Gt analyse des co ts de la production informatique
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 17

GT Analyse des coûts de la production informatique PowerPoint PPT Presentation


  • 65 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

GT Analyse des coûts de la production informatique. Joachim Treyer Thierry Archambault (CNP TI). Le Groupe de Travail. Lancé début 2011 en coopération avec le Cigref 53 adhérents inscrits, 25 membres actifs

Download Presentation

GT Analyse des coûts de la production informatique

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Gt analyse des co ts de la production informatique

GT Analyse des coûts de la production informatique

Joachim Treyer

Thierry Archambault (CNP TI)


Le groupe de travail

Le Groupe de Travail

  • Lancé début 2011 en coopération avec le Cigref

    • 53 adhérents inscrits, 25 membres actifs

      ADEO SERVICES, AMUNDI, BOUYGUES TELECOM, INFORMATIQUE CAISSE DES DEPOTS, CASINO INFORMATION TECHNOLOGY, CNP ASSURANCES, COFACE, CREDIT AGRICOLE CIB, CREDIT AGRICOLE SA, DISIC - SERVICE DU PREMIER MINISTRE, EDF, EIFFAGE, GDF SUEZ, GROUPAMA SUPPORT ET SERVICES, KIABI, LA BANQUE POSTALE, LA FRANCAISE DES JEUX, LA POSTE, LA POSTE - DSI CENTRALE, MACIF, MINISTERE DE L'ECONOMIE ET DES FINANCES, MINISTERE DE L'INTERIEUR, MINISTÈRE DU BUDGET DES COMPTES PUBLICS ET DE LA RÉFORME DE L'ETAT – DOUANE, NATIXIS, PSA PEUGEOT CITROEN, SCHLUMBERGER, STIME (LES MOUSQUETAIRES), etc.


Contexte et limites actuelles

Contexte et limites actuelles

  • Contexte

    • Réduction des budgets

    • Augmentation du patrimoine applicatif

    • Complexité et imbrications technologiques croissantes

    • Appétence croissante pour le « Buy » vis-à-vis du « Make »


Contexte et limites actuelles1

Contexte et limites actuelles

  • Production informatique vue comme un centre de coûts

    • Difficulté à justifier la bonne utilisation des moyens financiers

    • Pas de visibilité sur les coûts de revient des services rendus

  • Peu de référentiels fiables permettant un benchmark interne et le cas échéant avec des entités similaires

  • Manque de compréhension sur la structure des coûts

    • Difficulté  à établir un coût complet et d’en suivre son évolution

    • Difficulté pour s’étalonner vis-à-vis des offres Cloud

  • Intérêt croissant pour l’identification des leviers d’optimisation économique


Objectif du mod le

Objectif du modèle

  • Le modèle d’analyse des coûts du CRIP permet l’évaluation des coûts des activités et des services

    • Il introduit une logique technique dans l’évaluation des coûts

    • Il apporte une compréhension des coûts des activités et des services

    • Il permet de se poser des questions concrètes pour identifier des axes d’améliorations


Origine et structure du mod le

Origine et Structure du modèle

  • Origine

    • Basé sur une méthode de coûts complets

      • ABC : ActivityBasedCosting

      • Enregistrement des charges par destination

      • Dichotomie des charges directes / indirectes

    • Héritage du « modèle d’analyse et de benchmarking des coûts informatiques » proposé par Cigref

      • Il s’appuie entièrement sur les principes du modèle du Cigref tout en affinant le modèle d’activités de la production informatique


Origine et structure du mod le1

Services

x

Inducteursd’activité

Activités

x

Inducteurs de ressources

Ressources

Origine et Structure du modèle

  • Méthode ABC :

  • Introduction de la notion d’activité entre les charges et les services

  • La DSI fournit des services formalisés au sein d’un catalogue.

  • Ces services consomment des activités.

  • La mesure de cette consommation se fait au moyen d’inducteurs qui représentent une réalité technique.

  • Ces activités, qui représentent les tâches opérationnelles des différents métiers de la DSI, consomment des ressources.

  • Ces ressources représentent les différents postes de dépenses de la DSI.

La Méthode ABC (Activity Based Costing) permet de construire un lien de causalité entre les postes de dépenses et les services


Origine et structure du mod le2

Services

x

Inducteursd’activité

Activités

x

Inducteurs de ressources

Ressources

Origine et Structure du modèle

  • Les leviers activables avec ABC

  • Ce que je fais est-il utile pour mes clients ?

  • Les serveurs exploités font-ils tourner des applications réellement utilisées ?

  • - Quel est le coût de ces applications ?

  • Est-ce que je fais bien,ce que je fais ?

  • - Le coût unitaire de traitement d’un incident ou d’exploitation d’un serveur est-il au bon niveau ?

  • Est-ce que j’achète bien ?


Origine et structure du mod le3

Exploitation

Conception

Modélisation de la DSI en activités et processus

100%

budget

Help Desk

DSI

Qualification

Stockage

100%

Salaires

Achats,

Locations, abonnements,

budget

Forfaits

amortissements

maintenances

DSI

Origine et Structure du modèle

  • Référentiel Cigref

    • Un modèle d’activité structuré en processus adapté à tout type de DSI

Analyse de

Mises à disposition des Services (MDS)

Projets Techniques

la valeur

Bureautique

Projets Métiers

Services mis à disposition des clients

PCs

PCs

Ex : gestion des

Ex : gestion des

Ex : refonte du

Ex : refonte du

Ex :

Ex :

é

é

volution

volution

100%

100%

bulletins de

bulletins de

technique

technique

SI RH

SI RH

budget

budget

Imprimantes

Imprimantes

DSI

DSI

paie

paie

T

T

é

é

l

l

é

é

phones,

phones,

Exploitation

Exploitation

Conception

Conception

100%

100%

budget

budget

Help Desk

Help Desk

DSI

DSI

Qualification

Qualification

Stockage

Stockage

Budget de charge DSI

100%

100%

Salaires

Salaires

Achats,

Achats,

Locations, abonnements,

Locations, abonnements,

budget

budget

Forfaits

Forfaits

amortissements

amortissements

maintenances

maintenances

DSI

DSI


Origine et structure du mod le4

Origine et Structure du modèle

  • Référentiel de la production CRIP

    • Modèle d’activités structuré en Centres Technologiques

      • Activité d’acquisition : Cout d’acquisition et de MCO de la technologie

      • Activité humaine : Exploitation / Administration

    • Ensemble d’inducteurs techniques permettant

      • De mesurer le niveau de consommation des activités

      • D’imputer avec précision le coût des activités sur les services

    • Un catalogue de services

      • Métier : Spécifique à chaque entreprise

      • Technique : Pour les DSI qui mettent à disposition des infrastructures et / ou des plates-formes

    • Grâce au modèle, il est possible

      • De tracer les activités consommées par chaque service

      • De tracer les ressources consommées par chaque activité

    • Le modèle d’analyse des coûts du CRIP permet donc d’expliquer les coûts des services utilisés par les métiers


Principes du mod le crip

Principes du modèle CRIP

Clients

Clients

Services

Catalogue de services

Centres technologiques

Coûts amort, maintenance,

& locations

logiciels, matériels

Coûts activités

d’administration

et exploitation

Activités

Moyens

Humains

(Internes, externes)

Moyens

Techniques

(Matériels, logiciels,

lignes télécom, forfaits expertise...)

Ressources


Listes des centres technologiques

Listes des Centres Technologiques


La ma trise des infrastructures par la dsi

La maîtrise des infrastructures par la DSI

  • L’utilisation d’activités correspondant à des centres technologiques (ex : Unix, Windows, stockage, réseau,…) permet de mutualiser les infrastructures correspondantes.

    • L’activité « infrastructure Unix », par exemple, regroupe tous les coûts liés à cette technologie sans faire de différence entre des serveurs plus anciens (amortis mais dont la maintenance est élevée) et des serveurs plus récents (non amortis mais dont la maintenance est plus faible).

  • La répartition du coût d’une infrastructure sur les services qui l’utilisent s’effectue à l’aide d’un inducteur technique qui correspond à la consommation de l’infrastructure par les services (ex : MIPS MVS, tpmc, Go de stockage,…).

  • Grâce à ce principe la DSI est maître de l’évolution de ses infrastructures et maîtrise les investissements destinés à en contrer l’obsolescence.


Principes du mod le

Principes du modèle

Direction

Direction

Clients

DSI 1

DSI 2

métier 1

métier 2

Ex : nombre de Go managés

Ex : nombre de boîtes mail

Inducteurs

Services techniques

Services métiers

de coûts

Go

Serveur

Messagerie

PC

Services

d’entreprise

managé

Unix

Fixe

Ex : nombre de baies

Affectation

administrées

directe

Ex : nombre de Go

Inducteurs

(surface disque)

d’activités

Activités support

Exploitation

Infrastructure

et opérationnelles hors

Activités

administration

centres technologiques

Centre technologique (ex : stockage)

Inducteurs

de ressources

Salaires

Ressources

Forfaits

Amortissements

Locations


Principes du mod le1

Principes du modèle


Mod le conomique du crip

Modèle économique du CRIP

  • Les apports d’un tel modèle

    • Améliore le dialogue avec les métiers

      • Communiquer sur les coûts des services afin de responsabiliser les métiers vis-à-vis de leurs demandes

      • Faire une analyse de valeur et décommisionner les services onéreux à faible valeur ajoutée

    • Améliore le pilotage économique des activités récurrentes

      • Disposer d’élément de coût unitaire (Go; ticket helpdesk, coût d’un poste de travail, d’une BAL, …) et de leur évolution dans le temps

      • Disposer d’éléments qui légitime la construction budgétaire (BBZ , ABB, …)

    • Facilite le processus de facturation client

  • Livre publié et disponible sur le site du CRIP


Mod le conomique crip

Services

Inducteurs de ressources

x

Activités

Inducteurs

d’activité

x

Ressources

Modèle économique CRIP

  • Questions ?

Méthode Académique

Modèle économique de votre Production

Référentiel Métier CIGREF et CRIP


  • Login