Quelle communication au service
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 34

Quelle communication au service des démarches développement durable ? PowerPoint PPT Presentation


  • 56 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Quelle communication au service des démarches développement durable ? Perceptions et pratiques des porteurs de projet en Nord Pas-de-Calais. Etude réalisée par. en partenariat avec le. 3 ème trimestre 2008.

Download Presentation

Quelle communication au service des démarches développement durable ?

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Quelle communication au service des d marches d veloppement durable

Quelle communication au service des démarches développement durable ?

Perceptions et pratiques des porteurs de projet en Nord Pas-de-Calais

Etude réalisée par

en partenariat avec le

3ème trimestre 2008


Quelle communication au service des d marches d veloppement durable

Depuis quelques années, convaincus que le déploiement des démarches développement durable des organisations doit s’appuyer sur l’implication des acteurs et par conséquent sur une communication adaptée et efficace, le Centre ressource du Développement Durable - Cerdd et l’agence-conseil quel progrès ! agissent respectivement dans ce sens auprès de leurs partenaires et clients.

En 2007, sur proposition de quel progrès !, le Cerdd et l’agence décident d’associer leurs compétences dans l’objectif d’informer et d’accompagner toujours mieux les entreprises et collectivités de la région dans la communication de leur démarche développement durable et/ou RSE.

La première concrétisation de ce partenariat a été la réalisation d’une étude par quel progrès ! auprès des porteurs de projet développement durable de la région. Il s’agissait de mieux comprendre leurs perceptions et pratiques de la communication comme moyen de sensibilisation et d’implication des acteurs.

Les résultats de cette étude, communiqués aux professionnels du développement durable et de la communication, doivent permettre d’engager une réflexion concrète sur la complémentarité de leurs compétences dans la conduite et la mise en oeuvre des projets développement durable/RSE.


Quelle communication au service des d marches d veloppement durable

  • Etude réalisée par l’agence-conseil quel progrès ! en partenariat avec le Centre ressource du Développement Durable – Cerddd’avril à juin 2008.

  • Par communication, l’étude entend l’ensemble des moyens d’implication et d’information des publics sur les actions DD.

  • Dans une première phase de l’étude, les standards de 482 organisations de la région Nord Pas-de-Calais (soit 407 entreprises de 200 salariés et plus et 75 collectivités de 20 000 habitants et plus) ont été contactées pour recenser celles qui avaient un collaborateur en charge du développement durable ou de l’environnement. 369 ont répondu.

  • Dans une deuxième phase, les 223 collaborateurs identifiés en charge du développement durable ou de l’environnement au sein des organisations régionales interrogées ont été contactés personnellement. Un entretien directif téléphoné a pu être mené avec 114 d’entre eux.


Quelle communication au service des d marches d veloppement durable

  • SOMMAIRE

  • Quelle typologie des organisations régionales déclarant se préoccuper du développement durable ou de l’environnement ?

  • Quelle réalité de mise en œuvre du développement durable dans les organisations régionales identifiées comme s’en préoccupant ?

  • Quelle implication des publics internes et externes dans les actions développement durable mises en œuvre ?

  • Quelle information pour relayer la mise en œuvre des actions développement durable ?


Quelle communication au service des d marches d veloppement durable

1

Quelle typologie des organisations régionales déclarant se préoccuper du développement durable ou de l’environnement?


Quelle communication au service des d marches d veloppement durable

  • SOMMAIRE

  • - 1 -

  • Quelle typologie des organisations régionales déclarant se préoccuper du développement durable ou de l’environnement ?

  • - 2 -

  • Quelle réalité de mise en œuvre du développement durable?

  • 3 -

  • Quelle implication des publics internes et externes dans les actions développement durable mises en œuvre ?

  • 4 - Quelle information pour relayer la mise en œuvre des actions développement durable?

  • En résumé

  • Quasiment toutes les collectivités déclarent avoir un collaborateur en charge du développement durable ou de l’environnement contre une grosse moitié des entreprises.

  • Le seul véritable élément différenciant est le type d’organisations interrogées. Toutes les autres caractéristiques (département, taille, activité de l’entreprise et type de collectivité) n’influent pas.


Quelle communication au service des d marches d veloppement durable

  • SOMMAIRE

  • - 1 -

  • Quelle typologie des organisations régionales déclarant se préoccuper du développement durable ou de l’environnement ?

  • - 2 -

  • Quelle réalité de mise en œuvre du développement durable?

  • 3 -

  • Quelle implication des publics internes et externes dans les actions développement durable mises en œuvre ?

  • 4 - Quelle information pour relayer la mise en œuvre des actions développement durable?

Organisations déclarant avoir un collaborateur en charge du développement durable ou de l’environnement

  • L’étude révèle une disparité importante entre les collectivités et les entreprises régionales. Les collectivités déclarent pratiquement toutes avoir un collaborateur en charge du développement durable ou de l’environnement contre une grosse moitié des entreprises.

  • Une explication réside peut-être dans le fait que les collectivités sont incitées à mettre en place des Agendas 21 du développement durable depuis le Sommet de Rio en 1992. Cette incitation n’a été élargie aux entreprises qu’au Sommet de Johannesbourg en 2002.


Quelle communication au service des d marches d veloppement durable

  • SOMMAIRE

  • - 1 -

  • Quelle typologie des organisations régionales déclarant se préoccuper du développement durable ou de l’environnement ?

  • - 2 -

  • Quelle réalité de mise en œuvre du développement durable?

  • 3 -

  • Quelle implication des publics internes et externes dans les actions développement durable mises en œuvre ?

  • 4 - Quelle information pour relayer la mise en œuvre des actions développement durable?

65 %

44 %

43 %

44 %

  • Quelque soit le secteur d’activité (bâtiment, commerce, service), les entreprises sont autour de 43/44% à déclarer avoir une personne en charge du développement durable ou de l’environnement.

  • Elles sont près de 2/3 dans l’industrie ce qui peut s’expliquer par une activité à plus fort impact sur l’environnement. En effet, le tissu économique régional est fortement industriel et donc beaucoup d’installations sont classées ICPE pour la protection de l’environnement. Ce facteur interagit avec la forte densité de la population régionale.

  • Le secteur agricole étant peu présent parmi les entreprises régionales de 200 salariés et plus, il est difficile de tirer des conclusions de l’enquête.


Quelle communication au service des d marches d veloppement durable

  • SOMMAIRE

  • - 1 -

  • Quelle typologie des organisations régionales déclarant se préoccuper du développement durable ou de l’environnement ?

  • - 2 -

  • Quelle réalité de mise en œuvre du développement durable?

  • 3 -

  • Quelle implication des publics internes et externes dans les actions développement durable mises en œuvre ?

  • 4 - Quelle information pour relayer la mise en œuvre des actions développement durable?

90 %

91 %

  • Le type de collectivité n’est pas un critère discriminant. Ville, EPCI, institution déclarent à plus de 90% avoir un collaborateur en charge du développement durable ou de l’environnement.

  • L’étude a été réalisée dans un contexte post-électoral alors que le développement durable a été au cœur des programmes de campagne.


Quelle communication au service des d marches d veloppement durable

  • SOMMAIRE

  • - 1 -

  • Quelle typologie des organisations régionales déclarant se préoccuper du développement durable ou de l’environnement ?

  • - 2 -

  • Quelle réalité de mise en œuvre du développement durable?

  • 3 -

  • Quelle implication des publics internes et externes dans les actions développement durable mises en œuvre ?

  • 4 - Quelle information pour relayer la mise en œuvre des actions développement durable?

55 %

47 %

57%

55 %

56 %

Salariés

  • La taille de l’entreprise n’est pas un critère discriminant.

  • Toutes déclarent à environ 50% avoir un collaborateur en charge du développement durable ou de l’environnement, mises à part les entreprises de 5000 salariés et plus (100%).


Quelle communication au service des d marches d veloppement durable

  • SOMMAIRE

  • - 1 -

  • Quelle typologie des organisations régionales déclarant se préoccuper du développement durable ou de l’environnement ?

  • - 2 -

  • Quelle réalité de mise en œuvre du développement durable?

  • 3 -

  • Quelle implication des publics internes et externes dans les actions développement durable mises en œuvre ?

  • 4 - Quelle information pour relayer la mise en œuvre des actions développement durable?

95 %

95 %

93 %

89%

Habitants

  • La taille de la collectivité n’est pas un critère discriminant.

  • Toutes déclarent à environ 90% avoir un collaborateur en charge du développement durable ou de l’environnement.


Quelle communication au service des d marches d veloppement durable

2

Quelle réalité de mise en œuvre du développement durable dans les organisations régionales ?


Quelle communication au service des d marches d veloppement durable

  • SOMMAIRE

  • - 1 -

  • Quelle typologie des organisations régionales déclarant se préoccuper du développement durable ou de l’environnement ?

  • - 2 -

  • Quelle réalité de mise en œuvre du développement durable?

  • 3 -

  • Quelle implication des publics internes et externes dans les actions développement durable mises en œuvre ?

  • 4 - Quelle information pour relayer la mise en œuvre des actions développement durable?

  • En résumé

  • 84% des organisations régionales ayant un collaborateur en charge du DD ou de l’environnement déclarent mettre en œuvre des actions sur les 3 champs du développement durable même si l’environnement reste en tête.

  • Les actions DD mises en œuvre concernent à la fois les publics internes et externes. L’interne est concerné systématiquement. Les publics externes un peu moins et quasi-exclusivement les partenaires traditionnels (collectivités: habitants/monde associatif; entreprises: clients/fournisseurs)

  • 3/4 des organisations mettant en œuvre des actions DD formalisent une démarche engageante pour elles.

  • 44% des entreprises et des collectivités ont une démarche DD récente (1 an et moins). Près de la moitié des organisations n’en est donc qu’au début de sa mise en œuvre.


Quelle communication au service des d marches d veloppement durable

  • SOMMAIRE

  • - 1 -

  • Quelle typologie de organisations régionales déclarant se préoccuper du développement durable ou de l’environnement ?

  • - 2 -

  • Quelle réalité de mise en œuvre du développement durable dans les organisations régionales identifiées comme s’en préoccupant ?

  • 3 -

  • Quelle implication des publics internes et externes dans les actions développement durable mises en œuvre par les organisations régionales identifiées ?

  • - 4 - Quelle information pour relayer la mise en œuvre des actions développement durable?

  • SOMMAIRE

  • - 1 -

  • Quelle typologie des organisations régionales déclarant se préoccuper du développement durable ou de l’environnement ?

  • - 2 -

  • Quelle réalité de mise en œuvre du développement durable?

  • 3 -

  • Quelle implication des publics internes et externes dans les actions développement durable mises en œuvre ?

  • 4 - Quelle information pour relayer la mise en œuvre des actions développement durable?

Fonction du collaborateur déclaré en charge du développement durable

(223 collaborateurs interrogés. 114 réponses)

C : 18%E : 16%

  • En collectivité, 40% des collaborateurs interrogés occupent une fonction développement durable à part entière contre à peine 13% en entreprise où plus de 2/3 des collaborateurs en charge du développement durable s’occupent également de qualité ou de sécurité ou d’environnement…

  • Il semble que dans les entreprises où il y avait des dispositifs transversaux tels la qualité, la sécurité, l’environnement… le développement durable est venu naturellement s’ajouter à ces missions et ce, d’autant plus, qu’il emprunte beaucoup à ces démarches d’amélioration continue.

  • En collectivité, où ces dispositifs n’existent pas ou peu, une fonction dédiée a été créée. Elle témoigne d’une approche globale du développement durable plus spontanée, alliant social/ environnement et sociétal (implication, participation dans la société civile.)


Quelle communication au service des d marches d veloppement durable

  • SOMMAIRE

  • - 1 -

  • Quelle typologie des organisations régionales déclarant se préoccuper du développement durable ou de l’environnement ?

  • - 2 -

  • Quelle réalité de mise en œuvre du développement durable?

  • 3 -

  • Quelle implication des publics internes et externes dans les actions développement durable mises en œuvre ?

  • 4 - Quelle information pour relayer la mise en œuvre des actions développement durable?

Domaines d’application des actions développement durable(107 organisations mettant en œuvre des actions DD)

100%

100%

94%

23%

77%

91%

30%

62%

68%

53%

56%

48%

77%

70%

44%

47%

52%

32%

  • Les collectivités régionales mettant en œuvre des actions développement durable investissent à plus de 90% les champs de l’environnement, du social et du sociétal (implication/participation dans la société civile).

  • Les entreprises mettant en œuvre des actions développement durable le font en revanche à 100% dans le domaine de l’environnement, 77% dans le domaine social et 62% dans le domaine sociétal.

  • L’environnement est bien le premier champ d’action de la mise en œuvre du développement durable dans les organisations régionales qui sont finalement 84% à déclarer mettre en œuvre le développement durable avec ses 3 domaines d’application.


Quelle communication au service des d marches d veloppement durable

  • SOMMAIRE

  • - 1 -

  • Quelle typologie des organisations régionales déclarant se préoccuper du développement durable ou de l’environnement ?

  • - 2 -

  • Quelle réalité de mise en œuvre du développement durable?

  • 3 -

  • Quelle implication des publics internes et externes dans les actions développement durable mises en œuvre ?

  • 4 - Quelle information pour relayer la mise en œuvre des actions développement durable?

Typologie des publics externes impactéspar les actions développement durable (107 Organisations interrogées)

100%

90%

85%

66%

47%

41%

38%

29%

27%

27%

16%

13%

3%

2%

3%

2%

  • Il s’agit ici de repérer les publics pour lesquels les actions développement durable mises en œuvre auront des conséquences. Ce sont les publics concernés, impactés par ces actions.

  • Concernant les publics externes des entreprises, les premiers concernés sont les clients (90%) et les fournisseurs/sous-traitants (85%). Ensuite viennent les collectivités (29%), partenaires institutionnels (27%) et le monde associatif (27%). De façon nettement moins importante, les entreprises touchent les autres entreprises (13%), les partenaires bancaires (2%) et les membres du conseil de développement (2%).

  • Au niveau des collectivités, les premiers publics externes concernés sont les habitants (100%) et le monde associatif (66%). Ensuite viennent les entreprises (47%), les autres collectivités ( 41%) et les partenaires institutionnels (38%). De façon nettement moins importante, les collectivités touchent les fournisseurs sous-traitant (16%), les partenaires bancaires (3%) et les membres du conseil de développement (3%).


Quelle communication au service des d marches d veloppement durable

  • SOMMAIRE

  • - 1 -

  • Quelle typologie des organisations régionales déclarant se préoccuper du développement durable ou de l’environnement ?

  • - 2 -

  • Quelle réalité de mise en œuvre du développement durable?

  • 3 -

  • Quelle implication des publics internes et externes dans les actions développement durable mises en œuvre ?

  • 4 - Quelle information pour relayer la mise en œuvre des actions développement durable?

Typologie des publics internes impactés par les actions développement durable (107 organisations interrogées)

91%

97%

96%

91%

99%

18%

  • Tous les publics internes des collectivités sont concernés de manière égale par les actions DD mises en oeuvre.

  • En revanche, au sein des entreprises interrogées, tous les publics internes ne sont pas concernés de manière égale par les actions DD. Seuls 18% des entreprises considèrent que leurs actionnaires sont impactés par le DD.

  • Pour résumer, les publics internes et les bénéficiaires des services (habitants et clients) sont dans tous les cas les premiers impactés par les actions DD mises en place. Les fournisseurs eux sont beaucoup plus touchés par le DD dans les entreprises (85%) que dans les collectivités compte tenu des procédures de marché public (16%). A l’inverse, le monde associatif est deux fois plus impacté dans les collectivités que dans les entreprises.

  • Ainsi, aussi bien en interne qu’en externe, les parties prenantes sont bien repérées par les collaborateurs en charge du DD. Est-ce pour autant que ces publics sont réellement impliqués et associés à la démarche DD et à quelle échelle?


Quelle communication au service des d marches d veloppement durable

  • SOMMAIRE

  • - 1 -

  • Quelle typologie des organisations régionales déclarant se préoccuper du développement durable ou de l’environnement ?

  • - 2 -

  • Quelle réalité de mise en œuvre du développement durable?

  • 3 -

  • Quelle implication des publics internes et externes dans les actions développement durable mises en œuvre ?

  • 4 - Quelle information pour relayer la mise en œuvre des actions développement durable?

personnelle

personnelle

Démarches officielles citées: Agenda 21, Charte de pays, ISO 9001/ 14001/18001/ 22000, Charte de la diversité, Charte GPN, OSHAS, Loi NRE, Label MSC, QHSE, MASE, Pacte mondial, ICPE

Démarche personnelle : démarche auto-construite par l’organisation

  • Les organisations régionales formalisent à 76% leur engagement DD dans une démarche.

  • Les entreprises sont 88% à formaliser une démarche contre 48% des collectivités. Cela peut s’expliquer par la différence des démarches engagées en entreprise et en collectivité. Pour ces dernières, il s’agit souvent de mettre en place une démarche DD globale et multipartenariale plus complexe. Notons toutefois que la région NPdC se caractérise par un nombre relativement important d’Agendas 21 et de chartes de pays.

  • Pour les entreprises, près de la moitié de ces démarches sont des démarches officielles pour certaines quasi-obligatoires selon certains secteurs. Cependant, 38% des entreprises ont formalisé une démarche DD à la fois dans une démarche officielle respectant les normes en vigueur mais aussi dans une démarche interne marquant leur volonté d’inscrire le DD dans leur projet d’organisation.


Quelle communication au service des d marches d veloppement durable

  • SOMMAIRE

  • - 1 -

  • Quelle typologie des organisations régionales déclarant se préoccuper du développement durable ou de l’environnement ?

  • - 2 -

  • Quelle réalité de mise en œuvre du développement durable?

  • 3 -

  • Quelle implication des publics internes et externes dans les actions développement durable mises en œuvre ?

  • 4 - Quelle information pour relayer la mise en œuvre des actions développement durable?

Typologie des démarches formalisées par les organisations(81 organisations ayant une démarche DD)

2 ans

4 ans

Moins d’1 an

  • Globalement, les entreprises et collectivités ayant formalisé une démarche développement durable l’inscrivent dans la durée. 1/4 de ces démarches a 5 ans et +. Près de 3/4 sont programmées sur plusieurs années.

  • 44% des collectivités et des entreprises ont des démarches récentes (1 an et moins).

  • Environ 30% des entreprises ne savent pas dater le démarrage ni évoquer la programmation de démarches. Cela laisse supposer que les démarches évoquées sont plutôt des engagements pragmatiques réalisés dans une logique du « pas à pas » sans échéance.

  • 100% des collectivités contre 65% des entreprises programment leur démarche sur plusieurs années. La culture d’organisation y joue certainement un rôle. Alors que la collectivité a l’habitude de réaliser des programmes d’actions à l’échelle de mandats électoraux, l’entreprise préfère évaluer chaque action avant de passer à la suivante.


Quelle communication au service des d marches d veloppement durable

3

Quelle implication des publics internes et externes dans les actions développement durable mises en œuvre?


Quelle communication au service des d marches d veloppement durable

  • SOMMAIRE

  • - 1 -

  • Quelle typologie des organisations régionales déclarant se préoccuper du développement durable ou de l’environnement ?

  • - 2 -

  • Quelle réalité de mise en œuvre du développement durable?

  • 3 -

  • Quelle implication des publics internes et externes dans les actions développement durable mises en œuvre?

  • 4 - Quelle information pour relayer la mise en œuvre des actions développement durable?

  • En résumé

  • 2/3 des collaborateurs DD se définissent comme un interface entre les acteurs.

  • 4/5 des organisations mettant en œuvre des actions DD mettent en place des moyens pour impliquer les publics concernés. Parmi elles, toutes ont recours à des moyens d’information.

  • En entreprise, cette implication est très majoritairement tournée vers les publics internes (97%) beaucoup moins vers les publics externes (23%) alors qu’en collectivité ces moyens de participation sont également répartis entre l’interne et l’externe.

  • Les collectivités font moins souvent participer leurs publics à leur démarche DD (52%) que les entreprises (79%) mais lorsqu’elles le font, c’est de manière plus collaborative. 42% des collectivités mettent en œuvre des moyens d’information couplés à des moyens de participation des publics. Elles utilisent à 44%, deux voire trois moyens de participation pour les impliquer.

  • 80% des entreprises mettent en œuvre de la formation. Cela répond à une nécessaire évolution des compétences au regard des objectifs du développement durable. Est-ce parce qu’elles n’en ont pas besoin et/ou qu’elles y ont recours moins habituellement que les collectivités ne proposent pas de formation à leurs équipes ?

  • 2/3 des entreprises proposent de l’information et de la formation à leurs publics et l’apparentent à de l’implication.


Quelle communication au service des d marches d veloppement durable

  • SOMMAIRE

  • - 1 -

  • Quelle typologie des organisations régionales déclarant se préoccuper du développement durable ou de l’environnement ?

  • - 2 -

  • Quelle réalité de mise en œuvre du développement durable?

  • 3 -

  • Quelle implication des publics internes et externes dans les actions développement durable mises en œuvre?

  • 4 - Quelle information pour relayer la mise en œuvre des actions développement durable?

  • c

  • 2/3 des personnes interrogées ont une vision de leur métier basée sur l’écoute, le dialogue, le partage… En effet, Elles sont 2/3 au total à se définir comme coordinateur ou animateur ou référent. Ainsi, quel que soit le terme, 2/3 pensent avoir un rôle de création et de maintien d’une dynamique autour des actions DD. Ils se définissent plus comme une interface entre tous les acteurs que comme la personne qui en a la charge. Ils semblent donc sensibles à l’association des parties prenantes à la démarche DD.

  • A noter, 35% des collaborateurs DD de collectivités se voient comme des coordinateurs contre 23% des collaborateurs d’entreprise. Dans le même temps, ces derniers se disent à 26% maître d’œuvre, contre 19% dans les collectivités. Cette légère disparité vient attester d’une culture d’organisation différente, y compris dans la mise en œuvre du développement durable. De par leur organisation cloisonnée et/ou sectorielle, les collectivités sont contraintes de se coordonner plus. Les entreprises, elles, sont d’avantage structurées pour entrer rapidement dans l’action.


Quelle communication au service des d marches d veloppement durable

  • SOMMAIRE

  • - 1 -

  • Quelle typologie des organisations régionales déclarant se préoccuper du développement durable ou de l’environnement ?

  • - 2 -

  • Quelle réalité de mise en œuvre du développement durable?

  • 3 -

  • Quelle implication des publics internes et externes dans les actions développement durable mises en œuvre?

  • 4 - Quelle information pour relayer la mise en œuvre des actions développement durable?

  • 40% des entreprises et 64% des collectivités sont en train d’amorcer une démarche projet construite (phases de construction, de sensibilisation, de lancement).

  • ¼ des entreprises et 16% des collectivités ne sont pas dans une logique de projet lorsqu’il est question de développement durable.

  • Les entreprises semblent avoir un temps d’avance : 33% sont en phase de déploiement/évaluation contre 19% des collectivités.

  • Les démarches DD des collectivités semblent plus longues à construire. Elles ont aussi des contraintes organisationnelles et politiques plus présentes. De leur côté, les entreprises ont développé depuis longtemps les démarches de progrès et de projets transversaux. Cela explique certainement leur rapidité à avancer dans leur démarche DD.


Quelle communication au service des d marches d veloppement durable

  • SOMMAIRE

  • - 1 -

  • Quelle typologie des organisations régionales déclarant se préoccuper du développement durable ou de l’environnement ?

  • - 2 -

  • Quelle réalité de mise en œuvre du développement durable?

  • 3 -

  • Quelle implication des publics internes et externes dans les actions développement durable mises en œuvre?

  • 4 - Quelle information pour relayer la mise en œuvre des actions développement durable?

Sollicitation des services dans la mise en œuvre des actions développement durable(107 organisations interrogées)

  • Le déploiement de la démarche développement durable repose sur une mobilisation des services mais ce déploiement est plus important en entreprise (80% des services sollicités) qu’en collectivité (54%).

  • De même, la transversalité de la démarche DD est plus forte en entreprise (49%) qu’en collectivité (36%)

  • Ces résultats renvoient aux fonctionnements différents des collectivités et des entreprises. Les premières restent plus cloisonnées même en matière de développement durable qui reste souvent la mission du service DD. Les entreprises, elles, plus habituées aux démarches de progrès transversales, sollicitent plus largement leurs services dans la mise en œuvre du développement durable.


Quelle communication au service des d marches d veloppement durable

  • SOMMAIRE

  • - 1 -

  • Quelle typologie des organisations régionales déclarant se préoccuper du développement durable ou de l’environnement ?

  • - 2 -

  • Quelle réalité de mise en œuvre du développement durable?

  • 3 -

  • Quelle implication des publics internes et externes dans les actions développement durable mises en œuvre?

  • 4 - Quelle information pour relayer la mise en œuvre des actions développement durable?

37 %

  • Plus de 4/5ème des entreprises et des collectivités manifestent une volonté d’implication des publics.

  • Que ce soit en entreprise ou en collectivité, 90% des organisations indiquent que les publics internes sont impactés par la mise en œuvre du DD, elles sont 97% à les impliquer en entreprise et 75% en collectivité.

  • En revanche, si les organisations identifient les publics externes concernés par le DD, les collectivités les ciblent par leurs moyens d’implication à 70% contre 23% des entreprises.

  • Ceci s’explique peut-être par la raison d’être des collectivités de se mettre au service de l’intérêt général et donc de se tourner vers ses publics externes. Pour les entreprises, l’engagement sociétal ou le fait d’associer les publics externes est plus nouveau.


Quelle communication au service des d marches d veloppement durable

  • SOMMAIRE

  • - 1 -

  • Quelle typologie des organisations régionales déclarant se préoccuper du développement durable ou de l’environnement ?

  • - 2 -

  • Quelle réalité de mise en œuvre du développement durable?

  • 3 -

  • Quelle implication des publics internes et externes dans les actions développement durable mises en œuvre?

  • 4 - Quelle information pour relayer la mise en œuvre des actions développement durable?

  • Toutes les organisations mettent en place des moyens d’information pour relayer la mise en œuvre des actions DD.

  • Plus de 3/4 des entreprises déclarent coupler cette information avec des moyens de solliciter leurs publics et favorisent ainsi la participation de ces derniers au projet. Les collectivités, elles, ne sont que la moitié à utiliser les actions de participation.

  • Les enquêtes et études semblent peu utilisées pour impliquer les parties prenantes. Elles constituent pourtant un moyen d’apprécier quantitativement les besoins et attentes et ainsi de prioriser les éléments d’une démarche. La participation, elle, va permettre de faire remonter des éléments plus qualitatifs. Peut-être les interrogés n’ont-ils pas pensé aux enquêtes de climat social, aux enquêtes consommateurs, etc ?


Quelle communication au service des d marches d veloppement durable

  • SOMMAIRE

  • - 1 -

  • Quelle typologie des organisations régionales déclarant se préoccuper du développement durable ou de l’environnement ?

  • - 2 -

  • Quelle réalité de mise en œuvre du développement durable?

  • 3 -

  • Quelle implication des publics internes et externes dans les actions développement durable mises en œuvre?

  • 4 - Quelle information pour relayer la mise en œuvre des actions développement durable?

(Boîte à idées, forum…)

  • La formation est le premier moyen de participation utilisé par les entreprises pour impliquer les publics sur les actions DD, loin devant les autres modes de participation dont l’usage avoisine à peine les 20%.

  • Ainsi, le fort recours aux moyens de participation déclaré par les entreprises est à pondérer par le fait qu’elles sont 71% à n’en utiliser qu’un et la plupart du temps de la formation. Si l’on considère que la participation des publics repose sur l’information, la co-construction et la co-décision, la formation ne permet pas de réunir les 3 éléments. En revanche, elle témoigne davantage d’un besoin des entreprises de former leurs collaborateurs au regard des évolutions de compétences amenées par le développement durable.

  • Les collectivités, elles, utilisent de manière quasi égale les différents moyens de participation pour leurs publics et sont 44% à en utiliser 2 voire 3.

  • Les collectivités impliquent donc moins souvent leurs publics dans leur démarche DD que les entreprises mais lorsqu’elles le font, c’est de manière plus collaborative.


Quelle communication au service des d marches d veloppement durable

4

Quelle information pour relayer la mise en œuvre des actions développement durable ?


Quelle communication au service des d marches d veloppement durable

  • SOMMAIRE

  • - 1 -

  • Quelle typologie des organisations régionales déclarant se préoccuper du développement durable ou de l’environnement ?

  • - 2 -

  • Quelle réalité de mise en œuvre du développement durable?

  • 3 -

  • Quelle implication des publics internes et externes dans les actions développement durable mises en œuvre?

  • 4 - Quelle information pour relayer la mise en œuvre des actions développement durable?

  • En résumé

  • L’utilisation des divers supports d’information de l’organisation pour relayer la démarche développement durable est totalement naturelle pour les porteurs de projets développement durable.

  • Les collectivités jouent leur rôle de sensibilisation des publics externes au développement durable (près de 90%) alors que les entreprises ne sont que 59% à informer ces mêmes publics.

  • ¾ des entreprises et des collectivités mettent en œuvre une information orale pour informer leurs équipes.

  • En entreprise, ce temps d’information est relayé par des supports écrits, moins en collectivité.

  • En externe, la variété des moyens d’information est exploitée avec une nette préférence pour l’événement et le journal externe en collectivité.

  • Seules 19% des collectivités et 12% des entreprises associent le service communication sur leur démarche DD.

  • 67 % des collectivités et 45% des entreprises le sollicitent ponctuellement et majoritairement pour un relais dans les supports d’information, soit en aval de la démarche DD. Cela peut s’expliquer par une représentation d’un rôle du communicant consistant uniquement à produire des outils d’information. Cette représentation est en-deça de la contribution possible de la communication (stratégie d’implication, mesure de perception, activation de réseaux…)


Quelle communication au service des d marches d veloppement durable

  • SOMMAIRE

  • - 1 -

  • Quelle typologie des organisations régionales déclarant se préoccuper du développement durable ou de l’environnement ?

  • - 2 -

  • Quelle réalité de mise en œuvre du développement durable?

  • 3 -

  • Quelle implication des publics internes et externes dans les actions développement durable mises en œuvre?

  • 4 - Quelle information pour relayer la mise en œuvre des actions développement durable?

  • La quasi-totalité des organisations interrogées met en œuvre des moyens d’information pour relayer les actions DD.

  • Si les collectivités mobilisent des moyens d’information de manière quasi-égale entre l’interne et l’externe, les entreprises ne sont qu’une grosse moitié à informer leurs publics externes de leur engagement DD contre 94% des collectivités. Représentant les pouvoirs publics sur le territoire, elles jouent leur rôle de sensibilisation au DD.

  • L’utilisation des divers supports d’information de l’organisation pour relayer la démarche développement durable est totalement naturelle pour les porteurs de projets développement durable.


Quelle communication au service des d marches d veloppement durable

  • SOMMAIRE

  • - 1 -

  • Quelle typologie des organisations régionales déclarant se préoccuper du développement durable ou de l’environnement ?

  • - 2 -

  • Quelle réalité de mise en œuvre du développement durable?

  • 3 -

  • Quelle implication des publics internes et externes dans les actions développement durable mises en œuvre?

  • 4 - Quelle information pour relayer la mise en œuvre des actions développement durable?

  • ¾ des entreprises et des collectivités mettent en œuvre une action d’information orale sur le DD pour leurs équipes.

  • En entreprise, elle est relayée quasi-systématiquement par des supports écrits (affichage, journal…).

  • Pour les collectivités, les moyens d’information oraux (conférence: 75%; événement: 30%) sont plus développés que les supports écrits. Est-ce parce que la communication interne est moins « outillée » en collectivité ?

  • Ces résultats sont à mettre en perspective avec le fait que plus de 50% des organisations interrogées sont au démarrage de leur démarche. Il s’agit donc d’informer les collaborateurs de ce qui va être mis en œuvre.

  • Ces résultats interrogent sur les informations de suivi de la démarche que peuvent recevoir les agents dans ces collectivités qui utilisent moins les supports écrits d’information interne. Elles seraient d’ailleurs 16% à ne rien mettre en œuvre pour informer leurs agents et élus.


Quelle communication au service des d marches d veloppement durable

  • SOMMAIRE

  • - 1 -

  • Quelle typologie des organisations régionales déclarant se préoccuper du développement durable ou de l’environnement ?

  • - 2 -

  • Quelle réalité de mise en œuvre du développement durable?

  • 3 -

  • Quelle implication des publics internes et externes dans les actions développement durable mises en œuvre?

  • 4 - Quelle information pour relayer la mise en œuvre des actions développement durable?

  • La diversité des moyens d’information externe est exploitée aussi bien dans les entreprises que dans les collectivités mais 41% des collaborateurs DD des entreprises n’utilisent pas les supports d’information externe

  • Les collectivités ont une préférence pour les événements (65%) et le journal externe (74%)


Quelle communication au service des d marches d veloppement durable

  • SOMMAIRE

  • - 1 -

  • Quelle typologie des organisations régionales déclarant se préoccuper du développement durable ou de l’environnement ?

  • - 2 -

  • Quelle réalité de mise en œuvre du développement durable?

  • 3 -

  • Quelle implication des publics internes et externes dans les actions développement durable mises en œuvre?

  • 4 - Quelle information pour relayer la mise en œuvre des actions développement durable?

  • Seules 19% des collectivités et 12% des entreprises mettant en œuvre des actions DD associent totalement le service communication à la démarche. Pour 67% des collectivités et 45% des entreprises, il vient en appui ponctuellement.

  • 8% des collaborateurs DD des entreprises et des organisations ne travaillent jamais avec la communication. A l’inverse dans 9% des entreprises, développement durable et communication font parties du même service.

  • Quand le service communication est sollicité ponctuellement, il l’est souvent pour relayer l’information dans les supports existants, plus que pour mettre en place des actions développant la participation des publics.


Quelle communication au service des d marches d veloppement durable

  • Points d’attention révélés par l’étude

  • Sensibiliser les professionnels du développement durable et de la communication à la complémentarité des supports d’information et des actions de communication participative.

  • Attirer l’attention des professionnels du secteur sur leur intérêt à travailler ensemble dès le démarrage du projet et ce d’autant plus que les professionnels du DD ont conscience de l’importance de la communication.

  • Diversifier les actions de participation sur les actions DD en proposant d’autres moyens que la formation et les multiplier tout au long de la mise en œuvre.

  • Développer les moyens d’information liés au développement durable parallèlement à l’évolution des projets et le passage au déploiement de la moitié des démarches DD actuellement en démarrage.

  • Impliquer également toutes les parties prenantes et notamment les publics externes.


  • Login