TÉLÉCOMS ET DEVELOPPEMENT:
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 23

TÉLÉCOMS ET DEVELOPPEMENT: LES NOUVEAUX DEFIS PowerPoint PPT Presentation


  • 108 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

TÉLÉCOMS ET DEVELOPPEMENT: LES NOUVEAUX DEFIS. Par : Direction Opérateurs ANRT-Rabat e-mail : [email protected] LES NOUVEAUX DEFIS POUR LA RÉGULATION. 1- Evolution de la chaîne de valeur 2- la technologie IP 3- Conjoncture financière difficile 4- Réseaux multiservices et virtuels

Download Presentation

TÉLÉCOMS ET DEVELOPPEMENT: LES NOUVEAUX DEFIS

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


T l coms et developpement les nouveaux defis

TÉLÉCOMS ET DEVELOPPEMENT:

LES NOUVEAUX DEFIS

Par : Direction Opérateurs ANRT-Rabat

e-mail : [email protected]


T l coms et developpement les nouveaux defis

LES NOUVEAUX DEFIS POUR LA RÉGULATION

  • 1- Evolution de la chaîne de valeur

  • 2- la technologie IP

  • 3- Conjoncture financière difficile

  • 4- Réseaux multiservices et virtuels

  • 5- Intelligence localisée dans les serveurs

  • et les terminaux

  • 6- Les tarifs insensibles au temps et à la distance

  • 7- Diminution de l’ARPU ou du RMPA

  • 8-Sécurité

  • - Conclusion


T l coms et developpement les nouveaux defis

Opérateurs

Équipementiers

1- EVOLUTION DE LA CHAÎNE DE VALEUR

Les acteurs télécoms traditionnels :

Les acteurs télécoms

traditionnels


1 evolution de la cha ne de valeur

1- EVOLUTION DE LA CHAÎNE DE VALEUR

  • Opérateurs de réseaux ;

  • Opérateurs de portails Internet ;

  • Les fournisseurs de services ;

  • Les opérateurs virtuels ;

  • Les fournisseurs de logiciels ;

  • Les éditeurs et agrégateurs de contenus.


T l coms et developpement les nouveaux defis

CHAINE DE VALEUR ACTUELLE DES TELECOMMUNICATIONS

Dans les applications de voix, l’opérateur de réseau s’accaparait plus de 70% du revenu

100%

23%

3%

2%

72%

% du revenu


T l coms et developpement les nouveaux defis

LA CHAINE DE VALEUR FUTURE

12%

100%

38%

50%

% du revenu

25%


Cons quence sur les strat gies des op rateurs

CONSÉQUENCE SUR LES STRATÉGIES DES OPÉRATEURS

  • Être présent dans toute la chaîne de valeur : dans le réseau, dans le contenu et dans la distribution ;

  • Ne pas rester de simple vendeurs de « tuyaux » ;

  • Maîtriser l’Internet sur les mobiles de 3G.


Consequence sur les strategies des equipementiers

CONSEQUENCE SUR LES STRATEGIES DES EQUIPEMENTIERS

  • Maîtriser, de bout en bout, la chaîne IP ;

  • Tenir de l’importance du trafic données ;

  • Maîtrise de l’Internet mobile sur 3G ;

  • Se positionner sur les services, le contact avec le client est important.


T l phonie sur ip

TÉLÉPHONIE SUR IP :

2- LA TECHNOLOGIE IP

Types de téléphonie sur IP

  • PC à PC

  • PC à Poste

  • Poste à Poste

    Qualité de service


T l coms et developpement les nouveaux defis

TÉLÉPHONIE CLASSIQUE

TÉLÉPHONIE

SUR IP

circuits

paquets

COMMUTATION

BANDE PASSANTE

Meilleure exploitation

Mauvaise exploitation

Nombre limité

nouveaux services

SERVICES

COÛTS DES ÉQUIPEMENTS

élevés

Faibles

QUALITÉ DE SERVICE

bonne

moins bonne

COMPARAISON


Impacts

IMPACTS

  • Sur l’utilisateur (Réduction des tarifs des communications LDI) ;

  • Sur les nouveaux opérateurs (Déploiement progressif, Bonne alternative dans un milieu Concurrentiel) ;

  • Sur les opérateurs historiques( Pertes de bénéfice, détournement de trafic) ;

  • Sur les taxes de répartition (Élimine la taxe de répartition et défavorise les pays ayant des trafics sortant faibles) ;

  • L’interconnexion dans les réseaux classiques est pré-établie, dans la technologie IP, il y a routage dynamique.


T l coms et developpement les nouveaux defis

ASPECTS JURIDIQUES


3 conjoncture financiere difficile

3- CONJONCTURE FINANCIERE DIFFICILE

Les acteurs de financement avant la déréglementation :

- Etat actionnaire ;

- Banque Mondiale : crédits garantis par l’Etat ;

- Crédits bilatéraux : dans le cadre de la coopération bilatérale entre pays ;

- Crédits à Court terme : Banques et fournisseurs.


3 conjoncture financiere difficile1

3- CONJONCTURE FINANCIERE DIFFICILE

Les acteurs de financement après la déréglementation :

- Capitaux privés, capitaux propres ;

- Banques ;

- SFI, Départements relevant de la BIRD ;

- Bourses.


Actions bons factures et inflation

$10,000

$1,000

$100

$10

$1

$0

ACTIONS, BONS, FACTURES, ET INFLATION

1925-2000

Action de petites entreprises

$6,402

12.4%

Action de grandes entreprises

$2,587

11.0%

Bons de gouvernement

Bons de trésorerie

EndingWealth

Rendement

moyen

Inflation

$49

5.3%

$17

3.8%

$10

3.1%

2002

1985

2000

1925

1935

1945

1955

1965

1975

La valeur hypothétique d’un $1 investi à la fin de l’année 1925. Assume le réinvestissement du revenu et la non transaction des coûts ou des taxes.


T l coms et developpement les nouveaux defis

  • Une conjoncture financière difficile entrave le processus de libéralisation ;

  • Difficulté de prononcer des sanctions contre des acteurs dans la conjoncture difficile ;

  • Interaction entre la cotation boursière et décisions des régulateurs.


4 reseaux virtuels et multiservices

4- RESEAUX VIRTUELS ET MULTISERVICES

RESEAUX VIRTUELS :

  • On assiste de plus en plus à la mise en place d’opérateurs virtuels dans les mobiles ;

  • Ces opérateurs commercialisent leur produit et services avec leur nom d’opérateurs virtuels ;

  • Avec moins de contraintes d’investissement ;

  • Comment contrôler leurs droits et obligations vis-à-vis des régulateurs.

  • On assiste de plus en plus à la mise en place aussi d’opérateurs virtuels dans les transmissions de données cas des VPN.


4 reseaux virtuels et multiservices1

4- RESEAUX VIRTUELS ET MULTISERVICES

RESEAUX MULTISERVICES :

  • Un même réseau sert aujourd’hui à véhiculer la voix et les données en plus de l’Internet ;

  • Dans la chaîne de valeur télécoms il y a multiplication des intervenants ;

  • Difficultés pour le régulateur par exemple de cerner les coûts des différents services offerts.


5 intelligence de plus en plus localisee dans les serveurs et les terminaux

5- INTELLIGENCE DE PLUS EN PLUS LOCALISEE DANS LES SERVEURS ET LES TERMINAUX

  • L’intelligence est délocalisée vers les terminaux, les PABX et les serveurs ;

  • Cette situation complique par exemple le contrôle des opérateurs clandestins avec des PABX intelligents.


6 les tarifs insensibles au temps et la distance

6- LES TARIFS INSENSIBLES AU TEMPS ET À LA DISTANCE

  • La fibre optique a atténué l’effet longue distance vu ses coûts ;

  • La fibre optique a atténué la relation entre temps et tarifs vu la surcapacité qu’elle offre actuellement ;

  • La technologie IP a révolutionné l’intelligence de commutation.


7 diminution du arpu ou rmpa

7- DIMINUTION DU ARPU OU RMPA

  • Avec l’introduction de la concurrence, le revenu que tire les opérateurs par abonné à tendance à diminuer ;

  • Que doit faire le régulateur ?


Le probleme du rmpa revenue moyen par abonne

LE PROBLEME DU RMPA (REVENUE MOYEN PAR ABONNE)

LES RAISONS DE LA REDUCTION DU RMPA:“LE REVENU MOYEN PAR MINUTE” Cas de l’Italie

0

1997

1998

1999

2000

2001

-5

-10

-15

-20

%

-25

-30

-35

-40

-45


Conclusion

CONCLUSION

  • La régulation évolue dans le temps en fonction de l’interaction technologique et institutionnelle des télécoms;

  • Rester attentive et constamment à l’écoute des différentes innovations technologiques en vue d’adapter en permanence ses actions de régulation

  • Les actions de régulation sont aussi liées à la conjoncture économique.


  • Login