La psychomotricit votre port e
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 24

La psychomotricité à votre portée PowerPoint PPT Presentation


  • 152 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

La psychomotricité à votre portée. Principes du développement moteur. Loi de différenciation  L'activité motrice est d'abord globale, puis s'affine, devient de plus en plus élaborée et localisée. Le bébé passe d'une motricité réflexe à une motricité volontaire. Loi de variabilité .

Download Presentation

La psychomotricité à votre portée

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


La psychomotricit votre port e

La psychomotricitéà votre portée


Principes du d veloppement moteur

Principes du développement moteur

Loi de différenciation 

L'activité motrice est d'abord globale, puis s'affine, devient de plus en plus élaborée et localisée. Le bébé passe d'une motricité réflexe à une motricité volontaire.


Loi de variabilit

Loi de variabilité 

La progression est non uniforme et non continue : périodes de progression rapide suivies de stagnations et de possibles régressions. Chaque enfant évolue donc à son rythme (exemple de la marche). Tant et aussi longtemps que l’enfant évolue et suit une séquence attendue, il n’y a aucune raison de s’inquiéter.


La psychomotricit votre port e

La maturation du système nerveux permet un contrôle progressif des actions motrices, selon deux directions:

  • loi céphalo-caudale : L’enfant maîtrise le haut de son corps avant le bas.

  • loi proximo-distale : L’enfant contrôle les parties près de son corps avant les extrémités


D veloppement psychomoteur

Développement psychomoteur

  • Schéma corporel

  • Orientation spatiale

  • Motricité globale

  • Motricité fine

  • Latéralité

  • Organisation temporelle


Sch ma corporel

Schéma corporel

  • Permet de savoir comment est situé son corps dans l’espace à tout moment.

  • Un bon schéma corporel c’est une bonne perception de soi.

  • Et c’est ça qui va permettre d’organiser au plus juste les parties de son corps afin d’obtenir un mouvement voulu.

  • Le schéma corporel va nous aider à bien coordonner nos mouvements.


Organisation spatiale

Organisation spatiale

  • Permet l’organisation de l’environnement de vie.

  • L’appréhension de l’espace prend sa source dans le schéma corporel, qui sera notre 1er espace perçu, puis va s’étendre à l’espace environnemental et permet de connaître cet espace, de l’investir par le déplacement, par l’écriture, le dessin, le calcul et l’organisation de sa vie par des codes sociaux qui régissent notre société (rouler à droite, prendre un sens unique, attendre son tour, …)


Organisation temporelle

Organisation temporelle

  • Permet une bonne structuration de soi dans un espace.

  • L’espace et le temps sont très liés et régissent notre monde.

  • On ne peut pas être dans le futur, le présent et le passé à la fois.

  • Il existe une chronologie, nous sommes tous marqués par une histoire, parfois porteur de l’histoire familiale.

  • Savoir où l’on situe parmi tout ça est essentiel pour les apprentissages scolaires, le dénombrement, les différents rythmes de la vie, les cycles des saisons, les jours de la semaine, les heures qui passent…


Motricit globale

Motricité globale

  • Les activités de motricité globale sollicitent l’ensemble des parties du corps (marche, course, saut, lancer, natation, etc.) qui nécessitent l’intervention et la coordination de groupes musculaires importants


Tonus

Tonus

  • Un tonus juste est adapté à l’action en court et à la partie du corps concernée. Le tonus entre en jeu dans toutes les actions nécessitant de la coordination ou de la dissociation et très utiles pour les gestes fins de la motricité fine.

  • Un bon tonus permet à l’enfant de n’être ni trop tendu, ni trop relâché pour apporter plus de précisions à son action.


Motricit fine

Motricité fine

  • Concerne les mouvements minutieux, fins et précis. Tout l’effort est dans les yeux, les mains, les doigts et les petits gestes.

  • Elle est importante lors des apprentissages scolaires pour le graphisme, mais également lors de la manipulation des petites pièces de jeux ou des différents outils du quotidien.


Lat ralit

Latéralité

  • Le corps possède deux côtés identiques. L’enfant découvrira qu’il a plus de facilité à utiliser une côté que l’autre: côté dominant.

  • Latéralité de la main, de l’œil et du pied.

  • Bébé: préférence manuelle


Ligne m diane

Ligne médiane

  • Ligne imaginaire allant de la tête aux pieds.

  • Tant que la ligne médiane n’est pas réglée, l’enfant utilise l’outil du côté qu’il est.

  • Préalable à la latéralité.


Dissociation

Dissociation

La dissociation segmentaire consiste en l’autonomie de

mouvement d’une partie du corps par rapport à l’ensemble

  • 􀂃Dissociation simple : exécution d’un mouvement isolé, indépendant du reste du corps et mobilisant une seule partie du corps (ex: balancer un bras, ouvrir et fermer une main, taper du pied, etc.)

  • 􀂃Dissociation double : exécution de mouvements distincts avec deux membres différents, sans que tout le corps soit en action (ex: écrire avec la main droite et tenir la feuille avec la main gauche, tirer une corde par des mouvements alternatifs des bras pendant que le reste du corps est immobile, jouer d’un instrument de musique, etc.) .


Syncin sies

Syncinésies

  • Mouvements parasites accompagnant un mouvement volontaire

  • La dissociation incomplète des parties du corps provoque l’apparition de syncinésies, mouvements involontaires et tensions inutiles, dans l’exécution de certains gestes.


La marche

La marche

Requiert :

  • 1)le contrôle postural de la partie supérieure du tronc;

  • 2) le contrôle postural du tronc et des jambes;

  • 3) le contrôle de l’équilibre et la coordination de la marche.

    - 12 mois : bras abduction horizontale, bassin peu mobile, jambes écartées.

    - 13-14 mois: bras en flexion le long du corps, rotation du bassin, diminution de l’écartement et propulsion plus importante.

    - 18-24 mois : bras verticaux le long du corps en balançé, bassin souple, pieds écartés à la largeur du bassin.


La marche1

La marche


Utilisation des ciseaux

Utilisation des ciseaux

  • Aider l’enfant à garder les bras appuyés sur le bord de la table, pointes de ciseaux vers l’avant.

  • On doit toujours voir le dessus du pouce (mettre un petit point de couleur)


Prise du crayon

Prise du crayon

  • Prise palmaire avec toute la main

  • Prise de transition (renverse l’avant-bras)

  • Prise tripode


  • Login