Barcelonnette
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 35

avec l' ARIÉ.... JOIE PowerPoint PPT Presentation


  • 80 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Barcelonnette. Villages Alpins. avec l' ARIÉ.... JOIE. Au Clic. St Véran. Balade dans les villages alpins A la limite du Piémont italien, les contrées des Alpes, hautes et basses, Offrent la douceur de vivre proche de la Provence et de la barre des Écrins,

Download Presentation

avec l' ARIÉ.... JOIE

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Avec l ari joie

Barcelonnette

Villages Alpins

avec l' ARIÉ.... JOIE

Au Clic

St Véran


Avec l ari joie

Balade dans les villages alpins

A la limite du Piémont italien, les contrées des Alpes, hautes et basses,

Offrent la douceur de vivre proche de la Provence et de la barre des Écrins,

Véritables départements montagnards alpins aux villages perchés, sans jasses,

Où se mêlent agréablement l’activité artisanale et la joie du ski sans fin.

A la frontière des royaumes de France et de la Savoie des ducs,

Rendue inviolable par Vauban, Entrevaux et sa forteresse sans viaduc

Surplombant un méandre du Var, protégé par ses aveugles murailles,

Son bourg est relié à la citadelle par une rampe hérissée de portes sans failles.

L’écheveau des rues étroites de la cité abrite des échoppes médiévales,

Quant au palais épiscopal il rappelle François 1er pour sa « singulière affection »

On pénètre dans la vieille ville par le pont-levis de la Porte Royale,

Les beaux hôtels, illustrant la vie aristocratique du Grand Siècle des créations.

Agrippée à flanc de falaise, une crèche protégée par son étoile d’Orion,

Moustiers-Sainte-Marie, renommée pour sa faïence aux décors polychromes,

Son enchevêtrement de rues étroites où s’alignent les maisons d’ocre monochrome,

Menant à la placette où trône le clocher de style lombard de N.D.de l’Assomption.

Un sentier jalonné d’oratoires conduit à N.D. de Beauvoir, petite chapelle,

Où en gravissant la triple centaine de marches, il faut lever la tête,

Que de mystères dans cette étoile dorée suspendue par une chaîne surréelle,

Entre les deux falaises au-dessus du village, par un croisé rentré de Terre Sainte.


Avec l ari joie

A la limite du Piémont italien, les contrées des Alpes, hautes et basses,

offrent la douceur de vivre proche de la Provence et de la barre des Écrins,

Véritables départements montagnards alpins aux villages perchés, sans jasses,

où se mêlent agréablement l’activité artisanale et la joie du ski sans fin.


Avec l ari joie

Les Mées proche du Plateau de Valensole

Méias, désignant les meules de foins en provençal, se caractérise par ses Pénitents rocheux évoquant un groupe de moines coiffés decapuches pointues


Avec l ari joie

Sur les poudingues du plateau de Valensole le lavandin embaume le terroir alors que la « rabasse », ce diamant noir provençal, se niche sous les chênes

Pratiquée depuis des siècles la culture de l’olivier permet de fabriquer l’huile de Provence, protégée depuis 2007 par une Appellation d’Origine Contrôlée


Avec l ari joie

Barcelonnette au carrefour de

la Provence, du Piémont

et du Dauphiné, au coeur

de la vallée de l’Ubaye

à deux pas de l’Italie du Nord

Villa mexicaine construite par des émigrés de la vallée de l’Ubaye, « les barcelonnettes » ayant fait fortune au Mexique dans le textile et la banque au 19°s. et début du 20°s.


Avec l ari joie

Proche de Barcelonnette, Pra-Loup la station de ski qui offre le plus grand espace skiable des Alpes du Sud en liaison avec le Val d’Allos

Le Brec de Chambeyron, ou « Dent cassée » domine le massif de l’Ubaye du haut de ses 3 389 m


Avec l ari joie

Au cœur de ses célèbres grès, le village médiéval de Annot, étape de la ligne Digne-Nice du Train des Pignes, vous permettra de baguenauder à travers la « Chambre et les Jardins du Roi », le « Défilé des Garambes » tout en admirant la « Dent du Diable »


Avec l ari joie

A la frontière des royaumes de France et de la Savoie des ducs,

rendue inviolable par Vauban, Entrevaux et sa forteresse sans viaduc

Surplombant un méandre du Var, protégé par ses aveugles murailles,

Son bourg est relié à la citadelle par une rampe hérissée de portes sans failles.


Avec l ari joie

On pénètre dans la vieille ville par le pont-levis de la Porte Royale,

Les beaux hôtels, illustrant la vie aristocratique du Grand Siècle des créations.

L’écheveau des rues étroites de la cité abrite des échoppes médiévales,

Quant au palais épiscopal il rappelle François 1er pour sa « singulière affection »


Avec l ari joie

Agrippée à flanc de falaise, une crèche protégée par son étoile d’Orion,

Moustiers-Sainte-Marie, renommée pour sa faïence aux décors polychromes,

Son enchevêtrement de rues étroites où s’alignent les maisons d’ocre monochrome,

Menant à la placette où trône le clocher de style lombard de N.D.de l’Assomption.


Avec l ari joie

Un sentier jalonné d’oratoires conduit à N.D. de Beauvoir, petite chapelle,

Où en gravissant la triple centaine de marches, il faut lever la tête,

Que de mystères dans cette étoile dorée suspendue par une chaîne surréelle,

Entre les deux falaises au-dessus du village, par un croisé rentré de Terre Sainte.


Avec l ari joie

Serpent turquoise cheminant au fond du canyon, le Verdon file rejoindre la Durance

Joyau minéral où l’on admire le long de ses gorges son filet d’eau étincelant,

Au Point Sublime, c’est haut, c’est beau, c’est fort, c’est grand,

Vous êtes transporté jusqu’à l’infini du ciel où planent les vautours aux ailes immenses.

En fin de journée, au plus près des falaises dont il capte la chaleur,

On ne se lasse pas de voir planer ce géant des airs porté par les invisibles courants,

Devenu la star ailée de ce site d’exception, il partage le ciel avec l’aigle sans peur,

Toujours royal dans son vol rectiligne et altier, toutes plumes en avant.

Posé sur un escarpement rocheux, entouré d’un paysage de chênes liégeux ,

Simiane la Rotonde, dont Prosper Mérimée fit classer l’ancien donjon

Des comtes de Sault, sorte de temple du soleil moyenâgeux,

La commune rayonne entre lavandin et lavande, son or bleu fleurant si bon.

Niché au cœur de la vallée de l’Aigue blanche, Saint-Véran,

Le pays où les coqs picorent les étoiles, au cœur du parc naturel du Queyras,

Les amoureux de la nature s’y retrouvent l’été pour le parcours des as

C’est là aussi que les bergers provençaux pratiquent l’élevage transhumant.

Ici les cadrans solaires mesurent le temps, image mobile de l’immobile éternité,

La vie se déroulant dans les maisons traditionnelles bâties en mélèze,

Du « caset » en pierre du rez-de-chaussée, servant de grange et d’étable balaise,

Au « fuste » supérieur en rondins de bois, réservé à l’habitation de l’hiver à l’été.

Coupé du monde jusqu’ à une date récente la moitié de l’année,

Le plan du bourg démontre l’ingéniosité de ses habitants,

Avec des maisons en bois orientées vers le sud, dans des quartiers séparés,

Isolés du feu, possédant leur fontaine et leur four à pain d’antan.


Avec l ari joie

Serpent turquoise cheminant au fond du canyon, le Verdon file rejoindre la Durance,

Joyau minéral où l’on admire le long de ses gorges son filet d’eau étincelant


Avec l ari joie

Au Point Sublime, c’est haut, c’est beau, c’est fort, c’est grand,

Vous êtes transporté jusqu’à l’infini du ciel où planent les vautours aux ailes immenses.


Avec l ari joie

En fin de journée, au plus près des falaises dont il capte la chaleur,

On ne se lasse pas de voir planer ce géant des airs porté par les invisibles courants,

Devenu la star ailée de ce site d’exception, il partage le ciel avec l’aigle sans peur,

Toujours royal dans son vol rectiligne et altier, toutes plumes en avant.


Avec l ari joie

Posé sur un escarpement rocheux, entouré d’un paysage de chênes liégeux ,

Simiane la Rotonde rayonne entre lavandin et lavande, son or bleu fleurant si bon

Prosper Mérimée fit classer l’ancien donjon

des comtes de Sault, sorte de temple du soleil moyenâgeux


Avec l ari joie

Nous finirons ce périple dans les Alpes de Hte Provence par Manosque, au pied du Mt d’Or des collines du Lubéron dont Jean Giono, l’enfant du pays ayant résidé dans sa maison « Lou Paraïs » jusqu’en 1970 disait :

« Ce sein rond est une colline, la chaleur pétillait sur les tuiles, le soleil n’avait plus de corps, il était frotté comme une craie aveuglante sur tout le ciel. Les collines étaient tellement blanches qu’il n’y avait plus d’horizon. »


Avec l ari joie

Changement de décor en passant des Basses aux Hautes Alpes

Dominant la vallée de la Romanche, face à l’imposant glacier de la Meije et ses 3 983 m, La Grave groupe ses maisons en pierres aux toits de lauzes à 1 500 m d’altitude

Par ses « trabucs », ruelles étroites, vous atteindrez la « cime », le haut du village dominé par l’église romane du 12°s., N.D. de l’Assomption et sa chapelle des Pénitents blancs datant du 17°s.


Avec l ari joie

Située dans le Ht Queyras Abriès, cette ancienne cité commerçante a vu sa population décroître jusqu’à 300 habitants à ce jour, dont le sobriquet d’antan était « lés tripés longés » ou « tripes longues », ceux qui perdent leurs braies, (pantalons flottants) par les chemins

Ce petit village offre un circuit de « Pierres écrites », pierres gravées par ses habitants contant leur histoire tout au long des rues


Avec l ari joie

Dans la vallée du Ht Vénéon, au cœur du massif des Écrins, le hameau de La Bérarde, à 1727 m d’altitude sur la commune de St Christophe en Oisans.

Ce fut le pays du « Père Gaspard » qui a réalisé la première ascension du Pic de la Meije à 3 973 m le 16 Août 1877, en compagnie de son fils


Avec l ari joie

Sur la commune de

Château-Ville-Vieille

le Fort de Queyras

était rattaché au

Dauphiné en 1260

Vauban souhaitant rendre cette sentinelle de pierre inviolable pour surveiller la vallée du Guil, dotera le fort, en 1700, d’une enceinte fortifiée, équipée d’échauguettes et de mâchicoulis, de fossés et d’une demi-lune protégeant la porte d’accès


Avec l ari joie

Entre Gap et Briançon, bâti sur un roc dominant la Durance, la cité archiépiscopale de Embrun, appelée la « Nice des Alpes » pour son doux climat.

La Tour Brune, ancien donjon des archevêques au couronnement crénelé fait référence au Palais des Papes d’Avignon

Sur ce cadran solaire la traduction en occitan de : Comment veux-tu voir le fond de l’eau, si tu ne cesses de la remuer !


Avec l ari joie

Dominée par la Crête de l’Eyssina, la station de sports d’hiver de Vars, constitue avec Risoul le domaine de la Forêt Blanche entre 1 650 m et 2 780 m d’altitude avec environ 180 km de pistes

En 218 av J.C., lors de sa guerre déclenchée contre Rome, l’armée de Hannibal et ses éléphants aurait utilisé le col de Vars pour son passage des Alpes


Avec l ari joie

Dans la vallée de la Clarée

le village de Névache

compte 350 h vivant

à 1594 m d’altitude

Ces villages et hameaux faisaient partie depuis 1343 de la Principauté du Briançonnais, la République des Escartons, au statut fiscal et politique particulier, disparu après l’abolition des privilèges de la Révolution Française le 4 Août 1789


Avec l ari joie

Depuis le village de La Bérarde, la promenade le long des eaux turbulentes du Vénéon vous conduira au Temple des Écrins à 2 410 m d’altitude, en traversant la forêt de pins à crochets et les prairies couvertes de gentianes et de rhododendrons

Après 3 h de marche l’arrivée au Temple vous offre la récompense d’un panorama revigorant sur les Bans et le Gioberney


Avec l ari joie

Sur la route touristique du Gioberney, La Chapelle en Valgaudémar, proche du sommet de l’Olan culminant à 3 564 m

Dans ces villages typiques de montagne la maison était équipée d’une « toune », porche protégeant l’entrée de la « meijou », la salle commune et l’étable


Avec l ari joie

Niché au cœur de la vallée de l’Aigue blanche, Saint-Véran,

Le pays où les coqs picorent les étoiles, au cœur du parc naturel du Queyras,

Les amoureux de la nature s’y retrouvent l’été pour le parcours des as,

C’est là aussi que les bergers provençaux pratiquent l’élevage transhumant.


Avec l ari joie

Ici les cadrans solaires mesurent le temps, image mobile de l’immobile éternité,

La vie se déroulant dans les maisons traditionnelles bâties en mélèze,

du « caset » en pierres du rez-de-chaussée, servant de grange et d’étable balaise,

au « fuste » supérieur en rondins de bois, réservé à l’habitation de l’hiver à l’été.


Avec l ari joie

Coupé du monde jusqu’ à une date récente la moitié de l’année,

le plan du bourg démontre l’ingéniosité de ses habitants,

Le sobriquet de ses résidents était « li coucous », les coucous, car les hommes allaient chercher les femmes dans les autres villages

Avec des maisons en bois orientées vers le sud, dans des quartiers séparés,

isolés du feu, possédant leur fontaine et leur four à pain d’antan


Avec l ari joie

Depuis St Véran partez vers une chapelle près du ciel, celle de Clausis, juchée depuis 1847 à 2 340 m d’altitude.

Pendant près de 3 h de marche vous emprunterez un chemin balisé sur une ligne de crêtes vertigineuse avec la vue sur le Mt Viso, 3 841 m


Avec l ari joie

Le Col du Galibier à 2 642 m relie Briançon à St Michel de Maurienne, franchi à 59 reprises par la « Grande Boucle », des champions célèbres y sont passés en tête de Antonin Magne en 1927 à Eddy Merckx en 1969 et Andy Schleck en 2011 où il fut gravi 2 fois pour le centenaire du passage du Tour de France

Le Col de l’Isoard à 2 361 m relie Briançon à Château-Ville-Vieille.

Ce col du Tour du France fascine, Fausto Coppi en 1949 et Louison Bobet en 1953, 1954 s’y sont illustrés.

Leurs exploits sont scellés sur une stèle dans la célèbre « Casse Déserte », zone rocailleuse, quasi lunaire.


Avec l ari joie

Fin de la balade Sud-Alpine par Briançon, « la citadelle des neiges, petite ville et grand renom », la plus haute ville de France à 1 326 m d’altitude sur l’axe historique des grands cols des Alpes

Place forte sous Vauban, la ville sera entourée d’une ceinture de forts entre 1721 et 1734 : le Fort des trois Têtes, le Fort du Randouillet et le Fort Dauphin, reliés par le Pont d’Asfeld franchissant les gorges de la Durance


Avec l ari joie

Conception et Quatrains de l’ ARIÉ….JOIE

Photos Personnelles et du Net

[email protected]

Musique Alpine

Valse des Montagnes par Magali

Réalisation Février 2014

AU REVOIR


  • Login