Le th me de l ann e 2011 2012
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 37

Le thème de l’année 2011/2012 PowerPoint PPT Presentation


  • 53 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Le thème de l’année 2011/2012. Séminaire de Juillet 2011 Collège des Soeurs des Saints- Coeurs Tripoli Brigitte Seux. Projection de cette diapositive sur " America insurrecta " , extrait d’El Canto genral , poème de Pablo Neruda, mis en musique par Mikis Theodorakis.

Download Presentation

Le thème de l’année 2011/2012

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Le th me de l ann e 2011 2012

Le thème de l’année 2011/2012

Séminaire de Juillet 2011

Collège des Soeurs des Saints-Coeurs Tripoli

Brigitte Seux


Le th me de l ann e 2011 2012

Projection de cette diapositive sur "Americainsurrecta", extrait d’El Canto genral, poème de Pablo Neruda, mis en musique par Mikis Theodorakis.

Et vous allez me demander : mais pourquoi votre poésie

Ne vous parle-t-elle pas du rêve, des feuilles

Ou des grands volcans de votre pays natal ?

Venez voir le sang dans les rues

Venez voir

Le sang dans les rues,

Venez voir le sang

Dans les rues !

Résidence sur la terre (1935)

Pablo Neruda

Poète chilien (1904-1973),

Prix Nobel de littérature 1971,

Défenseur de la démocratie et des droits de l’Homme.


Le th me de l ann e 2011 2012

Pablo Neruda et MikisTheodorakis, cesdeuxhommes qui ontsouffertdansl’exil et dansleur chair leurluttecontre la dictature, étaitamis.

Cesont des héros.


Le th me de l ann e 2011 2012

Chaque siècle, chaque continent a seshéros, des hommes et des femmes qui se tiennentdebout, mettentleur vie au service de la défense des Droitsl’Homme (Andrei Sakarov, Ang San SuuKyi, Liu Xiabo), des Droits des minorités (Nelson Mandela, Mgr Desmond Tutu, RigobertaMenchu), des Droits des femmes (WandariMaathai, ChirineEbadi), des hommes qui comme Mohammad Yunusrefusent la fatalité de la misère et inventent le micro-crédit, des scientifiquescommeLinus Pauling qui tirent la sonnetted’alarme de l’utilisation du nucléaire, sapropredisicipline, et enfin des hommes et des femmes qui redonnentleurdignité aux plus démunis (Mere Teresa, Albert Schweitzer).

Cespersonnescélèbressont-elles les seulesàpouvoiragir ?

Nous, simples citoyens, éducateurs, pouvons-nous resterindifferents ? Ne pouvons-nous rien faire ?


Le th me de l ann e 2011 2012

Que nous marchions la tête en haut ou la têete en bas, nous partageons la mêmeplanète. Et surcettebonnevieille Terre, dansnotre pays, notrerégion, notrequartier nous partageons le même sort. Enfin, pas tout a fait…

Notre pays

Notre ville

Notre quartier

Notre Terre


Le th me de l ann e 2011 2012

C’est la question que nous pose cetteannée le Bureau pédagogique.

Et en fait ils’agitni plus nimoins de continuer à Eduquernosélèves au Développement durable.

Les chosespeuventelles continuer ainsi ?

Un monde a deuxvitesses : riches/pauvres, suralimentés/affamés, dominants/dominés. ?


Le th me de l ann e 2011 2012

DÉVELOPPEmEntdurable


D finition

Définition

  • Le Développement durableest un développement qui répond aux besoins desgénérations du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs.

    Commission mondiale sur

    l’environnement et le développement

    Rapport Brundtland, 1987


Les trois piliers du d veloppement durable

Les troispiliers du Développement durable


Le th me de l ann e 2011 2012

  • Cesdernièresannées, nous noussommesprincipalementintéressés au pilierenvironnemental du Développement durable.

  • Plus spécifiquement en 2010-2011 nous avonsconsacrénos efforts à l’aspect bio-alimentairelibanais, avec quelques incursions dans le patrimoine architectural local.


Le th me de l ann e 2011 2012

1

TOUS pour

1

pour TOUS


Le th me de l ann e 2011 2012

2011-2012


Le th me de l ann e 2011 2012

Le pilier social


Le pilier conomique

Le pilieréconomique


Le th me de l ann e 2011 2012

Amenerl’élève à :

  • Prendre conscience des déséquilibressociaux

    et économiques qui engendrent les inégalités.

  • Agircontrecesdéséquilibres, ces

    dysfonctionnements, cesinégalités.


Un exemple la faim dans le monde

Un exempleLa faim dans le monde

Pakistan, 2010


Urgence humanitaire dans la corne de l afrique 1 enfant sur 3 en danger de mort

Urgencehumanitairedans la corne de l’Afrique1 enfant sur 3 en danger de mort

Somalie

Juillet 2011


Pr s d 1 milliard de personnes souffrent de la faim dans le monde

Près d’1 milliard de personnes souffrent de la faim dans le monde


Le th me de l ann e 2011 2012

Que pouvons-nous faire pour aider

à vaincre la faim dans le monde ?


Le th me de l ann e 2011 2012

Se poser

des questions comme…

  • Qu’est-ceque la faim ? La

    malnutrition ?

  • Qui estvictime de la faim ?

    Quellesrégions du monde sont

    les plus affectées ?

  • Quellessont les conséquences de

    la malnutrition ?

  • Pourquoi la faimdans le monde ?

  • Qu’estceque la sécurité

    alimentaire ?

  • Quepouvons-nous faire pour

    aider dansnospropres

    communautés ? dans le monde ?


Quelles disciplines

Quelles disciplines ?

  • Langues (tous les documents possibles et imaginables)

  • Biologie ( ex : bonne alimentation, malnutrition, effets de la malnutrition, malnutrition et santé, etc.)

  • Géographie (ex : cartographie, aménagement du territoire, rapports Nord-Sud, etc.)

  • Histoire (ex : grandes famines de l’Histoire, etc.)

  • Civisme(ex : Nord/Sud, inégalerépartition des ressourcesnaturelles, etc.)

  • Socio-économie (ex : répartition des richesses/revenus, mécanismes de marché, consommation, etc.)


Le th me de l ann e 2011 2012

  • Mathématiques (ex : cartes avec échelles, statistiques, etc.)

  • Physique (ex : énergiesrenouvelables, technologies bon marché, énergiesfossiles, etc.)

  • Chimie(ex : OGM et éradication de la faim, etc.)

  • Théâtre(ex : tantde piècesécritesou à écrire!)

  • Arts plastiques : (ex : abondance, justice, minorités,etc.)

  • Musique(ex : tant de chansons et de musiques)

  • Philosophie (ex : morale, justice, autrui, etc.)

  • Informatique (ex: au service de tous les projets, “Faceboom”).


Les diff rences

Un 2eexemple

Les différences

  • Inégalitéssociales

  • Inégalitésraciales

  • Inégalitéshommes/femmes

  • Inégalitésvalides/handicapés.

  • Etc.


I have a dream

I have a dream…

I have a dreamthat my four little children will one day live in a nation where they will not be judged by the color of their skin but by the content of their character.

Je rêvequemesquatrejeunesenfantsvivront un jour dansune nation oùils ne seront pas jugéssur la couleur de leurpeau, maissur la valeur de leurcaractère.

Extrait

Martin Luther King

Washington, 28 août 1963


Le th me de l ann e 2011 2012

  • Et si, en géographie, on repéraitl’onde de choc de cediscourssur les pays du Nord.

  • Et si, en Arts plastiques, on travaillait le noir…

  • Et si, en Musique, on s’intéressait au

    Negrospirituals, aux chants de gorge inuits…


D autres mots cl s

D’autres mots-clés

Mieux-être

  • Prévention/Santé

  • Paupérisation

  • Education

  • Surpopulation

Droits

  • Démocratie

  • Droits de l’Homme

  • Droits de l’Enfant

  • Participation

Equité

  • Nord/Sud

  • Commerce équitable

  • Minorités

  • Justice

Solidarité

  • Empathie

  • Partage

  • Altruisme

  • Monde sans frontières


Pour d cliner ces mots cl s quelques id es de projets

Pour déclinercesmotsclés,quelquesidées de projets

  • Je faismonmarchééquitable

  • Ceshandicapés qui ontchangé le monde : Beethoven, Stephen Hawukings, Louis Braille, TahaHossein, Ray Charles, etc.

  • Coutumes et traditions du monde entier : naissance, deuil, mariage, etc.

  • Unejournéedans la peau de…

  • Mouvementsféministes : quoi ? pourquoi ?

  • Cimetières, bidonvilles, squatts : les maisons de la misère

  • L’esclavage : aujourd’hui ?

  • Coup de poucescolaire : les grandsaident les petits

  • Premier de cordée : je commence une histoire, chaquecollège la continue.

  • "J’adopte" un enfant SOS.

  • Pour le théâtre, je dramatiseune histoire vraie.

  • Etc.


2 0 1 2 c est aussi

2012, c’estaussi…

Année internationale des coopératives, en hommage à la contribution de ces associations (800 millions de membres dans plus de 100 pays) à la réduction de la pauvreté, la création d’emplois et l’intégration sociale (UNESCO).

Et parmi bien d’autres anniversaires :

300eanniversaire de la naissance de Jean-Jacques Rousseau

150eanniversaire de la naissance de Claude Debussy

150eanniversaire de la mort de Blaise Pascal

50e anniversaire de la mort de Gaston Bachelard.

ETC.


Pensez biel

Pensez BIEL

Les enjeux du projet culturel des Saints-Cœurs

  • Réformer la didactique du projet culturel en classe

  • Faire face à la concurrence des établissements scolaires

  • Éduquer à la citoyenneté

  • Promouvoir l’ Éducation au développement durable

  • Se doter d’un réseau de ressources : à travailler à long terme, sur un même thème, on finit par disposer d’un réseau de partenaires.

Salon du Livre francophone de l’automneauquel les Saints-Coeursparticipentdepuistroisans)


Le th me de l ann e 2011 2012

B.P.

Particularitésrégionales

Cursus

FICHE-ACTION

P.E.

Motivation des élèves

Actualité


Les cueils viter

Les écueils à éviter

Le concept

  • Projet trop ambitieux par rapport aux compétences qui peuvent être visées en regard du curriculum.

  • Action impossible à évaluer.

  • Généralisation d’un type d’actions au niveau de tout l’établissement.


Le th me de l ann e 2011 2012

La production finale

  • Incohérence entre les compétences visées et la production finale

  • Absence de référence : le produit final n’appartient à aucune catégorie : documentaire, plaidoyer, conte, nouvelle ; ce flou correspond au flou du projet lui-même).

  • Illustrations non authentiques (piratage d’images sur Internet)

  • Mise en page non attractive

  • Absence de valorisation du projet sur le vif au sein du collège.


Le th me de l ann e 2011 2012

Rabindranath Tagore

Poète et philosophe indien

(1861-1941)

Pablo Neruda

Poète et diplomate chilien

(1904-1973)

Aimé Césaire

Poète et dramaturge martiniquais

(1913-2008)


Le th me de l ann e 2011 2012

Aucun progrès ne peut être acquis par une société sans passer par la souffrance, et c'est là que le matérialiste est désarmé.

Vers l’homme universel (1961)

Rabindranath Tagore

Poète et philosophe indien (1861-1941)

Lauréat du prix Nobel, qui œuvra tout au long de sa vie pour approfondir les échanges culturels entre l'Inde et l'Occident.


  • Login