Un samedi le 30 aout 2008
Download
1 / 27

Un samedi le 30 aout 2008 - PowerPoint PPT Presentation


  • 61 Views
  • Uploaded on

Un samedi … le 30 aout 2008. Direction Dieppe - Avenue de Bréauté. Autoroute de l’Ouest. Ca roule …. Arrivée à Dieppe. … jusqu’au parc fermé. Les premières Alpine. A 106 avec un pare-brise emprunté à la lunette arrière de la frégate. A 108 Coupé. A 108 cabriolet.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Un samedi le 30 aout 2008' - apria


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
Un samedi le 30 aout 2008
Un samedi … le 30 aout 2008

Direction Dieppe - Avenue de Bréauté






Les premières Alpine

A 106 avec un pare-brise emprunté à la lunette arrière de la frégate






Classique
Classique …

… moins classique





Un avant d’Alpine prime !

Un arrière Ferrari


Ils taient venus serpaggi henry cheinisse vinatier nicolas fr quelin ragnotti etc
Ils étaient venus … Serpaggi, Henry, Cheinisse, Vinatier, Nicolas, Fréquelin, Ragnotti, etc …


Jean Rédelé n’est plus: une page de l’histoire de l’automobile se tourne.

Alpine est mort une deuxième fois. Jean Rédelé, son fondateur, s’est éteint. Renault (dont il a ouvert le palmarès), la ville de Dieppe et presque tous les pilotes Français des années 60-70 (circuit et rallye) lui doivent également beaucoup.

L’histoire de Jean Rédelé se confond avec celle d’Alpine. Jeune concessionnaire Renault à Dieppe, ce Normalien est un expert de la 4cv (après avoir fait dans le Dodge et le GMC « civilisé ».) Quel meilleur publicité que la compétition? Il s’impose en rallye avec, notamment aux Mille Miles en 1952, 1953 et 1954. Certains lui attribuent d’ailleurs la paternité de la mystérieuse 4cv 1063.

Rédelé se prend au jeu. En 1954, il conçoit des coupés (toujours à moteur de 4cv) dessinés par Michelotti et carrossés par Alemano. Ce sont les Rédelé Spéciales.


Un industriel Américain veut en produire l’un d’eux sous le nom de Marquis. La Marquis est présentée au salon de New York 1954. Mais il n’y aura pas de suite.

En 1955, il présente l’A106 (Alpine/moteur de 1062) à Renault. La firme est dubitative: après tout de Louis Rosier à René Bonnet, beaucoup frappent à sa porte et la plupart des projets sont sans lendemain. L’A106 est néanmoins produite chez les frères Chappe.

Cabriolet, A108 (devenu A110 avec le moteur de la R8), GT4… Alpine monte en puissance au cours des années 60. En Sport, la marque commence à briller, malgré des moteurs Renault sous-puissants. Alpine créera aussi des monoplaces de F3. Hélas, le V8 Gordini de la F1 A350 (photo) ne sera pas prêt à temps, torpillant le programme.


Alpine est LE client de Renault. En 1968, il s’offre une vraie usine à Dieppe. En 1971 et 1973, l’A110 est championne du monde des rallyes. Rédelé rêve de concurrencer Porsche avec l’A310, qui doit se contenter du 1600 de la R16. En 1972, une grève paralyse Alpine. Jean Rédelé appelle au secours Renault, qui rentre dans le capital.

C’est le début de la fin. En 1976, les services sportifs d’Alpine et de Gordini disparaissent au profit de Renault Sport.

 En 1978, Renault rachète le reste des parts de Rédelé. La même année, l’A442 s’impose au Mans avec Pironi et Jaussaud.

Miné d’avoir du céder « sa » marque, Rédelé redevient simple concessionnaire Renault. Le site de Dieppe se met à produire des R5 et des Espace. L’A610 est un flop et Alpine meurt en 1996. Les nombreuses rumeurs de retour ne se sont pas concrétisées.

Jean Rédelé avait 85 ans.


30 août 2008 vraie usine à Dieppe. En 1971 et 1973, l’A110 est championne du monde des rallyes. Rédelé rêve de concurrencer Porsche avec l’A310, qui doit se contenter du 1600 de la R16. En 1972, une grève paralyse Alpine. Jean Rédelé appelle au secours Renault, qui rentre dans le capital.Merci Monsieur Rédelé


FIN D’UNE EPOPEE vraie usine à Dieppe. En 1971 et 1973, l’A110 est championne du monde des rallyes. Rédelé rêve de concurrencer Porsche avec l’A310, qui doit se contenter du 1600 de la R16. En 1972, une grève paralyse Alpine. Jean Rédelé appelle au secours Renault, qui rentre dans le capital.

Musique : Thème du Film « Michel Vaillant »

Un grand merci à Régis qui a pris plein de photos sympas pendant qu’on perdait notre temps à discuter bagnoles entre nous !


ad