Un peu d histoire
Download
1 / 15

Un Peu d’histoire - PowerPoint PPT Presentation


  • 73 Views
  • Uploaded on

Un Peu d’histoire. Du passé mystérieux aux divisions d’aujourd’hui.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about ' Un Peu d’histoire' - clancy


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
Un peu d histoire

Un Peu d’histoire

Du passé mystérieux aux divisions d’aujourd’hui


Comme tous les pays, la France a des origines beaucoup plus anciennes que la mémoire humaine. Son territoire date de différentes périodes géologiques, ou ères (eras, ages). C’est au cours de ces ères que se sont formés les fleuves (se jettent dans la mer), les rivières (se jettent dans une autre rivière ou dans un fleuve), les plaines et les montagnes qui constituent le relief de la France.


Les montagnes les plus «jeunes» sont aussi les plus hautes. Ce sont les Alpes, où le Mont-Blanc (4807 mètres) est le plus haut sommet d’Europe, et les Pyrénées. Les plus anciennes, comme le Massif Central, une chaîne de volcans éteints (extinct), sont érodées par le temps.


Les dinosaures habitaient la terre il y cent millions d’années. Par comparaison, l’arriveé de l’homme, il y a deux ou trois millions d’années (ago) , est relativement récente.


La france est une p ninsule de l europe
La France est une péninsule de l’Europe d’années. Par comparaison, l’arriveé de l’homme, il y a deux ou trois millions d’années (

Si vous examinez une carte du monde, vous remarquez l’immense continent asiatique. L’Europe est simplement un promontoire de ce continent, et la France est à son tour, une péninsule de l’Europe.


Si vous savez, d’autre part, qu’une force mal expliquée, mais puissante (powerful), a tendance à pousser les grandes migrations vers l’ouest, vous ne serez pas surpris que la population de la France soit formée de peuplades (tribes) diverses. Celles-ci sont venues de différentes parties de l’Europe, attirées (attracted) vers ce pays au sol (soil) riche et au climat assez doux (mild).


La myst rieuse pr histoire
La mystérieuse préhistoire expliquée, mais puissante (powerful), a tendance à pousser les grandes migrations vers l’ouest, vous ne serez pas surpris que la population de la France soit formée de peuplades (tribes) diverses. Celles-ci sont venues de différentes parties de l’Europe, attirées (attracted) vers ce pays au sol (soil) riche et au climat assez doux (mild).

Comme son nom l’indique, la préhistoire est la période qui date d’avant l’histoire, c’est-à-dire avant l’existence de documents écrits. S’il n’y a pas de documents écrits, au sens propre (in the literal meaning) du mot, il reste pourtant (there nevertheless remain) des quantités de traces importantes.


Dans les cavernes (caves), comme celles de la région des Eyzies, dans la vallée de la Dordogne, on trouve des objets de la vie journalière (daily): pointes de flèches (arrowheads), couteaux de silex (flint), outils de pierre (stone tools), aiguilles d’os (bone needles) pour coudre (sew) les peaux de bêtes (animal skins) et en faire des vêtements rudimentaires. On trouve aussi de remarquables peintures.


Des monuments tranges
Des monuments étranges Eyzies, dans la vallée de la Dordogne, on trouve des objets de la vie journalière (daily): pointes de flèches (arrowheads), couteaux de silex (flint), outils de pierre (stone tools), aiguilles d’os (bone needles) pour coudre (sew) les peaux de bêtes (animal skins) et en faire des vêtements rudimentaires. On trouve aussi de remarquables peintures.

La préhistoire nous a laissé des monuments extraordinaires. Ceux-ci datent de la période mégalithique (mégalithe = grande pierre). On les trouve un peu partout (everywhere) en Europe du Nord, mais ils sont plus nombreux en France (plus de 4.000 en Bretagne) et en Angleterre (Stonehenge).


Il y a les pierres levées (standing) qu’on appelle du nom ancien de menhirs, ou celles qui sont arrangées en forme de table gigantesque, les dolmens. Près de Carnac, en Bretagne, non loin de la côte atlantique, de longues lignes de menhirs serpentent pendant plusieurs kilomètres à travers les champs. Ce sont les célèbres alignements de Carnac.


Qui a transporté et dressé ancien de menhirs, ou celles qui sont arrangées en forme de table gigantesque, les dolmens. Près de Carnac, en Bretagne, non loin de la côte atlantique, de longues lignes de menhirs serpentent pendant plusieurs kilomètres à travers les champs. Ce sont les célèbres alignements de Carnac.(erected/raised)ces énormes pierres? Construit ces alignements? De très anciens habitants de la région, bien sûr. Mais dans quel but (goal) ? Les dolmens servent parfois de tombes, mais les autres?


Longtemps, les archéologues avaient tendance à supposer des objets d’un culte religieux inconnu quand ils n’avaient pas d’explication. Aujourd’hui, on se demande (people wonder) si les alignements de Carnac tracent les courants magnétiques de la terre, dans l’espoir (hope) de les magnifier ou de les capter (collect).


Est-ce que les dolmens forment des autels des objets d’un culte religieux inconnu quand ils n’avaient pas d’explication. Aujourd’hui, on se demande (altars) aux dieux anciens, ou bien des observatoires rudimentaires pour étudier les phénomènes solaires et lunaires? Une caisse de résonance (echo chamber) des forces cosmiques?


Ce qui est certain, c’est que la construction de ces monuments représentait un travail énorme, donc leurs constructeurs avaient de puissantes raisons de les ériger (to erect). Raisons religieuses? Scientifiques? Un jour, sans doute, on les connaîtra.


Pour l’instant, il est important de ne pas penser que les peuples qu’on nomme primitifs étaient nécessairement ignorants et superstitieux. Des technologies différentes et des manières de penser autres n’impliquent pas une infériorité, mais une autre conception de la réalité.


ad