E tat des migrations en poitou charentes
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 21

E TAT DES MIGRATIONS EN POITOU-CHARENTES PowerPoint PPT Presentation


  • 79 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

E TAT DES MIGRATIONS EN POITOU-CHARENTES. Informations présentées dans le cadre de la préparation de la 1ère Université européenne de l’accueil de nouvelles populations « territoires durables, territoires ouverts ».

Download Presentation

E TAT DES MIGRATIONS EN POITOU-CHARENTES

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


E tat des migrations en poitou charentes

ETAT DES MIGRATIONS EN POITOU-CHARENTES

Informations présentées dans le cadre de la préparation de la 1ère Université européenne de l’accueil de nouvelles populations « territoires durables, territoires ouverts ».

Organisé par le collectif Ville – Campagne en collaboration avec l’Université de Pays Horte et Tardoire vendredi 02 juin 2006 à Marthon.

Informations, analyses et pistes de réflexion ont été discutées lors d’ateliers et d’interventions.


E tat des migrations en poitou charentes

  • Les migrations à des échelles d’analyses géographiques et de temps :

    • analyse régionale depuis 50 ans

    • analyse par zones d’emploi depuis 20 ans

    • solde migratoire communal en Poitou-Charentes depuis 1990

  • En Poitou-Charentes, depuis 1990

    • quelques chiffres

    • des échanges avec les régions voisines

    • l’âge des migrants : en région, dans les départements, dans les territoires

    • regard sur une classe d’âges : les plus de 60 ans

  • Regard sur :

    • les populations immigrées ou étrangères

    • les britanniques

Sommaire


Volution des soldes migratoires en poitou charentes depuis 50 ans

Évolution des soldes migratoires en Poitou-Charentes depuis 50 ans

1954-1962

1962-1968

1954 à 1968 : Poitou-Charentes observe un solde migratoire négatif un des plus forts des régions françaises

Taux annuel de migration nette (Nb pr 10 000 hab. )

Source : Mme Baccaïni, INSEE-INED, mai 2006


Volution des soldes migratoires en poitou charentes depuis 50 ans1

Évolution des soldes migratoires en Poitou-Charentes depuis 50 ans

1968 - 1975

1975-1982

1982-1990

1968 à 1999 : Poitou-Charentes devient une région attractive

Taux annuel de migration nette (Nb pr 10 000 hab. )

Source : Mme Baccaïni, INSEE-INED, mai 2006


Volution des soldes migratoires de la r gion poitou charentes depuis 50 ans

Évolution des soldes migratoires de la région Poitou-Charentes depuis 50 ans

1990 à 1999

1999 à 2004

1990 à 2004 : l’attractivité de Poitou-Charentes s’accentue et se confirme.

Elle s’inscrit dans une tendance générale d’attractivité croissante de l’Ouest et (du sud).

Taux annuel de migration nette (Nb pr 10 000 hab. )

Source : Mme Baccaïni, INSEE-INED, mai 2006


Regard sur 20 ans de migrations dans les zones d emploi

Regard sur 20 ans de migrations dans les zones d’emploi

Poitiers

-

Deux-Sèvres, Châtel., Ch-Maritime sauf littoral

Angoulême

Saintonge-Maritime, Ht-Poit., Hte-Charente, Mont.

La Rochelle

Caractérisation des comportements migratoires des populations résidentes

selon la tranche d’âges (âges-clés du cycle de la vie) et le sexe

  • Facteurs déterminants des comportements migratoires

  • Age

    • 16-20 ans : études

    • 20-30 ans : jeunes actifs en rech. d’emploi ou occupant 1er emploi

    • 55-65 ans : fin d’activité, retraite

  • Territoires

    • caractéristiques géographiques, fonctionnelles et sociologiques

    • (cadre de vie, climat, services, famille, etc.)

INSEE PREMIERE n°1074 – Mai 2006


Un solde migratoire qui participe la p riurbanisation et la littoralisation

Un solde migratoire qui participe à la périurbanisation et à la littoralisation

  • Une concentration des populations entrantes sur le littoral et sur l’agglomération de Poitiers

  • Une périurbanisation confirmée

  • Des espaces déficitaires du nord Deux-Sèvres au Sud de la Charente

Source : INSEE, RP 99


Les migrations en poitou charentes depuis 1990

Les migrations en Poitou-Charentes depuis 1990

  • En 1999, Poitou-Charentes est l’une des régions françaises les plus attractives

  • Un apport migratoire de 5 200 personnes entre 1999 et 2004

  • (de 4 300 personnes par an entre 1990 et 1999)

  • Soit une augmentation annuelle de la population de 0,6 %, rythme 2 fois plus soutenu qu’entre 1990 et 1999.


Des changes importants avec les r gions voisines et l idf

Des échanges importants avec les régions voisines et l’IDF

  • un solde migratoire positif avec les régions situées au Nord de Poitou-Charentes, excepté Pays de la Loire.

  • 1 arrivant sur 4 provient de l’IDF

  • des échanges importants avec les régions voisines

Solde migratoire en Poitou-Charentes entre 1999 et 2004

INSEE, Décimal n°258


Caract ristiques par classe d ges des migrants en poitou charentes

Caractéristiques par classe d’âges des migrants en Poitou-Charentes

Poitou-Charentesattire les classes d’âges :

- des 40 -59 ans

- des 60 - 74 ans

et voit partir les 25 - 59 ans

156 377 sortants 218 050 entrants

« ce profil migratoire » régional  est proche de celui de l’Aquitaine mais contraste avec ses autres régions avoisinantes


Caract ristiques par classe d ges des migrants

Caractéristiques par classe d’âges des migrants

Profils migratoires départementaux

- la Charente-Maritime est le département le plus attractif

notamment pour les 40-59 ans, suivi de près par les 60-75 ans (solde > 11 000)

- la Vienne, deuxième département le plus attractif, est caractérisée par une arrivée importante des 15-24 ans (solde proche de 12 000)

- la Charente et les Deux-Sèvres ont des profils migratoires proches

À noter cependant que le département des Deux Sèvres est le moins attractif et que le nombre d’entrants et de sortants sont proches pour les Deux-Sèvres (solde faiblement positif)

Commun aux 4 départements et qui s’inscrit dans tendance régionale: le départ des 25-29 ans

INSEE, RP 99


E tat des migrations en poitou charentes

Une concentration des populations nouvelles

dans les territoires

  • 2/3 de la population entrants dans Poitou-Charentes se concentrent :

  • Dans les 7 communautés d’agglomération Poitou-Charentes

  • Dans les Pays de l’arrière littoral

    • Aunis

    • Saintonge Romane

    • Haute-Saintonge

    • Vals de Saintonge

    • Ouest Charente Pays du Cognac


E tat des migrations en poitou charentes

Des situations diverses requerrant des réponses adaptées

Les nouvelles populations représentent une part importante de la population dans certains territoires…

37 % de la population totale de la CAP

30 % de la population totale du Pays de Vienne et Moulière, de l’Ile de Ré et d’Entre Touvre-et-Charente

… avec des profils d’âge spécifiques

60% de la population des 15-24 ans et des 25-29 ans sur la CAP

55% de la population des 30-39 ans sur Entre Touvre-et-Charente

30% de la population des 60 et 74 ans sur la CA du Pays Royannais

INSEE, RP 99


Regard sur une classe d ges les plus de 60 ans arriv s en poitou charentes entre 1990 et 1999

Regard sur une classe d’âges : les plus de 60 ans arrivés en Poitou-Charentes entre 1990 et 1999

L'arrivéede personnes de plus de 60 ans est particulièrement significative sur le littoral entre Royan et La Rochelle mais également dans le Montmorillonnais, le Civraisien, le Ruffécois, et une partie de la Charente-Limousine.

Le taux annuel de migration nette des personnes âgées de 60 à 74 ans est de 63.8 pour 10 000 habitants (4e position après Le Languedoc-Roussillon, la Corse et la Bretagne).


Regard sur les populations immigr es ou trang res

Regard sur les populations immigrées ou étrangères

  • Phénomène ancien

  • Plusieurs vagues de populations différentes

    • origine nationale

    • origine citadine / rurale

    • origine niveau de formation / emploi

    • raisons : travail / tourisme / regroupement familial / réfugiés

    • niveau de vie

    • etc.

  • Installations en milieu urbain, rural

  • Prise en compte du contexte (politique, réglementaire, médiatique, etc.)

Analyses et Problématiques différentes


Regard sur les britanniques 1

Regard sur les britanniques (1)

Royaume-Uni

France - Poitou-Charentes

Qualité de vie (sentiment de forte densité, smog, retards des trains, embouteillages, etc.)

Raisons politiques (sentiment de trop forte criminalité, perte d’identité, etc.)

Raisons économiques (coût de la vie élevé, etc.)

Rôle de la presse, du ouï-dire(nombreux relais pour vanter les avantages d’une installation à l’étranger)

Qualité de vie (soleil, gastronomie, vie paisible, etc.)

Raisons familiales (amis ou famille propriétaires en France voire en P-Ch)

Raisons économiques (prix de l’immobilier beaucoup plus accessible, etc.)

Autres raisons: Attachement culturel, proximité (liaisons aériennes à prix abordables), lieu de séjour (vacances avant installation), effet « tache d’huile » à partir de la Dordogne, etc.

Source : Madeleine Labie – DEA Géographie (Université de Poitiers)


Regard sur les britanniques 2

Regard sur les britanniques (2)

Qui sont les Britanniques en Poitou-Charentes ?

  • Arrivées récentes (depuis début 1990)

  • Rajeunissement des arrivants (45-75 ans au début, plus récemment jeunes actifs avec enfants)

  • Citadins et ruraux qui s’installent principalement en périphérie des villes en milieu rural (à proximité de services)

  • Vente ou maintien de leurs biens immobiliers en Angleterre

  • Acquisition d’une résidence principale ou secondaire qui, à terme, pourra devenir résidence principale

  • « Fibre entrepreneuriale » (création d’activités liés aux loisirs ou au tourisme) 

Quelles conséquences ?

Participation citoyenne (élections municipales et européennes)

Hausse du prix de l’immobilier et du foncier (corrélation avec le pouvoir d’achat plus élevé supposé ou effectif)

Redynamisation des villages (écoles, tissu associatif, commerces, activités, etc.) et Renouvellement de la population

Développement d’une offre de commerces et de services à destination des britanniques(agents immobiliers, artisans, presse locale, etc.)

Source : Madeleine Labie – DEA Géographie (Université de Poitiers)


Taux de renouvellement entre 1990 et 1999

Taux de renouvellemententre 1990 et 1999

Cet indicateur permet de repérer les espaces de fort « brassage » de population

Plus de 67,9 % de la population est concernée par un mouvement naturel ou migratoire

Poitou-Charentes est un espace où la population a changé entre 1990 et 1999 (+1,8 point par rapport à la France), mais il existe des disparités infra-régionales :

- un axe nord-est-sud-ouest le long duquel la population a changé entre 1990 et 1999. Cet axe englobe les espaces attractifs pour les populations jeunes comme les zones urbaines et pour les plus de 60 ans, le littoral.

- le quart sud-est de la région (population vieillissante et régions avec peu d’opportunités d’emploi) et le nord-ouest (plus dynamique au niveau économique) où les populations sont globalement plus stables.


Champs de r flexion

Champs de réflexion

Mixité de populations : permanentes et nouvellement arrivées pour une durée permanente ou temporaire

Touristes, travailleurs saisonniers, birésidentialité (enfants de couples divorcés, doubles résidences pour les actifs, résidences secondaires qui deviennent des résidences principales pour les retraités ou les actifs (RTT), etc.

Rôle des institutions et des collectivités en matière d’accueil, d’accompagnement (logement, transports, services de proximité, services à la personne, collecte des déchets, fiscalité, etc.)

Populations de citoyens, d’actifs, de consommateurs, etc.

Mobilité accrue et continuelle

Rôle de la communauté pour les étrangers (favorise l’accueil des compatriotes, accompagnement, etc.)

Quelles actions pour favoriser l’accueil ?

Source : Madeleine Labie – DEA Géographie (Université de Poitiers)


D finition taux de migration annuelle nette

Définition « Taux de migration annuelle nette »

Entrants dans une région entre 90 et 99 – Sortants de la région entre 90 et 99

Pop 1990 n’ayant pas changé de région – Pop 1999 n’ayant pas changé de région + la moitié des entrants + la moitié des sortants


D finition taux de renouvellement

Définition « Taux de renouvellement »

Le taux de renouvellementde la population correspond à la somme des décès, des naissances, des entrants et des sortants pour la période 90-99 ramené à la population totale de 1990. Il décrit un brassage de population : plus l’indicateur est élevé plus le population est différente de 1990.


  • Login