Actes Infirmiers  en Milieu P nitentiaire  R gion  Provence Alpes C te d  Azur

Actes Infirmiers en Milieu P nitentiaire R gion Provence Alpes C te d Azur PowerPoint PPT Presentation


  • 426 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

. Constat. Pas d

Download Presentation

Actes Infirmiers en Milieu P nitentiaire R gion Provence Alpes C te d Azur

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


1. Actes Infirmiers en Milieu Pénitentiaire Région Provence Alpes Côte d ’Azur Congrès national des UCSA Bordeaux - 28 et 29 Janvier 2010 A la demande du COPIL régional des soins en milieu pénitentiaire mise en place d ’un groupe de travail de cadres infirmiers et infirmiers chargé d ’élaborer un referentiel commun et une grille de cotation des actes infirmiers en milieu penitentiaire. A la demande du COPIL régional des soins en milieu pénitentiaire mise en place d ’un groupe de travail de cadres infirmiers et infirmiers chargé d ’élaborer un referentiel commun et une grille de cotation des actes infirmiers en milieu penitentiaire.

2. Constat Pas d ’outil commun de traçabilité des actes infirmiers ====> recueil des actes inutilisable dans les RA ===> pas de visibilité du travail au quotidien des IDE. Les bilans d’activités des UCSA présentent une grande disparité des chiffres correspondant à l’activité infirmière. Absence d’outil commun de traçabilité: les grilles sont très différentes d’une UCSA à l’autre. Manque de visibilité réelle de notre travail au quotidien. Activité mal quantifiée et qualifiée. Les bilans d’activités des UCSA présentent une grande disparité des chiffres correspondant à l’activité infirmière. Absence d’outil commun de traçabilité: les grilles sont très différentes d’une UCSA à l’autre. Manque de visibilité réelle de notre travail au quotidien. Activité mal quantifiée et qualifiée.

3. Objectifs Tracer, Qualifier, Quantifier, Codifier les actes infirmiers réalisés. Harmoniser les pratiques au niveau régional Valoriser la spécificité du travail IDE en prison

4. Outils A partir du décret de compétences des IDE De la NGAP, cotation des actes en AMI. De grilles existantes en UCSA Baumettes, Aix-Luynes, Avignon-Le Pontet, Grasse. Du Code de la Santé Publique, livre III Titre 1 art R4311 (décret de compétences de la profession infirmière). De la Nomenclature Générale des Actes Professionnels, cotation des actes en AMI. De la pratique de terrain : grille de recueil UCSA Baumettes, Aix-Luynes, Avignon-Le Pontet, Grasse. Du Code de la Santé Publique, livre III Titre 1 art R4311 (décret de compétences de la profession infirmière). De la Nomenclature Générale des Actes Professionnels, cotation des actes en AMI. De la pratique de terrain : grille de recueil UCSA Baumettes, Aix-Luynes, Avignon-Le Pontet, Grasse.

5. Méthode Recenser tous les actes réalisés en prison - les coter - les valoriser en fonction du temps agent - les classer selon le type de soins Créer une cotation spécifique: les AIMP Elaborer une grille de recueil standardisée

6. Organisation du travail 7 rencontres régionales des soignants (UCSA Marseille, Aix, Avignon, Grasse essentiellement) Animation: cadre UCSA/IDE santé publique DRASS Travail sur les actes somatiques dans un 1° temps Enquête préalable dans chaque UCSA Enquête préalable dans chaque UCSA de la région, recensant les modes de fonctionnement (distributions, préparations des traitements, suivi des grèves de la faim et de la soif). Enquête préalable dans chaque UCSA de la région, recensant les modes de fonctionnement (distributions, préparations des traitements, suivi des grèves de la faim et de la soif).

7. Déroulement du travail Présentation des modes de recueil déjà existants Elaboration d ’un consensus - partir des AMI - repérer les soins courants , occasionnels et urgents - introduire les spécificités liées à la prison Réalisation de grilles de recueil diffusion aux UCSA et validation Présentation des modes de recueil existant AP-HM : recueil basé sur la cotation AMI. Luynes-Aix en Provence : recueil à partir des actes listés dans le décret de compétences. … Consensus : décision de travailler sur la base des AMI (liste d’actes infirmiers la plus complète), en repérant « les soins courants », « les soins occasionnels » et « les soins relevant de l’Urgence » et en introduisant les spécificités liées au milieu carcéral. Réalisation de grilles de recueil, diffusion des documents de travail dans chaque UCSA et validation au cours de la réunion suivante. Présentation des modes de recueil existant AP-HM : recueil basé sur la cotation AMI. Luynes-Aix en Provence : recueil à partir des actes listés dans le décret de compétences. … Consensus : décision de travailler sur la base des AMI (liste d’actes infirmiers la plus complète), en repérant « les soins courants », « les soins occasionnels » et « les soins relevant de l’Urgence » et en introduisant les spécificités liées au milieu carcéral. Réalisation de grilles de recueil, diffusion des documents de travail dans chaque UCSA et validation au cours de la réunion suivante.

8. Le référentiel des actes (6 Diapositives)

15. Mode de recueil Comptabiliser tous les actes - à l’UCSA - en détention (+ 1 AIMP) Remplir une fiche simplifiée (actes courants) AIMP en détention : contraintes d’attente, d’insécurité… Création d’une fiche simplifiée, constituée des actes les plus courants : Pour faciliter l’utilisation au quotidien. Obtenir une meilleure lisibilité. Éviter les surcharges de travail en cotation AIMP (le logiciel calculera automatiquement). AIMP en détention : contraintes d’attente, d’insécurité… Création d’une fiche simplifiée, constituée des actes les plus courants : Pour faciliter l’utilisation au quotidien. Obtenir une meilleure lisibilité. Éviter les surcharges de travail en cotation AIMP (le logiciel calculera automatiquement).

17. Points positifs Création de liens entre les équipes Valorisation du travail infirmier et langage commun Quasi exhaustivité du recueil avec actes spécifiques Utilisation facile : un soin fait ==> une barre Comparatif possible entre UCSA Facturation possible des actes Nécessité de terrain, langage commun. Ce qui est fait est acté : quantification des actes et qualification par la cotation des AIMP. Utilisation facile : un soin fait est quantifié par une barre. La majeure partie des actes infirmiers pratiqués en milieu pénitentiaire est mesurée. Création d’actes liés à la spécificité de la pratique soignante (consultation primo arrivant, tri du courrier…). Adaptation de l’outil aux contraintes liées au milieu. Un patient : plusieurs actes possibles. . Exemple : pour une automutilation il sera compté un pansement + un entretien d’aide et de soutien psychologique + prise de constantes + …. Comparatif possible entre UCSA avec un chiffrage cohérent rendu à la DRASS pour le rapport annuel. Tous les actes réalisés en UCSA doivent être facturés Nécessité de terrain, langage commun. Ce qui est fait est acté : quantification des actes et qualification par la cotation des AIMP. Utilisation facile : un soin fait est quantifié par une barre. La majeure partie des actes infirmiers pratiqués en milieu pénitentiaire est mesurée. Création d’actes liés à la spécificité de la pratique soignante (consultation primo arrivant, tri du courrier…). Adaptation de l’outil aux contraintes liées au milieu. Un patient : plusieurs actes possibles. . Exemple : pour une automutilation il sera compté un pansement + un entretien d’aide et de soutien psychologique + prise de constantes + …. Comparatif possible entre UCSA avec un chiffrage cohérent rendu à la DRASS pour le rapport annuel. Tous les actes réalisés en UCSA doivent être facturés

18. Point de vue des IDE Lourdeur de la  fiche de recueil d ’actes quotidiens Charge de travail supplémentaire Modification des habitudes Manque de sensibilisation à l'utilisation de l'outil Motivation aléatoire des IDE. Oublis: on coche quand on y pense… Certains actes non répertoriés dans le référentiel. Difficulté de dissocier charge de travail et actes infirmiers (par ex: téléphone).

19. Application par toutes les UCSA Outil informatique Exploitation

20. Le groupe de travail : A la demande de la DRASS PACA: Dr Lansade Animation: D. Chanaud (IDE DRASS), R. Brundo (IDE Grasse) Participants : M. Santacreu ( CI Avignon - Le Pontet) J.M. Granger (CSS Marseille) P. Maitrejean (CI Marseille) C. Raggioli (CSS Aix en Provence) C. Sassi (IDE Aix en Provence)

21. Perspectives 2010 Volet sur la psychiatrie à finaliser Généralisation des AIMP aux 13 UCSA Évaluation prévue à 6 mois Proposition de l’outil au niveau national

23. Les AIMP en psychiatrie

24. Les AIMP en psychiatrie

25. Les AIMP en psychiatrie

26. Les AIMP en psychiatrie

27. En conclusion

  • Login