Slide1 l.jpg
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 39

DIAGNOSTIC-PROJET PARTAGE à l’échelle de l’Agglomération Grenobloise PowerPoint PPT Presentation


  • 90 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Economie sociale et solidaire. DIAGNOSTIC-PROJET PARTAGE à l’échelle de l’Agglomération Grenobloise. Séminaire partenarial de restitution du 6 mai 2003. Rappel des objectifs du diagnostic-projet en Economie Sociale et Solidaire .

Download Presentation

DIAGNOSTIC-PROJET PARTAGE à l’échelle de l’Agglomération Grenobloise

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Slide1 l.jpg

Economie sociale et solidaire

DIAGNOSTIC-PROJET PARTAGE à l’échelle de l’Agglomération Grenobloise

Séminaire partenarial de restitution du 6 mai 2003


Slide2 l.jpg

Rappel des objectifs du diagnostic-projet en Economie Sociale et Solidaire

- Avoir une vision la plus claire possible des réalités de l’Economie Sociale et Solidaire dans l’Agglomération (forces, faiblesses, potentiels, …)

- Connaître les rapports entre les acteurs de l’Economie Sociale et Solidaire, les collectivités locales, et les entreprises marchandes (partenariats existants et potentiels, …)

- Identifier les axes d’un PROJET PARTENARIAL DE DEVELOPPEMENT de l’Economie Sociale et Solidaire à l’échelle de l’Agglomération


Slide3 l.jpg

partenarial

6.05.03

Bureau communautaire de juin 2003

6


Slide4 l.jpg

Economie Sociale et Solidaire

Des valeurs partagées

(bien commun, personne au cœur de l’activité, autonomie de gestion, ancrage territorial, démocratie/participation, solidarités/réciprocités)

Ce qui les relie

Économie

solidaire

Économie

sociale

Activités répondant au «principe de nécessité », au « principe d’identité collective », et à une reconnaissance située autour de (4) statuts communs

Trois vocations (intérêt collectif, insertion sociale et professionnelle, échanges) pour des activités visant la mixité et la viabilité économique, la rentabilité environnementale et sociale


Slide5 l.jpg

Photographie quantitative de l’Economie Sociale et Solidaire, quelques CHIFFRES


Slide6 l.jpg

Photographie quantitative de l’Economie Sociale et Solidaire, ACTIVITES

Finances solidaires

Jeux ++

!

Par nombre de structures et non pas de salariés

0  aucune structure, mais nombre insuffisant pour apparaître en %


Slide7 l.jpg

Economie Sociale et Solidaire, l’activité via des personnes en difficulté spécifique

L’insertion par l’économique


Slide8 l.jpg

Economie Sociale et Solidaire, l’activité via des personnes en difficulté spécifique

Le milieu adapté

9 Communes d’implantation (Echirolles, Fontaine, Grenoble, Le Fontanil Cornillon, Saint-Egrève, St Martin d'Hères, St Martin le Vinoux, Seyssinet Pariset et Seyssins

1 organisme de mutualisation OPTICAT

(+ 2.500 salariés sur l’Isère)

Un savoir-faire dans la réponse à appel d’offres publics ou privés


Slide9 l.jpg

Economie Sociale et Solidaire, regards sur QUELQUES DISPOSITIFS ORIGINAUX

Des espaces de mutualisation et d’innovation

• GERM (coopération public/privé)

• La BIFURQUE (culture et sport)

• Profession Sport 38

• Les coopératives d’emploi

Des réseaux qui se structurent

Avec le niveau régional,

•C.R.E.S.S., Résacoop, …

En termes de recherche

• AIRES

La fédération et les échanges de services

• Plate-forme de services de proximité ESP 38

• Les échanges de savoirs (RERS, SEL)


Slide10 l.jpg

Regards des acteurs de l’Economie Sociale et Solidaire , enseignements – 1 -

Interrogation de 115 structures locales (par type d’activité, implantation, taille, statut)

• Appartenance à l’Economie Sociale et Solidaire ? Pratiques ? Rapport au territoire ? Développement envisagé ? …

Taux de réponse après plusieurs relance = 30%

91% d’associations, et mutuelles, 1 fondation, 1 coopérative

2 structures relevant de l’insertion par l’économique

Plusieurs outils de mutualisation : groupements d’employeurs ou assimilés, centrale de gestion ou d’achats, réseau.

En cumulé  =

1.800 salariés, ou 754 ETP

76% bénéficient de la mobilisation de bénévoles actifs

De 1 à 20 B.A. = 13

De 21 à 100 B.A. = 11

+ de 100 B.A. = 2

65% sont inscrites dans des réseaux (logique de coopération)

36% CDI, 34% CDD + 1 an


Slide11 l.jpg

Regards des acteurs de l’Economie Sociale et Solidaire , enseignements – 2 -

2/3 = échelle Isère, mais aussi 42,5% proposent services spécifiques sur la Commune ou l’Agglo

(2 à l’international)

65% = tous publics,

La majorité AVEC adaptation des prestations à personnes en situation spécifique


Slide12 l.jpg

Regards des acteurs de l’Economie Sociale et Solidaire , enseignements – 3 -

Ressources financières

(2001)

12% des structures dépassent 75%

Conventionnements pluri-annuels avec

- l’Etat (56%),

- le Conseil Général (40%), - les Communes (31%)

88% des structures sont concernées

De 1,26% des produits d’exploitation à + 97% (pour 3 structures)

Intervenants principaux

Etat – 68,75%

Conseil Général – 68,75%

Communes – 58,25%

METRO – 25%

CR Rhônes-Alpes – 25%

Seules 48,5% des organisations connaissent les politiques publiques territoriales


Slide13 l.jpg

Regards des acteurs de l’Economie Sociale et Solidaire , enseignements – 4 -

Avis sur les Sociétés Coopératives d’Intérêt Collectif

1 entreprise d’Economie Sociale et Solidaire VOLONTAIRE

(Asso. De Gestion des Centres de Santé)

3 INTERESSEES

(atelier SIIS, Stop Plus, Association Générale des Planches)

41% ne savent pas en quoi consistent une SCIC

Le NON émane de structures anciennes et de taille importante, OU de très petite taille, OU d’organisations centrées sur la vente de prestations


Slide14 l.jpg

Regards des acteurs de l’Economie Sociale et Solidaire , enseignements – 5 -

88% des organisations revendiquent une appartenance totale et partielle à l’Economie Sociale et Solidaire


Slide15 l.jpg

Regards des acteurs de l’Economie Sociale et Solidaire , enseignements – 6 -

Les axes de développement pour les 3 ans à venir

41% envisagent de déployer, diversifier et élargir les services existants

Dynamisme, repérage de besoins, légitimité à agir

Renforcer les organisations

- mutualiser les forces

- former, professionnaliser

- Conforter les partenariats, renforcer les capacités financières d’intervention

- Essaimer les pratiques

  • Difficultés pressenties

  • relations aux politiques publiques (31% des difficultés recensées)

  • évolution du contexte socio-économique (27%)

  • Capacité de la structure à se professionnaliser, à garder le souffle (27%)

  • Incertitudes budgétaires (15%)

Facteurs de réussite

• professionnaliser les équipes et les organisations (47%)

• qualifier les liens avec les politiques publiques (32%)

• mieux connaître les réalités économiques locales et élargir les partenariats (21%)


Slide16 l.jpg

Regards des acteurs de l’Economie Sociale et Solidaire , enseignements – 7 -

Priorités (1+2+3) des acteurs pour agir dans le sens du développement de l’Economie Sociale et Solidaire

La coopération

Semble difficile à amorcer


Slide17 l.jpg

Regards des acteurs de l’Economie Sociale et Solidaire , enseignements – 8 -

Contributions possibles à un Projet partenarial de développement de l’Economie Sociale et Solidaire

68% sont prêts à s’investir

Sensibilisation, diffusion des valeurs de l’Economie Sociale et Solidaire

Assistance aux opérateurs de l’Economie Sociale et Solidaire

Accompagnement des parcours de vie

Développement de services locaux


Slide18 l.jpg

Enquêtes auprès des Collectivités, enseignements – 1 -

Interrogation des 23 Communes membres de la METRO et des services de celles-ci (connaissance des acteurs de l’Economie Sociale et Solidaire, coopérations actuelles et potentielles, …)

Taux de réponse = 58%

équivalent de 63% de la population de l’agglomération

Domène, Eybens,le Fontanil Cornillon, Gières, Grenoble (partiel), Meylan, Murianette, Poisat, Pont de Claix, Saint-Egrève, Saint-Martin d’Hères, Saint Martin le Vinoux, la Tronche et quelques services de la METRO.

Approche très «insertion» de l’Economie Sociale et Solidaire

Reconnaissance de la plus-value sociale, des fonctions d’utilité collective

Bonne connaissance du milieu associatif (communal), connaissance partielle (voire très partielle) des autres aspects de l’Economie Sociale et Solidaire

ENJEU – passer d’un regard «secteur aidé», à la compréhension de structures au cœur de la mixité économique (contraintes et atout du public, du marché, de la réciprocité)


Slide19 l.jpg

Coopération entre les Collectivités et l’Economie Sociale et Solidaire – 2-

Apports financiers – 23,3 millions d’€ en 2001 (12 réponses)

De 0,37% du budget municipal à7%

Services à la personne, Insertion par l’économique, aide à la création d’ativité, Culture, Vie de quartier

METRO – via la Politique de la Ville (429 K€), PLIE (353 K€)

NS-EJ, Habitat, création d’entreprises

65% proposent des apports en nature (locaux, matériel, personnel détaché)

Domène intervient en garantie de prêts, St Martin d’Hères y réfléchit

Grenoble signataire avec l’Etat d’une convention territoriale pour l’Economie Sociale et Solidaire ; Charte pour l’insertion et l’emploi par le développement local en cours de mise en œuvre à l’échelle de l’Agglomération

Contribution conséquente, MAIS manque de lisibilité sur les critères d’éligibilité, sur les «règles du jeu», pas (peu) d’indicateurs partagés en termes d’évaluation

CONTRACTUALISATION A ORGANISER


Slide20 l.jpg

Coopération entre les Collectivités et l’Economie Sociale et Solidaire - 3 -

Commande publique et Economie Sociale et Solidaire

Quelques expériences (St Martin d’Hères, Gières, Murianette, St martin le Vinoux) en termes de Clause de mieux-disant social, souvent centrées sur entretien et bâtiment

5 Communes font appel au milieu adapté (Gières, Poisat, St Martin d’Hères, St Martin le Vinoux, Saint Egrève)

3 Communes ont signé « éthique sur l’étiquette » (Meylan, Poisat, Pont de Claix), 3 s’engagent dans des actions locales en faveur du commerce éthique (Pont de Calix, la Tronche, Saint Egrève)

La METRO s’est doté d’une « Cellule Emploi grands chantiers »

Capitaliser, échanger les expériences, diffuser les pratiques y compris autour des marchés de fournitures et de services, organiser des lieux de concertation avec les opérateurs

Article 14, article 30, … Développement Durable dans la commande publique


Slide21 l.jpg

Coopération entre les Collectivités et l’Economie Sociale et Solidaire - 4 -

Des pistes pour renforcer les coopérations

Services aux personnes

et lien social

entretien

Restauration collective et à domicile

Culture

Mobilité/déplacements

Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication

Tourisme et environnement

Soutien aux acteurs eux-mêmes (partenariats, marchés publics, lieu d’accueil, aide aux porteurs de projets, diverisification des outils financiers, …)


Slide22 l.jpg

Grandes entreprises et Economie Sociale et Solidaire , enseignements – 1 -

Interrogation de 72 grandes entreprises publiques et privées de + 100 salariés (quid rapport au territoire et à l’Economie Sociale et Solidaire ?)

Grenoble, Echirolles, la Tronche, St Egrève, St Martin d’Hères … depuis au moins 10 ans et +

Participation au dévelopt du territoire (groupes de travail, Contrats territoriaux, Conseil de développement, …)

Taux de réponse = 14,3%

En cumulé  =

+ de 10.000 salariés


Slide23 l.jpg

Grandes entreprises et Economie Sociale et Solidaire , enseignements – 2 -

Responsabilité Environnementale et Sociale, effets d’image

78%

ST Microelectronics =

«palme du nombre de certifications »

Qualité environnementale

Approche sociale


Slide24 l.jpg

Grandes entreprises et Economie Sociale et Solidaire , enseignements – 3 -

8 coopèrent régulièrement avec l’Economie Sociale et Solidaire


Slide25 l.jpg

Grandes entreprises et Economie Sociale et Solidaire , enseignements – 4 -

Par dizaines, voire centaines de milliers d’€

  • Les établissements de plus de 100 salariés sont donneurs d'ordre et/ou financeurs/sponsors

  •  Sous-traitance auprès des entreprises du milieu adapté

  •  jardinage, sous-traitance technique, envoi de courrier

  •  Accompagnement à la recherche d’emploi des personnes handicapées

  • Accompagnement de l’apprentissage

  • Soutien et insertion par le sport (Handisports)

  •  Logement des jeunes travailleurs et des personnes âgées

  •  Retraitement des Accès d’immeubles

  •  Sensibilisation des habitants au tri et à la propreté

  •  Apport financier vers les associations –

  •  Assurance mutualiste pour une prévoyance complémentaire au bénéfice des personnels

Plus-values pour les entreprises

• affirmer la responsabilité sociale

• soutenir des actions citoyennes en faveur des plus défavorisés

• promouvoir des démarches socialement exemplaires

• améliorer l’image de l’entreprise


Slide26 l.jpg

Grandes entreprises et Economie Sociale et Solidaire , enseignements – 5 -

7 des entreprises souhaitent aller plus loin dans la coopération avec l’Economie Sociale et Solidaire

Détachement de salariés pour missions ponctuelles, …

Garde d’enfants, mobilité, personnes âgées, …)

Courrier, nettoyage, …


Slide27 l.jpg

Diagnostic-projet en Economie Sociale et Solidaire et mise en perspective

4. Echos des ateliers partenariaux de co-production conduits en mars et avril 2003, en vue d’élaborer un plan d’actions

 atelier 1 – Rôle des donneurs d’ordre publics et privés

Rapporteur : Maurice RAGOT Commune de St Martin le Vinoux

Témoins : Alain CUENOT, St Microelectronic & Pierre GAILLARD, SCOP EO

 atelier 2 – Création, renforcement, développement des activités

Rapportrice(s) : Laure BRIAUDET, MCAE

Témoins : Roland BREUIL, Crédit Mutuel & Mathieu NOVEL, ADAYG

 atelier 3 – Communication, formation, capitalisation, …

Rapporteur : Sylvain BOUCHARD, Mode d’Emploi

Témoins : Dieter SCHMIDT, Ecole de Management Grenoble & Laurent ASSATIANI, Mouvement pour le Développement Solidaire

 atelier 4 – Service aux salariés et aux entreprises

Rapporteur : Nicolas BRICARD, Stop Plus

Témoins : Annie SOUFI, Prozirst & Isabelle LICOINE, l’Apporte-bonheur


Slide28 l.jpg

Diagnostic-projet en Economie Sociale et Solidaire

5. Préconisations pour un Projet partenarial de développement de l’Economie Sociale et Solidaire à l’échelle de l’agglomération grenobloise

Equipe Extra-Muros

Hélène COMBE, pilote de projet

Delphine BOUT

André COLIN

Frédéric LEFEVRE


Slide29 l.jpg

Produire un Projet partenarial pour structurer les engagements


Slide30 l.jpg

Les acteurs à mobiliser pour le développement de l’Economie Sociale et Solidaire dans l’agglomération grenobloise

COLLECTIVITES LOCALES

la METRO et les Communes volontaires

ETAT & ADMINISTRATIONS TERRITOIRES

ACTEURS de l’ECONOMIE SOCIALE & SOLIDAIRE

ACTEURS RESSOURCE

(grandes des entreprises, CDC, ..)

Mai/octobre 2003

Groupe-projet

à partir Octobre 2003

une Assemblée

Voir lien avec Comité Scientifique en cours de constitution


Slide31 l.jpg

Vers un Projet Partenarial de développement de l’Economie Sociale et Solidaire dans l’Agglomération grenobloise

Rôle central pour la METRO

Rôle central pour les acteurs eux-mêmes


Slide38 l.jpg

Etape 2 – octobre 2003 à 2006 , sur la base des ENGAGEMENTS

Acteurs ECo. Sociale & solidaire

( 8désignés par l'Assemblée)

Comité Partenarial de Suivi et d'Engagement "osons l'économie plurielle"


Slide39 l.jpg

Déroulement des travaux à venir dans l’agglomération

MAI

&

JUIn

2003

6 mai 2003, Séance plénière de restitution du diagnostic-projet

Mise en place du Comité Partenarial de Suivi

Lancement des travaux des Chantiers

Organisation groupe-projet ECOSSol

Positionnement des différents partenaires (engagements)

4.07.2003, rencontre à Grenoble du Réseau des Territoires pour l’Economie Sociale et Solidaire

Délibération de la METRO

Mobilisation du Comité Partenarial de Suivi

Début 07/2003, point d’étape (Comité partenarial de suivi, pilotes de chantiers, autres partenaires souhaitant s’engager)

E

T

E

2003

Poursuite des travaux des Chantiers

Mobilisation des financements 2003

Lien avec rencontre européenne sur la Responsabilité sociale des Entreprises 9/10/2003

Installation du Comité Partenarial de Suivi et d’ENGAGEMENT

Octobre 2003

Rencontre d’agglomération pour l’Economie Sociale et Solidaire

Ajustement des Chantiers, lancement des actions et des explorations complémentaires

Organisation de l’Assemblée Grenoble Alpes Métropole de l’Economie Sociale et Solidaire

Action partenariale pluri-annuelle à visée 2006


  • Login