Loi de boyle mariotte application l appareil respiratoire
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 21

Loi de Boyle Mariotte Application à l’appareil respiratoire PowerPoint PPT Presentation


  • 108 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

1 . Poumon  organe clos 2 . Homme = Homéotherme (   constante) 3. Toute  Volume du poumon entraîne une  de la Pression dans les Voies Aériennes 4. Toute  Volume du poumon entraîne une  de la Pression dans les Voies Aériennes.

Download Presentation

Loi de Boyle Mariotte Application à l’appareil respiratoire

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Loi de boyle mariotte application l appareil respiratoire

1. Poumon  organe clos

2. Homme = Homéotherme (  constante)

3.Toute  Volume du poumon entraîne une  de laPression dans les Voies Aériennes

4.Toute  Volume du poumon entraîne une  de laPression dans les Voies Aériennes

Loi de Boyle MariotteApplication à l’appareil respiratoire


Loi de boyle mariotte application l appareil respiratoire

Par convention :

Pression barométrique PB = 0

Si P  PB : elle estconsidérée

Si P PB : elle est considérée

Loi de Boyle MariotteApplication à l’appareil respiratoire

+

-

Inspiration


Notion de pression transmurale ou pression transpari tale pi pe

Notion de Pression transmuraleou pression transpariétale(Pi – Pe)

Pi  Pe Pi = Pe Pi  Pe

PTP  0 0  0

Distendue Repos Rétracté

Force R 0 FD


Loi de boyle mariotte application l appareil respiratoire

RÔLE DES VOIES AERIENNES SUPERIEURESVAS

  • Epuration rapide des particules de gros

  • diamètre

  • Réchauffement et humidification de l’air

  • Résistance à l’écoulement de l’air


Loi de boyle mariotte application l appareil respiratoire

Voies aériennesIntrathoraciques


Loi de boyle mariotte application l appareil respiratoire

  • 1er ordre Bronches souches

  • 2ème ordre Bronches lobaires

  • 3ème ordre Bronches segmentaires

  • 4ème au 15ème Bronchioles lobulaires

  • 16ème ordre Bronchioles terminales

  • 17ème au 19ème ordre Bronchioles respiratoires

  • 20ème au 22ème ordre Canaux alvéolaires

  • 23ème ordre Sacs alvéolaires


Loi de boyle mariotte application l appareil respiratoire

Voies AériennesIntrathoraciques


Loi de boyle mariotte application l appareil respiratoire

Voies AériennesIntrathoraciques

Trachée

Intra-thoracique

(génération 0)

2,5 cm2

Alvéoles

(génération 24)

1m2


Loi de boyle mariotte application l appareil respiratoire

Membrane alvéolaire


Loi de boyle mariotte application l appareil respiratoire

Division dichotomique : 1 bronche mère donne naissance à 2 bronches filles

Augmentation de la Surface de Section (SS) :de 2,5 cm2 (trachée) à1 m2(alvéoles)

Paradoxalement, le max de résistance à l’écoulement de l’air se situe au niveau des grosses Voies Aériennes (SS petite).

Les voies aériennesIntrathoraciques


Epith lium des vait

Epithélium des VAIT

Escalator mucociliaire

Pharynx où il sera dégluti

Stérilisation des Poumons

M

U

C

U

S


Epith lium des vait1

Epithélium des VAIT

Toute altération de la fonction ciliaire ou de la qualité du mucus prédispose aux infections pulmonaires et seul le réflexe de la toux permet d’ évacuer le mucus.

Exemples

La fumée de tabac peut paralyser les cils pendant quelques heures !

La mucoviscidose (maladie génétique)modifie la composition du mucus qui devient déshydraté et collant.


L pith lium alv olaire

L’épithélium alvéolaire

Très mince : e  1

(facilite la diffusion des gaz)

Surface d’échange  50 m2

(augmente les  des gaz diffusés)

Synthèse du surfactant

(film tensioactif)

Macrophages, Ig..

(Défense immunitaires)


Les fibres musculaires lisses bronchiques

Les fibres musculaires lisses bronchiques

Trachée jusqu’aux Bronchioles terminales

Innervation végétative

Leur contraction entraîne un changement de diamètre de la fibre et une augmentation de la résistance des voies aériennes.


Les voies a riennes intrathoraciques

Les voies aériennesintrathoraciques


Loi de boyle mariotte application l appareil respiratoire

Les poumons

Assurentl’homéostasiede laPa O2, de laPaCO2et

dupH : adaptation de laO2 et de la O2 aux besoins métaboliques

Recevant la totalité du Qc, ont un rôlemétabolique:

Dissolution les caillots sanguin

Elimination de produits toxiques (acétone, alcool…)

Synthèse d’enzyme de conversion (endothélium)

Synthèse d’élastase, de protéase….


Loi de boyle mariotte application l appareil respiratoire

Offrent la plus grande surface de l’organisme exposée à l’environnement extérieur(surface d’échange de 70 à 100 m2)

Assurent une fonction d’épuration: Processus Mécanique

Particules inhalées filtrées par le nez ou piégées sur le film de mucus tapissant les VA

Epuration muco-ciliaire et toux

Défenses immunitaires: Processus Cellulaire

Immunoglobulines locales

Macrophages alvéolaires

Lymphocytes alvéolaires

Les mécanismes de défense pulmonaire


Pl vre

Plèvre

Séreuse : double feuillet qui solidarise

Poumons & Cage Thoracique (les contraint à subir les mêmes V).

Existence d’un film liquidien permettant le glissement des feuillets (2 lames de verre accolées)

Existence d’une pression pleurale à la surface du liquide (Ppl) secondaires aux forces élastiques générées par les Poumons et la CT. Cette Ppl = 5 cm H20 en fin d’expiration normale.


Pl vre1

Plèvre

Tout épanchement pleural

liquidien : pleurésie

gazeux : pneumothorax

Collapsus pulmonaire et une gène respiratoire


  • Login