

  • R-2: Contribution des gestionnaires et des administrateurs de 6 centres de réadaptation à la collaboration parents-intervenants

    Carrière et Tétreault (FQRSC, 2001-2004)


Cadre conceptuel commun aux deux recherches

Cadre conceptuel commun aux deux recherches

Théorie de la structuration du sociologue

britannique A. Giddens (1987)

  • Approche constructiviste et dialectique

  • Prise en compte du contexte, du positionnement et de la logique de chacun des acteurs

  • Distinction entre l’intention, l’action et les conséquences


Strat gie commune aux deux projets de recherche

Stratégie commune aux deux projets de recherche

  • Donner la parole aux acteurs quant à leur conception de la collaboration

    • R-1 : groupe de discussion avec des parents et des intervenants

    • R-2 : entrevues individuelles semi-dirigées avec des gestionnaires et des administrateurs

  • Prendre en compte le contexte

  • Analyser le discours des acteurs en fonction du positionnement et de la logique de chacun, ainsi que des conditions d’action


Sq p qu bec 2004 monique carri re ph d sylvie t treault ph d myreille st onge ph d

Logique

Position

Actions

Attentes


Participants

Participants

R-1 : Parents : 116

R-2 : Gestionnaires : 31

R-1 : Intervenants : 59

R-2 :Administrateurs : 17


Sq p qu bec 2004 monique carri re ph d sylvie t treault ph d myreille st onge ph d

Parents

Intervenants

Administrateurs

Gestionnaires


Position des acteurs

Position des acteurs

MSSS

Conseil

de la famille

Office

Pers. Hand.

Agence

Comité

multidisc.*

Comité

usagers*

CA du CR*

Gestionnaires du CR*

CLSC

CH

Intervenants du CR*

Garderie

Enfants et leur famille*

École


Prise en compte du contexte

Prise en compte du contexte

  • Réadaptation ≠ Médico-hospitalier

  • Diagnostic : prémisse pour accès aux services

  • Manque de ressources

  • Pénurie et mobilité du personnel

  • Spécificité des mandats des CR = Exclusion des enfants avec problèmes multiples

  • Disparité de services

  • Organisation de type professionnelle et multidisciplinaire

  • Situations complexes, singulières et émotives

  • Xs logiques : professionnelle et humaine

  • Intersectorialité

  • Incertitude quant à l’issu de la réadaptation


La collaboration selon les parents

Attentes vs intervenants

Information, explication, démonstration

Reconnaissance de leur savoir

Prise en compte de leur point de vue dans PI

Approche globale et personnalisée

Soutien, aide au choix

Attentes vs CR

Guichet unique

Accueil, orientation, soutien

Plus de services

Flexibilité et extension des horaires

Actions pour collaborer

Présence

Partage d’information

Participation aux interventions des intervenants

Suivi des exercices montrés par thérapeutes

Autres actions

Revendication pour obtenir des services

Affirmation de leur besoins et désirs

La collaboration selon les parents


La collaboration selon les intervenants

Attentes vs les parents

Prise de position rapide et claire des parents vs leurs demandes et implication dans le processus

Action complémentaire au travail de réadaptation

Attentes vs CR

Moyens et ressources pour agir auprès des familles

Soutien et encadrement / respect de l’autonomie prof.

Actions pour collaborer

Information et directives aux parents

Résolution des crises

Écoute et respect des parents

Soutien aux parents

Autres actions

Réadaptation de l’enfant

La collaboration selon les intervenants


La collaboration selon les gestionnaires

Attentes vs intervenants

Disponibilité, conscience, respect et souplesse

Passer du discours à l’action

Faire circuler l’information

En général

Agir en fct de la priorité : la participation sociale de l’enfant

Construire des ententes, faire preuve de transparence

Satisfaction de tous

Actions pour résoudre les problèmes de collaboration

Actions pour prévenir les problèmes de collaboration

La collaboration selon les gestionnaires


La collaboration selon les administrateurs

Attentes

Fonctionnement assurant la satisfaction de tout le monde

Actions

Écoute

Relations publiques

La collaboration selon les administrateurs


Quatre visions de la collaboration

Quatre visions de la collaboration


Visions convergentes et divergentes

Visions convergentes et divergentes…

  • La collaboration se construit:

    • au cours des différentes étapes du processus de réadaptation

      = des moments où les différentes rationalités sont confrontées et les perspectives élargies

      = des occasions de créer une solution en négociant

    • dans la manière de faire


Les collaborateurs comme des danseurs s accordent en suivant la musique et les autres danseurs

Les collaborateurs, comme des danseurs, s’accordent en suivant la musique… et les autres danseurs…


Si on exploite l analogie de la danse sociale

Différentes étapes s’enchaînent dans le processus continu de la réadaptation

L’ultime but c’est de vivre pleinement(habitudes de vie et rôles sociaux)

Les partenaires dansent toujours, la musique n’arrête pas

même si le rythme change et qu’ils passent d’un partenaire à un autre

Le plaisir, c’est d’évoluer ensemble sur la piste de danse

Si on exploite l’analogie de la danse sociale…


Suite

Au cours du processus, il y a des moments clés où il y a confrontation des idées

et négociation quant à l’orientation,

puis ajustement des actions pour complémentarité

Les danseurs ont intérêt à reconnaître la mélodie et leurs partenaires puis à coordonner leurs mouvements pour exécuter les différentes figures possibles

Ils ne font pas les mêmes gestes : quand l’un avance, l’autre recule, et ce, à tour de rôle

Suite…


Nouveau regard

Nouveau regard

  • Collaboration = Interaction = Négociation

  • Action continue

  • Xs négociations contingentes

  • Xs questions

    • Caractéristiques du contexte

    • Qui négocient avec qui ?

    • Quand ?

    • À propos de quoi ?

    • De quelle manière ?


Sq p qu bec 2004 monique carri re ph d sylvie t treault ph d myreille st onge ph d

Comment prendre en compte la complexité et les différentes facettes de l’objet d’évaluation (collaboration) ?

  • Viser un moment clé ou une interaction stratégique dans le processus de réadaptation

    • Examiner la nature et la qualité des actions des uns et des autres

    • Examiner les conditions de réalisation des actions et interactions des différents acteurs

    • Estimer les conséquences des actions ou des interactions au regard:

      • des attentes des uns et des autres

      • de l’atteinte de l’objectif (participation sociale)


Exemples

Exemples

  • Moments clés : accueil au CR ; élaboration du plan d’intervention ; décisions re : aide technique, orientation scolaire, ressources complémentaires ou fin de l’intervention

  • Éléments à examiner :

    • Connaissance des attentes des uns et des autres

    • Rationalité de chacun

    • Actions envisagées pour répondre aux attentes

    • Actions de chacun, interactions entre les uns et les autres

    • Règles et ressources mobilisées par les uns et les autres

    • Impacts sur le quotidien des enfants et de leurs parents


P riode de questions

Période de questions


Pour nous rejoindre

Pour nous rejoindre

Monique Carrière

Département de réadaptation

Faculté de médecine

Université Laval, Québec (QC)

G1K 7P4

Tél. (418) 656-2131 (3212)

Fax (418) 656-5476

Courriel : [email protected]


  • Login