Intercompr hension des langues romanes dans les zones frontali res
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 12

Intercompréhension des langues romanes dans les zones frontalières PowerPoint PPT Presentation


  • 70 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Intercompréhension des langues romanes dans les zones frontalières. Le cas de la frontière entre le Brésil et l’Uruguay Gimena PEREZ-CARABALLO Master 2 Recherche Psychologie Interculturelle. Contexte.

Download Presentation

Intercompréhension des langues romanes dans les zones frontalières

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Intercompr hension des langues romanes dans les zones frontali res

Intercompréhension des langues romanes dans les zones frontalières

Le cas de la frontière entre le Brésil et l’Uruguay

Gimena PEREZ-CARABALLO

Master 2 Recherche

Psychologie Interculturelle


Contexte

Contexte

  • Recherches sur l’identité frontalière

  • M1: Identité des frontières: une identité en morceaux? Etude sur la population frontalière française de la région franco-genevoise

  • M2: Construction identitaire dans les espaces frontaliers: quel lien entre appartenance territoriale et identité linguistique?

    Le cas de la population habitant à la frontière entre le Brésil et l’Uruguay


Contexte de la recherche actuelle

Contexte de la recherche actuelle


Situation linguistique

Situation linguistique

  • Deux langues

    • Portugais

    • Espagnol

  • Deux dialectes

    • Portuguésdel Uruguay (PU)  Portuñol

    • Português Gaúcho da Fronteira (PGF)

  • Intercompréhension

  • Contexte?

  • Interlocuteurs?


Le portu ol

Le portuñol

Dénominations académiques:

  • Dialecto Fronterizo (Rona, 1959)

  • Dialectos Portugueses del Uruguay

    (Elizaicin, Behares, Barrios, 1987)

  • Portugués del Uruguay (Carvalho, 2007)

  • Académique: Portugués del Uruguay

  • Populaire: Portuñol

  • Local: brasilero


Le portu ol1

Le portuñol

  • Raisons expliquant sa présence:

  • Historiques

  • Echanges contact culturel et linguistique

  • Médias télévision

  • Frontière bilingue et diglossique

    Communauté bilingue où les langues ont des fonctions sociales différentes (Carvalho, 2007)

    La diglossie se situe entre deux variétés d’une langue: l’une haute, l’autre basse(Ferguson, 1959)


Utilisation espagnol portunol

Utilisation Espagnol/portunol

  • En fonction du contexte:

  • Espagnol: écoles, institutions, administrations, églises, hôpitaux, poste, banque, police, etc.

  • Portuñol: rue, maison, amis, famille, loisirs, quartier. Sentiments, histoires, anecdotes

  • En fonction de l’interlocuteur

  • Espagnol: enseignants, personnes d’autres villes

  • Portuñol: amis, voisins


Langue dialecte

Langue/ Dialecte

  • Valorisation/ dévalorisation

    assimilation à la langue de prestige

  • Permis/ interdit

  • Classe moyenne-haute/ classe basse

  • Cultivé/ analphabète

  • Supériorité sociale/marginalisation

  • Identité nationale/identité locale


Vers une valorisation du dialecte

Vers une valorisation du dialecte…?

  • Master en « Etudes frontalières »

  • Importance de la langue maternelle

  • Livre de poèmes en Portuñol: Fabian Severo

  • Musiques en Portuñol:

    • Chito de Mello

    • Enrique Diaz


Intercompr hension des langues romanes dans les zones frontali res

Miña lingua le saca la lengua al disionario,

bailaum pagode encima dus mapa

y fascom a túnica y a moñaumacometa

pravoar, livre y solta pelu seu.

Semo da frontera,

neimdaquíneimdalí ,

no es noso u suelo que pisamo

neim a lingua que falemo.

Fabian Severo, 2010


  • Login