revue des leucocytes
Download
Skip this Video
Download Presentation
Revue des leucocytes

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 36

Revue des leucocytes - PowerPoint PPT Presentation


  • 100 Views
  • Uploaded on

Revue des leucocytes. 4. 3. 2. 5. 1. H ématopoïèse. J.J. Leddy. Objectifs d ’ apprentissage: Reconnaître les précurseurs myéloïdes et érythroïdes Décrire les propriétés de la cellule souche hématopoïétique

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about ' Revue des leucocytes' - clinton-lester


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
h matopo se

Hématopoïèse

J.J. Leddy

slide3

Objectifs d’apprentissage:

  • Reconnaître les précurseurs myéloïdes et érythroïdes
  • Décrire les propriétés de la cellule souche hématopoïétique
  • Décrire la fonction et les applications possibles des facteurs de croissance hématopoïétiques
slide4

Hématopoïèse

  • Ensemble des processus par lesquels les cellules souches toti/pluripotentes de la moelle osseuse se multiplient, différencient et deviennent des cellules sanguines matures

érythrocytes

moelle osseuse

leucocytes

thrombocytes

h matopo se1
Hématopoïèse

Mécanisme:

  • sous la dépendance de facteurs polypeptidiques solubles
    • cytokines
      • molécules impliquées dans le système immunitaire et le communication intercellulaire
      • sont regroupées sous ces termes: facteurs de croissance, les interleukines, les interférons
      • sont émis par des cellules isolées et ont une action essentiellement locale, de type autocrine ou paracrine.
    • interleukines
      • Hormones du système immunitaire, permettant la communication entre les lymphocytes et impliquées dans les régulations de la réponse immune
    • chimiokines
      • jouent un rôle dans le chimiotactisme des leucocytes
    • facteurs hématopoïétiques
slide7

Hématopoïèse

    • ensemble des mécanismes qui assurent le remplacement continu et régulé des cellules sanguines
    • le nombre de cellules sanguines matures demeure relativement constant malgré des capacités de proliférationquasi nulles et une durée de vie limitée des cellules matures circulant dans le sang
      • ( Erythr: 120j / plaq: 7j / neutro: 1j )
tude des cellules souches test de formation de colonies dans la rate
Étude des cellules souchesTest de formation de colonies dans la rate

Isolat de moelle osseuse

x

Irradiation corporelle totale

9 cGy

Rate

8-12 jours

GMO

Colonies pluripotentes

Pas de GMO

Létal

GMO = greffe de moelle osseuse

cellules du sang sont produites partir de la moelle osseuse cellules souches
Cellules du sang sont produites à partir de la moelle osseuse (cellules souches)

Os

Îlot érythroïde

Cellules adipeuses

Coloration = hématoxyline-éosine

Îlot de granulocytes

Mégacaryocytes

Cellules souchespluripotentes hématopoïétiques:

0.1% cellules nucléées dont seulement 5% sont en cycle cellulaire actif (difficile à trouver)

h matopo se2
Hématopoïèse

siège:

in utéro : sac vitellin, foie , rate

après la naissance: moelle osseuse rouge (os plats et épiphyses)

slide11

Propriétés des cellules souches

hématopoïétiques (CSH)

  • Capables de donner naissance à des cellules filles qui se différencient en un grand nombre de lignées cellulaires différentes. (pluripotentes)
  • Capables de donner naissance à des cellules filles qui sont de nouvelles cellules souches. (auto régénérantes)
  • Capables de donner naissance à un grand nombre de cellules filles (pouvoir élevé de prolifération)
  • Les CSH sont transplantables(voir article NEJM).
  • Les CSH ont la propriété unique de longévité clonale.
slide12

auto régénérantes

division asynchronisée

slide13

Cellules souches → progéniteurs → précurseurs → cellules matures

Différenciation

plus

moins

Auto-régénération

Prolifération

slide14

Différenciation et maturation

Prolifération différenciation maturation

Moelle osseuse sang tissu

Cellules souches → progéniteurs → précurseurs → cellules matures

slide15

Exemple d’une lignée de cellules: neutrophiles

souches progéniteurs précurseurs

stimuli

CSH

CSH = cellule souche hématopoïétique

identification des pr curseurs tests de formation des colonies
Identification des précurseurs – tests de formation des colonies

CFU:

unités formant

des colonies

CFU = colony forming units, BFU= blast forming units

slide18

E

En répétant le processus avec les différentes CFU, nous pouvons identifier la composition des amas de cellules

ex. GEMM

ce qu’on observe en

labo ≠ corps

GM

myéloïde ouG E M M

M

lymphoïde

cellules stromales
Cellules stromales
  • Cellules stromales (fibroblastes, cellules endothéliales, adipocytes) dans la moelle osseuse produisent la plupart des molécules nécessaires au développement des cellules hématopoïétiques
cellules stromales1
Cellules stromales

Cellule souche

cellules entourant les cellules souches dans la moelle osseuse

slide21

Régulation de l’hématopoïèse

  • cytokines agissent en 3 temps
    • Temps précoces:SCF stem cell factor
          • (ligand c-kit, steel factor)
    • Intermédiaire:IL-3, IL6, G-CSF, GM-CSF
    • Tardive:IL-5: éosinophiles
    • Érythropoïétine: érythrocytes
    • Thrombopoïétine: plaquettes
caract ristiques des facteurs de croissance h matopo tiques
Caractéristiques des facteurs de croissance hématopoïétiques
  • Glycoprotéines agissant à des concentrations très faibles
  • Ont un effet hiérarchique
  • Peuvent agir sur plusieurs lignées
  • Démontre une synergie avec d’autres facteurs
  • Peuvent stimuler certaines cellules cancéreuses
  • Agissent selon plusieurs mécanismes d’action
    • Prolifération, différenciation, maturation
    • Activation des cellules, inhibition de l’apoptose
  • il existe une certaine redondance dans le système
slide23

précoce

interm

tardive

slide24

TBNK

myéloïde

rein

E M G M

tiré de Mechanisms in Hematology, LG Israels

slide25

Blood-cell development progresses from a hematopoietic stem cell (HSC), which can undergo either self-renewal or differentiation into a multilineage committed progenitor cell: a common lymphoid progenitor (CLP) or a common myeloid progenitor (CMP).

These cells then give rise to more-differentiated progenitors, comprising those committed to two lineages that include T cells and natural killer cells

(TNKs), granulocytes and macrophages (GMs), and megakaryocytes and erythroid cells (MEPs). Ultimately, these cells give rise to unilineage committed progenitors for B cells (BCPs), NK cells (NKPs), T cells (TCPs), granulocytes (GPs), monocytes (MPs), erythrocytes (EPs), and megakaryocytes (MkPs).

Cytokines and growth factors that support the survival, proliferation, or differentiation of each typeof cell are shown in red. For simplicity, the three types of granulocyte progenitor cells are not shown; in reality, distinct progenitors of neutrophils, eosinophils, and basophils or mast cells exist and are supported by distinct transcription factors and cytokines (e.g., interleukin-

5 in the case of eosinophils, stem-cell factor [SCF] in the case of basophils or mast cells, and G-CSF in the case of neutrophils). IL denotes interleukin, TPO thrombopoietin, M-CSF macrophage colony-stimulating factor, GM-CSF granulocyte-macrophage CSF,

and EPO erythropoietin.

N Engl J Med 2006;354:2034-45.

slide28
Les cytokines agissent sur ces récepteurs qui ne possèdent pas d’activité tyrosine kinase intrinsèque mais sont couplés par leur domaine cytoplasmique à des tyrosine kinases intracellulaires , surtout de la famille JAK (Janus kinases) qui s’activent et vont phosphoryler des molécules de signalisation intracellulaire , dont le récepteur lui-même .
  • Il y a recrutement de molécules à domaines SH2 (Src homology region 2) et PTB ( phosphotyrosine binding) leur permettant de s’associer aux protéines phosphorylées sur des résidustyrosine.
  • ces associations protéine- protéine permettent l’activation des diverses voies de signalisation et conduisent à l’activation des facteurs de transcription type STAT (signal transducers and activators of transcription) qui se dimérisent aprèsphosphorylation, migrent dans le noyau pour se fixer à l’ADN sur les séquences régulatrices des gènes-cibles.
messagers cellules souches stromales
Messagers : cellules souches / stromales

cellules entourant les cellules souches peuvent stimuler ou inhiber

la production de cellules hématopoïétiques au besoin. Par exemple, en réponseà une infection … on peut stimuler la lignée des granulocytes

affectation de la moelle
Affectation de la moelle
  • Si une pathologie / un traitement affecte la moelle osseuse, on remarque une perte, d’abord, des cellules ayant la durée de vie la plus courte:
    • neutrophiles
    • plaquettes
    • érythrocytes
  • (neutro: 1j / plaq: 7j / érythr: 120j)
slide33

Application des facteurs de croissance

Utilisation cliniques

  • EPO (darbepoetin, epoetin alfa,peginesatide)
    • stimule la production d’érythrocytes anémie due à l’insuffisance
    • rénale chronique
    • anémie due au cancer
    • anémie due aux médicaments
    • (AZT, Cisplatine…)
  • G-CSF (filgrastim, pegfilgrastim)
    • mobilisation des cellules
    • souches
    • traitement de la neutropéniecausée par la chimiothérapie
    • neutropénie congénitale
    • états de non-prise de greffe
  • GM-CSF(sargramostim)
    • mêmes app. que G-CSF
  • Stem Cell Factor (ancestim)
    • mobilisation des cellules souches
  • Inhibiteur récepteur chimiokine CXCR4 (plerixafor)
    • mobilisation des cellules souches
  • Agoniste récepteur TPO (eltrombopag, romiplostim)
    • prolifération des plaquettes
  • IL-11
marqueurs des cellules souches
Marqueurs des cellules souches

CD34+

CD38-

CD = cluster of differentiation

slide36

Conclusion

  • Le développement des cellules du sang est régulé rigoureusement.
  • La série de différenciations est programmée génétiquement et aboutit à l’expression séquentielle de diverses protéines qui est fonction de la lignée cellulaire et du stade de développement.
  • La régulation de ce programme est modifiée par des facteurs de croissance solubles, des récepteurs associés à la surface des cellules, des kinases et des facteurs de transcription.
  • L’application pratique de ces connaissances permet de résoudre des problèmes cliniques.
ad