L’internationalisation
Download
1 / 25

L’internationalisation - PowerPoint PPT Presentation


  • 144 Views
  • Uploaded on

L’internationalisation. Introduction. L’internationalisation représente l’entrée d’une firme sur des territoires géographiquement, culturellement, économiquement et juridiquement différents de ceux de son marché national.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about ' L’internationalisation' - clea


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

Introduction

  • L’internationalisation représente l’entrée d’une firme sur des territoires géographiquement, culturellement, économiquement et juridiquement différents de ceux de son marché national.

  • Depuis plusieurs siècles, le cadre national est trop étroit pour certaines entreprises.

  • Depuis la seconde guerre mondiale, les sociétés industrielles et de services s’internationalisent.


Niveau des salaires dans le monde

Stratégie Offshore (informatique et multimédia)



Les causes de l’internationalisation

Deux approches de l’internationalisation :

Attitude offensive

Attitude défensive


Avantages compétitifs

  • Diminution des coûts :

  • Main d’œuvre bon marché (faibles charges, salaires bas)

  • Ressources naturelles abondantes

  • Avantages fiscaux et/ou financiers

  • Diminution des coûts de transport

Économie d’échelle

Cette diminution des coûts permettra à la PME de réduire

ses prix et de devenir plus compétitive


Des marchés nationaux limités

  • Marché d’origine saturé

  • Renaissance de certains produits en fin de cycle de vie

  • Division des risques liés à la conjoncture économique

  • Imposition plus favorable à l’étranger

En s’internationalisant, la PME peut assurer sa pérennité



Quand s’internationaliser ?

  • Les PME doivent être prudentes vis-à-vis de l’internationalisation.

  • De nombreux risques et certains indicateurs doivent être appréhendés :

  • Indicateur du marché (part de marché, compétitivité…)

  • Regard sur la concurrence (trop vive, déjà internationalisée…)

  • Indicateurs financiers :

    • Le taux d’endettement

    • Le fond de roulement

    • Capacité d’autofinancement et de remboursement.

    • Autonomie financière

    • Charges de structure.


Développement des exportations

  • L’exportation est la première approche des marchés étrangers

  • Il existe trois formes d’exportation :

    • Exportation directe : (Longchamp : maroquinerie)

      • Vente à l’étranger.

      • Permet à la PME de ne pas passer par des intermédiaires

    • Exportation indirecte : (Ziener : vêtements de sport)

      • Vente à l’étranger par le biais d’intermédiaires.

        • Exportateur

        • Vente à une société de commerce international

      • Pas d’investissements sur le marché étranger.


Développement des exportations

  • Exportation associée:(Saint Jean Industries : distribution de matériel industriel)

  • L’entreprise bénéficie du nom et des compétences de la société partenaire sans investissements ni présence locale.

  • Le PORTAGE


  • Réseaux de distribution à l’étranger

    • Les PME peuvent mieux contrôler le marché étranger si elles y sont implantées de manière permanente.

    • Pour y parvenir il existe plusieurs moyens :

    • La franchise internationale (Coca Cola, Yoplait…)

    • La PME fait appel à un franchiseur lui concédant le droit d’utiliser son nom et sa marque moyennant une redevance proportionnelle au chiffre d’affaires ou un droit d’entrée.


    Réseaux de distribution à l’étranger

    • La licence étrangère (Chaînes hôtelières…)

    • La PME pourra obtenir l’autorisation d’utiliser une marque, un logo, un savoir-faire, un brevet, un mode de fabrication, moyennant une rémunération.

    • Succursale

    • La PME peut créer un établissement distinct géographiquement du siège de la société, disposant d’une certaine autonomie, mais sans personnalité juridique.

    • Filiale de distribution (Renault export)

    • Société juridiquement autonome mais économiquement et financièrement dépendante de la PME dans son pays d’origine (la société mère) qui détient plus de 50 % de son capital.


    Réseaux de distribution à l’étranger

    Les PME internationalisées importent pour 30 % ou exportent pour 18 %

    La collaboration, les filiales et les succursales sont des moyens d’internationalisation peu utilisés par les PME

    Les stratégies d’internationalisation de grande envergure ne semblent à être à la portée des PME.


    Réseaux de distribution à l’étranger

    Étude d’un cas réel

    • Entreprise BLANCCO

    • PME Finlandaise de conception de logiciels

    • Étapes de l’internationalisation de l’entreprise :

    • Exportation de logiciels au Japon (position de pionnier)

    • Implantation physique par le biais de licence étrangère

    • Coopération pour les services après-vente

    • Projet en cours de création de filiales commerciales

    L’internationalisation est un processus lent


    La finalité de l’internationalisation :

    La firme multinationale

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Multinationale

    Rares sont les PME qui arrivent à ce stade, les firmes intéressées sont le plus souvent de très grandes entreprises

    BUTS

    • Réduction des coûts

    • Contournement des barrières douanières

    • Recherche d’avantages fiscaux

    CARACTERISTIQUES

    • Implantation mondiale

    • Capital international

    • Financement international


    La finalité de l’internationalisation :

    La firme multinationale

    INFLUENCES

    • Source de devises, de techniques, d’emplois, pour le pays étranger

    • Fait varier les flux d’importation et d’exportation

    • Peut mettre en déséquilibre la balance des paiements



    Bilan des avantages

    • Risques répartis sur plusieurs pays

    • Préservation des risques économiques

    • Limitation du risque de dépendance à un seul pays

    • Marché moins concurrencé

    • Main d’œuvre qualifiée moins chères

    • Matières premières accessibles et abondantes

    • Maîtrise des coûts logistiques

    Compétitivité et productivité accrue

    • Pour le pays : emplois, apports techniques et afflux de capitaux

    Incitationsfiscales


    Bilan des risques

    • Barrières financières : investissements lourds

    • Climat social altéré dans le pays d’origine

    • Le pays visé peu présenter une main d’œuvre peu qualifiée

    • Intérêts de l’entreprise peuvent aller à l’encontre de ceux du pays étrangers

    • Barrière de la langue et de la culture et méconnaissance des marchés

    La PME doit bien étudier sa situation et le marché cible



    Conclusion

    Quelles sont les PME qui profitent de l’internationalisation ?

    Importation et exportation pour les PME de moins de 50 salariés

    Filiales, succursales, franchises et licences pour les grandes PME (> 50 salariés)



    Conclusion

    Quelles que soient les modalités et les raisons, l’internationalisation des firmes semble toujours profiter davantage aux grandes PME et aux pays industrialisés.

    Nous pouvons donc nous demander si l’élargissement de l’Europe va accentuer ce phénomène.


    ad