La co-construction des outils de planification des pratiques agricoles entre les parties prenantes c...
Sponsored Links
This presentation is the property of its rightful owner.
1 / 19

Département de géographie Par Cherine Akkari (MSc) Directeur: Christopher Bryant PowerPoint PPT Presentation


  • 77 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

La co-construction des outils de planification des pratiques agricoles entre les parties prenantes concernées comme aide à l'adaptation des agriculteurs aux changements climatiques: le cas de la Montérégie Ouest (Québec) . Département de géographie Par Cherine Akkari (MSc)

Download Presentation

Département de géographie Par Cherine Akkari (MSc) Directeur: Christopher Bryant

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


La co-construction des outils de planification des pratiques agricoles entre les parties prenantes concernées comme aide à l'adaptation des agriculteurs aux changements climatiques: le cas de la Montérégie Ouest (Québec)

Département de géographie

Par Cherine Akkari (MSc)

Directeur: Christopher Bryant

Co-directeur: Claude Marois


Quelques références utiles pour définir la problématique et construire un schéma conceptuel

  • Bryant et al. (29 mars, 2007). Farm-level Vulnerabilities and Adaptations to Climate Change in Quebec: Lessons from Farmer Risk Management and Adaptations to Climatic Variability. Submitted to Natural Resources Canada., numéro de contrat : A931.

  • Dolan et al. (2001) . Adaptation to Climate Change in Agriculture: Evaluation of Options. Department of Geography. University of Guelph. Occasional Paper No. 26. ISSN 0831-4829

  • Smit , B. et Skinner, W. M. (26 mars, 2002). Adaptation Options in Agriculture to Climate Change: A Typology

  • Vaillancourt, Y. (juillet, 2008). Social Economy in the co-construction of public policy: La démocratisation des politiques publiques: Une vision canadienne et québécoise. OccasionalPaperSeries 03.

  • Bryant et al. (juin, 2008). Evaluation of Agricultural Adaptation Processes and Adaptive Capacity to Climate Change and Variability: The Co- construction of New Adaptation Planning Tools with Stakeholders and Farming Communities in the Saguenay-Lac-Saint-Jean and Montérégie Regions of Quebec. Université de Montréal et McGill University Research Team . Rapport présenté à Ressourcesnaturelles Canada, CCIAP, Projet A1332 .


Mise en contexte


Mise en contexte  

parmi les secteurs les plus fréquemment cités + susceptibles d'être affectés par les CVC (Rosenzweig et Parry, 1994; Smit et al., 1996).

  • L’agriculture

    l'un des secteurs les plus importants au Canada

  • Depuis le début des années 1980s, l'agriculture canadienne est devenue le point focal de plusieurs études pionnières sur le changement climatique (Bryant et al., 2000)

  • Quelques défis de l’agriculture canadienne:

  • Préoccupations concernant l’industrie agro-alimentaire

  • Exode rural

  • Changement climatique avec sa variabilité croissante (recherche

    depuis le début des années 1980 sur l’agriculture canadienne)


Mise en contexte (suite)


Mise en contexte (suite)

  • L’adaptation: a reçu une attention accrue de la part de plusieurs gouvernements et des négociations internationales (UNFCCC, 1992; Klein MacIver, 1999; Smit et al., 2000).

    « Les émissions de CO2 sont, à l'heure actuelle, environ 35.000 millions de tonnes métriques par an (y compris les changements d'utilisation des terres) et, en absence de nouvelles politiques, les projections vont passer à 41.000 millions de tonnes métriques de CO2 par an en 2020 » (IPCC, 2007 ; Ronbinson et al., 2012).

  • Réponses des individus, des groupes et des gouvernements à des stimulii climatiques ou aux effets de réduire la vulnérabilité, ou la susceptibilité aux impacts négatifs ou dommages potentiels associés aux changements climatiques (Carter et al., 1994; Watson et al., 1996; Pielke, 1998; Tol et al., 1998; UNEP, 1998; Wheaton et MacIver, 1999; Smit et al., 2000; UKCIP, 2003 ; Smit et Pilifosova, 2007).

  • +Orientée à bénéficier des opportunités liés aux changements climatiques (dans certains milieux au moins) (Carter et al., 1994; Watson et al., 1996; Pielke, 1998; Tol etal., 1998; UNEP, 1998; Wheaton et MacIver, 1999; Smit et al., 2000; Smit et Pilifosova, 2007).


Adaptation to climate change and variability (from Smit et al., 2000)


Mise en contexte  (suite)

Définition de l’adaptation

  • 2 types de réponse sont importants ici:

  • Adaptation autonome: prise par des acteurs privés (généralement réactive mais peut être proactive). Ex: …?

  • Adaptation planifiée: prise par des organismes publics ou des gouvernements de concert avec d’autres acteurs (Peut être réactive ou anticipatoire). Ex:… ?


Mise en contexte  (suite)

  • La Montérégie


Mise en contexte  (suite)

  • La Montérégie Ouest


Problématique

  • Les stratégies « top down » : pas une adaptation adéquate.

  • Au Québec, nous sommes témoins de l’endettement des producteurs agricoles (Mesly, 2013; Breault, 2012; Dutrisac, 2006; Lafleur, et Allard, 2006; Levallois, 2009) + de la disparition des petites exploitations agricoles (Codina, 2012; Noreau, 2012; Demers, 2007; M.R.C. de Bellechasse, 2000)

  • La nécessité de collaboration entre les différents acteurs


Problématique (suite)

  • N.B:la participation de l’État nécessite la présence obligatoire de politiques publiques (Vaillancourt, 2008).

  • Ce qui demande de plus en plus la co-construction démocratique et de l’action collective impliquant « la participation des acteurs de la société civile à la définition et à l’élaboration des politiques publiques » --Yves Vaillancourt

  • Co-construction: adaptation planifiée


Objectif général de la Recherche  

  • Élaborer des façons pour co-construire des politiques publiques et de l’action collective entre les parties prenantes concernées (agriculteurs, acteurs du secteur public et les professionnels associés à l’agriculture, …) à la Montérégie Ouest pour accroître la capacité d'adaptation des agriculteurs aux changements climatiques


Objectifs spécifiques de la recherche proposée 

  • Évaluer le rôle et les possibilités de co-construction des politiques publiques et de l’intervention collective en Montérégie Ouestpour élaborer des moyens d’adaptation de l’agriculture aux changements climatiques

  • Analyser les rôles des différents intervenants et leurs capacités, actuelles et potentielles, d’intervention visant à rehausser la capacité d’adaptation des agriculteurs

  • Intégrer les politiques et ces actions de co-construction avec les différents rôles des acteurs concernés pour établir des recommandations concernant le future

  • Développer des formes appropriées d'intervention publique et collective dans le contexte d’adaptation aux changements climatiques


Méthodologie 

1) Faire une revue et synthèse de la littérature pertinente: ciblant les recherches dans le domaine, pour la Montérégie-Ouest depuis le début des années 1990

Financière agricole du Québec

Statistique Canada

Assurances récoltes

+ dommages aux cultures

Recensementsagricoles

1991-2011

Environnement Canada- Ouranos

MAPAQ

ISQ

Donnéesclimatiques (& scénarios)

+agroclimatiques

Informations sur les interventions gouvernementales sur le territoire


Méthodologie 

2) Identifier les parties prenantes, leurs rôles et leurs intérêts.

3) Organiser des << focus groups >> avec les différentes parties prenantes et analyser leurs interventions et leurs potentiels, et faire un suivi des participants avec des entrevues et questionnaires

Un réseau des contacts dans la Montérégie-Ouest: déjà établi au fil des années (particulièrement depuis automne 2005) par le laboratoireD3T


Méthodologie  (Suite)

4) Analyser les données

5)Créer un blog/site qui comprend toutes les informations relatives au projet


Méthodologie  (Suite)

6)Produire une affiche montrant les principales conclusions de la recherche


Portée et obstacles


  • Login