Pour un engagement durable
Download
1 / 51

Pour un engagement durable - PowerPoint PPT Presentation


  • 104 Views
  • Uploaded on

Pour un engagement durable. Pour un engagement durable. Sophie Lacroix Ministère de l’Éducation et du Développement de la Petite enfance du Nouveau-Brunswick ACELF, 27 septembre 2013. Objectif.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about ' Pour un engagement durable' - brooks


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
Pour un engagement durable

Pour un engagement durable

Pour un engagement durable...

Sophie Lacroix

Ministère de l’Éducation et du Développement de la Petite enfance du Nouveau-Brunswick

ACELF, 27 septembre 2013


Objectif
Objectif

Partager quelques réflexions par rapport aux éléments essentiels favorisant la mobilisation et l’engagement de partenaires de différents horizons quant à la réalisation d’un projet citoyen.

Recherches

Expériences professionnelles

et personnelles

Lectures


En survol
En survol

  • Définition de quelques concepts de base

  • Partage d’une expérience professionnelle

  • Quelques éléments essentiels pour la réalisation d’une démarche citoyenne en éducation


Engagement citoyen qu est ce que a veut dire
ENGAGEment Citoyen …QU’EST-CE QUE ÇA VEUT DIRE?


En r sum l engagement citoyen c est
En résuméL’ENGAGEMENT CITOYEN c’est…

Contribuer activement à l’épanouissement de la communauté, de la société ainsi que de celui de nos propres vies.

(adaptation FJFNB, Guide d’engagement jeunesse, p.12).



L engagement citoyen peut se faire
L’engagement citoyen peut se faire…

  • De différentes façons

    S’informer, s’exprimer, voter, créer ou faire partie d’un comité, se faire élire.

  • À différents degrés

    Leadeur, à l’appui.

  • Dans différents secteurs de la société

    Ex. Environnement, causes sociales.

    (adaptation FJFNB, Guide d’engagement jeunesse, p.12).


Fiers francophones citoyens engag s
Fiers francophones, citoyens engagés…

Qu’est-ce que ça veut dire?


L engagement citoyen francophone c est
L'engagement CITOYEN FRANCOPHONE C’EST...

  • Tout ce qui a été dit précédemment…

    +

  • Prendre sa place en tant que francophone

  • Contribuer activement au dynamisme, à l’épanouissement et au rayonnement des communautés, de la langue et la culture d’expression française.


D abord et avant tout
D’abord et avant tout…

L’épanouissement

de l’humain…


Appartenance

Confiance

  • v

Compétence

Autonomie


La politique d am nagement linguistique et culturel en ducation palc

Modèle de collaboration et démarche citoyenne de la communauté acadienne et francophone du Nouveau-Brunswick

La Politique d’aménagement linguistique et culturel en éducation (PALC)


L objectif de la palc
L’objectif de la PALC

Construire ENSEMBLE la meilleure école pour les jeunes acadiens et francophones du Nouveau-Brunswick.


Sa raison d tre suite
Sa raison d’être (suite)…

Permettre à l’ensemble des partenaires en éducationd’accroitre leur capacité à réaliser la double mission de l’école acadienne et francophone, soit la réussite éducative et la construction identitaire.


Un projet de soci t
Un projet de société…

La PALC se veut un contrat social entre le gouvernement et la communauté acadienne et francophone dans lequel est priorisé certains domaines d’intervention :

  • Petite enfance

  • Construction identitaire

  • Réussite éducative

  • Vitalité du système éducatif

  • Partenariat École-Famille-Communauté


R trospective du processus d laboration de la palc
Rétrospective du processus d’élaboration de la PALC

  • 2007

    • États généraux sur les arts et la culture

    • Le plan du ministère de l’Éducation Les enfants au premier plan

  • 2009

    • Publication de la Stratégie globale d’intégration des arts et de la culture

    • Publication du rapport de la Commission sur l’école francophone

    • Mise sur pied du Groupe d’action de la Commission sur l’école francophone (GACÉF)


Le gac f
Le GACÉF

  • Coprésidé par la présidence de la Fédération des conseils d’éducation du NB et le ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance:

    • Fédération des conseils d’éducation du NB

    • Ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance

    • Association acadienne des artistes professionnel.le.s du NB

    • Association des enseignantes et enseignants francophones du NB

    • Association francophone des parents du NB

    • Conseil d’éducation des district scolaires

    • Directions générales des districts scolaires

    • Fédération des jeunes francophones du NB

    • Société de l’Acadie du NB

    • Association des directions d’école francophones du NB

    • Fédération d’alphabétisation du NB

    • Université de Moncton, faculté d’éducation


R trospective du processus d laboration de la palc suite
Rétrospective du processus d’élaboration de la PALC (suite)

  • 2010 (janvier-mars)

    • Adoption du processus d’élaboration de la PALC par le GACÉF

    • Identification des 5 axes d’intervention de la PALC (GACÉF)

    • Élaboration des éléments de vision, mission, valeurs et principes directeurs (GACÉF)

  • Avril 2010 à juin 2012

    • Mise en place des comités sectoriels

    • Rencontres consultatives des 5 comités sectoriels (6 à 7 jours par comité)

    • Analyse des informations recueillies

    • Élaboration de synthèses des consultations

    • Approbation des synthèses par les membres du GACÉF

    • Recension des écrits par l’Institut canadien de recherche sur les minorités linguistiques


R trospective du processus d laboration de la palc suite1
Rétrospective du processus d’élaboration de la PALC (suite)

  • Juillet 2012 à ce jour

    • Élaboration des textes

    • Forum de la PALC (juin 2013)

      • Présentation des travaux aux différents partenaires

      • Annonce à l’Assemblée législative

      • Célébration de l’aboutissement des travaux

    • Révision des textes à la suite des commentaires (experts et différents partenaires)

    • Dernières étapes avant la publication

  • Quelques retombées


Plus de 200 leadeurs engag s
Plus de 200 leadeurs engagés (suite)

  • La communauté acadienne et francophone du NB

    • AAAPNB, AEFNB, AFMNB, FJFNB, FANB, AFPNB, U de M, CCNB, SANB, ANBIC, FCED, PIP (Sud-Est), SEPENB, Centre de ressources familiales PA, CPSC, Réseau d’appui aux ayants droit, RADARTS , Forum des organismes acadiens et Stratégie jeunesse.

      Le système éducatif

    • Les conseils d’éducation, les comités de parents, les directeurs généraux et directeurs de l’éducation de l’ensemble des districts scolaire, les agents pédagogiques, directions d’école, enseignants, fonctionnaires de différents ministères, l’université de Moncton.


Plus de 200 leadeurs engag s1
Plus de 200 leadeurs engagés (suite)

  • Les ministères partenaires

    • Culture, Tourisme et Vie saine, Développement social, Affaires inter, Éducation postsecondaire, Formation et Travail, Secrétariat de la croissance démographique, Santé.

  • Plus de 70 jeunes ont été consultés


Un processus dont le succ s repose sur
Un processus dont le succès repose (suite)sur…

l’adhésion

la participation

la collaboration

l’enthousiasme

…de l’ensemble des partenaires en éducation.


Tre conscient des d fis groupes composition h t rog ne
Être conscient des défis (suite)Groupes à composition hétérogène

Historique de collaboration entre les différents secteurs;

Existence de préjugés, de méfiance;

Absence d’un langage commun;

Absence d’une vision commune;

Composition sujette à de fréquents changements;

Efficacité réduite pour des résultats à court terme.


Être conscient des avantages (suite)

Groupes à composition hétérogène

  • Solutions créatives et novatrices;

  • Responsabilités et leadeurship partagés;

  • Partage des ressources et des expertises;

  • Mise en œuvre des stratégies à tous les paliers d’intervention;

  • Résultats et retombées durables.


4 l ments essentiels
4 éléments essentiels (suite)

Atmosphère

Approche

Attitudes

Actions

Christenson et Sheridan. (2001). Schools and familiescreating essential connections for learning.



Tout le monde tire sur son bord personne a jamais tord

Vincent Vallières vocabulaire commun

Tout le monde tire sur son bord… personne a jamais tord…




LA COMMUNICATION vocabulaire communOser être authentique et transparent …




Déterminer les objectifs, les domaines d’intervention vocabulaire commun

Se doter d’un plan d’actions (responsabilités et leadeurship partagés)


Utiliser les forces et reconna tre les limites de chacun

Utiliser les forces et reconnaître les limites vocabulaire communde chacun.

Pour l’élaboration du plan d’actions ainsi que pour sa mise en œuvre.


Saisir les opportunit s penser en dehors de la boite oser r ver
Saisir les opportunités! vocabulaire communPenser en dehors de la boite!Oser rêver!


L intelligence collective la co construction d id es
L’intelligence collective: vocabulaire communLa co-construction d’idées


Le d veloppement de la capacit collective
Le développement de la capacité collective vocabulaire commun

Formations, réflexions, échanges de connaissances et d’expertises, mentorat.


L enfant au c ur
L’enfant au cœur… vocabulaire commun

De la vision

Des discussions

Du projet…


Je crois vocabulaire communque l’on peut mesurer le succès d’une société par la place et à l’avenir qu’elle réserve à la jeunesse…

Luc Picard





Par et Pour les jeunes jeunes dans votre milieu?

http://www.radio-canada.ca/widgets/mediaconsole/medianet/6519665


«Prends du temps pour t'arrêter, regarder et écouter de façon à ne rien perdre et à pouvoir tout apprécier.»– Eileen Caddy


Passer l action en 5 temps
Passer à l’action en façon à ne rien perdre et à pouvoir tout apprécier.»5 temps…

  • Explorer

  • Planifier

  • Implanter

  • Promouvoir et célébrer

  • Évaluer

    En impliquant l’ensemble des partenaires

    tout au long du processus

    Adaptation de Deslandes (2010).


Pour un engagement durable1

Pour un engagement durable façon à ne rien perdre et à pouvoir tout apprécier.»

Les 5 P de l’engagement citoyen pour l’épanouissement de la francophonie


P façon à ne rien perdre et à pouvoir tout apprécier.»enser ensemble

Passion

Par et Pour les jeunes

Partenariat

Plaisir


R f rences
Références façon à ne rien perdre et à pouvoir tout apprécier.»

  • Christenson, S.L. et Sheridan. S.M. (2001). Schools and familiescreating essential connections for learning. New York: The GuilfordPress.

  • Deslandes, R. (2010). Les conditions essentielles à la réussite des partenariats école-famille-communauté. Disponible en ligne: http://rire.ctreq.qc.ca/media/pdf/Coeureaction_Cond-essent_FINAL.pdf

  • FJFNB. Guide d’engagement jeunesse C’est ma communauté. Disponible en ligne: http://www.cestmacommunaute.ca/fichiers/animation/loader.swf


ad