PROTECTION
Download
1 / 51

PROTECTION DES CONDUCTEURS - PowerPoint PPT Presentation


  • 111 Views
  • Uploaded on

PROTECTION DES CONDUCTEURS. Surintensité I > I nominal. Surcharges Circuit sans défaut apparent. Court-circuit avec défaut d’isolation. Exemples de surcharges : rotor d ’un moteur bloqué récepteur trop puissant facteur de simultanéité mal dimensionné etc….

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'PROTECTION DES CONDUCTEURS' - benard


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

PROTECTION

DES

CONDUCTEURS


Surintensité

I > I nominal

Surcharges

Circuit sans défaut apparent

Court-circuitavec défaut d’isolation


  • Exemples de surcharges :

  • rotor d ’un moteur bloqué

  • récepteur trop puissant

  • facteur de simultanéité mal dimensionné

  • etc…

  • Exemples de court-circuit :

  • court-circuit triphasé (L1/L2/L3)

  • court-circuit monophasé (L1/L2)

  • court-circuit monophasé (L3/N)

  • court-circuit monophasé simple (L2 /PE)



Conséquences

  • à l ’environnement de la canalisation incendie

  • à l ’isolant du conducteur électrocution


Température admissible

en régime permanant

  • PVC H07VK 70°C

  • PRC U1000R02V90°C

  • NU 105°C


M

Durée d'enclenchement

Courant déterminant

Définir le courant utilisé par l ’installation

consommateur inconnu

consommateur connu


Conditions d'installation

Température ambiante

> 30° C

Conducteur dans

un même circuit

(mono, triphasé...)


Nombre de

circuits

Méthodes de référence

A - A2 - B - B2 - C - E - F- G


Exemple 1

1. Température ambiante 30°C

2. Chauffage 3 x 400V I=20A

3. 8 pièces

4. Pose en canal B2

PIE 20A 4mm2

8 câbles 3PNE 20A

Facteur de réduction groupement : 0.52

20 : 0.52 = 38.5 A

B2 donc 10 mm2(5.2.3.1.1.11.13)


NIBT 2000

N° article

Type d’isolation

Température ambiante

Nombre. de conducteurschargé

Mode de pose

Section des conducteurs

Courants admissibles


mm2A

1,5 10

1,5 13

2,5 16

4 20

6 25

10 32

10 40

16 50

25 63

35 80

Solution simplifiée

NIBT 2000

5.2.3.1.1.11.3A

(cas défavorable)

Isolation au PVC

T° ambiante < 30°C

Un seul circuit



Règles

  • La protection contre les courts-circuits nécessite le respect des trois conditions suivantes

  • le coupe surintensité à un pouvoir de coupure égal ou supérieur au courant de court-circuit maximum.

  • Le coupe surintensité à un temps suffisamment court pour que le courant de court-circuit le plus faible ne puisse pas endommager les conducteurs.

  • De plus ce temps de coupure doit garantir la sécurité des personnes.


Pouvoir de coupure

Les coupes-surintensités sont capable d’interrompre par eux même des surintensités jusqu à leur pouvoir de coupure

exemples


Protection des conducteurs

C/C

Protection des conducteurs = fusion du fusible

tmax=k . A

Ik

2


Températures limites

admissibles

  • Caoutchouc H07RNF200°C

  • PVC H07VK 160°C

  • PRC U1000R02V250°C


Protection des personnes

C/C

Protection des personnes = fusion du fusible

appareils fixes 5s

appareils mobiles (dispositifs conjoncteurs) 0,4s


38 A

Exemple 2

  • A déterminer :

  • La section des conducteurs.

  • La tenue des conducteurs au court-circuit.

  • La valeur du coupe surintensité (La protection des personnes).

Temp.ambiante = 30°C

Isolation PVC

Câble 3L + PE

Méthode de référence A2


38 A

Courant déterminant38 A

Selon NIBT 5.2.3.1.1.11.13

10 mm2

2

2

K . A

115 . 10

t max =

400

Ik

Icc = 400A

8,26 s

5s


Temps t [s]

Courant I [A]

DIN 00 - 100 A

2

400

t coupure= 2s <t sécurité= 5 s < t max 8.26 s


Exemple 3

  • Ligne vers deux prises CEI/EN 32 A

  • Conditions marginales:

  • longueur de la canalisation : 20m

  • Pose de la canalisation: tube de protection dans une paroi calorifuge

  • Température maximale : 50 °C

  • Isolant des conducteurs : VPE

  • Organe de protection contre les surint. en amont LS 32 A caract. B

CEI 32A 3LNPE

32A car.B

CEI 32A 3LNPE


Facteur de correction pour groupement : 1

Facteur de correction pour température : 0.82

Il = 32/0,82 =39A

Méthode de référence : A

Nombre de conducteur : 3

Isolant : EPR

Selon NIBT 2000 5.2.3.1.1.11.4 : 6mm2

Ri réseau = 0,3 

R ligne = (0,0175 . 20. 2. 1,5) / 6 = 0,18 

Rs = 0,3 + 0,18 = 0,48 


Ik = 0,75 . 230 / 0,48 = 360 A

Temps de coupure d’après la caractéristique du disjoncteur : 4ms

2

135 . 6

t max =

5.1 s

=

360


Même cas mais isolant PVC

NIBT 2000

5.2.3.1.1.11.3

10

42



NIBT 2000

Facteur de simultanéité kG : c ’est le rapport entre la somme de tous les courants qui s ’écoulent dans un nombre de circuits et la somme des courants pour lesquels les conducteurs de ces circuits sont dimensionnés

Tableau 5.2.3.1.1.15.3


Facteurs de correction combinées kGH : C ’est le facteur de correction pour groupement combiné avec le facteur de simultanéité kG

Exemple 1

1. Température ambiante 30°C

2. Chauffage 3 x 400V I=20A

3. 8 pièces

4. Pose en canal B2


8 câbles 3PNE 20A

Facteur de réduction groupement : 0.52

20 : 0.52 = 38.5 A

B2 donc 10 mm2(5.2.3.1.1.11.13)

NIBT 2000

5.2.3.1.1.15.4

8 câbles 3PNE 20A

Facteur de correction combiné : 0.75

20 : 0.75 = 26.6 A

B2 donc 4 mm2(5.2.3.1.1.11.13)


Règles des 5 %

5.2.3.1.1.7.3

Les valeurs de courants admissibles indiquées pour trois conducteurs chargés sont également valables dans un circuit triphasé avec neutre équilibré. Des câbles à quatre ou cinq conducteurs peuvent supporter des courants admissibles plus élevés lorsque trois conducteurs seulement sont chargés.

5.2.3.1.1.15.5

On optera pour un courant admissible plus élevé de 5 %


A

D

B

E

C

F

Exemple 4

Isolation PVC

Température ambiante 30 °C

B2

méthode de référence




5.2.3.1.1.15.2.2.

5.2.3.1.1.15.5


5.2.3.1.1.15.2.2.

5.2.3.1.1.15.5


5.2.3.1.1.15.2.2.

5.2.3.1.1.15.5

5.2.3.1.1.15.5


5.2.3.1.1.15.2.2.

5.2.3.1.1.15.5

5.2.3.1.1.15.5


5.2.3.1.1.15.2.2.

5.2.3.1.1.15.5

5.2.3.1.1.15.5

5.2.3.1.1.15.5


5.2.3.1.1.15.2.2.

5.2.3.1.1.15.5

5.2.3.1.1.15.5

5.2.3.1.1.15.5


5.2.3.1.1.15.2.2.

5.2.3.1.1.15.5

5.2.3.1.1.15.5

5.2.3.1.1.15.5

5.2.3.1.1.15.2.2.


5.2.3.1.1.15.2.2.

5.2.3.1.1.15.5

5.2.3.1.1.15.5

5.2.3.1.1.15.5

5.2.3.1.1.15.2.2.


5.2.3.1.1.15.2.2.

5.2.3.1.1.15.5

5.2.3.1.1.15.5

5.2.3.1.1.15.5

5.2.3.1.1.15.2.2.

5.2.3.1.1.15.2.2.


5.2.3.1.1.15.2.2.

5.2.3.1.1.15.5

5.2.3.1.1.15.5

5.2.3.1.1.15.5

5.2.3.1.1.15.2.2.

5.2.3.1.1.15.2.2.

Les conditions pour la protection contre les courts-circuits et pour la protections des personnes sont à vérifier


A

E

F


B

C

D


Chemin de câbles

Méthode de référence E


Récapitulatif

1. Courant de charge : courant nominal du récepteur ou coupe

surintensité amont. In

2. Température ambiante : In / kT = In1

3. Facteur de groupement : In1 / kh= In2

4. Facteur de simultanéité : In2 x kG = In3(courant déterminant)

5. Méthode de référence: A - A2- B - B2 - C - E - F - G

6. L ’isolation: PVC - EPR

7. Nombre de conducteurs chargés : deux - trois

8. Vérification de la protection des personnes et de la tenue aux

courts-circuits.


Chute de tension

NIBT 2000

5.2.5.1

Ilest recommandé qu’en pratique la chute de tension entre l ’origine de l ’installation et le récepteur d ’énergie ne soit pas supérieure à 4% de la tension nominal du réseau

230 V

9,2 V

220,8 V

384 V

400 V

16 V


CD

NIBT 2000


Avez-vous

des

questions?

Barras Michel


ad