Le nucl aire au canada
Download
1 / 33

Le nucléaire au Canada - PowerPoint PPT Presentation


  • 120 Views
  • Uploaded on

Le nucléaire au Canada. Julie Lemieux Auteure d’ Avez-vous peur du nucléaire? (MultiMondes, 2009). QUELQUES FAITS. 1. L’ÉNERGIE NUCLÉAIRE. Très dangereuse en cas de perte de contrôle. Crée des éléments chimiques radioactifs qui n’existaient pas sur Terre.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about ' Le nucléaire au Canada' - cian


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
Le nucl aire au canada

Le nucléaireau Canada

Julie Lemieux

Auteure d’Avez-vous peur du nucléaire?

(MultiMondes, 2009)


QUELQUES

FAITS

1


L nergie nucl aire
L’ÉNERGIE NUCLÉAIRE

  • Très dangereuse en cas de perte de contrôle.

  • Crée des éléments chimiques radioactifs

    qui n’existaient pas sur Terre.

  • Indétectablessans appareils spécialisés.

  • Contaminent l’environnement et la chaîne alimentaire.

  • Génère des déchets très toxiques.

  • Déchets radioactifs = armes potentielles


Radioactivit naturelle vs artificielle
RADIOACTIVITÉ NATURELLE VS ARTIFICIELLE

PRODUITS DE FISSION

Toxicité physique et chimique.

Jusqu’en 1943 les éléments de fission ne se retrouvaient qu’à l’état de traces à quelques endroits seulement sur Terre.

Essais militaires atmosphériques : 7 à 8 fois plus de radioactivité que les seuils naturels antérieurs.

CANADA

Début 1976: 50 endroits où le rayonnement était plus élevé que le rayonnement naturel (mines, usines, dépotoirs, constructions avec des remblais radioactifs).

DÉCHETS HAUTEMENT RADIOACTIFS

Gros émetteurs de rayons gamma.


Une autre chelle
UNE AUTREÉCHELLE

URANIUM

Métal très dense

1 gramme d’uranium: milliards de milliards d’atomes

TOXICITÉ

1/1 000 000 g de plutonium-239: mortel

2/10 g d’iode-131: suffit pour contaminer 500 km2


ACCIDENTS

AU CANADA

2


Centrales nucl aires au canada
CENTRALES NUCLÉAIRES AU CANADA

PICKERING A et B……… 8 réacteurs

BRUCE A et B…………….8 réacteurs (2 en rénovation)

DARLINGTON…………….4 réacteurs

GENTILLY-2……………….1 réacteur

POINT LEPREAU………...1 réacteur (en rénovation)

Source: www.insc.anl.gov/pwrmaps/map/canada.php


Onze accidents au canada
ONZE ACCIDENTS AU CANADA

Bâtiment attenant au réacteur NRX, Chalk River

1949: Explosion lors du traitement de combustibles usés.

Victimes: un mort, plusieurs blessés.

Réacteur NRX, Chalk River

1950 et 1952: Fusion partielle du cœur du réacteur.

Cause: explosion d’hydrogène et explosions incontrôlables.

1950: un mort, 5 blessés gravement contaminés.

Intervention de l’armée.

Réacteur NRU, Chalk River

1958: Incendie de combustible.

Employés irradiés.

Plus de 600 personnes ont participé au nettoyage.

Usine d’eau lourde, Glace Bay, Nouvelle-Écosse

1974: Fuite d’hydrogène sulfuré (un poison violent et corrosif) durant 7h.

Cause: bris de tuyau causé par le gel.


Réacteur WR-1, Centre de recherches nucléaires Whiteshell, Manitoba

1978: Fuite de caloporteur (3 000 litres d’huile contaminée).

Fusion d’éléments combustibles.

Cause: bris de tuyau dans le réacteur WR-1

Pickering-A, Ontario

1983:Éclatement de tubes de force

Retubage à neuf des 4 réacteurs: 1 milliard $.

1988: Relâchement d’iode radioactif dans l’air durant plusieurs semaines. Cause: erreur d’un opérateur.

1992 et 1994: Grosses fuites d’eau lourde dans le lac Ontario.

Réacteur NRU, Chalk River

1988: Déversement d’eau lourde riche en tritium radioactif.

Cause: rupture d’un joint de pompe.

.


Causes d accidents
CAUSESD’ACCIDENTS

  • Erreurs humaines

  • Appareils ou composantes mal conçus

  • Vieillissement prématuré des matériaux, soudures endommagées

  • Explosions d’hydrogène et d’autres composés chimiques

  • Événements climatiques extrêmes

  • Etc…


CENTRALE FUKUSHIMA DAIICHI

15 mars 2011

De gauche à droite: réacteurs no1, no2, no3 et no4.


CENTRALE FUKUSHIMA DAIICHI

Réacteur no3

21 mars 2011


IMPACTS

D’UN ACCIDENT

3


TCHERNOBYL

26 avril 1986

TERRITOIRE CONTAMINÉ

450 km par 350 km

ZONES TRÈS CONTAMINÉES

Jusqu’à 250 km de la centrale.


Maladies post tchernobyl
MALADIESPOST-TCHERNOBYL

  • Liquidateurs: décès suite à une irradiation aiguë

  • Malformations congénitales variées

  • Baisse du nombre de naissances

    Fausses-couches de fœtus malformés

  • Épidémie de cancers de la thyroïde

    (enfants, adolescents et jeunes adultes)

  • Nombreux décès d’enfants de 13-14 ans

    en 1999-2000


Maladies post tchernobyl suite
MALADIESPOST-TCHERNOBYL (suite)

  • Cancers plus nombreux et plus précoces (leucémies, cancers du poumon, de la vessie, du colon, du sein…)

  • Dommages neurologiques

  • Problèmes cardiaques, hypertension artérielle et cataractes chez de jeunes enfants

    À Gomel (Biélorussie): 15 % des enfants

    naissent en bonne santé aujourd’hui.


TRITIUM

Remplace l’hydrogène (H) dans les molécules d’eau (H2O).

Peut aller dans toutes nos cellules.

CÉSIUM-137

Ressemble au potassium.

Va dans les muscles et le cœur.

IODE-131

Remplace l’iode non radioactif.

Va dans la glande thyroϊde.

CARBONE-14

Remplace le carbone non radioactif.

Est absorbé par tous les êtres vivants.

STRONTIUM-90

Ressemble au calcium.

Se fixe dans les os.


Si gentilly 2 explosait
SI GENTILLY-2 EXPLOSAIT…

GENTILLY

http://passouline.blog.lemonde.fr/files/2008/01/carte_quebec.1199205323.jpg


REJETS

NORMAUX

4


Rejets radioactifs normaux
REJETS RADIOACTIFS NORMAUX

NORMES

Canada: 7 000 becquerels/litre

États-Unis: 740 Bq/litre (10 fois moins)

Europe: 100 Bq/litre (70 fois moins)

GENTILLY-2 GÉNÈRE…

+ 216 produits radioactifs

+ 71 sont surveillés

+ Beaucoup de tritium


RÉACTEURS CANDU

+Produisent 5% de l’électricité nucléaire mondiale et

85-90% des rejets de tritium atmosphériques mondiaux.

(Autorité de sûreté nucléaire, Livre blanc sur le tritium,

2010, France)

+ Pires émetteurs de tritiumaprès les centres de retraitement de déchets radioactifs (La Hague, France et Windscale, Royaume-Uni).

Gentilly-2 est un réacteur CANDU.


Exemples de rejets de gentilly 2
EXEMPLES DE REJETSDE GENTILLY-2

TRITIUM DANS L’AIR (vapeur)

Concentration naturelle : 0,05 Bq/m3 d’air

Tritium dans l’air : 0,23 à 1,17 Bq/m3 d’air (juillet ’03 - juillet ‘04)

Aire de stockage des déchets :

jusqu’à 2 000 000 Bq/m3 d’air en hiver.

CARBONE-14 DANS L’AIR (CO et CO2 gazeux)

Concentration naturelle : 0,05 Bq/m3 d’air

Aire de stockage des déchets :

jusqu’à 20 000 Bq/m3 d’air en hiver.

AUTRES CONTAMINANTS DÉTECTÉS

Niobium-95, césium-137, cobalt-60…


Contamination au tritium de l eau souterraine
CONTAMINATION AU TRITIUM DE L’EAU SOUTERRAINE

Source: CCSN (2009) Rejets de tritium et conséquences sur les doses au Canada en 2006


CONTAMINATION DE L’EAUTemps nécessaire pour que la contamination au tritium de l’eau souterraine redescende à 7 000 Bq/litre


IMPACT

BIOLOGIQUE

5



Exemples de bioaccumulation
EXEMPLES DE BIOACCUMULATION

DANS L’EAU

Plancton : 10 000 fois plus radioactif que l’eau (É.-U.).

Algues : 1 000 fois plus radioactives que l’eau (É.-U.).

4 à 5 000 fois plus de carbone-14 et d’iode-131 (France).

Mollusques (moules) : 200 fois plus de plutonium que l’eau (Fr.).

Poissons (eau douce) : 20 à 30 000 fois plus radioactifs que l’eau (É-U.).

SUR TERRE

Thym, mousses, lichens, champignons : Concentrent le césium-137.

Lait de vache : Concentre le césium-137, l’iode-131 et le strontium-90.

Caribous du nord canadien : 2 000 à 3 000 Bq de césium-137/kg (années 1960).

Caribous de Laponie : 50 000 à 60 000 Bq de césium-137/kg suite à Tchernobyl.


Il ne faut jamais perdre de vue

que nous sommes des filtres

de notre environnement.

Nous en respirons l’air,

nous en buvons l’eau

et nous en mangeons les fruits.



De nouveaux dangers
DE NOUVEAUX DANGERS

FUITES DANS DE VIEILLES INSTALLATIONS

Fuites à Pickering, à Chalk River, etc…

FAIBLESSES TECHNIQUES

Rapport de la CCSN (août 2009) : 268 pages décrivant en détail

16 problèmes techniques sérieux des réacteurs CANDU.

PROBLÈMES DE COMPÉTENCE

+ Abandon des réacteurs MAPLE en 2008.

+ Prototype CANDU ACR-1000 aussi en difficulté.

POSSIBILITÉ D’ATTENTAT TERRORISTE

Piscines de déchets : particulièrement vulnérables.


Autres dangers
AUTRES DANGERS

MANQUE DE TRANSPARENCE

Centrale Bruce Power (automne 2009)

192 travailleurs exposés à des rayonnements alpha.

Analyse des prélèvements uniquement à Chalk River.

Sous-traitants pour les opérations risquées.

DÉCISIONS POLITIQUES CANADIENNES

Janvier 2008 : Congédiement de Linda Keen.

Mars 2010

Nouveaux responsables de l’évaluation environnementale des grands projets d’exploitation des ressources naturelles:

1) Office de l’énergie

2) Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN)

DÉRÉGLEMENT CLIMATIQUE

Été 2010 Feux de forêts à Briansk (Russie).

Sécheresses et inondations plus fréquentes.


Co t d un accident
COÛT D’UN ACCIDENT

INDUSTRIE NUCLÉAIRE CANADIENNE

Chiffre d’affaires: 5 milliards $/année

Exportations: 1,2 milliard $ en 2003

« Énergie nucléaire 101 », conférence de l’Association nucléaire canadienne, Calgary, 10 juillet 2009

TCHERNOBYL

« L’accident de Tchernobyl a causé des dommages qui dépassent de beaucoup ce qu’on avait imaginé jusqu’alors. […]

Il n’y a pas de chiffres précis disponibles, mais l’estimé des coûts de cet

accident a atteint le niveau des centaines de milliards de dollars en deux

décennies. »

Julia A. Schwartz, Chef des affaires légales

Agence de l’énergie nucléaire de l’OCDE


ad