Quand on aime les poèmes
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 23

On en lit... PowerPoint PPT Presentation


  • 91 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Quand on aime les poèmes. On en lit. Diaporama de Gi. U N M O T Un mot n’est rien s’il ne peut traduire une pensée. La pensée est tout si elle se partage sans restriction. GARE PARISIENNE Sur le quai de cette gare parisienne, Dans l’affluence de ces anonymes pressés,

Download Presentation

On en lit...

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


On en lit

Quand on aime les poèmes

On en lit...

Diaporama de Gi


On en lit

U N M O T

Un mot n’est rien

s’il ne peut traduire une pensée.

La pensée est tout

si elle se partage sans restriction.


On en lit

GARE PARISIENNE

Sur le quai de cette gare parisienne,

Dans l’affluence de ces anonymes pressés,

En ce jour unique, je vais te retrouver.

Sur le quai de cette gare lutécienne,

Dans l’exactitude des horaires annoncés,

Pour un instant, nous nous sommes rencontrées.

Sur le quai de cette gare aérienne,

Nos cœurs, à l’unisson, ont vibré,

Dans la symphonie de notre Amitié.


On en lit

SUR LE BORD DE CE CANAL

Sur le bord de ce canal nivernais,

Nos routes, hier, se sont croisées.

Sans se connaître, nous avons partagé

Ce regard que chacune appréciait.

Pour un instant, nous avons découvert

Le bonheur simple mais trop éphémère

De s’enrichir de ce sourire offert.

Sur le bord de ce canal apprivoisé,

Nos routes, souvent, se sont croisées.

Et ce sourire, toujours renouvelé

Nous conduit, peu à peu, vers l’amitié..


On en lit

MIRACLE DE L’AMITIE

Par le miracle de notre amitié,

Se rejoindre pour un instant

Dans la douceur de nos sentiments.

Par la magie de notre volonté,

Découvrir l’acquis si précieux

De cet intense partage silencieux.

Par le seul lien de notre pensée,

Garder la réelle force de ce bonheur

Dans l’intimité de notre cœur.


On en lit

SOUVENT

C’est souvent ce que l’on rejette

qui nous est le plus proche.


On en lit

L’AUTRE RIVE

Dans l’action journalière de ton existence,

Fais fi de la haine et de l’intolérance

Et en ton cœur bientôt apaisé,

Accède à ta nouvelle félicité.

Dans la recherche de ce trésor en toi caché,

Imprègne ton être de cette réelle liberté

Et guidé par cette force qui s’accomplit

Découvre le sens de l’autre rive de la vie.

Dans la plénitude de ton exacte identité,

Emprunte le chemin lumineux de ta réalité

Et sur l’esquisse de l'aquarelle de ta vie

Dépose les intenses nuances de ton infini.


On en lit

CE BONHEUR CAPITAL

A l’automne de ta vie, tu as droit à ce bonheur capital

Et s’il s'approche de toi, veille à bien l’accepter.

Le don du bonheur est unique et fondamental

Avec patience et détermination, laisse-le s’arrêter.

Des hésitations à ce nouveau bonheur,

Accepte de l’autre sa propre peur.

Révélée et osée, il goûte à cette douceur

Mais doute d’un avenir si prometteur.

Alors va vers ton bonheur, lentement,

Garde tes bras bien ouverts dans l’élan.

Vous recevez cette beauté intérieure

Dont l’Amour est le compositeur.

Ton bonheur est là, tout près de toi, si près

Que tu le vois là-bas au bout du chemin.

Votre bonheur est là, tout près de vous, si près

Qu’il ne peut plus échapper à votre destin.

Et ce bonheur, au fond de ton cœur

T’emportera loin, très loin dans ta félicité.

Et ce bonheur, au fond de votre cœur

Vous emportera loin, très loin dans votre unité.


On en lit

PEUT-ON ?

Peut-on être objectif avec ceux que l’on aime ?

On oublie leurs imperfections .......

Peut-on être objectif avec ceux que l’on repousse ?

On ne voit que leurs imperfections ......


On en lit

DANS LA GRISAILLE

Dans la grisaille de ta vie

Demande à ton être endolori

Une pause, une sorte de trêve

Et de ta vie prends la relève.

Va sur cette voie réfléchie

A la rencontre de ton être

Et accepte d'enfin connaître

Le secret de ta propre vie.

Dans le temps de ton infini

Entrouvre la porte de ton cœur.

Des doutes et des écueils subis

Jaillira l’apaisement protecteur.

Au firmament de ton destin

Une étoile pour toi flamboie.

Elle te guidera sur ce chemin

Qui jamais ne te déçoit.


On en lit

http://rosedemai.over-blog.fr/

Poèmes de : Yvonne Ollier

Images du Web travaillées aves divers logiciels

Montage à la Berto..

http://www.ppsmania.fr/author/ginette/

http://www.regards.asso.fr/ginettebertorelle.html

http://www.jackydubearn.fr/ginettebertorelle.html


  • Login