Evolution g n rale du d veloppement des t l communications
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 38

Evolution générale du développement des télécommunications PowerPoint PPT Presentation


  • 77 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Evolution générale du développement des télécommunications. Saburo TANAKA Conseiller Séminaire régional sur les coûts & tarifs Bamako, Mali 7-9 avril 2003. Ordre du jour. Situation du marché Dans le monde en général En Afrique Téléphonie (fixe) Tendance future

Download Presentation

Evolution générale du développement des télécommunications

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Evolution g n rale du d veloppement des t l communications

Evolution générale du développement des télécommunications

Saburo TANAKA

Conseiller

Séminaire régional sur les coûts & tarifs

Bamako, Mali7-9 avril 2003


Ordre du jour

Ordre du jour

  • Situation du marché

    • Dans le monde en général

    • En Afrique

  • Téléphonie (fixe)

    • Tendance future

    • Ce qui doit être fait en Afrique (USO)

  • Cellulaire

    • Tendance future

    • Que faire pour être compétitif?

  • Internet

    • Connectivité dans les PMA


Evolution g n rale du d veloppement des t l communications

La révolution mobile

Réseaux fixes/Utilisateurs de mobiles

Échelle mondiale, en millions

1'400

Utilisateurs

1'200

Lignes fixes

1'000

800

600

400

200

0

1993

1995

1997

1999

2001

2003

Source: ITU World Telecommunication Indicators Database.


Evolution g n rale du d veloppement des t l communications

Evolution des revenus (en milliards US$)

1000

900

14%

800

Autres: Données, Internet,

lignes louées, telex, etc

700

600

Mobile

39%

500

Int'l

Revenus du service (US$ milliards)

400

8%

300

200

Téléphone/fax (domestique)

39%

100

0

90

91

92

93

94

95

96

97

98

99

00

01

02

Source: ITU.


Le mobile et internet vrais jumeaux n s deux ans d intervalle

Le mobile et Internet: Vrais jumeaux nés à deux ans d’intervalle ?

Utilisateurs (millions) et pénétration par 100 pop.

1,000

18

Abonnés mobile

16

Utilisateurs Internet

800

14

Pénétration du mobile

12

Pénétration d’Internet

600

10

8

400

6

4

200

2

0

0

1992

93

94

95

96

97

98

99

2000

01


R partition par r gion d utilisateurs du mobile et d internet 2001

Répartition par région d’utilisateurs du mobile et d’Internet, 2001

Estimation du nombre d’utilisateurs d’Internet, 500 millions

Asie-Pacifique

38%

Amériques,

28%

Asie-Pacifique,

Europe,

32%

Amériques,

Africa,

31%

37%

3%

Europe,

29%

Utilisateurs de mobiles948 millions

Africa, 1%


Evolution des abonn s t lephoniques

Evolution des abonnés télephoniques


R partition r gionale des abonn s t l phoniques dans le monde

Répartition régionale des abonnés téléphoniques dans le monde

Afrique & Etats arabes

100%

Amériques

80%

60%

Europe

40%

Source: ITU Asia-Pacific Telecom Indicators

20%

Asie-Pacifique

0%

1991

1996

2001


Lignes t l phoniques principales

Lignes téléphoniques principales


Evolution g n rale du d veloppement des t l communications

Trafic téléphonique international


Evolution g n rale du d veloppement des t l communications

Revenus des télécommunications


Evolution g n rale du d veloppement des t l communications

Liste d’attente pour lignes téléphoniques


Evolution g n rale du d veloppement des t l communications

Investissements dans les Telecom


Taux de p n tration par foyer de diff rents services domestiques en malaisie

Taux de pénétration par foyerde différents services domestiques en Malaisie

Téléviseurs

95%

Lignes fixes

75%

59%

Téléphones mobiles

54%

22%

Total des ménages

PC

24%

En zone urbaine

9%

En Zone rurale


Repr sentation graphique de quatre provisions de service universel

Représentation graphique de quatre provisions de service universel

SERVICES

Téléphonie basique

Internet

Objectif 1:

Accès collectif

aux services téléphoniques

basiques et au téléphone public

Objectif 3:

Accès collectif aux services d’accès à Internet

Accès collectif

TYPE D’ACCÈS

Objectif 2:

Accès individuel aux

services téléphoniques

basiques

Objectif 4:

Accès individuel auxservices d’accèsà Internet

AccèsIndividuel


R glementation du psu graphique

Règlementation du PSU - Graphique

Desservi Connecté

Mise en place du service universel

Rapport d’activités

Conformité aux normes QOS

Licenciés

Désignation du fournisseur de service universel

Estimation du PSU

Réclamations

Fond du PSU

Projet de plan de service universel

Notification des objectifs du service universel


Evolution g n rale du d veloppement des t l communications

Points essentiels choisis

  • Coût de la fourniture du service universel

    • la commission doit rétribuer à l’aide du fond de S.U. les fournisseurs de S.U. désignés, pour les coûts occasionnés par la mise en place du plan de S.U. contenant les objectifs.

    • Le coût net de la mise en place du plan de S.U. approuvé est calculé comme suit:

      Coût PSU = coût esquivé – revenu attendu

  • Fond PSU

    • Contribution - des licenciés pour 6% de leurs revenus net. Seulement si leurs revenus > RM500,000.

    • La Commission doit maintenir un compte séparé pour le fond USP– Rapport annuel et état des comptes


Politique de service universel mise en place sur le march

Politique de service universel Mise en place sur le marché

Source: ITU/BDT Tariffs Policies Database


Comment sont financ s les co ts de votre service universel

Comment sont financés les coûts de votre service universel

Source: ITU/BDT Tariffs Policies Database


D lai d absorbtion du d ficit d acc s r quilibrage des co ts

Délai d’absorbtion du déficit d’accès(Rééquilibrage des coûts)

Source: ITU/BDT Tariffs Policies Database


Le mobile les secrets de son succ s

Le mobileles secrets de son succès

  • Pourquoi le mobile augmente-t-il dix foix plus vite (~55% p.a.) que les réseaux fixes à l’échelle internationale (~5.5% p.a.)?

  • Pour quelles raisons l’utilisateur du mobile est-il beaucoup plus jeune que l’utilisateur du fixe?

  • Pour quelles raisons les utilisateurs téléphonent de leur mobile alors qu’ils pourraient le faire depuis leur ligne fixe pour un prix moindre?

  • Quel est le secret du succès du mobile?

    Options tarifaires


Evolution g n rale du d veloppement des t l communications

Sélection d’options tarifairesOrange (UK)

Source: http://www.uk.orange.net/kit/index.html.


Prix d acc s au mobile en baisse moyenne en us 1992 2000

Prix d’accès au mobile en baisse Moyenneen US$, 1992-2000

Note:CAGR = Compound Annual Growth rate.Source: ITU “World Telecommunication Development Report 1999: Mobile cellular”


Evolution g n rale du d veloppement des t l communications

Dépense par mois

14 % des plus gros

Prendre soin des gros consommateurs

Revenu moyen

consommateurs

par utilisateur (ARPU)

génèrent 53% du

revenu

53%

14%

36%

22%

8%

24%

3%

40%

Consommateurs

40 % des consommateurs

à faible pouvoir d’achat

génèrent 3% du

Source: Price Waterhouse Coopers, based on Canadian data.

revenu


G n rations de mobiles hong kong chine million d utilisateurs

Générations de mobiles: Hong Kong, Chine (million d’utilisateurs)

7

2.5G users

6

Other prepaid

"Activated"

5

prepaid

4

users

Analogue

PCS 1.7/ 1.8 GHz

3

Source: ITU Asia-Pacific Telecom Indicators.

OFTA

2

Digital, 800/900 MHz

1

0

1995

1996

1997

1998

1999

2000

2001

2002.8


Opportunit s d appel dans le monde

Opportunités d’appel dans le monde

5.0%

0.3%

5.0%

7.5%

19.9%

1993

89.7%

52.7%

23.4%

26.7%

Fixed-to-

Mobile-to-

19.9%

fixed

mobile

1998

Mobile-to-

Fixed-to-

fixed

mobile

25.0%

25.0%

2003

Source: ITU Fixed-Mobile Interconnect website: http://www.itu.int/interconnect


Abonn s au service mobile

Abonnés au service mobile


R partition g ographique des utilisateurs d internet

W. Europe

LAC

25%

5%

North

America

32%

C&E

Europe

3%

Africa

Asia-

Pacific

33%

1%

Arab

States

1%

Répartition géographique des utilisateurs d’Internet


Les pmas reculent encore quelle part d utilisateurs internet pour eux

Les PMAs reculent encore:Quelle part d’utilisateurs Internet pour eux ?

25%

LDCs

Représentent 10.6% de la population mondiale

20%

China

= 0.2% des utilisateurs d’Internet

15%

Other

10%

Emerging

Economies

5%

LDCs

0%

1995

1996

1997

1998

1999

2000

Source: ITU World Telecommunication Development Report, 2002: Reinventing Telecoms


Barri res la connectivit dans les pmas

Barrières à la connectivité dans les PMAs

  • Barrières réglementaires

    • Beaucoup de PMA restent en situation de monopole, y compris pour les données et pour le trafic Internet

    • Certains restraignent l’entrée de leur marché aux ISPs

  • Barrières économiques

    • Coûts élevés de location des lignes internationales pour certains marchés, particulièrement pour ceux sans infrastructure concurrentielle

    • Là où la demande IP est faible, les coûts unitaires de largeur de bande sont plus élevés que là où la demande est élevée (économies d’échelle)

    • Bcp de pays ne sont pas désservis en câbles internationaux (ex., pays entouré de terres, petits états insulaires)


Le probl me du retardataire

Le problème du retardataire

  • Au départ Internet était:

    • Nord Américain

    • Non lucratif

    • Principalement pour le courrier électronique et les transferts de fichiers

  • Au milieu de années 90s, Internet:

    • S’était étendu aux pays de l’OCDE

    • Avait commencé à “privatiser” le réseau dorsal

    • Était devenu principalement une voie pour le Web

  • En 2005, Internet sera peut-être:

    • disponible dans le monde entier

    • une entreprise purement commerciale

    • utilisé principalement pour le transfert de multimédia


Bandwidth begins with b

Bandwidth begins with “B”

Source: ITU World Telecommunication Development Report, 2002: Reinventing Telecoms


760 millions d africains partagent moins de connectivit ip que 400 000 luxembourgeois

760 millions d’Africains partagent moins de connectivité IP que 400’000 Luxembourgeois

Africa's IP bandwidth (Mbit/s)

1'400

0.3%

Africa's share of

1'200

global total

1'000

0.2%

800

600

0.1%

400

200

0

0.0%

1999

2000

2001

Source:ITU African Telecom Indicators, adapted from TeleGeography Inc. “Packet Geography, 2002”.Note: Figures are for mid-year.


M me au sein de l afrique de larges disparit s sont videntes

Même au sein de l’Afrique, de larges disparités sont évidentes

Répartition de la largeur de bande

Internationale en Afrique, 2001

100%

90%

South

80%

Africa

70%

60%

50%

Northern

40%

Africa

30%

Sub

20%

Saharan

10%

Africa

0%

Population

Bandwidth

Source: ITU World Telecommunication Development Report, 2002: Reinventing Telecoms


R ussite de deux pmas

Réussite de deux PMAs

  • Nepal

    • Augmentation de 16-fold de connectivité IP dans les 8 mois qui ont suivi la libéralisation du marché VSAT en 1999

    • Les plus bas prix d’accès IP de toute l’Asie du sud

    • MAIS, l’ouverture du marché VSAT a provoqué une chute drastique du trafic téléphonique entrant/des règlements

  • Ouganda

    • Suite à l’arrivée d’un deuxième opérateur national, MTN Uganda et à la libéralisation du marché VSAT, augmentation rapide du réseau

    • Neuf ISPs différents se partagent les passerelles internationales

    • MAIS, la capacité nationale totale est inférieure à 20 Mbit/s

Source: Internet Diffusion Case Studies at: http://www.itu.int/ti/casestudies


Il faut faire quelque chose

Il faut faire quelque chose...

  • Etude de practicabilité d’un projet international pour augmenter la connectivité IP dans les PMAs

  • Evaluer les points réglementaires, économiques et commerciaux et chercher les preuves d’un échec du marché

  • Les VSATs peuvent-ils fournir une solution?

    • Les cas du Népal et de l’Ouganda qui ont ouvert avec succès leur marché VSAT peuvent vraiment changer les choses

    • Mais les VSATs sont chers

  • Comment arriver à une solution?

    • Fournir “une prime” sans intervenir dans les opérations des forces du marché (éviter de devenir dépendant des donnateurs étrangers)

    • Travailler avec les ISPs plutôt qu’avec l’utilisateur final.


Points discuter

Points à discuter

  • Y a-t-il un problème?

    • La connectivité IP est-elle plus onéreuse et plus rare dans les PMAs?

    • Les prix de connectivité plus élevés engendrent-ils des prix d’accès plus élevés?

  • Peut-il être résolu?

    • Ce qui peut être fait par les PMAs? (e.g., liberaliser les marchés VSAT, libéraliser les marchés des FSIs)

    • Ce qui peut être fait par la communauté internationale.

  • Comment structurer le projet?

    • Quels donnateurs, quelles agences, quels joueurs?

    • Comment compter sur DOT Force, UN ICT Task Force etc?


  • Login