Adn hp
Download
1 / 41

ADN-HP - PowerPoint PPT Presentation


  • 112 Views
  • Uploaded on

ADN-HP. Acide désoxyribonucléique hautement polymérisé. ADN-HP. Acide désoxyribonucléique hautement polymérisé. Définition. Biopolymére d’origine marine caractérisé par. Son origine. Sa méthode particulière d’extraction. Ses propriétés physico-chimiques déterminées. ADN-HP.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about ' ADN-HP' - annora


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
Adn hp

ADN-HP

Acide désoxyribonucléique hautement polymérisé


ADN-HP

Acide désoxyribonucléique hautement polymérisé

Définition

Biopolymére d’origine marine caractérisé par

Son origine

Sa méthode particulière d’extraction

Ses propriétés physico-chimiques déterminées


ADN-HP

Acide désoxyribonucléique hautement polymérisé

Origine

Substance naturelle hydrosoluble d’origine marine extraite de la laitance de saumon sauvage

par des techniques non dénaturantes

• protégeant la superstructure du polymère

• préservant son activité physiologique


ADN-HP

Acide désoxyribonucléique hautement polymérisé

Aspect

Fibres blanc-crèmes mesurant plusieurs centimètres


ADN-HP

Acide désoxyribonucléique hautement polymérisé

Solubilité

Relativement soluble dans l’eau

formant un gel à basse concentration (1.0 to 3.0 %)

insoluble dans

• l’alcool

• l’éthanol

• les autres solvants organiques


ADN-HP

Acide désoxyribonucléique hautement polymérisé

Métabolisme

• demi-vie de 72 heures chez le rat

• élimination à 96 heures : fécale à 62,8 % et urinaire à 19,4 %

• dégradation hépatique en mononucléotides

• élimination biliaire

• l’intestin paraît retenir des fractions polymérisées de l’ADN et

se saturer rapidement en fraction de bas poids moléculaire

• le tissu lymphatique semble accumuler les fractions

polymérisées de l’ADN puis les libérer rapidement

dans le sang veineux


ADN-HP

Acide désoxyribonucléique hautement polymérisé

Pharmacovigilance

exercée durant les années de 1985 à 1990

par le laboratoire Sterlin-Winthrop

• administration quasiment dépourvue d’effets secondaires

• tolérance clinique excellente (supérieure à 90 %)


ADN-HP

Acide désoxyribonucléique hautement polymérisé

Propriétés antioxydantes (1)

• retarde et diminue la formation de diènes conjugués, par

son activité antiradicalaire vis-à-vis du radical hydroxyl (OH°–)


ADN-HP

Acide désoxyribonucléique hautement polymérisé

Propriétés antioxydantes (2)

• conduit en capturant OH°– à la formation d’un produit

stable le 8-hydroxydeoxyguanosine (8-OHDG)

évitant la formation d’un nouveau radical libre

terminant le processus de peroxydation

=> l’ADN-HP protège la cellule vis-à-vis

des agressions oxydatives extracellulaires


ADN-HP

Acide désoxyribonucléique hautement polymérisé

Propriétés antioxydantes (3)

• effet protecteur contre la lipoperoxydation


ADN-HP

Acide désoxyribonucléique hautement polymérisé

Propriétés antioxydantes (4)


ADN-HP

Acide désoxyribonucléique hautement polymérisé

Effet antiasthénique (1)

Étude clinique ouverte: ADN-HP 8OO mg/j pendant 30 j

• 44 adultes asthéniques (> 15 des 60 symptômes d’asthénie)

versus 32 adultes normaux (< 15 symptômes d’asthénie)

•  62,7 % les symptômes d’asthénie physique

•  40 % les symptômes d’asthénie psychique

• rapprochement de scores observés des asthéniques traités

de ceux des témoins normaux 

•  58 sur 60 les symptômes d’asthénie

•  plus particulièrement les symptômes les plus invalidants

• action sur l’asthénie globale positive dans 52,4 % des cas


ADN-HP

Acide désoxyribonucléique hautement polymérisé

Effet antiasthénique (2)

Étude multicentrique ouverte : ADN-HP 800 mg/j sur 15 j

• 688 adultes (445 femmes et 243 hommes)

• asthénie spontanément évoquée / retrouvée à l’interrogatoire

isolée/associée à une pathologie organique bénigne et stable

Traitement par ADN-HP

•  Behaviour Rating Scale (61 critères)

- 64,5 % pour l’asthénie physique,

- 57,0 % pour l’asthénie psychique

• améliorations + marquées que symptomatologie + sévère 

• appréciation globale de l’efficacité par le médecin

- excellente dans 79,1 % des cas


ADN-HP

Acide désoxyribonucléique hautement polymérisé

Effet antiasthénique (3)

Amélioration de l’asthénie physique


ADN-HP

Acide désoxyribonucléique hautement polymérisé

Effet antiasthénique (4)

Amélioration de l’asthénie psychique


ADN-HP

Acide désoxyribonucléique hautement polymérisé

Effet antiasthénique (5)

Étude ouverte

• ADN-HP 400 mg/j + acide ascorbique 1 g/j pendant 15 j

• 6876 patients traités

Traitement sans autre antiasthénique (70 % des cas)

•  fatigue du soir (> 50 % de l’intensité du symptôme)

dans 82,5 % des cas

•  fatigue au réveil dans 82,9 % des cas

•  difficulté de concentration dans 76,9 % des cas

•  troubles du sommeil dans 75 % des cas

•  troubles de l’appétit dans 80 % des cas


ADN-HP

Acide désoxyribonucléique hautement polymérisé

Effet antiasthénique (6)


ADN-HP

Acide désoxyribonucléique hautement polymérisé

Effet antiasthénique (7)

Essai clinique ouvert : ADN-HP 800 mg/j pendant 1 mois

• 24 personnes de plus de 50 ans présentant une asthénie dont

- 16 une anorexie

- 8 un alcoolisme chronique


ADN-HP

Acide désoxyribonucléique hautement polymérisé

Effet anti-asthénique (8)

Traitement par ADN-HP

•  état général dans 70 % des cas

•  état psychique dans 63 % des cas


ADN-HP

Acide désoxyribonucléique hautement polymérisé

Effet sur les arthralgies essentielles (1)

Étude clinique multicentrique en double aveugle

• 116 patients rachialgies essentielles chroniques > 1 mois

• ADN-HP 800 mg/j pendant 30 j versus placebo

Traitement par ADN-HP

•  43,6 % intensité douloureuse mesurée par l’échelle visuelle

de Huskinson (versus 25,4 % sous placebo)

•  32,6 % degré de gêne fonctionnelle (handicap)

(versus 25,5 % sous placebo) 

•  43, 3 % l’importance de la limitation à la mobilisation

passive du rachis (versus 26,9 % sous placebo)


ADN-HP

Acide désoxyribonucléique hautement polymérisé

Effet sur les arthralgies essentielles (2)


ADN-HP

Acide désoxyribonucléique hautement polymérisé

Action chondrostimulante (1)

Étude ouverte

• ADN-HP 400 mg/j + complexe de vitamines B + vitamine E

• pendant 1 ou 2 mois

• 2960 personnes atteintes d’arthrose, d’âge moyen de 61,1 ans

Traitement par ADN-HP

• dés le premier mois d’administration

•  douleurs dans 89,5 % des cas

– 21 % de soulagement complet

– 68,5 % de soulagement partiel

•  performances physiques dans 83,6 % des cas


ADN-HP

Acide désoxyribonucléique hautement polymérisé

Action chondrostimulante (2)


ADN-HP

Acide désoxyribonucléique hautement polymérisé

Action chondrostimulante (3)

Étude en double aveugle

• ADN-HP 400 mg/j + complexe de vitamines B + vitamine E

• versus diclofénac(anti-inflammatoire non stéroïdien)

• pendant 42 jours

• 67 personnes atteintes d’arthrose moyennement invalidante

du genou ou de la hanche


ADN-HP

Acide désoxyribonucléique hautement polymérisé

Action chondrostimulante (4)

Traitement par ADN-HP

•  39 % douleur (versus 35 % sous diclofénac)


ADN-HP

Acide désoxyribonucléique hautement polymérisé

Action chondrostimulante (5)

Traitement par ADN-HP

•  16,1 % degré d’impotence (versus 26,1 % sous diclofénac)


ADN-HP

Acide désoxyribonucléique hautement polymérisé

Consolidation de l’articulé dentaire (1)

Étude : en plus d’un traitement local

• ADN-HP 1600 mg/j durant 3 mois

• 108 patients atteints de parondotopathies,

Sous Traitement d’ADN-HP

•  45,7 % indice de mobilité dentaire en haut

•  22,5 % ……………………………….. en bas


ADN-HP

Acide désoxyribonucléique hautement polymérisé

Consolidation de l’articulé dentaire (2)

Traitement à succès pour

• 56 % des patients traités par ADN-HP et traitement local

• 7 % seulement des patients ayant reçu le traitement local seul


ADN-HP

Acide désoxyribonucléique hautement polymérisé

Effet sur la performance physique (1)

Étude sur la souris

• ADN-HP 200mg/j + acide ascorbique 500 mg/j pendant 5 j

=> amélioration de l’épreuve de la nage


ADN-HP

Acide désoxyribonucléique hautement polymérisé

Effet sur la performance physique (2)

Étude cas témoins sur le chien

• ADN-HP 400 mg/j ± acide ascorbique 1 g/j

• avant effort standardisé

•  50 % fréquence cardiaque à l’effort par ADN-HP + vit. C

•  tps de récupération après effort de la fréq. cardiaque basale

– 50 % par ADN-HP seule

– 83 % par ADN-HP + vitamine C

•  élévation de la cortisolémie 50 minutes après l’effort

– 71% par ADN-HP seule

– 100 % par ADN-HP + vitamine C


ADN-HP

Acide désoxyribonucléique hautement polymérisé

Effet sur la performance physique (3)

Étude sur l’homme

• ADN-HP 800 mg/j + vitamine C 2000 mg/j pendant 21 j

• 30 sportifs d’âge moyen de 20 ans


ADN-HP

Acide désoxyribonucléique hautement polymérisé

Effet sur la performance physique (4)

Effet de l’ADN + Vitamine C (1)

•  indice de récupération mesuré par le test de Ruffier-Dickson,


ADN-HP

Acide désoxyribonucléique hautement polymérisé

Effet sur la performance physique (5)

Effet de l’association (2)

•  consommation maximale d’oxygène (VO2 max)

évalué par le test de Cooper


ADN-HP

Acide désoxyribonucléique hautement polymérisé

Action régénératrice sur le développement

intellectuel psychomoteur et biométrique

Ètude en double aveugle

• ADN-HP 200 - 600 mg/j versus placebo pendant 3 mois

• 256 enfants de 6 à 21 ans débiles moyens à profonds

Gain d’âge mental pour ceux présentant

• une débilité exogène avec un Q I > 40

• un âge réel compris entre 8 et 14 ans


ADN-HP

Acide désoxyribonucléique hautement polymérisé

Activité immunostimulante (1)

Chez des souris splénectomisées

injection intra-péritonéale de 0,03 ou 0,3 g/kg d’ADN-HP

4 semaines auparavant, pendant 10 jours

•  résistance vis-à-vis d’une infection parasitaire

( temps de survie des animaux traités versus témoins)

•  prolifération lymphocytaire à des mitogènes

•  capacité des lymphocytes à se diviser et à produire de l’IL-2.

in vitro, effet mitogène sur les splénocytes de souris naturellement immunodéprimées


ADN-HP

Acide désoxyribonucléique hautement polymérisé

Activité immunostimulante (2)

Étude humaine

• traitement ADN-HP 800 - 1200 mg/j pendant 3 semaines

• 66 sujets présentant une leucopénie leucocytes < à 3000

• efficacité à 77 %, dès la première semaine

chez la plupart d’entre eux


ADN-HP

Acide désoxyribonucléique hautement polymérisé

Action régénératrice vis-à-vis

des processus cicatriciels

Chez la souris après la réalisation de plaies expérimentales

administration d’ADN-HP accélère la cicatrisation en

•  activité proliférative

•  nombre de cellules polypoïdes épidermiques

du bourgeon cicatriciel

Chez le rat 1 heure avant 325 mg/kg d’aspirine

administration d’ADN-HP d’ADN-HP (10 ou 50 mg/kg per os)

• prévention de l’ulcère gastrique à l’aspirine


ADN-HP

Acide désoxyribonucléique hautement polymérisé

Puissante activité radioprotectrice (1)

Taux de survie après irradiation proportionnel au degré de polymérisation de l’ADN hétérologue injecté chez le rat


ADN-HP

Acide désoxyribonucléique hautement polymérisé

Puissante activité radioprotectrice (2)

Chez des rats

• 24 heures avant une irradiation létale de 1000 rœntgens

• après injection de 300 g d’ADN-HP => Survie définitive

Chez l’animal, l’administration d’ADN-HP

•  aplasie médullaire (anémie et leucopénie) expérimentale

radio induite

•  baisse de la spermatogenèse secondaire à l’irradiation


ADN-HP

Acide désoxyribonucléique hautement polymérisé

Applications potentielles

=> stimuler l’immunité

=> accélérer la cicatrisation

=> restaurer l’état général

=> traiter l’asthénie physique et psychique

=> améliorer les performances cognitives

•  quotient intellectuel

•  mémorisation

=> améliorer la performance physique,

•  VO2 max

•  temps de récupération

=> traiter les arthralgies essentielles et l’arthrose

=> réduire les effets secondaires de la radiothérapie


ADN-HP

Acide désoxyribonucléique hautement polymérisé

ADN-HP, un ADN marin Haute Performance à fort pouvoir antioxydant, porteur de potentialités santé, de prévention & thérapie de retard cognitif d’asthénie, d’arthrose, d’immunodéficience et de troubles de la cicatrisation…


ad