CONFEDERATION PYRENEENE DU TOURISME
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 76

Comité de Pilotage 5 mai 2008 PowerPoint PPT Presentation


  • 50 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

CONFEDERATION PYRENEENE DU TOURISME Plan de promotion et de commercialisation des produits touristiques de haute montagne et de pleine nature des Pyrénées Volet 1 - Etude d’images du Massif Pyrénéen. Comité de Pilotage 5 mai 2008. PARTIE 1. Focus Group « Consommateurs ». Rappel : Objectifs.

Download Presentation

Comité de Pilotage 5 mai 2008

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Comit de pilotage 5 mai 2008

CONFEDERATION PYRENEENE DU TOURISMEPlan de promotion et de commercialisation des produits touristiques de haute montagne et de pleine nature des Pyrénées

Volet 1 - Etude d’images du Massif Pyrénéen

Comité de Pilotage

5 mai 2008


Comit de pilotage 5 mai 2008

PARTIE 1.Focus Group

« Consommateurs »


Comit de pilotage 5 mai 2008

Rappel : Objectifs

  • Etudier l’image de la destination touristique du Massif Pyrénéen, en toutes saisons ;

  • Analyser les représentations (image vécue/perçue + image voulue) ;

  • Comprendre les freins, les motivations à la fréquentation de la montagne pyrénéenne… de la haute montagne…, à la pratique d’activités de montagne et pleine nature dans le massif, à l’achat/ réservation de prestations et de séjour ;

  • Analyser les attentes et besoins vis-à-vis de la « montagne pyrénéenne » et des activités de montagne etde pleine nature …

  • Tester l’intérêt et la pertinence de l’existant, concernant :

    • Les moyens d’information sur le tourisme dans les Pyrénées, sur les activités de pleine nature, dont celles de haute montagne, proposées ;

    • Les sites internet : pyrénées.net et guides-pyrénées.fr ;

  • Identifier les facteurs clés de succès de l’offre du massif tant pour la «montagne pyrénéenne » que la  « haute montagne pyrénéenne » , que les activités de montagne etde pleine nature…

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

Rappel : Méthodologie

  • 2 tables rondes de « consommateurs » des Pyrénées, menées à Paris et à Bordeaux. Durée moyenne des réunions : 3h30, en soirée. Tous avaient fréquenté les Pyrénées, en toutes saisons, au moins une foisces 36 derniers mois.

  • 10 participants au focus group à Paris, le 23/10/07, à la Maison des Pyrénées :

    • 5 femmes, 5 hommes

    • 38 à 54 ans, CSP variées

    • célibataires vivant seul ou maritalement (3), ou familles avec enfants (7).

  • 8 participants au focus group à Bordeaux, le 25/10/07, à l’hôtel Mercure :

    • 4 femmes, 4 hommes

    • 23 à 38 ans, CSP variées

    • célibataires vivant seul ou maritalement (6), ou familles avec enfants (2).

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

1. PROFIL DES CIBLES « CONSOMMATEURS »

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

1. Profil des cibles

  • 4 profils se dégagent en terme d’attitude face aux activités de montagne et de pleine nature

+

  • Couple, solo, famille

  • 23 / 54 ans

Les multi-sportifs, «engagés »

9 cas (P/B*)

  • Couple, solo

  • 23 / 45 ans

Les multi-sportifs, «hédonistes »

3 cas (P/B)

  • Famille

  • 38 /45 ans

Les moins sportifs, «traditionnels »

4 cas (P/B)

  • Couple

  • 53 / 54 ans

Les non sportifs, «balade »

-

2 cas (P)

Effort physique

* Légende : P= Paris, B= Bordeaux

NB : Surreprésentation probable des multi-sportifs, induite par les critères de recrutement des participants (pratique d’activités sportives diversifiées en montagne).

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

1. Profil des cibles : descriptif

Les multi-sportifs, « engagés »

  • Couple, solo

  • 7 cas : 3 Paris, 4 Bordeaux ; 3F/ 4H.

  • 23 / 54 ans

  • fréquente la montagne en toutes saisons (surtout les Pyrénées)

  • pratique randonnée, ski (alpin, fond), + occasionnellement : canyoning (x4), raquettes à neige (x3),randonnée en Haute Montagneavec guide (x2), Kayak (x2), rafting (x2), escalade (x2),via ferrata (x2), alpinisme (x1), parapente (x1), VTT (x1)

  • souhaite re-pratiquer ou découvrir la plupart des activités à sensation (canyoning, rafting, parapente, escalade…)

  • Famille

  • 2 cas : Paris, 2F.

  • 40/50 ans, avec adolescents

  • fréquente la montagne en toutes saisons (Pyrénées, Alpes)

  • pratique randonnée, VTT, ski, raquettes à neige…

  • + occasionnellement : canyoning, via ferrata, parapente, Kayak…

  • souhaite (re) pratiquer : canyoning, via ferrata, parapente…

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

1. Profil des cibles : descriptif

Les multi-sportifs, « hédonistes »

  • Couple, solo

  • 3 cas : 1 Paris, 2 Bordeaux ; 1H/ 2F.

  • 25 / 45 ans

  • fréquente la montagne en toutes saisons (plutôt les Alpes)

  • pratique quelques activités sportives seulement : randonnée, ski,

  • + occasionnellement : surf de neige (x2), raquettes à neige (x1), kayak (x1), VTT (x1)

  • apprécie autant : la gastronomie, la farniente, la méditation…

  • souhaite découvrir des activités à sensation, sans effort physique : parapente, saut à l’élastique, spéléo…

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

1. Profil des cibles : descriptif

Les moins sportifs, «traditionnels »

  • Famille

  • 4 cas : 2 Paris, 2 Bordeaux ; 2H/ 2F.

  • 38 / 45 ans, avec 2 à 3 enfants par famille, de 2 à 17 ans ;

  • fréquente la montagne soit en toutes saisons (x2), ou l’hiver (x1), ou en dehors de l’hiver (x1)

  • pratique quelques activités sportives seulement : randonnée, ski, raquettes à neige + occasionnellement : VTT (x1), course à pied (x1)

  • privilégie les sorties ou activités en famille, notamment avec les enfants en bas âge ;

  • souhaite néanmoins découvrir à titre individuel des activités à sensation : parapente, rafting, escalade, saut à l’élastique …

Focus Groupes Consommateurs

Rapport ‘Consommateurs’


Comit de pilotage 5 mai 2008

1. Profil des cibles : descriptif

Les non sportifs, «balade »

  • Couple, solo

  • 2 cas: Paris ; 2H.

  • 53 / 54 ans ;

  • fréquente moyennement la montagne, l’été

  • pratique la randonnée « simple », la pêche (x1)

  • privilégie les balades, et la détente…

  • ne souhaite pas particulièrement découvrir d’autres activités de pleine nature… (hormis celles autour des balades et visites culturelles).

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

1. Profil des cibles

Leur « moteur »

Intensité sportive

& défi

Les multi-sportifs, «engagés »

+

adrénaline

& découverte

Plaisir (sans souffrance)

Les multi-sportifs, «hédonistes »

Loisir familial

Les moins sportifs, «traditionnels »

Visite & balade

Les non sportifs, «balade »

  • Ne semblent pas être explicatif des attitudes constatées : le lieu de résidence (peu de différences entre Bordeaux et Paris), l’âge…

  • En revanche le sont :

    • la situation familiale, la présence d’enfant et leur âge,

    • l’ouverture et l’attrait vis-à-vis des activités de loisir « sportives »…

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

1. Profil des cibles

EN RESUME

  • 4 profils de cible, qui se distinguent sur les critères de pratique sportive d’AMPN, d’effort physique à fournir, et de situation familiale (avec/sans enfants + âge des enfants) ;

  • Parmi les « multi-sportifs », les uns sont plutôt « engagés », à la recherche de défi, d’intensité sportive… Les autres sont plutôt « hédonistes », à la recherche de plaisir multi-formes ;

  • Les moins sportifs, au profil « traditionnel », sont avant tout motivés par les loisirs familiaux ;

  • Les non sportifs sont eux motivés par les visites, les balades…

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

2. IMAGE DU MASSIF PYRENEEN

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

L’image est l’ensemble des représentations rationnelles et affectives associées par une personne ou un groupe de personnes (cibles) à une entreprise, une marque, un produit ou un territoire

(image institutionnelle ou corporate, image de marque et image de produit ou de territoire)


Comit de pilotage 5 mai 2008

  • Une image se forme sur 3 éléments :

  • Ensemble d'éléments factuels. Ce sont des éléments incontestables.

  • Ensemble de croyances et d'opinions principalement sur les défauts et les qualités d'un produit.

  • Attributs symboliques ou affectifs d'un produit (jeune, ringarde, branché, classique…par exemple)


Comit de pilotage 5 mai 2008

  • Image Corporate

  • Le terme « image corporate » est employé de manière à regrouper à la fois les concepts :

  • d’image d’entreprise.

  • La communication d’entreprise est un discours de type informatif

  • avant tout destiné aux partenaires habituels de « l’entreprise » ou du territoire : usagers / utilisateurs des services et des produits, actionnaires, salariés…

  • Le discours sur l’entreprise porte sur les ressources humaines, techniques ou financières que l’entreprise engage pour remplir sa mission économique et sociale de producteur.

  • d’image institutionnelle

  • Les destinataires de la communication institutionnelle appartiennent quant à eux à une communauté symbolique : la communauté des citoyens, l’universalité des adolescents, les membres d’une communauté religieuse…

  • Le discours institutionnel concerne l’organisation en tant que collectif social. Au-delà de son rôle de producteur, l’entreprise exprime sa mission, sa vocation, sa contribution au bien-être général.

  • La communication symbolique

  • Elle est définie comme un prolongement de la dimension institutionnelle.

  • Ce troisième niveau de communication est fondamentale : il établit une véritable relation entre l’émetteur et le récepteur du message. Ce dernier accède à l’univers culturel de l’entreprise par l’intermédiaire de l’ensemble des signes émis.


Comit de pilotage 5 mai 2008

21. Image de la montagne Pyrénéenne

  • Spontanément, deux principales dimensions objectives ressortent :

Grands sommets

Grands espaces

Lacs, pics

Cirques

Gouffre

Géologie

Minéraux

Sources d’eau chaude

Dimension

naturelle

Diversité des paysages ausein du Massif

Dimensions

historique,

culturelle

Nature sauvage

et préservée

Rapaces, Ours

Faune en liberté

Ensoleillement

Faible enneigement

Changements brutaux du temps

Tradition

Terroir

Gastronomie

Préhistoire

Patrimoine

Chateaux

Cathares

Langue d’Oc

Pays basque

Pays catalan

Espagne

Focus Groupes Consommateurs

Rapport ‘Consommateurs’


Comit de pilotage 5 mai 2008

21. Image de la montagne Pyrénéenne

  • … ainsi que diverses dimensions subjectives (basées sur leur vécu), parmi lesquelles les dimensions positives  sont globalement dominantes

Stations de ski de taille restreinte, sur-fréquentées pendant les vacances

Rudesse

Raideur des pentes

Paysage nu

« Caillasse »

Sérénité

Tranquillité

Authenticité

Simplicité

L

Difficultés :

- d’accès aux villages

- de communication

inter-vallées

Peu de transport

collectif

J

Accueil

Sympathie

Convivialité

Cloisonnement

Isolement

Dépaysement

Choix + diversitéde lieux, d’activités

(en mineur)

Temps de trajet de Paris,

et Bordeaux (trop long pour un WE)

(en mineur)

Accès direct en train (Paris)

Proximité de Bordeaux

DIMENSIONS DOMINANTES

DIMENSIONS MINORITAIRES

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

21. Image de la montagne Pyrénéenne

  • Verbatims :

  • Image : dimensions objectives

  • « L’hiver dernier dans les Pyrénées, on a fait un peu de ski alpin, mais il y avait peu de neige : on a un peu galéré… »;

  • « Quand on part en hiver, on n’est pas sûr d’avoir de la neige, et pouvoir faire du ski »;

  • « Rencontrer l’orage en rando, c’est fréquent… on voit les grenouilles qui sortent… puis la pluie se transforme en grêle, et les nuages s’installent … »;

  • « J’aime ces paysages changeants, cette diversité en montagne est unique »;

  • « Ce sont de très beaux paysages, par exemple le secteur de l’Ossau… »

  • Image : dimensions subjectives

  • « Les Pyrénées c’est très étendu, on ne peut pas en faire le tour ! »

  • «  Les Pyrénées c’est une forme de solitude, du fait du cloisonnement des vallées, de la géographie… on ressent bien cet isolement »;

  • « L’accès à de nombreux village est difficile, il n’y a pas de voies de communication d’un village à l’autre (…) C’est peut-être dû à cette rivalité médiévale entre les villages »;

  • « Jusqu’à Lourdes c’est simple par le train… ensuite pour se rendre dans les villages ça ne marche pas »;

  • «  Les Pyrénées sans bagnole c’est impossible… essayez d’aller depuis Lourdes à Montréjeau, ou en Andorre ! »;

  • « Skier pendant les vacances, c’est impossible, on se marche dessus… les stations sont concentrées, et se surchargent vite »;

  • « Pendant les vacances il y a trop de monde aux mêmes endroits, je ne veux plus y aller à ce moment là »;

  • « Les maisons familiales contactées n’avaient plus de place, j’ai trouvé que tout était archi plein, pourtant je m’y étais pris bien à l’avance »;

  • « C’est trop loin de Bordeaux pour le plaisir d’un WE : il me faut 3h30 pour aller où j’ai l’habitude… c’est trop juste ! ».

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

21. Image de la montagne Pyrénéenne

  • Des évocations par saisons plus positives pour l’été et l’automne…

AUTOMNE

Calme, tranquillité après l ’été

Douceur et beauté : paysages colorés, lumineux

Belles randonnées, surprises de la faune

Disponibilité des gens

ETE

Sérénité

Air pur, cristallin

Accès aux grands sommets, et grands espaces

Randonnées, activités, regain d’énergie

Fortes sensations en altitude : espace,

pureté, beauté

J

 La montagne chaleureuse

 La montagne euphorisante

HIVER

Calme choisi

ou subi (peu d’activités le soir)

Stations de ski « limitées », sur-fréquentées

Forte dépendance de la vie /la neige

PRINTEMPS

Neige et soleil

Ambiance humide (ondées + fonte)

Paysages fleuris, verdoyants

Arrivée de la douceur

  • La montagne mitigée

  • (C’est encore / ce n’est pas encore)

  • La montagne duale

    (trop/ trop peu)

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

21. Image de la montagne Pyrénéenne

Verbatims :

« Quand on cherche la tranquillité, les Pyrénées c’est moins oppressant que les Alpes, ça a son charme »

« Pour nous citadins, quand on va dans les Pyrénées, c’est un regain d’énergie ! »

« L’hiver, après 18h, il n’y a plus rien à faire ! »

« L’automne c’est super agréable : les gens prennent leur temps… l’après midi on peut discuter avec les commerçants, ils sont bien disponibles… »

« C’est surprenant, j’ai rencontré le brame du cerf, c’était très bizarre »;

« En intersaison après la saison de neige, tout est fermé… ça ne repart qu’avec les vacances d’été… c’est dommage »

« En avril, j’ai trouvé tout fermé, c’est problématique ! »

« Au printemps s’il fait beau c’est superbe, il y a plein de fleurs, c’est une vraie quiétude »

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

21. Image de la montagne Pyrénéenne

  • Spécificités du Massif Pyrénéen vis-à-vis des Alpes :

  • Des atouts de plusieurs natures pour les Pyrénées :

    • Au niveau clientèle et tarifs: ‘c’est - parisien, + convivial, - commercial, - cher’ ;

    • Au niveau naturel : ‘environnement préservé, très varié’ ;

    • Au niveau historique et culturel : ‘un patrimoine très riche’.

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

21. Image de la montagne Pyrénéenne

Verbatims :

« Les Alpes c’est monolithique, alors que les Pyrénées c’est très diversifié »

« Les Pyrénées c’est plus sauvage, et surtout moins l’usine à ski ! »

« Beaucoup de personnes sont incapables de citer 3 stations des Pyrénées ! »

« Dans les Pyrénées on a le choix entre la montagne et la mer, la France et l’Espagne… pas dans les Alpes » ;

« Pour le cachet du ski, je préfère les Pyrénées… ceux qui veulent de la masse vont dans les Alpes ! »

« Pour le ski, je m’ennuie plus dans les Pyrénées que dans les Alpes, les domaines skiables sont plus limités » ;

« Dans les Alpes, on peut accéder à une station par 2 ou 3 vallées, des petits villages sont connectés aux grandes stations … alors que dans les Pyrénées, on accède à Gourette que par Gourette ! »

« L’accès à des coins isolés est plus difficile que dans les Alpes, sauf par hors piste ! »

« Je pense que la population dans les Alpes est plus jeune que dans les Pyrénées … là c’est de plus haut niveau »

« Les Alpes, c’est très people, ça a un côté snob ».

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

21. Image de la montagne Pyrénéenne

  • La montagne Pyrénéenne idéale, développée selon 3 axes…

Environnement

Activités

Séjour

  • Des idéaux proches de la réalité…

  • Où les souhaits de découverte de nouveaux loisirs sportifs sont (ou peuvent être) réalisés…

  • Où des modalités d’hébergement variées, et ‘tendance’ ont (ou auraient) leur place…

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

21. Image de la montagne Pyrénéenne

  • Attentes évoquées spontanément, unanimement partagées…

    • Améliorer l’accès aux villages, les accès inter-vallées et inter-villages ;

    • Développer les transports collectifs vers des points d’intérêt (ex : Andorre), ainsi qu’inter et intra-villages ou stations ;

    • Communiquer davantage sur les activités pouvant être pratiquées localement et alentours… en insistant sur les nouvelles activités de loisir sportif…

    • Communiquer davantage sur les activités proposées pour les jeunes (ados, enfants, familles…)

    • Améliorer les manifestations proposées sur place dans les villages, les renouveler…

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

21. Image de la montagne Pyrénéenne

Verbatims :

« S’il y avait des activités plus originales comme des sports extrêmes, ça serait mieux… car c’est trop banal!  Certes j’y ai pratiqué canyoning et parapente, mais c’était par hasard !»

« Il faut plus communiquer dans les grandes villes comme Bordeaux »; « Les activités dans les Pyrénées existent peut-être mais on le sait pas ! » ; « J’y suis allée après m’être renseignée à la Maison des Pyrénées, sans cela je n’aurai pas été intéressée »

« Les manifestations proposées sont toujours les mêmes, aucune évolution depuis 20 ans… rien de nouveau ! »

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

22. Image de la HAUTE montagne Pyrénéenne

  • Spontanément, elle est caractérisée de dimensions objectives, positives…

Dimensions

physiques

Dimensions

sportives

Dimensions

« sensitives »

  • … et de quelques dimensions subjectives, accentuées / image de la montagne :

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

22. Image de la HAUTE montagne Pyrénéenne

  • Verbatims :

  • Dimensions objectives et subjectives

  • « C’est le dénivelé et la température qui font la différence : on part d’en bas en tee-shirt, et on met un pull en haut ! »

  • « Quand ça devient escarpé, et qu’il fait frais, on est en haute montagne… mais je ne saurai dire où se situe la limite… quand on fait de l’escalade, c’est de la haute montagne non ? »

  • « Dans les Alpes, la haute montagne c’est de suite des glaciers, avec de la neige éternelle, on n’a pas ça dans les Pyrénées » ;

  • « C’est une sensation de liberté, de communion avec la nature, les insectes ou les oiseaux qu’on n’entend jamais…  »

  • « On ressent un sentiment de domination… on se sent moins petit qu’en bas ! »

  • « Un sentiment d’humilité aussi : dans ce milieu là on se rend compte qu’on n’est pas grand-chose… »

  • « On a l’impression qu’on est hors du temps ».

  • Autres dimensions

  • « On n’y a pas le choix : c’est l’isolement ou rien »

  • « Humainement ça doit être plus chaleureux, plus intime, car ils ont moins de monde ».

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

22. Image de la HAUTE montagne Pyrénéenne

  • Même si des caractéristiques objectives permettent de «situer» la Haute Montagne…

  • … d’éventuelles spécificités d’image ne sont pas clairement perçues…

  • La Haute Montagne fait partie de la Montagne Pyrénéenne : leurs images sont imbriquées l’une dans l’autre.

  • En haute montagne, davantage qu’en montagne, sont évoquées des sensations de :

    • liberté,

    • puissance.

      « On se sent minuscule ».

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

22. Image de la HAUTE montagne Pyrénéenne

  • Ceux qui « pratiquent » la Haute Montagne… ont des valeurs et motivations spécifiques :

MOTIVATIONS

VALEURS

Humilité

Honnêteté

Sincérité

Humanité

Respect

Dépassement de soi

Accomplissement

Plaisir

«Ces gens sont vrais, sans artifice »;

«Tout le contraire de l’esbroufe, ce sont la sincérité, l’honnêteté, l’humilité qui dominent »

«Ils ont un grand respect de la nature, de l’environnement dans lequel ils évoluent »

« Aller au bout de l’effort »

«C’est l’endurance, le sens de l’effort… qui permettent d’arriver en haut »

«Faire ce qu’on ne fait jamais, se dépasser… expérimenter de nouvelles choses…. »

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

22. Image de la HAUTE montagne Pyrénéenne

  • La Haute Montagne semble accessible… à condition :

    • d’être formé/ entrainé à la discipline,

    • d’être informé/ conditions météo,

    • d’avoir son matériel ou de le louer,

    • de gravir à son rythme,

    • de connaitre ses limites physiques…

  • Principal frein/ pratique d’activités en haute montagne : le coût

    • la plupart nécessitant initiation et matériel,

    • pour celles « à risques » : recours à un encadrement.

  • Ceux qui ont déjà pratiqué étaient accompagnés par un Professionnel ou un « initié».

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

23. Identité du Massif Pyrénéen

  • Les composantes de l’identité perçue du Massif s’organisent en 3 axes :

Patrimoine culturel

et historique

Diversité naturelle

Authenticité

  • Une « mosaïque » identitaire à valoriser en tant qu’entité globale.

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

23. Identité du Massif Pyrénéen

  • Des caractéristiques identitaires complétées par le « portrait chinois » :

Traduction de valeurs, et/ou dimensions, de l’identité Pyrénées, telles que….

  • Liberté

Isard

Grand tétras

Haute montagne

  • Puissance

  • Nature sauvage

Montagne

Rapace OursMarmotte

  • Authenticité

M.Galabru L.Ventura

Henri IV

St Louis

Roland

Bernadette

D. Baudis

F. Bayrou

B. Laporte

J. Lassale

St Exupéry

JL Etienne

N. Hulot

  • Histoire

  • Une image à connotation « historique », vieillotte, qui manque de modernité

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

23. Identité du Massif Pyrénéen

  • Avec des caractéristiques et spécificités identitaires par zone géographique :

  • Pays Basque, Béarn

  • Forte tradition (folklore, architecture)

  • Attractivité mer/montagne

  • Surf(mer)

  • Côte « fashion » (chic, et parisienne)

  • Paysage sauvage et désertique

  • Canyons

  • Ensoleillement

  • Nature sauvage

  • Montagne et haute montagne

  • Sites naturels (Gavarnie, Pic du Midi, lacs…)

  • Sports d’hiver, stations

  • Randonnées

  • Terroir

  • Pays Cathare

  • Chateaux

  • Thermes

  • Soleil et vent

  • Attractivité mer/montagne

  • Climat méditerranéen

  • Espadrilles

  • Dali

Pyrénées Espagnoles

Pyrénées Atlantiques

Pyrénées Orientales

& Aude

Pyrénées Centrales

« Les extrêmes Est et Ouest c’est plus cher, plus huppé… c’est pas le même public qu’en montagne »

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

2. Image du Massif Pyrénéen

EN RESUME

  • Une image largement positive, notamment aux saisons d’été et d’automne (cf. montagne « euphorisante » et « chaleureuse »)… Ses dimensions géographiques,naturelles et historiques y contribuent largement.

  • En comparaison aux Alpes, ces mêmes dimensions constituent de réels atouts, ainsi que sa dimension moins « commerciale » (moindre fréquentation pendant les vacances).

  • La montagne pyrénéenne idéale décrite est assez proche de la réalité… En outre, elle serait davantage innovante et proposerait :

    • des « multi-activités » et des hébergements conviviaux, ou ‘tendance’…

    • des accès plus faciles aux villages et inter-vallées…

  • La haute montagne pyrénéenne a des spécificités physiques, sportives et « sensitives » (cf. impact de la nature sur l’homme), mais son image est superposée à celle du Massif Pyrénéeset n’en est pas dissociée.

  • Au global, l’identité du Massif Pyrénéen repose sur son authenticité, sa diversité naturelle, son patrimoine historique et culturel.

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

3. PERCEPTION DES ACTIVITES DE MONTAGNE ET PLEINE NATURE (AMPN)

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

31. Image des AMPN

  • Les AMPN (pratiquées ou connues) dans la montagne pyrénéenne sont à la fois de nature sportiveet de nature culturelle ou de détente(pour les 2 groupes).

AMPN ‘sportives’

L’hiver

En toutes saisons, en dehors de l’hiver

EN MAJEUR : Randonnée pédestre

  • Ski alpin

  • Ski de fond

  • Raquettes

  • Surf de neige

  • Snow scoot

  • En montagne

  • Haute montagne

  • Alpinisme

  • Cascade de glace

  • Escalade

  • Moyenne montagne

  • Via Ferrata

  • VTT

  • Spéléo

  • Equitation

  • En milieu aquatique

  • Kayak

  • Canyoning

  • Rafting

  • Hydrospeed

  • Pêche

  • En milieu aérien

  • Parapente

  • Deltaplane

  • Saut à l’élastique

  • Très grande diversité d’activités

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

31. Image des AMPN

AMPN ‘loisirs’

détente

culturelles

  • Photo

  • Peinture

  • Sieste

  • Lecture

  • Méditation

  • Rando balade

  • Cueillette

  • Visite de parcs

  • Observation de la nature

  • Balnéo, bains d’eau chaude

  • Visite de villages

  • de patrimoine, de musées

  • Visite de châteaux

  • Plusieurs types de famille d’AMPN émergent :

Les payantes/ les gratuites

(ex : rando, raquette, VTT, pêche…)

Les activités pratiquées individuellement/ en groupe (ex : escalade, spéléo, canyoning…)

Les activités +/- accessibles à tous/ « élitistes » (cf. requièrent condition physique, matériel, organisation, encadrement, ex : alpinisme, canyoning …) ;

Les activités « intenses »/ «détente »

NB : Les notions de risque et de sécurité ne sont pas évoquées spontanément …probablement en raison de la méconnaissance des activités.

« Tout ce qui est sport extrême n’est pas accessible à tous… pour l’escalade il faut du matériel, et un guide »« Il y a différents niveaux de rando… de la balade cool en famille, au trekking entre initiés… ».

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

32. Caractéristiques des AMPN

  • Des bénéfices largement partagés …

  • Une variété d’activités et de lieux qui permet un vrai dépaysement pour tous (cf. sports, sites naturels, paysages, lieux culturels, villages…).

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

33. Attitudes vis-à-vis des AMPN

  • Motivations supérieures aux freins /pratique des AMPN (sportives) pyrénéennes

  • Des bénéfices de« bien-être » et « plaisir de/dans la nature » très motivants

  • Frein majeur : la méconnaissance des AMPN praticables

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

32. Caractéristiques des AMPN

  • Verbatims

  • Caractéristiques

  • « Dans de nombreux sports, on retrouve les niveaux : débutant, confirmé, professionnel…. »

  • « L’escalade et l’alpinisme sont réservés aux adultes… on y va seul, sans les enfants »;

  • « A Gavarnie souvent c’est pas évident de se garer ! »; «  A Gavarnie les gens viennent du monde entier ! »

  • « Je n’aime pas les AMPN trop commerciales, où il y a foule…. Parfois on sent qu’il faut remplir le groupe au maximum, on les emmène en troupeau… »

  • « La météo dans les Pyrénées est très changeante, c’est pas facile de prévoir… »

  • « L’heure de départ des groupes ça compte : partir tôt pour les enfants ce n’est pas évident du tout »

  • « S’il faut mettre 3h pour aller pratiquer 30 à 60 mn d’activité, ça ne vaut pas le coup ! »

  • « Si on est sans véhicule, on ne peut pas faire grand chose comme activité, car il y a peu de moyens de liaisons entre les villages, les sites »

  • Freins

  • « Les activités coutent cher… par exemple l’UCPA pour les ados, c’est hors de prix » ; « Le parapente j’ai testé, c’est vraiment pas donné, ça peut même être dissuasif »; « La Via Ferrata c’est pas très cher, 30 euros »; « Le canyoning je le pratique avec mes parents, mais prendre un guide c’est cher »; « Pour prendre un guide pour une rando, il ne faut pas être seul, il faut pouvoir partager le budget ! »; « Le prix dépend de la situation concurrentielle du professionnel… »;

  • « On a voulu essayer le rafting, mais on n’en a pas trouvé à proximité, c’était au moins à 30 km ! »

  • « Il ne faut pas se surestimer… on pense être à la hauteur, mais ce n’est pas toujours le cas… Faire appel à un guide c’est mieux ! »

  • « Certaines activités sont élitistes, ou réservées aux adultes… comme l’escalade, l’alpinisme »;

  • « L’alpinisme me parait totalement réservé aux initiés qui ont une grande habitude de la montagne… il me faudrait faire des études d’alpinisme avant de me lancer ! »

…/…

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

32. Caractéristiques des AMPN

Verbatims (suite)

Freins

«Le niveau physique des participants doit être homogène, sinon certains sont devant, et d’autres à la traine ! »

« Un 1er pas qu’on ne fait pas »;

« On a du mal à faire le 1er pas… le mieux est de venir nous chercher, nous expliquer en quoi ça consiste »;

« La confiance dans l’encadrement c’est important… surtout pour les sports à risque… On ne peut pas de lancer avec n’importe qui ».

Motivations :

«Ce que j’aime dans les sports d’eau vive, ce sont les montées d’adrénaline » ;

« Un bain chaud après une journée d’effort, rien de tel pour la forme ! » ;

« Sortir des sentiers battus » ;

« Rompre avec ma vie de citadin » ;

« Evacuer le stress accumulé toute l’année ».

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

33. Comportement vis-à-vis des AMPN

  • Des pratiques d’AMPN encore très traditionnelles : randonnée et ski pour la plupart…

    … excepté parmi les jeunes : connaissance ou pratique d’AMPN nouvelles et/ou extrême.

  • EN MAJEUR : Randonnée pédestre et ski alpin(15 cas)

  • Raquettes (9 cas)

  • Ski de fond (6 cas)

  • VTT (5 cas)

  • Canyoning (4 cas)

  • Rafting (4 cas)

  • Kayak (4 cas)

  • Via Ferrata (3 cas)

  • Surf de neige (3 cas)

  • Escalade (2 cas)

  • Parapente (2 cas)

  • Ski de randonnée (1 cas)

  • Alpinisme (1 cas)

  • Snow scoot (1 cas)

  • Hydrospeed (1 cas)

  • Souhaits hiérarchisés :

  • Parapente (9 cas)

  • Canyoning (7 cas)

  • Via ferrata (4 cas)

  • Spéléologie (4 cas)

  • Escalade (3 cas)

  • Rafting (3 cas)

  • Saut à l’élastique (3 cas)

  • Intérêt marqué pour des AMPN « extrême »,

    et/ou à sensation, pratiquées « hors neige »(toutes cibles confondues).

Légende :Davantage cité par le G Bordeaux ; Davantage cité par le G Paris.

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

33. Comportement vis-à-vis des AMPN

En terme d’information et de réservation :

  • Nombreux s’informent sur internet des activités pouvant être pratiquées aux alentours de leur lieu de séjour, via les sites des CDT ou des communes ;

  • Comme ils méconnaissent les nouvelles AMPN sportives, ils ne s’en informent pas précisément avant d’être sur le lieu de leur séjour …

  • Jusqu’alors, ils accèdent plutôt à ces activités par le bouche à oreille, et/ou par une information sur place : à l’OTSI, à un Club, sur un site de pratique…

  • Réserver à l’avance une AMPN n’est pas envisagé, excepté éventuellement pour les plus initiés qui connaissent – ou ont entendu parlé – d’un site/ d’une activité sur ce site (ex : randonnée de plusieurs jours pour atteindre un sommet, un lac… nécessitant un guide, une organisation particulière…).

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

33. Comportement vis-à-vis des AMPN

  • Verbatims/ pratique d’APN

  • Escalade :« L’escalade, c’est pas en haute montagne, je pratique vers Béziers dans le Massif du Carrou »

  • Via Ferrata : « Non c’est pas pour moi… j’ai le vertige ! » ; «J’ai fait pas hasard un parcours de Via Ferrata… je suis passée devant une gorge où je me suis arrêtée : j’ai rejoint le groupe, c’était super » ;

  • Randonnée : « J’aime la rando vers les hauts sommets, les lacs… quand c’est dangereux, je prends un guide »

  • Ski de fond : « C'est intensif, le soir j’étais crevé, ça m’a calmé, je n’y suis pas retourné ! »

  • Canyoning :« C’est très plaisant, j’en ai fait une fois côté espagnol » ; « Le canyoning, c’est dans la Sierra de Guara avec mes parents qui pratiquent souvent »

  • Spéléologie : « La spéléo c’est pas tous les jours… ça se pratique sur RV, en groupe, avec un guide … ».

    Verbatims/ souhaits d’APN

  • Parapente : « J’ai vraiment aimé mon baptême de parapente, j’ai envie d’en refaire »

  • Via Ferrata : « Ca semble plus accessible que l’escalade, j’ai envie d’essayer »

  • « La Via Ferrata et la via Corda, c’est méconnu, c’est dommage… je pense aimer ».

  • Verbatims/ réservation

  • « Dans les Pyrénées, on aime la liberté… c’est aussi la liberté de choix : ce que je veux, quand je veux »

  • « J’aimerais faire du canyoning en allant directement sur place, sur un site naturel qui me plaise, où je rejoindrais

  • un groupe »

  • « Il y a beaucoup d’activités qu’on ne peut pas faire sans avoir réservé… pourtant j’aime bien me laisser tenter sur place, et décider au pied levé »

  • « Les activités de montagne, il faut les mériter… donc les préparer à l’avance ça ne me gène pas, au contraire ».

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

34. Suggestions/ AMPN

  • Plusieurs idées de ‘levier’ proposés pour accroitre la pratique des AMPN (sportives)

  • / OFFRE D’AMPN

  • Développer des formules de ‘baptême’ à prix attractif, pour encourager à la découverte d’AMPN méconnues ;

  • Proposer des packages multi-activités « souples, « à la carte » permettant de pratiquer soit plusieurs AMPN durant un séjour, soit une AMPN sur plusieurs sites.

  • / PRIX

  • Proposer un tarif préférentiel pour :- les « baptêmes », - les familles (parents/ enfants), - les groupes (à partir de 4 personnes).

  • Proposer un tarif attractif pour les packages multi-activités, et/ou multi-sites.

  • / COMMUNCATION

  • Communiquer sur l’offre : non pas par activité, mais pour l’ensemble des activités de zones géographiques données.

  • Des formules « liberté » souples, multi AMPN, multi-sites…

  • Des tarifs attractifs pour les achats de « package »…

    … afin d’accroître les découvertes, et ensuite fidéliser aux activités et/ou au Massif.

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

34. Suggestions/ AMPN

Verbatims/ AMPN :

« Pour qu’un package fonctionne, il faut qu’il soit souple »;

« Hors saison ou vacances, il n’y a pas grand-chose à faire, c’est très limité… il faut proposer davantage de choses » ;

« Ce que j’aime dans les Pyrénées, c’est bouger, choisir sur place ce que je vais faire au jour le jour … L’idéal serait un package de plusieurs activités valable dans plusieurs lieux»;

« Il existe des activités, mais elles ne sont pas connues… J’ai testé la canyoning via un voyage d’entreprise, je suis prête à recommencer… Je me suis renseignée à l’OT cet été, mais je n’ai rien obtenu comme info, sauf une plaquette ! »;

« En général on va dans les OT, mais les hôtesses ne font que nous remettre une plaquette, une liste des activités, sans nous donner plus d’infos, et c’est vraiment dommage »;

« Il faut mettre plus d’imagination dans les offres proposées aux familles… »;

« Quand j’ai fait le baptême de parapente, je me suis arrêté par hasard à un stand sur la route… on m’a expliqué en quoi ça consistait, et j’ai dit OK ! »

Verbatims/ prix :

« Dans la famille, chaque membre veut faire une activité… tout cumulé ça revient cher… Même les locations dans l’ensemble ce n’est pas donné »;

« Passer 2 semaines à la montagne, ça peut être hors de prix si on fait plusieurs activités… mieux vaut aller à la mer, la plage ne coûte pas grand-chose ! »;

« Il faudrait proposer des réductions pour les familles, avec 2 ou 3 activités pour les différents membres, sur la semaine… pour nous donner envie de découvrir…. Comme le parapente… » .

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

3. Image des AMPN

EN RESUME

  • Perceptions et représentations des AMPN dans les Pyrénées : une offre très diversifiée (avis unanimes, toutes cibles)

    • AMPN ‘sportives’ très nombreuses en dehors de l’hiver, et/ou AMPN ‘loisir’ très variées…

    • vaste choix d’activités pour tous, en toutes saisons, en divers lieux/ sites du Massif ;

  • Parmi les motivations de pratique, celles « bien-être » et « plaisir de/dans la nature » sont dominantes ;

  • Parmi les freins - au-delà du coût de certaines activités « élitistes » - c’est plus largement la méconnaissance des AMPN praticables localement et des conditions de pratique d’AMPN nouvelles, qui explique les attitudes actuelles….

  • La majorité de ces touristes Pyrénéens (toutes cibles sportives) souhaiterait découvrir des AMPN nouvelles et/ou extrême…

    • principalement celles praticables en toutes saisons (parapente, canyoning, Via Ferrata, spéléo…),

    • avec des formules de prix attractives : « découverte », « package » souple multi-activités, multi-sites…

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

4. IMAGE DES PROFESSIONNELS DE LA MONTAGNE

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

41. Image des pros de la montagne

Préalable :

  • Faible connaissance (vécu) des professionnels de la Haute Montagne (dans les 2 groupes*) ;

  • Très peu de citations spontanées des mots «guide», « moniteur », « accompagnateur »… (ayant volontairement choisi dans l’animation d’utiliser le terme neutre de « professionnel de la montagne »).

  • Au sujet du terme et de la notion de « guide »(sur relance, en assisté) :

    • association à la haute montagne, à la présence de fort dénivelé…

    • association à des activités « techniques », pratiquées en haute montagne : escalade, alpinisme… éventuellement les randonnées difficiles…

    • non association aux activités telles que : la spéléologie, la via ferrata, le canyoning, le rafting…

*Dans le groupe de Paris, 2 personnes ont eu recours à un professionnel pour une randonnée ; dans le Groupe de Bordeaux, 3 personnes : pour du parapente, de l’escalade, du canyoning…

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

41. Image des pros de la montagne

  • Profil des professionnels de la Haute Montagne (représentations):

    • des saisonniers

      • « l’hiver à la montagne, l’été au bord de la mer »

    • des gens du village ou des alentours

      • « l’hiver moniteur de ski, l’été berger »

    • le « guide » assure la fonction la plus technique, la plus pointue

    • le « moniteur » est imprégné de l’image du moniteur de ski, connu de tous…

    • l’accompagnateur… est plutôt associé à la randonnée… (pas nécessairement professionnel, mais initié)

      • « L’accompagnateur, c'est la ‘ bonne volonté’ du coin, le bénévole envoyé par l’OT ».

  • Portrait robot du professionnel de la Haute Montagne :

    • homme à la peau mate, voire barbu

    • 45/50 ans

    • habillé en rouge, avec une doudoune l’hiver

    • équipé d’un sac à dos, avec un bâton à la main…

      • « C'est le moniteur de ski dans les Bronzés ! »

      • « Hormis la couleur rouge du blouson, on ne sait pas les reconnaitre ».

  • Une image superficielle … ancrée dans l’imaginaire collectif (cf. film ‘Les Bronzés’)

  • Une image partiellement conforme à la réalité.

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

41. Image des pros de la montagne

  • Caractéristiques et représentations :

  • Une image du professionnel mitigée, toutefois peu ‘engageante’ en termes de relationnel, de comportement ‘terrain’ vis-à-vis du client …

  • Leur rôle : sécuriser, initier, faire partager la montagne…

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

41. Image des pros de la montagne

  • Ils imaginent engager un professionnel…

    • Pour toute activité risquée, nécessitant une bonne sécurité, et/ou une phase d’initiation (ex : surf, snow-board, escalade…) ;

    • Pour faire de l’alpinisme.

  • Les modes d’information, de renseignement imaginés :

    • Le bouche à oreille dans le village ;

    • Les OT, SI…

    • Le bureau des guides

    • Le site internet des OT, ou CDT

  • Pour la réservation d’un professionnel en vue d’une sortie :

    • Les initiés envisageraient éventuellement de réserver à l’avance, sur internet, ou par téléphone ;

    • Mais la plupart préfère réserver sur place : pour « voir » la personne, organiser les activités selon la météo et les envies…

  • Préférence pour l’information et la réservation au moment du séjour…

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

41. Image des pros de la montagne

Verbatims / caractéristiques et représentations

En positif :

« Des amoureux de la région qu’ils soient d’ici ou pas » ;« Des passionnés, des sportifs  »;

« Leur rôle : assurer notre sécurité, être proches de nous, être sympa »;

« Il nous emmène par les endroits accessibles, nous informe des dangers, des risques… »;

En négatif :

« Je ne vais pas être gentil mais j’ai la sensation que certains professionnels de la montagne profitent des touristes et pratiquent des prix très élevés » ;

« Il y a les vrais pros et les charlots qui font ça juste pour l’argent, ils se fichent des touristes » ;

« J’ai rencontré des esclavagistes… ils sont stricts, nous épuisent et nous démotivent ! »;

« J’ai eu un guide très, voire trop bavard, il nous disait tout sur les plantes, même leur nom en latin ! ».

Verbatims /accès aux Professionnels

« Comme on ne les connait pas bien, accéder à eux ce n’est pas évident…. »;

« Si on ne trouve rien sur place, ou sur internet, on appelle l’OT »;

« Si on veut faire de l’alpinisme, prendre un guide est incontournable ! »;

« Pour toutes les activités nouvelles qu’on n’a jamais pratiqué… on part accompagné d’un pro, d’un initié »;

« Je dirai pas uniquement pour les activités dangereuses, mais pour celles techniques, comme le rafting »;

« J’ai assisté à une réunion forum dans le village, on y a rencontré les professionnels du coin, c’était très bien… ils devraient tous faire ça ! »;

« Pour les trouver, on va au bistrot du coin demander… ou bien je chercherais volontiers sur internet »;

« J’aime bien voir sa tête… surtout si je passe plusieurs jours avec lui… car s’il n’y a pas d’atomes crochus, c’est pas drôle ».

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

42. Attentes / pros de la montagne

  • Des attentes unanimement partagées:

    • Se faire connaitre, communiquer plus largement, aller à la rencontre du public ;

    • Proposer des programmes : avec une ou plusieurs activités, sur un ou plusieurs jours ;

    • Pratiquer des tarifs moins élevés, plus accessibles ;

    • En matière de communication : bien décrire leur profil et leurs spécificités selon les activités et être présent dans les offres de séjour de TO sur internet (cf. Travel Price).

  • Nécessité d’une communication ‘grand public’ informative et commerciale, sur place et sur internet.

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

42. Attentes / pros de la montagne

Verbatims

« Les rencontrer sur place… qu’ils viennent à nous, car si on ne va pas les chercher, on ne les voit pas » ;

« Pourquoi pas une permanence à l’OT ? Ou ailleurs ? »;

« A la Maison de la Vallée de Luz St Sauveur, ils organisent pas mal de rencontres, c’est très apprécié »;

« J’ai assisté à un pot d’accueil organisé par l’OT, on nous a présenté les pros du coin, c’était varié, et très sympa »

« Qu’ils se montrent ! Par le passé, la Maison des Pyrénées organisait à Paris des réunions, ça ne se fait plus, c’est dommage ! »

« Qu’'ils viennent à nous plutôt que l’inverse »

« Qu’on ne doive pas aller les chercher au fin fond de leur montagne ! »

« On veut avant tout en savoir plus sur les activités qu’on peut pratiquer sur le lieu du séjour, c’est ce qui compte en premier ! »

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

4. Image des pros de la montagne

EN RESUME

  • Large méconnaissance des Professionnels de montagne

  • (cf. prestations méconnues, aucune distinction entre les guides et accompagnateurs…)

  • Un imaginaire collectif bien ancré… + des expériences plus ou moins réussies…

  • (cf. le moniteur de ski au blouson rouge…)

  • (cf. relationnel mitigé, comportement « client » négligeant vis-à-vis des vacanciers…)

  • Le tout engendre une image superficielle, réductrice, peu engageante…

  • D’où la nécessité de ‘rencontrer’ le public et les touristes pyrénéens, d’aller vers eux toute l’annéeet de les informer sur :

    • quelles sont les AMPN qui les concernent ?

    • qui ils sont ? comment/ dans quelles situations ils interviennent ?

    • quelles sont leurs prestations, les formules proposées ?

      … au travers de différents média, canaux d’information et de communication.

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

5. COMMUNICATION DE LA MONTAGNE PYRENEENNE

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

51. Perception de la communication

  • Pour tous, la destination Pyrénées n’est pas assez soutenue par la communication grand public (tous media confondus)….

    • « Il faut aller chercher l’information, car on voit très peu de choses sur les Pyrénées dans les magazines ou sur les sites de tourisme… » , « J’ai dû aller à la Maison des Pyrénées pour me renseigner »

    • « Si on ne va pas chercher l’info, aucune communication n’arrive à nous ».

  • Une communication insuffisante toute l’année, notamment sur place au sein des OTSI (notamment pour les pratiques d’APN sportives)

    «Quand on va à l’OT pour se renseigner sur les AMPN pour les jeunes par exemple, ils se contentent de nous remettre une plaquette, je n’ai pas eu de conseil, d’information pour nous décrire les activités proposées, et nous donner envie d’essayer… »

  • Les stations souffrent d’une faible notoriété (très inférieure à celles des Alpes) ;

    « Si on demande à quelqu’un de citer 3 stations dans les Pyrénées, il risque d’avoir du mal, alors que pour les Alpes il n’aura aucun souci… »

  • Les sources d’information utilisées : CDT, OT, Maison des Pyrénées, salons (ex : Salon de la randonnée Paris, Salon du tourisme en France…), moteurs de recherche sur internet (mais pas de site en particulier).

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

52. Les arguments de la communication

  • Dans ce contexte les arguments imaginés pour promouvoir la montagne pyrénéenne s’articulent ainsi :

Les Pyrénées plurielles

Pluralité géographique

Pluralité d’activités

Grands espaces& vallées

Authenticité

Nature préservée

Terroirs variés

  • Diversité des paysages…

  • Saisons marquées

  • Différences E/O/N/S

  • Variété avec multiples activités*

  • sportives

  • ludiques

  • culturelles

  • tous âges

  • toutes conditions

  • Richesse

  • du patrimoine historique

  • des traditions culturelles

  • Evasion

  • Liberté

  • Dépaysement

  • Sérénité

  • Pureté

  • Beauté

  • Choix

  • Plaisir

  • Bien être

* « Un potentiel énorme de lieux et d’activités toute l’année »

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

52. Les arguments de la communication

  • Les slogans et visuels imaginés pour promouvoir la montagne pyrénéenne :

Les Pyrénées plurielles

Pluralité géographique

Pluralité d’activités

« Pour une soif d’authenticité, de grands espaces … Venez dans les Pyrénées »

« Faites le plein d’énergie, osez vous évader, osez les Pyrénées ! »

« Pyrénées liberté » « Sensations Pyrénées »

« Respirez Pyrénées »

« Où tu veux, quand tu veux, si tu veux »

« Les Pyrénées viennent à vous »

« Suivez vos pulsions, sans modération : les Pyrénées, pourquoi n’y avez-vous pas pensé ? »

« Pyrénées sportives & authentiques : l’apaisement & l’adrénaline à la fois !»

  • Unanimité : présentation d‘un visuel « mosaïque » avec des photos de personnes en activité, des paysages variés en différentes saisons, du patrimoine historique et culturel…

« Un visuel présentant 1000 activités, 1000 paysages, de toutes saisons, avec du dynamisme, du mouvement »

« Des photos de paysages variés : pics, vallées…. les activités à pratiquer…. les sites comme les châteaux cathares, les gouffres, les villages… » ; « Pourquoi pas des dessins humoristiques avec un tableau de plusieurs personnes en train de pratiquer des activités de montagne, dans un beau cadre naturel… »

« Internet est bien adapté pour montrer la pluralité, présenter des idées de programme…. »

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

53. Le site web « les Pyrénées.net »

  • En comparaison du portail imaginé, ce site ne répond que partiellement aux attentes…

Perception du fond

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

53. Le site web « les Pyrénées.net »

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

53. Le site web « les Pyrénées.net »

  • Une forme étonnante, en rupture avec les représentations du Massif (pour la plupart des participants)

Perception de la forme

Accueil

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

53. Le site web « les Pyrénées.net »

Verbatims / perception du fond

« Le graphisme de la partie Route des Cols est très bien, c’est vivant, et clair »,

« La rando, c’est l’activité que tout le monde peut pratiquer, sans payer… donc c’est très populaire »,

« Des itinéraires rando bien faits, ça donne l’eau à la bouche »…

« L’été, si je veux des infos sur le rafting, je ne sais pas si je vais les trouver sur ce site (…) est-ce que ça parle d’autres activités que la randonnée ?  Si non, je ne m’y arrête pas ! »

« Quelles sont les 4 bonnes raisons ? Pourquoi ne sont-elles pas affichées ? (…) Et pourquoi 4 ? Je pense qu’il y a plus de bonnes raisons d’y aller ! »

Verbatims / perception de la forme

« La photo est belle, mais d’entrée, elle nous entraine en rando… et le reste ? » « C’est noir, on n’imagine pas qu’il puisse faire beau temps là-bas », C’est trop chargé, on n’a pas envie d’y rester »,

« Cette page fait brouillon, presque baratin, on a l’impression qu’on ne va pas trouver ce qu’on veut ! »,

« C’est pas convivial du tout, on n’a pas envie de chercher »,

« On ne sait pas exactement ce qu’on va trouver… c’est le côté brouillon qui me déstabilise »,

« On ne sait pas si la fille est contente ou pas, ou si elle joue à la Harry Potter… »,

« Ca ne me fait pas penser aux Pyrénées que je connais, rien à voir ! »,

« Avec du soleil, ça serait mieux », « Les Pyrénées, c’est sain et pur… c’est la légèreté… c’est pas comme ça ! », « Là, ça ne donne pas envie de rêver, ni d’y aller », « Les Pyrénées c’est calme, je ne les retrouve pas dans ces couleurs agressives ! ».

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

53. Le site web « les Pyrénées.net »

  • Des rubriques intéressantes , mais non conformes dans leur présentation

Perception de fond/ forme

Guides touristiques Rando

Bons plans

Contact

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

53. Le site web « les Pyrénées.net »

Des suggestions d’améliorations unanimes :

  • Accueil :

    • Opter pour des menus déroulants pour ne pas « surcharger » la page d’infos ;

    • Ajouter un moteur de recherche ;

    • Présenter clairement le Massif aux 4 Saisons, ainsi que les « bonnes raisons » de venir (sans les limiter à 4) ;

  • Menu Activités :

    • Ajouter une rubrique « culture, histoire » ;

  • Rubrique Bons plans

    • Classer par thèmes, par activités par exemple : nature, glisse, sports extrême, bien-être, visites culturelles…ou bien : en famille, en soirée, avec des ados…et localiser sur une carte ;

  • Carte des Pyrénées :

    • Ajouter par lieu les hébergements, restaurants, lieux de sortie, d’activités (sportives, culturelles)…

    • Pouvoir imprimer l’ensemble des infos par lieu.

  • Route des cols :

    • Présenter des cartes plus précises par département ;

    • Indiquer l’accès aux cols (ouvert/fermé) en temps réel.

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

53. Le site web « les Pyrénées.net »

Verbatims / rubriques

« Le guide des Sentiers d’Emilie, ce n’est pas très sérieux ! »,

« Ca fait trop la foire, ils ont voulu trop en mettre… ça fait l’effet inverse, on s’en détourne » ;

« Les bons plans en liste ainsi, ça fait brouillon… il y a trop de choses, on s’y perd…. »,

« On va lire les 2-3 premières lignes, mais pas la suite… dommage ! » ,

« Si c’est trop fourre-tout, on ne regarde pas, on va ailleurs ».

Verbatims / attentes

« On parle de 4 saisons, mais ils ne disent pas clairement à quelle saison nous sommes… ni ce qui est faisable par saison : en hiver, au printemps, l’été… »,

« Les activités culturelles ça manque sur un tel site… il faut nous parler des alternatives en cas de mauvais temps, qu’on ne puisse pas être dehors, et qu’on doive occuper les enfants… »,

« Les listes comme ces bons plans, c’est mieux quand c’est classé, on va là où ça nous intéresse ».

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

54. Le site web « Compagnie des guides »

C

B

D

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

54. Le site web « Compagnie des guides »

  • Le site web imaginé pour promouvoir les professionnels de la montagne pyrénéenne contiendrait des informations sur :

    • Les activités : ensemble d’AMPN sportives les concernant, avec un descriptif de l’activité, l’indication de « l’accessibilité » (condition physique, âge, équipement…), et les tarifs ;

    • Les hommes : compétences détaillées, activités encadrées, parcours, photo…

    • Coordonnées & points de rencontre sur le Massif.

  • Un site qui répondrait avant tout aux attentes d’information sur les activités : quoi ? où ? comment ? à quel prix ?... Et avec qui ?

  • Le nom « Compagnie des Guides» est peu apprécié des plus jeunes :

    • Le terme « Compagnie » est associé à un cercle professionnel et fermé, non pas une association de guides s’adressant au grand public ;

    • (en mineur) Le terme « guide » fait référence à un professionnel « haut de gamme », dont le tarif sera nécessairement élevé…

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

54. Le site web « Compagnie des guides »

  • Un site très apprécié : bilan positif

Perception de fond/ forme

Accueil

Page Produits

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

54. Le site web « Compagnie des guides »

Page produit

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

54. Le site web « Compagnie des guides »

Suggestions d’améliorations :

  • Accueil :

    • Remplacer la photo de cordée par une photo plus « grand public » (pour toute la famille), et plus représentative des multi-activités proposées (une mosaïque ?)

  • Activités :

    • Ajouter une fiche descriptive de chaque activité (la plupart étant méconnues) ;

    • Présenter sur une carte des Pyrénées tous les lieux de pratique de l’activité, ainsi que par lieu, toutes les activités praticables aux alentours (rayon de 30 km);

  • Fiche produit :

    • Ajouter une légende à l’échelle des niveaux de difficulté ;

    • Présenter le lieu de pratique de l’activité sur une carte des Pyrénées (avec système de zoom type Mappy);

  • Communication :

    • Prévoir des accès à ce site via des liens « activités sportives » sur les sites des CDT, des OTSI…

    • Expliciter la terminologie : « guide » étant plutôt associé à l’alpinisme, l’escalade, le raid… Quid de l’encadrement des autres activités (Via Ferrata, canyoning, parcours aventure…) : préciser la dénomination des professionnels encadrant les AMPN.

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

54. Le site web « Compagnie des guides »

Verbatims / nom

« Autant je rechercherais des infos sur la pratique d’une activité, ou sur les activités qu’on trouve dans un lieu précis des Pyrénées, mais je n’entrerais pas par les guides »,

« Le nom Compagnie des Guides n’évoque pas grand-chose… c’est restreint, on imagine des pro qui parlent entre eux… leur cercle professionnel »,

« En voyant le mot Guide, on comprend de suite que l’activité nécessite un encadrement, qu’on ne pourra pas la pratiquer seul, et qu’il faudra payer… »

Verbatims / appréciation fond/forme

« On voit les gens en cordée sur la photo… on se dit que c’est un site pour les pros, pas pour nous ! »

« L’hiver, la rando en cordée, c’est réservé à une élite »,

« Le prix n’est-il pas toujours affiché ? »,

« Même pour les activités non planifiées, une fourchette tarifaire doit s’afficher » ,

« L’abonnement à la newsletter, c’est pour les mordus, pas pour moi ».

Verbatims / suggestions

« Au niveau des localisations géographiques, c’est insuffisant… il faudrait ajouter une carte des Pyrénées, cela aiderait ceux qui ne connaissent pas bien la région »;

« Je n’aurai pas pensé à un guide de montagne pour faire une sortie spéléo, et je n’aurai pas spontanément fait de recherche sur ce site ».

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

5. Communication de la montagne pyrénéenne

EN RESUME

COMMUNICATION/ DESTINATION

  • Conception d’une communication valorisant les « Pyrénées plurielles » :

    • pluralité géographique et naturelle :  promesses de liberté, d’évasion, de pureté, de sérénité…

    • pluralité d’activités :  promesses du choix, du plaisir, du bien-être…

  • Attente d’un portail généraliste consacré au Massif Pyrénéen : mission partiellement remplie par le site « lespyrénées.net », dont la forme actuelle est jugée très (voire trop) décalée par rapport aux représentations et au vécu dans le Massif.

    COMMUNICATION/ PROFESSIONNELS

  • Concernant le site des professionnels de la montagne : attente d’un site d’information orienté « activité » : quoi ? où ? comment ? pourquoi ? à quel prix ?

  • Le site actuel « Compagnie des guides » est très apprécié, et pourrait cependant être enrichi d’informations / présentation par activité.

Focus Groupes Consommateurs


Comit de pilotage 5 mai 2008

3, rue Brindejonc des Moulinais

31500 Toulouse

Tél. 09 50 34 66 84 (coût d’un appel local)

Port. 06 60 96 35 99

[email protected]


  • Login