L innovation au service de l emploi
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 31

L'innovation au service de l’emploi PowerPoint PPT Presentation


  • 46 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

L'innovation au service de l’emploi. Sommaire. L’emploi à l’épreuve de la « Compétitivité Prix » La compétitivité Hors prix comme alternative ? La nouvelle place des Ressources Humaines. I. L’emploi à l’épreuve de la mondialisation . 1. L’emploi s’essoufle.

Download Presentation

L'innovation au service de l’emploi

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


L innovation au service de l emploi

L'innovation au service de l’emploi

"Quand l'avenir ne peut plus se prévoir, il s'invente..." (Joel de Rosnay)


Sommaire

Sommaire

  • L’emploi à l’épreuve de la « Compétitivité Prix »

  • La compétitivité Hors prix comme alternative ?

  • La nouvelle place des Ressources Humaines

"Quand l'avenir ne peut plus se prévoir, il s'invente..." (Joel de Rosnay)


1 l emploi s essoufle

I. L’emploi à l’épreuve de la mondialisation

1. L’emploi s’essoufle

"Quand l'avenir ne peut plus se prévoir, il s'invente..." (Joel de Rosnay)


Linnovation au service de l emploi

I. L’emploi à l’épreuve de la mondialisation

Taux de chômage

"Quand l'avenir ne peut plus se prévoir, il s'invente..." (Joel de Rosnay)


Linnovation au service de l emploi

I. L’emploi à l’épreuve de la mondialisation

Durée du chômage

"Quand l'avenir ne peut plus se prévoir, il s'invente..." (Joel de Rosnay)


Les jeunes salari s les plus vieux les retrait s les plus jeunes

I. L’emploi à l’épreuve de la mondialisation

Les jeunes salariés les plus vieux, les retraités les plus jeunes

"Quand l'avenir ne peut plus se prévoir, il s'invente..." (Joel de Rosnay)


Les secteurs o les pertes d emplois sont les plus importantes 1990 2002

I. L’emploi à l’épreuve de la mondialisation

Les secteurs où les pertes d’emplois sont les plus importantes (1990 – 2002)

  • Habillement, cuir – 53,7 %

  • Industrie textile -37,3 %

  • Industries des équipements du foyer – 24,2 %

  • Industrie des produits minéraux – 19,5%%

  • Industries du bois et du papier – 17,8%

  • Construction navale, aéronautique, et ferroviaire – 14,8%

  • Ensemble de l’insdustrie – 12,8%

  • Industrie automobile – 11,5%

  • Métallurgie et transformation des métaux -11,5%

  • Industrie des biens d’équipements mécaniques – 10,1%

  • Chimie, caoutchouc,plastiques -9,8%

  • Industries des équipements électroniques et électriques – 9,2%

  • Pharmacie -0,7%

"Quand l'avenir ne peut plus se prévoir, il s'invente..." (Joel de Rosnay)


Comp titivit prix et co t du travail

I. L’emploi à l’épreuve de la mondialisation

Compétitivité Prix et coût du travail

"Quand l'avenir ne peut plus se prévoir, il s'invente..." (Joel de Rosnay)


Exemple du textile

I. L’emploi à l’épreuve de la mondialisation

Exemple du textile

"Quand l'avenir ne peut plus se prévoir, il s'invente..." (Joel de Rosnay)


Les d localisations in vitables

I. L’emploi à l’épreuve de la mondialisation

Les délocalisations inévitables

"Quand l'avenir ne peut plus se prévoir, il s'invente..." (Joel de Rosnay)


Linnovation au service de l emploi

I. L’emploi à l’épreuve de la mondialisation

Productivité par Heure travaillée

"Quand l'avenir ne peut plus se prévoir, il s'invente..." (Joel de Rosnay)


Les d localisations

I. L’emploi à l’épreuve de la mondialisation

Les délocalisations

"Quand l'avenir ne peut plus se prévoir, il s'invente..." (Joel de Rosnay)


Linnovation au service de l emploi

"Quand l'avenir ne peut plus se prévoir, il s'invente..." (Joel de Rosnay)


Les d localisations in vitables1

I. L’emploi à l’épreuve de la mondialisation

Les délocalisations inévitables

Certains accusent la mondialisation ultra–libérale des marchés et de la concurrence comme responsable de la destruction des emplois. D’autres, et non des moindres, comme le professeur STIGLIZ, récent prix Nobel en économie, accusent les institutions chargées de la régulation comme le FMI, l'OMC et la Banque Mondiale d’avoir pris des options « idéologiques » plutôt que pragmatiques.

Le développement de l’emploi en France est aussi remis en question par le déplacement des zones de croissance vers la Chine et bientôt l’Inde. Le PDG Henri LACHMANN du groupe SCHNEIDER explique que sur 40 % des produits fabriqués en France, seulement 15 % sont destinés au marché français. Le reste part en Chine. Ce qui augmente notablement les coûts de transport et de logistique. Il envisage donc d’ouvrir de nouveaux sites industriels dans ces pays pour être plus compétitifs.

L’emploi, on le voit, est bien à l’épreuve de la mondialisation.

En attendant, que peuvent faire les entrepreneurs et les économies ?

D'abord prendre conscience que toutes les entreprises qui sont inscrites dans la seule compétitivité Prix sont, à terme, en grand danger!

"Quand l'avenir ne peut plus se prévoir, il s'invente..." (Joel de Rosnay)


Les march s int rieurs satur s

I. L’emploi à l’épreuve de la mondialisation

Les marchés intérieurs saturés

"Quand l'avenir ne peut plus se prévoir, il s'invente..." (Joel de Rosnay)


La perte de comp titivit le d clin de la france

I. L’emploi à l’épreuve de la mondialisation

La perte de compétitivité: Le déclin de la France ?

"Quand l'avenir ne peut plus se prévoir, il s'invente..." (Joel de Rosnay)


La concurrence des nations

I. L’emploi à l’épreuve de la mondialisation

La concurrence des nations

"Quand l'avenir ne peut plus se prévoir, il s'invente..." (Joel de Rosnay)


Le d placement de la cr ation de valeur

II. La compétitivité Hors Prix : Une alternative ?

Conception

Conception

Fabrication

Fabrication

Distribution

Distribution

Le déplacement de la création de valeur

La création de valeur en économie peu concurrentielle

La création de valeur en économie concurrentielle

Les comportements stratégiques dits "Hors-prix" sont donc déterminants pour la création d'emplois.Ils reposent essentiellement aujourd'hui sur les aspects d'innovation. C'est la destruction de valeur au niveau de la fabrication qui explique la détérioration de l'emploi au niveau industriel en Europe.

"Quand l'avenir ne peut plus se prévoir, il s'invente..." (Joel de Rosnay)


N cessit d un nouveau mod le de d veloppement

II. La compétitivité Hors Prix : Une alternative ?

Nécessité d’un nouveau modèle de développement

"Quand l'avenir ne peut plus se prévoir, il s'invente..." (Joel de Rosnay)


Linnovation au service de l emploi

II. La compétitivité Hors Prix : Une alternative ?

Déclin des exportations T4 - 2003 en %

Origine

France

Allemagne

Etats-Unis

Destination

Union Euro

-1,8

4,1

7,3

Etats-Unis

-6,7

-12,6

Japon

-4,8

-3,7

5,8

Chine

16,3

22

54

Pays de l'Est

4,8

6,2

39

Innovation Marché: Déclin des exportations

Projet MUTATIS

ANNEXE 9

Données économiques mondiales comparées

"Quand l'avenir ne peut plus se prévoir, il s'invente..." (Joel de Rosnay)


Innovation march export

II. La compétitivité Hors Prix : Une alternative ?

Innovation Marché (Export)

L'intervention de M. Sarkozy, minstre des Finances:

  • "Le commerce extérieur représente un enjeu majeur pour notre économie. Or il n'y a pas assez d'entreprises qui exportent, nos exportations ne sont pas suffisamment orientées vers les zones à forte croissance", a déclaré le ministre des Finances, Nicolas Sarkozy, en ouvrant cette conférence à Bercy."Nous sommes très lucides, nous voyons bien que le commerce extérieur français a besoin de se moderniser et de se développer, et que les résultats ne sont pas excellents", a-t-il ajouté.Le commerce extérieur français a enregistré en août un déficit inédit de 2,45 milliards d'euros, qui a fait passer le solde cumulé sur les huit premiers mois de l'année passe fortement dans le rouge (-2,463 mds EUR), alors qu'il était légèrement excédentaire sur les huit premiers mois de 2003.Deux mesures clès:

  • - Le crédit impôt-export, déjà prévu dans la loi de finances 2005, et le contrat emploi-export, qui sera créé dans le cadre de la future loi sur les entreprises que le ministre délégué aux PME, Christian Jacob, compte présenter en décembre au conseil des ministres.Les PME pourront obtenir un crédit d'impôt équivalent à 50% de leurs dépenses pour la prospection des marchés extra-européens, dans la limite de 15.000 euros.Ce crédit d'impôt est lié à l'embauche d'un salarié affecté au développement des exportations et ne peut être obtenu qu'une fois.- Le contrat export, fondé sur le modèle du contrat de chantier existant dans le bâtiment, sera un contrat de travail à durée indéterminée conclu pour une "mission à l'exportation effectuée en majeure partie hors du territoire national", qui s'achèvera avec cette mission sans que sa durée en soit connue à l'avance.Des accords de branche ou d'entreprise détermineront la nature des missions concernées et en fixeront la durée minimale, qui ne pourra pas être inférieure à six mois. Actuellement en France, environ 110.000 PME vendent à l'étranger, ce qui représente moins de 5% de leur nombre total. Le gouvernement s'est fixé pour objectif de compter d'ici cinq ans 50.000 nouvelles PME exportatrices.

"Quand l'avenir ne peut plus se prévoir, il s'invente..." (Joel de Rosnay)


Innovation produits et services

II. La compétitivité Hors Prix : Une alternative ?

Innovation Produits et Services

  • Compétivité Prix

  • Créer de la valeur pour l’entreprise

  • Stratégie de Volume

  • Effet d’expérience

  • Développement de la productivité en investissant sur les performances technologiques

  • Développement de la productivité en clarifiant les processus et les procédures

  • Analyse et contrôle permanent de la rentabilité par le contrôle de gestion

  • (Ex: UVA)

  • Compétivité Hors Prix

  • Créer de la valeur pour le client

  • La qualité

  • Le design

  • Services client (WW)

  • Innovation et recherche développement

  • Image et notoriété

  • Les délais (temps)

  • Les compétences du personnel

  • Impact du management

  • Flexibilité des organisations

"Quand l'avenir ne peut plus se prévoir, il s'invente..." (Joel de Rosnay)


La puissance d un paradigme selon e morin

II. La compétitivité Hors Prix : Une alternative ?

La puissance d'un paradigme selon E.Morin

« Un paradigme prescrit et proscrit »

"Quand l'avenir ne peut plus se prévoir, il s'invente..." (Joel de Rosnay)


Linnovation au service de l emploi

II. La compétitivité Hors Prix : Une alternative ?

Voir le monde autrement

Indien ou esquimau Canard ou Lapin

"Quand l'avenir ne peut plus se prévoir, il s'invente..." (Joel de Rosnay)


Impertinence et innovation

II. La compétitivité Hors Prix : Une alternative

Impertinence et innovation

« Encourager l’innovation c’est accepter l’impertinence « Hubert Landier

"Quand l'avenir ne peut plus se prévoir, il s'invente..." (Joel de Rosnay)


La puissance d un paradigme selon le c c a

II. La compétitivité Hors Prix : Une alternative ?

La puissance d'un paradigme selon le C.C.A

"Quand l'avenir ne peut plus se prévoir, il s'invente..." (Joel de Rosnay)


D velopper le management strat gique

III. Développer l’économie de la connaissance

Développer le management stratégique

Culturel

Stratégique

Opérationnel

Opératoire

"Quand l'avenir ne peut plus se prévoir, il s'invente..." (Joel de Rosnay)


Investir sur la recherche d veloppement

III. Développer l’économie de la connaissance

Investir sur la recherche développement

"Quand l'avenir ne peut plus se prévoir, il s'invente..." (Joel de Rosnay)


D velopper des coop rations

III. Développer l’économie de la connaissance

Développer des coopérations

  • Entre entreprises

  • Entre entreprises , recherche privée, et enseignement supérieur

"Quand l'avenir ne peut plus se prévoir, il s'invente..." (Joel de Rosnay)


Linnovation au service de l emploi

III. Développer l’économie de la connaissance

Investir sur les ressources humaines

Pourcentage de la population âgée de 25 à 64 ans ayant participé à une formation ou à un enseignement au cours des quatre semaines précédant l'enquête

"Quand l'avenir ne peut plus se prévoir, il s'invente..." (Joel de Rosnay)


Linnovation au service de l emploi

Comment passer d’une « économie anthropophage »

à une économie « anthropogène » ?

Sauver l’emploi et les territoires

"Quand l'avenir ne peut plus se prévoir, il s'invente..." (Joel de Rosnay)


  • Login