Atelier cas difficiles
Download
1 / 22

atelier cas difficiles - PowerPoint PPT Presentation


  • 214 Views
  • Uploaded on

Atelier cas difficiles. Réseau de santé Paris-Nord 16 octobre 2009 Dr Dorothée Lécallier UTAMA (Beaujon). Temps 1 Quelle sera votre attitude?. La grossesse. Évaluer le risque alcool actuel pour la patiente (CDA/FACE/AUDIT) et si c’est le cas, le niveau de dépendance

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'atelier cas difficiles' - arleen


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
Atelier cas difficiles l.jpg

Ateliercas difficiles

Réseau de santé Paris-Nord

16 octobre 2009

Dr Dorothée Lécallier

UTAMA (Beaujon)


La grossesse l.jpg

  • Temps 1

    • Quelle sera votre attitude?

La grossesse


Alcool l.jpg

  • Évaluer le risque alcool actuel pour la patiente(CDA/FACE/AUDIT)

  • et si c’est le cas, le niveau de dépendance

  • Évaluer son niveau de connaissance du risque

  • L’écouter sur ses appréhensions

  • sur un mode motivationnel (diminuant le risque de résistance et favorisant l’alliance thérapeutique)

Alcool


Tabac l.jpg

Tabac


Et le reste l.jpg

et le reste…


La grossesse6 l.jpg

  • Temps 1

    • Conséquences des consommations

    • Informations et conseils

La grossesse


Alcool7 l.jpg

EPA : exposition prénatale à l’alcool

Continuum des EAF au SAF

Pas de seuil ‘rassurant’

Conseil :

Sans culpabiliser sur les consos qui ont eu lieu!

Alcool


Tabac8 l.jpg

Retentissements : petit poids de naissance, prématurité

Conseil :

En valorisant tous les efforts de diminution

Substituts nicotiniques sb

Tabac


La grossesse9 l.jpg

  • Temps 2

    • Que lui proposez-vous?

    • Quelle est votre attitude/prise en charge? Comment anticipez-vous la suite de la grossesse?

La grossesse


Slide10 l.jpg

  • Objectifs : arrêt de l’alcool+++, du tabac +

  • Valorisation de la ↘ du tabac et de l’arrêt de la conso d’alcool au début

  • Exploration des difficultés à l’arrêt d’alcool (et des avantages)

  • Exploration de la place du conjoint : le rencontrer?

  • Rencontre d’un spécialiste, +/- réseau périnatalité

  • Prise de contact avec l’équipe de suivi obstétrical (SF/obstétricien)

  • Rapprocher le suivi


La grossesse11 l.jpg

  • Temps 3

    • Comment réagir? Sur quoi va porter votre attention?

    • Quelle prise en charge?

La grossesse


Comment r agir sur quoi va porter votre attention l.jpg

  • Ne pas lâcher l’affaire!

  • On est en face de plusieurs risques :

    • Risques pour la femme : alcool/tabac/dépression pp

    • Risque pour l’enfant : retentissements des consos pendant la grossesse et des consos actuelles, lien mère-enfant

Comment réagir? Sur quoi va porter votre attention?


Prise en charge l.jpg

Prise en charge


La personne g e et l absence de plainte l.jpg
La personne âgée et l’absence de plainte


La personne g e l.jpg

  • Hypothèses diagnostiques

    • Origine dégénérative des troubles : Alzheimer, démence sénile (doute sur des signes précoces ‘tête en l’air’)

    • Origine psychiatrique : sd dépressif

    • Origine toxique : alcoolodépendance à installation tardive (sur dépression réactionnelle, compliquée de dénutrition)

    • Origine post-traumatique : ne pas négliger l’effet des chutes pouvant entraîner un HSD chronique

La personne âgée


La personne g e16 l.jpg

  • Stratégie de prise en charge

    • Une hospitalisation de courte durée pour évaluation de la symptomatologie après mise à distance des troubles paraît raisonnable

    • Permettra sb une évaluation plus fine des troubles cognitifs s’ils persistent

    • Ainsi qu’une évaluation du sd dépressif résiduel et de la nécessité de le traiter

    • L’alcool sera ainsi abordé dans de meilleures conditions sur un mode non jugeant

La personne âgée



Proposition d attitude l.jpg

  • Avant : on aurait pu évaluer le risque alcool de façon plus neutre par l’intermédiaire d’un questionnaire (FACE)

  • Maintenant :

    • Vérifier sa connaissance des risques (alcool et tabac)

    • Faire le lien entre la symptomatologie non spécifique et la consommation d’alcool (douleurs épigastriques, dépression, surpoids, HTA mal contrôlée, chutes); idem pour le tabac

    • Proposer d’évaluer ce lien par une période d’abstinence

    • Évaluer sa motivation de son point de vue : « de votre point de vue qu’est-ce que vous auriez comme intérêt à modifier votre consommation d’alcool? » « et de tabac? » et identifier sa priorité.

    • L’aider à fixer un 1er objectif, proposer des moyens

    • Prévoir un 1er bilan : bio, fibro, ORL

    • Proposer de se revoir rapidement

proposition d’ attitude



Le cancer l.jpg

  • Temps 1 l’attitude du soignant

    • Intérêt du sevrage tabac-alcool, dans quels délais ?

    • Bénéfices attendus

Le cancer


Sevrage alcool tabac l.jpg

  • Intérêts à court, moyen et long terme l’attitude du soignant

    • Pré-opératoire : préparer l’intervention,

    • Per-opératoire : meilleure tolérance à l’anesthésie, meilleure cicatrisation

    • Post-opératoire : intérêt pronostique (récidive)

Sevrage alcool-tabac


Le cancer22 l.jpg

  • Temps 2 l’attitude du soignant

    • Alcool et tabac : valorisation du grand changement accompli, aide au maintien de l’abstinence (substituts nicotiniques au bon dosage), vérification que le Tercian a été maintenu

Le cancer


ad