Phraseologie partie 3
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 23

PHRASEOLOGIE PARTIE 3 PowerPoint PPT Presentation


  • 62 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

PHRASEOLOGIE PARTIE 3. Réalisation : M. Bielle. LA PHRASEOLOGIE APPLIQUEE AUX SITUATIONS D’URGENCE OU DE DETRESSE. & LE S.A.R. DEFINITIONS. L’URGENCE :

Download Presentation

PHRASEOLOGIE PARTIE 3

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Phraseologie partie 3

PHRASEOLOGIEPARTIE 3

Réalisation : M. Bielle


La phraseologie appliquee aux situations d urgence ou de detresse

LA PHRASEOLOGIE APPLIQUEE AUX SITUATIONS D’URGENCE OU DE DETRESSE

&

LE S.A.R.


Definitions

DEFINITIONS

  • L’URGENCE :

    État concernant la sécurité d’un aéronef ou de tout autre véhicule, ou celle d’une personne à bord ou en vue, mais qui n’est pas caractérisé par la nécessité d’une assistance immédiate.


Les communications d urgence

LES COMMUNICATIONS D’URGENCE

  • L’aéronef transmet sur la fréquence un message comprenant les éléments suivants:

  • Signal radio d’urgence, PANNE, PANNE, PANNE

  • Indicatif de la station appelée

  • Indicatif de l’ aéronef qui appelle

  • Nature du cas d’urgence

  • Intentions du commandant de bord

  • Position, niveau Cap, Transpondeur

  • Tous les autres renseignements utiles


Exemple message d urgence

EXEMPLE MESSAGE D’URGENCE

PANNE, PANNE, PANNE, STRASBOURG Approche de F-XG, ouverture verrière en vol, je me déroute vers vos installations, suis en descente à 4500 Ft QNH au Sud du point W, transpondeur 6111, difficulté à entendre la radio rappellerai WA à 1500 Ft QNH demande assistance.

On utilise la fréquence radio de l’organisme avec lequel on était en contact précédemment ou de l’organisme le plus proche.

Ces messages ont priorité sur tous les autres messages radio


Definitions1

DEFINITIONS

  • LA DETRESSE:

    État caractérisé par la menace d’un danger grave et imminent et par la nécessité d’une assistance immédiate


Le message de detresse

LE MESSAGE DE DETRESSE

  • Dans la mesure du possible et dans l’ordre suivant le message de détresse se compose des éléments suivants :

    • Signal radio MAYDAY, MAYDAY, MAYDAY

    • Indicatif de la station appelée

    • Indicatif de la station appelant

    • Nature du cas de détresse

    • Intentions du commandant de bord

    • Position, Niveau, Cap, Transpondeur 7700


Exemple de message de detresse

EXEMPLE DE MESSAGE DE DETRESSE

  • MAYDAY, MAYDAY, MAYDAY, Strasbourg Approche, de DR 40 F-GX, arrêt moteur en vol, altitude à 4500 Ft, tente l’atterrissage de fortune à l’ouest d’Ingwiller distance 17 nm DME radial STR 335° , transpondeur 7700 rappelle 1500 FT avant coupure radio et moyens électriques Demande assistance. !

On utilise la fréquence radio de l’organisme avec lequel on était en contact précédemment ou de l’organisme le plus proche. A défaut la fréquence de détresse 121,5 Mghz

Ce message a priorité sur tous les autres messages radio


Reactions des services du contr le

REACTIONS DES SERVICES DU CONTRÔLE

  • Accuse réception du message émis

  • Libère la fréquence en transférant quand c’est possible tous les autres trafics sur une autre fréquence.

  • Quand il n’ y a pas de fréquence de dégagement possible impose lesilence radio

  • Prend toutes les dispositions d’assistance et de mise en mouvements des moyens de secours

  • (P.C., BGTA, SAMU, SAR, etc….)


Le silence radio

LE SILENCE RADIO

  • Le message employé par l’organisme est

    SILENCE MAYDAY

  • A la réception de ce message toutes les autres stations doivent s’abstenir d’émettre et continuer leur vol selon la dernière clairance obtenue.

  • L’organisme reprendra l’initiative soit pour transférer le trafic vers une fréquence de dégagement soit pour donner une clairance complémentaire assortie éventuellement d’une d’invitation à ne pas collationner cette dernière afin de ne pas monopoliser la fréquence.

  • Il peut être demandé brièvement par l’organisme de réécouter l’ ATIS afin d’obtenir des consignes particulières et des informations.


Le silence radio1

LE SILENCE RADIO

  • LE SILENCE RADIO IMPOSE PAR UN ORGANISME EST MIS FIN PAR LE MESSAGE :

    SILENCE FINI


Vous entendez un appel de detresse ou d urgence

VOUS ENTENDEZ UN APPEL DE DETRESSE OU D’URGENCE !

  • Notez l’ Heure sur votre log !

  • Faites le point de votre position

  • Écoutez attentivement la fréquence (implique silence cabine)

  • Exécutez le changement de fréquence à l’invite de l’organisme puis signalez si vous être très proche de la position transmise

  • Déclarez vous disponible éventuellement pour un relais radio ou effectuez le relais radio de l’appel d’urgence ou de détresse si aucun organisme ne répond


Le relais radio

LE RELAIS RADIO.

  • Vous pouvez être témoin d’un accident aérien en direct

  • Vous pouvez avoir entendu l’appel de détresse et d’urgence de l’appareil dont la position donnée est très proche de votre position

  • Vous pouvez être témoin d’un accident grave de la route, d’une explosion d’un danger immédiat ( début d’incendie de forêt).

    Vous vous devez d’agir avec retenue et efficacité.


Le relais radio1

LE RELAIS RADIO.

  • Si vous n’entendez aucun organisme répondre sur la fréquence d’appel de détresse ou d’urgence

  • Si vous survolez le lieu d’accident ou si avez le visuel de l’accident

  • Tentez d’établir le contact en prenant de l’altitude avec l’organisme le plus proche,

  • Notez l’heure du premier appel entendu

  • Cerclez verticale la position en toute sécurité

  • Observez et rendez compte à l’organisme

  • Libérez ou changer de fréquence à la demande de l’organisme seulement


Relais

RELAIS.

  • VOUS POUVEZ AIDER A GUIDEZ LES SECOURS. ( Hélico, ambulance, gendarmerie)

  • Dès que les secours sont sur les lieux signalez que vous quittez la zone et clôturer avec l’organisme.


Exemple de message relais

EXEMPLE DE MESSAGE RELAIS

  • Strasbourg approche de F-LF je reçois un appel de détresse d’un appareil F-RM le recevez vous ?

  • MAYDAY MAYDAY MAYDAY Strasbourg-Approche de C172 F-LF je suis témoin à l’instant d’un Crash d’un appareil militaire, ma position est à 27 Nm de STR radial 283, transpondeur 7000 !

    je me mets en attente au sud du point d’impact à 3000 Ft Qnh cause forte colonne de fumée, attend instruction pour relais, à vous !


Se rappelez

SE RAPPELEZ :

  • Ne pas agir est condamnable.

    ( Non assistance à personne en danger)

  • Trop agir peut être nuisible.

    (Gêne, retard, incompréhension)

    Si un appareil est déjà en position de relais rien ne sert d’être deux.

    Restez concis, précis et attentifs !


Le service d alerte et de recherche s a r

LE SERVICE D’ALERTE ET DE RECHERCHES.A.R.


Information sur le service d alerte

INFORMATION SUR LE SERVICE D’ALERTE

  • L’organisme chargé de déclencher les phases d’urgence est celui de la région d’information de vol ( CRNA)

    • Dans laquelle se trouvait l’aéronef lorsque le dernier contact radio a été établi

    • Dans laquelle pénétrait l’aéronef si le dernier contact radio a été établi à la limite de deux FIR

    • Dans laquelle l’aéronef a son point de destination

      • Si l’aéronef n’a pas de moyens radio bilatéraux

      • Si l’aéronef n’est pas tenu de transmettre des comptes rendus de position


Roles des organismes

APP

TWR

R.C.C

C.C.R

AFIS

ROLES DES ORGANISMES

  • Tous les autres organismes avertissent le centre de contrôle régional qui prévient à son tour le RCC ( centre de coordination et de sauvetage)


Dans la region est

DANS LA REGION EST

  • LES AERODROMES :

    • AFIS

    • CONTRÔLE

    • CENTRE D’APPROCHE ( Civil et Militaire)

    • AERODROME NON CONTRÔLE

      Préviennent le

      CENTRE DE CONTRÔLE REGIONAL DE REIMS

      Qui prévient à son tour

      LE CENTRE DE COORDINATION ET DE SAUVETAGE SITUE DANS LE CDC DE DRACHENBRONN


Phraseologie partie 3

DELAIS


Phraseologie partie 3

FIN


  • Login