Le théâtre
Sponsored Links
This presentation is the property of its rightful owner.
1 / 38

Le théâtre à travers l’histoire PowerPoint PPT Presentation


  • 746 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Le théâtre à travers l’histoire. Le théâtre dans l’Antiquité. Dans la Grèce antique, les représentations théâtrales faisaient partie des fêtes religieuses. Dionysos, dieu du vin et de la fête. Elle se donnait dans des théâtres en plein air.

Download Presentation

Le théâtre à travers l’histoire

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Le théâtre

à travers l’histoire


Le théâtre dans l’Antiquité


Dans la Grèce antique, les représentations théâtrales faisaient partie des fêtes religieuses.

Dionysos, dieu du vin et de la fête.


Elle se donnait dans des théâtres en plein air.

Même les spectateurs éloignés pouvaient entendre les acteurs et identifier les personnages.


gradins

orchestre

scène


Tous les rôles étaient tenus par des hommes. Ils les incarnaient grâce à des costumes et des masques appropriés. Les masques servaient de porte-voix.


Les genres théâtraux et les principaux auteurs

  • La tragédie:

    Fatalité de l’homme face à son destin.

    Eschyle, Sophocle, Euripide

  • La comédie

    Satire de la société contemporaine.

    Aristophane


  • À l’époque romaine, on joue davantage des pièces comiques.

  • On améliore l’acoustique des théâtres en construisant des murs de scène.

  • Principaux auteurs : Plaute, Térence.


Le théâtre au Moyen Âge


  • Le théâtre est lié à la religion. Pour instruire un public, le plus souvent illettré, on joue sur les parvis des églises des épisodes de la vie des saints (les mystères) ou tirés de la Bible (les miracles).


Mise en scène de la vie de Saint Georges, patron du village, près de l’église.


Il y a aussi un théâtre pour faire rire et se moquer : les soties et les farces(La farce du Maître Patelin).


Les "sots" fondent leur système de satire sur cette hypothèse que la société tout entière est composée de fous.


Farces: Aventures et mésaventures de la vie quotidienne.


Le théâtre au XVIe siècle


  • Le théâtre se professionnalise, devient spectacle de divertissement : des troupes d’acteurs professionnels se constituent et jouent dans des salles spécialisées, où les décors tentent de créer l’illusion du réel.

  • Les rôles de femmes sont encore tenus par de jeunes garçons encore pubères.

  • Ce n'est qu'après 1660 que les femmes seront admises pour jouer les rôles féminins.


Jean-Antoine Watteau - ItalianComedians


Commedia dell'arte - troupe Gelosi


La commedia dell’arte

  • Genre du théâtre italien.

  • Il crée des personnages tels qu’Arlequin, Pantalon, Colombine, Scaramouche, Pierrot, etc,

  • Ils sont des caricatures des personnagescomiquestraditionnels: le domestique, le vieillard stupide, le couple d’amoureux, l’avocat, le médecin, etc.

  • Ces personnages apparaissent dans des centaines de pièces.

  • Les acteurs improvisent sur des canevas d’histoire qui indiquent les entrées et sorties et la direction que doit prendre l’intrigue.


Pantalon

Il dottore


Arlequin

Colombine


  • En Angleterre, William Shakespeare compose des pièces où se mêlent comédie et tragédie, où le spectateur assiste « en direct » à nombre d’assassinats ou de morts violentes.

Hamlet


Le théâtre au XVIIe siècle


  • Sous le règne de Louis XIV, en France, naît le théâtre classique.

  • Il se caractérise par :

  • la règle des trois unités : unité de lieu (un seul décor), unité de temps (un seul jour), unité d’action (une seule intrigue).

  • la séparation des genres (comédie et tragédie).

  • la bienséance et la vraisemblance.

Nicolas Boileau


  • Principaux auteurs : Corneille et Racine (tragédie), Molière (Comédie).

Molière


Le théâtre au XVIIIe siècle


  • C’est le triomphe de la comédie où est critiquée l’inégalité sociale.

Marivaux

Beaumarchais


Le comédien Dazincourt (v. 1740-1809) a créé le rôle de Figaro dans le Barbier de Séville (1775) puis dans le Mariage de Figaro (1784) pour la Comédie française.


Le théâtre au XIXe siècle


  • Le drame romantique se réfère à Shakespeare pour bousculer les règles du théâtre classique.

  • Les drames de Victor Hugo, Alfred de Musset mêlent tragique et comique, varient les lieux, durent plusieurs jours.

Victor Hugo


Bataille d’Hernani : querelle littéraire et idéologique qui a opposé en 1830, autour de la représentation d’une pièce de Victor Hugo (Hernani), les partisans du classicisme et du romantisme.


  • Se développe également un théâtre de pur divertissement : le vaudeville avec Eugène Labiche et Georges Feydeau, fondé sur des quiproquos et des contretemps qui font rire.


Le théâtre au XXe siècle


  • Tous les genres se renouvellent et se développent.

  • De nouvelles tendances apparaissent tel le théâtre de l’absurde illustré par Beckett et Ionesco, pour montrer l’absurde de la condition humaine. Beckett, En attendant Godot


Représentation du Retour au désert, de Bernard-Marie Koltès, au Théâtre de la Ville (à Paris) en septembre 1995, dans une mise en scène de Jacques Nichet.


FIN


  • Login