slide1
Download
Skip this Video
Download Presentation
L’école d’athlétisme (9 à 11 ans, poussins)

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 11

L’école d’athlétisme (9 à 11 ans, poussins) - PowerPoint PPT Presentation


  • 67 Views
  • Uploaded on

L’école d’athlétisme (9 à 11 ans, poussins). Olivier Pauly. D’une manière générale : * les épreuves sont abordées sous une forme globale (faible capacité des enfants à faire du travail analytique) * ludique (c’est avant tout de la convivialité, du plaisir)

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about ' L’école d’athlétisme (9 à 11 ans, poussins)' - ciqala


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
slide1

L’école d’athlétisme (9 à 11 ans, poussins)

Olivier Pauly

D’une manière générale :

* les épreuves sont abordées sous une forme globale (faible capacité des enfants à faire du travail analytique)

* ludique (c’est avant tout de la convivialité, du plaisir)

* avec du matériel adapté et sous une forme aménagée (ce n’est pas l’athlétisme des grands)

Exemples :

* lancers d’objets divers, sous des formes variées et ludiques, mais sans contraintes de tenue d’engin : ballons, Vortex, anneaux, balles…

* multi-sauts avec zone d’appel matérialisée assez large, et/ou plinth (augmenter le temps de suspension), élan réduit.

* lattes sur des cônes, haies d’initiation légères, départs debout ou situations ludiques adaptées de déséquilibre et coordination, relais, poursuites.

Olivier Pauly

slide2

 Utilisation de parcours à thème dans lesquels on retrouve les fondamentaux, et qui servent au développement de la vitesse et/ou de l’aérobie, ludiques et riches.

 Sensibilisation aux chaînes musculaires complètes, de l’appui pied jusqu’au haut du corps voir jusqu’à l’engin.

Exemples :

* Marche en déroulant jusqu’à la pointe de pied, talon-pointe en soulevant les épaules.

* Initiation aux gestes d’haltérophilie simples dans l’échauffement ou dans la séance : Starzinski, squats développés-nuque, squats-jetés, épaulés-jetés, arrachés, squats ou fentes bras tendus, fentes-développées…, avec manche à balai ou medecine-ball. + gainage basique et proprioception sur toutes les articulations.

* Lancer en privilégiant l’équilibre et la précision, et sur une chaîne complète.

Olivier Pauly

Olivier Pauly

slide3

Olivier Pauly

 Les différentes formes d’appui : avant-pied, talon, à plat, bord externe, bord interne.

En rebondissant, en fixant, en déplaçant, en tournant…, vers l’avant, l’arrière, latéralement.

Combiner les formes d’appui en passant d’une pose à l’autre, en faisant rebonds + fixation, en déplaçant + fixation,….

 Les plans de l’espace : avant - arrière, droite - gauche, haut - bas

au travers de déplacements, et des mobilisations des segments.

Apprendre à dissocier et associer : haut - bas, droite - gauche, bras - jambes, avec beaucoup de combinaisons.

Olivier Pauly

slide4

Olivier Pauly

 Accent sur la souplesse : découverte et affinement du schéma corporel, des groupes musculaires principaux et des placements (en particulier bassin : antéversion / rétroversion).

 Accent sur la vitesse de réaction, vitesse gestuelle, fréquence.

Des jeux de vitesse variés, pas seulement sous une forme athlétique, envisager des déplacements dans tous les plans, des réactions à des signaux variés, ne pas oublier la vitesse gestuelle du haut du corps (lancers).

Olivier Pauly

slide5

Olivier Pauly

C’est l’âge des multi-courses, multi-lancers, multi-sauts.

Courses :

* Découverte des gammes de foulée et des allures de course : je cours grand, petit, je pose vite les pieds, je cours en virage, en ligne droite…, plus ou moins vite.

* Découverte des gammes techniques simples : jambes tendues, foulées bondissantes, foulées enfantines, cycle complet, talons-fesses…

* Découverte de la dissociation simple : exemples : une jambe tendue, l’autre fléchie, tempo 2 pieds -1 pied.

* Haies : franchissement global sur nombres d’appuis variés : 2-3-4-5-6-7-8. Obstacles aménagés, priorité à la conservation ou à l’augmentation de la vitesse, franchir des deux jambes (coordination, équilibre).

* Opposer, synchroniser, dissocier, associer : bras - jambes et droite - gauche.

* Aérobie : rien de spécifique, les parcours suffisent, gérer l’intensité et le temps de récupération.

Olivier Pauly

slide6

Olivier Pauly

Sauts :

C’est le plus difficile. Faire l’école des multi-bonds simples : Pieds joints, cloche pied, foulées bondissantes, corde à sauter. Toutes les combinaisons possibles avec souci de coordination, rythme et conservation de la vitesse.

* Opposer, synchroniser, dissocier, associer : bras - jambes et droite - gauche.

* Initier dans des situations simples, sans contraintes de résultats chiffrés, à sauter vers le haut, l’avant.

* Sauter des 2 pieds.

* On saute en accélérant, pour rebondir-décoller le plus vite possible, on va de la pointe du pied jusqu’aux épaules.

* Attention au sols utilisés : pelouse, sable, la piste avec beaucoup de modération.

Olivier Pauly

slide7

Olivier Pauly

Lancers :

En faire beaucoup, c’est certainement là qu’ils peuvent faire le plus de progrès.

3 axes majeurs : équilibre, précision et rythme.

Pas de contraintes de tenue, engins simples et variés.

Lancer des 2 bras (1/3 ou 1/4).

Dissocier et synchroniser épaules - bassin, droite - gauche, bras - jambes.

On lance de lent à vite, de bas en haut, de l’arrière vers l’avant, de l’appui gauche à la main droite (droitier).

Olivier Pauly

slide8

Rappel des principes directeurs

Olivier Pauly

 Je produis de la vitesse

 Je développe et j’entretiens de la vitesse

 Je change de trajectoire

 J’organise le placement de mes segments et je contrôle les rotations en suspension

 Je fixe mes appuis au sol

 J’éjecte un engin

Olivier Pauly

slide9

Rappel des fondamentaux

Olivier Pauly

 Appui (pied et main) :

* Je le place d’une certaine façon : avant-pied, talon, à plat, bord externe, bord interne.

* Je l’oriente.

* Je produis de la force : j’appuis, je rebondis, je pousse, je fixe.

* J’oriente la force : vers le haut, vers l’avant, vers l’arrière, latéralement.

 J’impulse complètement : chaîne musculaire complète.

 Je place mon bassin et je le fixe.

 Je produis des alignements et je résiste sur des alignements.

Olivier Pauly

slide10

Olivier Pauly

 Je réalise des prises d’avance : avant - arrière, latérale, bassin - épaules.

 Je dissocie : droite - gauche, haut - bas, bras - jambes.

 Je fais des gestes avec amplitude et rythme.

 J’oriente mon regard : prise de repères, découverte de sensations nouvelles en se passant du regard (travailler les yeux fermés, intéroceptif).

 Je suis équilibré.

Olivier Pauly

slide11

Olivier Pauly

 Biomécanique de base :

* Action - réaction :

- plus j’appuie, plus le sol me renvoie.

- en l’air, une action dans un sens, une réaction en sens inverse.

* Moment d’inertie : grand levier lent, petit levier rapide.

* Transfert de quantité de mouvement : je soulève vite et je fixe mes segments libres pour décoller.

* Etirement - renvoi : un muscle étiré développe une force plus grande.

Olivier Pauly

ad