A roports de montr al et la grenouille l.jpg
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 24

Aéroports de Montréal ET LA GRENOUILLE PowerPoint PPT Presentation


  • 57 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Aéroports de Montréal ET LA GRENOUILLE . Des leçons de sagesse délivrées par une grenouille. Appuyez sur la touche «Espace» pour la diapositive suivante.

Download Presentation

Aéroports de Montréal ET LA GRENOUILLE

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


A roports de montr al et la grenouille l.jpg

La VÉRITÉ au service des citoyens

Aéroports de MontréalET LA GRENOUILLE

Des leçons de sagesse

délivrées par une grenouille

Appuyez sur la touche «Espace» pour la diapositive suivante


Slide2 l.jpg

La VÉRITÉ au service des citoyens

Un jour, une grenouille nageait tranquillement dans une marmite remplie d'eau froidedans laquelle elle avait été placée par un chercheur, désireux de démontrer la manière de la tuer en douceur et à son insu.


Il alluma le feu sous la marmite au niveau tr s bas l eau commen a s chauffer doucement l.jpg

La VÉRITÉ au service des citoyens

Il alluma le feu sous la marmite au niveau très bas: l'eau commença à s’échauffer doucement.


La grenouille trouve cela plut t agr able et continue nager l eau est bient t ti de l.jpg

La grenouille trouve cela plutôt agréable et continue à nager.

L’eau est bientôt tiède.

La VÉRITÉ au service des citoyens


Le chercheur rel ve la chaleur d un cran la temp rature continue grimper l.jpg

La VÉRITÉ au service des citoyens

Le chercheur relève la chaleur d’un cran.La température continue à grimper.


Slide6 l.jpg

La VÉRITÉ au service des citoyens

Le chercheur élève la chaleur d’un autre cran.L'eau est maintenant chaude.C'est  un peu plus que n'apprécie la grenouille,ça la fatigue un peu, mais elle ne s'affole pas pour autant.


Slide7 l.jpg

La VÉRITÉ au service des citoyens

L’apathie de la grenouille encourage le chercheur à élever la température d’un autre cran…L'eau est maintenant vraiment chaude.La grenouille commence à trouver cela désagréable,mais comme elle s'est affaiblie,elle supporte sa situation et ne fait rien.


Slide8 l.jpg

La VÉRITÉ au service des citoyens

Le chercheur poursuit la progression: un dernier cran.La température continue à monter jusqu'au moment où la grenouille finit par cuire et mourir.


Slide9 l.jpg

La VÉRITÉ au service des citoyens

Si la même grenouille avait été plongéedirectement dans l'eau à 50°,elle aurait immédiatement donné le coup de patte adéquat qui l'aurait éjectée aussitôt de la marmite.


Slide10 l.jpg

La VÉRITÉ au service des citoyens

Cette expérience démontre que,lorsqu'un changement s'effectue d'une manière suffisamment lente, il échappe à la conscience et ne suscite la plupart du temps aucune réaction, aucune opposition, aucune révolte.C’est exactement ce que le gouvernement du Canada, représenté parTransports Canada et Aéroports de Montréal (ADM) a compris.etc’est exactement la stratégie qu’il a adoptée.Il apporte graduellement et secrètement des changementsaux vocations des aéroports Montréal-Trudeau et Mirabel,tout en augmentant sans cesse et sans consultationsles agressions à la santé, la sécurité, la qualité de vieet la valeur du patrimoine immobilierde centaines de milliers de citoyensrésidant sous l’empreinte sonore de l’aéroport Trudeau.


Slide11 l.jpg

La VÉRITÉ au service des citoyens

En observant ce qui se passe dans le dossier aéroportuaire depuis 1971, on constate que les citoyens de la région de Montréalsubissent une lente dérive à laquelle ils semblent s’habituer.Une visite sur le site internet de l’organismeCitoyens pour une Qualité de Vie (CQV)www.c-q-v.orgpermet de mesurer toute l’ampleur du subterfuge.Si les citoyens, les élus municipaux et provinciaux, le milieu des affaires et les médias avaient été informés il y a 40 ans de ce que l’on sait aujourd’hui,ils auraient soulevé mer et monde pour s’y opposer.Pour éviter la grogne, Transports Canada et ses complices d’ADMont peu à peu banalisé les effets de leurs décisionsen les annonçant au compte-goutte et en évitant soigneusementtoute consultation. La page suivante est très éloquente sur ce sujet.


Slide12 l.jpg

La VÉRITÉ au service des citoyens

Le gouvernement du Canada, grâce à ses mercenaires, a agi dans la région de Montréal comme le chercheur avec la grenouille, en introduisant lentement et subrepticement, un cran à la fois, les mesures qui feraient disparaître l’aéroport de Mirabel:


Slide13 l.jpg

La VÉRITÉ au service des citoyens

Le gouvernement du Canada, grâce à ses mercenaires, a agi dans la région de Montréal comme le chercheur avec la grenouille, en introduisant lentement et subrepticement, un cran à la fois, les mesures qui feraient disparaître l’aéroport de Mirabel:

  • 1971 – Éliminer l’exclusivité de plaque tournante, dont jouissait Montréal, pour les vols internationaux, au profit de Toronto.


Slide14 l.jpg

La VÉRITÉ au service des citoyens

Le gouvernement du Canada, grâce à ses mercenaires, a agi dans la région de Montréal comme le chercheur avec la grenouille, en introduisant lentement et subrepticement, un cran à la fois, les mesures qui feraient disparaître l’aéroport de Mirabel:

  • 1971 – Éliminer l’exclusivité de plaque tournante, dont jouissait Montréal, pour les vols internationaux, au profit de Toronto.

  • 1975 – Au moment d’inaugurer le nouvel aéroport de Mirabel, refuser de construire les liens routier et ferroviaire qui étaient essentiels à son développement.


Slide15 l.jpg

La VÉRITÉ au service des citoyens

Le gouvernement du Canada, grâce à ses mercenaires, a agi dans la région de Montréal comme le chercheur avec la grenouille, en introduisant lentement et subrepticement, un cran à la fois, les mesures qui feraient disparaître l’aéroport de Mirabel:

  • 1971 – Éliminer l’exclusivité de plaque tournante, dont jouissait Montréal, pour les vols internationaux, au profit de Toronto.

  • 1975 – Au moment d’inaugurer le nouvel aéroport de Mirabel, refuser de construire les liens routier et ferroviaire qui étaient essentiels à son développement.

  • 1982 – Refuser de transférer tous les vols nationaux et transfrontaliers de passagers de Dorval à Mirabel, comme prévu dans le plan original de 1969.


Slide16 l.jpg

La VÉRITÉ au service des citoyens

Le gouvernement du Canada, grâce à ses mercenaires, a agi dans la région de Montréal comme le chercheur avec la grenouille, en introduisant lentement et subrepticement, un cran à la fois, les mesures qui feraient disparaître l’aéroport de Mirabel:

  • 1971 – Éliminer l’exclusivité de plaque tournante, dont jouissait Montréal, pour les vols internationaux, au profit de Toronto.

  • 1975 – Au moment d’inaugurer le nouvel aéroport de Mirabel, refuser de construire les liens routier et ferroviaire qui étaient essentiels à son développement.

  • 1982 – Refuser de transférer tous les vols nationaux et transfrontaliers de passagers de Dorval à Mirabel, comme prévu dans le plan original de 1969.

  • 1996 – Mentir aux tribunaux pour avoir le droit de transférer les vols internationaux de Mirabel à Dorval, sans évaluation environnementale.


Slide17 l.jpg

La VÉRITÉ au service des citoyens

Le gouvernement du Canada, grâce à ses mercenaires, a agi dans la région de Montréal comme le chercheur avec la grenouille, en introduisant lentement et subrepticement, un cran à la fois, les mesures qui feraient disparaître l’aéroport de Mirabel:

  • 1971 – Éliminer l’exclusivité de plaque tournante, dont jouissait Montréal, pour les vols internationaux, au profit de Toronto.

  • 1975 – Au moment d’inaugurer le nouvel aéroport de Mirabel, refuser de construire les liens routier et ferroviaire qui étaient essentiels à son développement.

  • 1982 – Refuser de transférer tous les vols nationaux et transfrontaliers de passagers de Dorval à Mirabel, comme prévu dans le plan original de 1969.

  • 1996 – Mentir aux tribunaux pour avoir le droit de transférer les vols internationaux de Mirabel à Dorval, sans évaluation environnementale.

  • 2000 – Introduire des vols de nuit réguliers de gros porteurs, en dépit du couvre-feu qui était respecté avant 1998, entre 23h00 et 07h00.


Slide18 l.jpg

La VÉRITÉ au service des citoyens

Le gouvernement du Canada, grâce à ses mercenaires, a agi dans la région de Montréal comme le chercheur avec la grenouille, en introduisant lentement et subrepticement, un cran à la fois, les mesures qui feraient disparaître l’aéroport de Mirabel:

  • 1971 – Éliminer l’exclusivité de plaque tournante, dont jouissait Montréal, pour les vols internationaux, au profit de Toronto.

  • 1975 – Au moment d’inaugurer le nouvel aéroport de Mirabel, refuser de construire les liens routier et ferroviaire qui étaient essentiels à son développement.

  • 1982 – Refuser de transférer tous les vols nationaux et transfrontaliers de passagers de Dorval à Mirabel, comme prévu dans le plan original de 1969.

  • 1996 – Mentir aux tribunaux pour avoir le droit de transférer les vols internationaux de Mirabel à Dorval, sans évaluation environnementale.

  • 2000 – Introduire des vols de nuit réguliers de gros porteurs, en dépit du couvre-feu qui était respecté avant 1998, entre 23h00 et 07h00.

  • 2004 – Transférer tous les vols nolisés de passagers de Mirabel à Dorval.


Slide19 l.jpg

La VÉRITÉ au service des citoyens

Le gouvernement du Canada, grâce à ses mercenaires, a agi dans la région de Montréal comme le chercheur avec la grenouille, en introduisant lentement et subrepticement, un cran à la fois, les mesures qui feraient disparaître l’aéroport de Mirabel:

  • 1971 – Éliminer l’exclusivité de plaque tournante, dont jouissait Montréal, pour les vols internationaux, au profit de Toronto.

  • 1975 – Au moment d’inaugurer le nouvel aéroport de Mirabel, refuser de construire les liens routier et ferroviaire qui étaient essentiels à son développement.

  • 1982 – Refuser de transférer tous les vols nationaux et transfrontaliers de passagers de Dorval à Mirabel, comme prévu dans le plan original de 1969.

  • 1996 – Mentir aux tribunaux pour avoir le droit de transférer les vols internationaux de Mirabel à Dorval, sans évaluation environnementale.

  • 2000 – Introduire des vols de nuit réguliers de gros porteurs, en dépit du couvre-feu qui était respecté avant 1998, entre 23h00 et 07h00.

  • 2004 – Transférer tous les vols nolisés de passagers de Mirabel à Dorval.

  • 2006 – Annoncer la conversion de l’aérogare de Mirabel en gigantesque aquarium et autres activités de divertissement.


Slide20 l.jpg

La VÉRITÉ au service des citoyens

Le gouvernement du Canada, grâce à ses mercenaires, a agi dans la région de Montréal comme le chercheur avec la grenouille, en introduisant lentement et subrepticement, un cran à la fois, les mesures qui feraient disparaître l’aéroport de Mirabel:

  • 1971 – Éliminer l’exclusivité de plaque tournante, dont jouissait Montréal, pour les vols internationaux, au profit de Toronto.

  • 1975 – Au moment d’inaugurer le nouvel aéroport de Mirabel, refuser de construire les liens routier et ferroviaire qui étaient essentiels à son développement.

  • 1982 – Refuser de transférer tous les vols nationaux et transfrontaliers de passagers de Dorval à Mirabel, comme prévu dans le plan original de 1969.

  • 1996 – Mentir aux tribunaux pour avoir le droit de transférer les vols internationaux de Mirabel à Dorval, sans évaluation environnementale.

  • 2000 – Introduire des vols de nuit réguliers de gros porteurs, en dépit du couvre-feu qui était respecté avant 1998, entre 23h00 et 07h00.

  • 2004 – Transférer tous les vols nolisés de passagers de Mirabel à Dorval.

  • 2006 – Annoncer la conversion de l’aérogare de Mirabel en gigantesque aquarium et autres activités de divertissement.

  • 2007 - Accélérer les transfert des vols tout cargo de Mirabel à Dorval.


Slide21 l.jpg

La VÉRITÉ au service des citoyens

Le gouvernement du Canada, grâce à ses mercenaires, a agi dans la région de Montréal comme le chercheur avec la grenouille, en introduisant lentement et subrepticement, un cran à la fois, les mesures qui feraient disparaître l’aéroport de Mirabel:

  • 1971 – Éliminer l’exclusivité de plaque tournante, dont jouissait Montréal, pour les vols internationaux, au profit de Toronto.

  • 1975 – Au moment d’inaugurer le nouvel aéroport de Mirabel, refuser de construire les liens routier et ferroviaire qui étaient essentiels à son développement.

  • 1982 – Refuser de transférer tous les vols nationaux et transfrontaliers de passagers de Dorval à Mirabel, comme prévu dans le plan original de 1969.

  • 1996 – Mentir aux tribunaux pour avoir le droit de transférer les vols internationaux de Mirabel à Dorval, sans évaluation environnementale.

  • 2000 – Introduire des vols de nuit réguliers de gros porteurs, en dépit du couvre-feu qui était respecté avant 1998, entre 23h00 et 07h00.

  • 2004 – Transférer tous les vols nolisés de passagers de Mirabel à Dorval.

  • 2006 – Annoncer la conversion de l’aérogare de Mirabel en gigantesque aquarium et autres activités de divertissement.

  • 2007 - Accélérer les transfert des vols tout cargo de Mirabel à Dorval.

  • 2008 – Éliminer les contrôleurs aériens dans la tour de contrôle de Mirabel.


Slide22 l.jpg

La VÉRITÉ au service des citoyens

Les citoyens ne sont pas encore cuits comme la grenouille.Il est urgent qu’une sérieuse prise de conscience soit largement diffusée, en exigeant que soient entreprises sans délais,les études d’impacts et les consultations publiques indépendantes auxquelles ADM a toujours refusé de se soumettre.Ce sera le coup de patte salutaireavant que le nombre de mouvements aériens soit tripléau-dessus de la tête des citoyens démunis.


Slide23 l.jpg

La VÉRITÉ au service des citoyens

L’analogie de la grenouille, qui met en évidence les conséquences funestes de l’inconscience, a été inspirée du livre publié en 2005 par l’écrivain et philosophe suisse-français, Olivier Clerc. Plusieurs des illustrations proviennent du même livre.

  • La grenouille qui ne savait pas qu'elle était cuite

    ... et autres leçons de vie

    Olivier Clerc

    Éditions JC Lattès

    Parution Novembre 2005

  • 216 pages, 10€

http://www.olivierclerc.com/dossiers


Sommes nous d j moiti cuits merci de diffuser ce diaporama sur une grande chelle l.jpg

La VÉRITÉ au service des citoyens

SOMMES - NOUS DÉJÀ À MOITIÉ CUITS ???Merci de diffuser ce diaporama sur une grande échelle.


  • Login